AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1561633739
Éditeur : NBM Publishing (02/01/2005)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
This collection of Russell’s classic adaptations concludes with Pelleas & Melisande by Maeterlinck and Debussy, Salome by Richard Strauss and the all new The Godfather’s Code from Cavalleria Rusticana by Mascagni.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Presence
  07 septembre 2015
Ce tome est le troisième dans une série de 3 consacrés à des adaptations d'opéra en bandes dessinées par Philip Craig Russell. Les 2 premiers sont (1) The Magic Flute et (2) Parsifal, Ariane and Bluebeard, I Pagliacci. Chaque tome peut être lu indépendamment des 2 autres.
Pelléas & Mélisande (57 pages, opéra de Claude Debussy, livret de Maurice Maeterlinck, dessiné en 1984) - Alors que Golaud chasse le cerf en forêt, il découvre une jeune femme seule (Mélisande) au bord d'un étang. Il décide de lui servir d'escorte au travers des bois. Il l'épouse, contre l'avis d'Arkel son père et la ramène au château familial. Là elle fait la rencontre de Pelléas, le demi-frère de Golaud, beaucoup plus jeune. Une amitié profonde naît entre les 2.
P. Craig Russell suit servilement le livret. Il profite de la liberté donné par les illustrations pour créer des décors plus consistants que ceux de l'opéra, en particulier pour la végétation. Il n'y a que le château qui a des airs bavarois de mauvais aloi. La mise en scène de Russell lui permet de donner vie aux personnages et à leurs sentiments. le lecteur peut ressentir le trouble émotionnel de Pelléas et Mélisande, sans se tromper sur la nature profonde de leur émoi. de ce point de vue l'adaptation atteint son objectif. Par contre, les éléments symboliques de l'opéra sont dessinés de manière prosaïque sans interprétation (la couronne au fond de l'eau, les miséreux au fond de la caverne, etc.). du coup ils apparaissent comme autant de faits privés de sens. 4 étoiles.
-
Ein Heldentraum (6 pages, un lied d'Hugo Wolf, d'après un poème de Goethe, dessiné en 2004) - Un jeune lecteur se rêve en héros pour s'échapper de sa condition quotidienne.
Il s'agit pour P. Craig Russell de s'approprier un texte désespéré et de lui donner un autre sens par le biais des images. L'exercice de style est réussi, sur la base d'une nouvelle signification plutôt convenue. 3 étoiles.
-
Cavalleria rusticana (32 pages, opéra de Pietro Mascagni, livret de Giovanni Targioni Tozzetti et Guido Menasci, dessiné en 2004) - Dans un village italien à la fin du dix-neuvième siècle, ses habitants répondent à l'appel du tocsin pour aller à la messe de Pâques. Santuzza demande à Mamma Lucia où se trouve son fils Turiddu. Alfio arrive sur la place du village ; il a épousé Lola, l'ancienne amoureuse de Turiddu.
Cet opéra est qualifié de vériste dans la mesure où son argument repose sur ce qui pourrait être un simple fait divers dans une campagne. Il est facile de percevoir ce qui a séduit Russell dans cette histoire : sa simplicité et l'exacerbation des sentiments. Santuzza se comporte de manière exaltée, presqu'hystérique, et les hommes (Turiddu et Alfio) font assaut de virilité. Russell met donc en scène des acteurs en proie à leurs sentiments, sous un soleil impitoyable, dans lequel les décors disparaissent une ou deux pages durant pour laisser place aux expressions des visages et au langage corporel. Malgré le savoir faire de Russell, il m'a été difficile de m'intéresser au sort de ces individus aveuglés par leurs passions. 3 étoiles.
-
Salome (32 pages, opéra de Richard Strauss, livret d' Hedwig Lachmann, d'après une pièce de théâtre d'Oscar Wilde, dessiné en 1986) - L'histoire se déroule un soir alors qu'Hérode a organisé une fête dans son palais. Juste à l'extérieur, dans une cellule en forme de puits se trouve Jean-Baptiste (Jochanaan) qui lance régulièrement des imprécations et prophétise la venue d'un messie. Observée par Narraboth (un capitaine de garde) salomé (la fille d'Hérodote) souhaite voir cet individu hors du commun.
Le titre annonce que P. Craig Russell s'est plus inspiré de la pièce de théâtre d'Oscar Wilde que du livret de Lachmann. Il conserve l'unité de temps (une soirée) et l'unité de lieu pour une narration très resserrée qui alterne entre dialogues et déclamations, sans oublier les 3 pages muettes de la danse des 7 voiles.
L'art de la mise en scène développé par Russell porte parfaitement les répliques des différents protagonistes pour donner une narration haletante restituant à la fois le drame humain entre salomé et Jean-Baptiste, et les enjeux métaphysiques et religieux. Cette incroyable confrontation génère une intensité dramatique à couper le souffle. le style de Russell s'avère totalement déconnecté de l'esthétique superhéros spécifique aux comics, et fortement influencée par d'autres arts tels que le théâtre, la danse et la peinture. 5 étoiles. Cette adaptation m'a fait comprendre la force d'une mise en scène aussi codifiée que peut l'être celle de l'opéra, où les exagérations diverses font apparaître une vérité des sentiments et des convictions difficilement égalable autrement. Sans aller jusqu'à parler de révélation, il est vrai que cette adaptation constitue une passerelle accessible vers un univers peu accueillant pour les profanes.
-
À l'issue de la lecture des 3 tomes d'adaptation d'opéras, je me rends compte que P. Craig Russell a atteint son but vis-à-vis du lecteur que je suis : faire découvrir l'opéra sous un autre angle, montrer la richesse des différentes histoires, transmettre l'exaltation des sentiments, etc. Il a su communiquer sa passion pour cet art très codifié. Il a su montrer la variété des histoires et m'intéresser à cette forme d'expressions des passions, au point de tenter l'écoute de quelques airs célèbres avec le meilleur de l'opéra.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Video de P. Craig Russell (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de P. Craig Russell
Coffee Talk with P. Craig Russell
autres livres classés : adaptationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
751 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre