AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de MaissamB


MaissamB
  19 avril 2017
Ayant déjà lu ce deuxième tome l'année dernière, il avait été un véritable coup de coeur pour moi. J'ai dû le relire pour pouvoir me replonger pleinement dans l'histoire et anticiper la sortie du troisième tome. Comparé à ma toute première lecture de ce tome, je note quelques différences – que j'ai plus ou moins appréciées – mais globalement, ce deuxième tome est à l'image du premier : un coup de coeur. Risque de spoilers, je les signalerai par des crochets!
Tout d'abord, je dois avouer que j'ai eu un peu de mal à me plonger dans le roman – les 100 premières pages ont été lourde et pesante. le début me paraissait assez plat, mais passé ce cap, l'histoire a fini par me happer et les pages se tournaient seules. La plume de l'auteure est aussi fluide et addictive que dans le premier tome et l'univers qu'elle nous propose n'a eu de cesse de m'impressionner. Dans ce deuxième opus, on découvre de nouvelles constellations, de nouvelles théories et de nouveaux méchants. Sur ce point là, il n'y a pas grand chose à rajouter puisque ce deuxième tome est fidèle au premier.
On retrouve ici le personnage de Rhoma, bouleversée par les événements récents. [Alors qu'elle commençait cette nouvelle aventure en ayant perdu toute confiance en ses prédictions et en elle-même, elle apprendra peu à peu à recouvrir son talent de prophétesse et à diriger toute une équipe armée]. Globalement, j'ai trouvé que le mot clef de ce tome était la confiance. Au fil de ma lecture, je me suis rendue compte qu'elle faisait défaut au Zodiaque et qu'elle était le seul élément capable de les sauver. Cette confiance se retrouve également au niveau des relations entre les personnages. [Ayant perdu toute confiance en elle, Rhoma se retrouve peu à peu grâce à Hysan, Stanton ou encore Nishi et Deke]. Ce deuxième tome contient, selon moi, une belle leçon de vie, prônant l'amour de son prochain, le partage et pointant du doigt la méfiance et la crainte qui se sont installées entre les différentes maisons du Zodiaque : « Nous sommes trop focalisés sur les astres dans le ciel pour prêter suffisamment attention aux êtres ici-bas » (p. 175).
Dans ce deuxième opus, j'ai plus qu'adoré le personnage de Hysan. Souvenez-vous, il était devenu mon nouveau chouchou dans ma relecture du premier tome, et dans celui livre là, on le découvre davantage, avec ses pensées, ses sentiments et ses craintes. Il est bouleversant et fait preuve d'une indéfectible patience envers Rhoma. [ Justement, parlons-en. A la fin du tome 1, on apprend la mort de Mathias. Rhoma étant amoureuse de ce dernier et de Hysan, elle n'a fait que de culpabiliser et de se braquer en présence de ce dernier, et ce durant tout le tome 2. Au début c'était logique et touchant, mais au fil des chapitres ça a fini par me taper sur le système. Bien qu'amoureuse des deux et bien que sa tristesse soit compréhensible, elle s'est montrée indécise et ça m'a fait beaucoup de peine pour Hysan. J'espère que dans le tome 3, elle se décidera et arrêtera de les utiliser comme s'il s'agissait de simples poupées!]. Un autre personnage qui m'a étonné, c'est Ochus. Alors qu'il me terrifiait dans le tome 1, je me suis surprise à l'apprécier dans ce deuxième tome.
Par ailleurs, un sujet que j'ai énormément aimé dans ce tome, c'est celui des Ascendants. Dans le tome 1 déjà, ça m'avait interpellé et je suis heureuse que l'auteure y ait fait l'un des sujets clés de son roman. En prenant du recul, j'ai beaucoup aimé ce principe de modifications physiques/mentales des individus, cela les rendait davantage humain selon moi. J'aime l'idée qu'un homme puisse correspondre à plusieurs Maisons du Zodiaque et en vienne même à transformer sa nature déterminée. Chaque chapitre me poussait à la réflexion, [mais j'avoue avoir été déçue en apprenant à la fin du tome que les Ascendants étaient en réalité des descendants de la treizième Maison, le Serpentaire. Pour moi, c'était inutile dans la mesure où c'était une fois de plus catégoriser le genre humain en le parquant à nouveau dans une Maison, avec telles caractéristiques physiques et mentales. Mais c'est une découverte que l'on fait dans les dernières pages, donc j'ose espérer que c'est un sujet sur lequel l'auteure revient dans le troisième tome, j'attends de voir!] Voilà un petit point qui m'a déçu sur le moment, mais encore une fois je n'ai pas encore lu le tome 3, il réserve sans doute des surprises.
L'univers est incroyablement riche, les personnages touchants, la plume de l'auteure belle et addictive, mais j'ai préféré le tome 1 pour la simple et bonne raison que je trouvais ce deuxième opus plat par moment, voire traînant – par exemple, avec ces 100 premières pages un peu lourdes. Mais ce livre a été malgré tout un énorme coup de coeur. J'ai aimé la manière dont Rhoma se remettait en question et tirait des morales de ses agissements, j'ai aimé cette course effrénée dans le Zodiaque et par dessus tout, j'ai aimé les enjeux de l'histoire et la façon dont l'auteure nous pousse à la réflexion.
Lien : https://lentredeuxmondes.wor..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura