AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Roman_eBVB


Roman_eBVB
  20 décembre 2019
Ce deuxième tome de la saga Zodiaque, écrite par Romina Russell et parue aux éditions Michel Lafon, nous replace dans le quotidien de notre bien-aimée Rhoma Grace, abandonnée par le Zodiaque et déchue de son titre de Gardienne. Alors qu'elle tente tant bien que mal de se reconstruire dans la constellation du Capricorne, une nouvelle menace apparaît dans les astres : Marad, un groupe terroriste qui s'apprêterait à frapper l'une des maisons zodiacales. Poussée à reprendre les armes et se battre pour le salut des constellations, elle se lance avec son courage de Cancer et la ruse de son ami Hysan dans une quête aux confins de l'univers. Mais son dénouement pourrait bien la voir affronter un ancien ennemi : la légende d'un monstre oublié, Ochus, gardien de la constellation du Serpentaire...


Bon sang, quel plaisir cela a été que de me replonger dans cet univers si particulier? découvert à l'occasion de la lecture du premier tome ! C'est peut-être d'ailleurs l'une des raisons qui me font le plus aimer le "monde", si l'on peut dire, qu'a créé Romina Russell : sa totale originalité. Ici, impossible et inutile de chercher à s'appuyer sur les connaissances de notre propre univers dans sa définition littérale : l'auteure s'est chargée d'inventer tout un système, sur un nombre d'échelles impressionnant - géograhique, politique, social, historique et j'en passe.


Pourtant, on a l'étrange impression d'être à la maison quand on se plonge dans ces livres qui nous parlent d'un espace-temps totalement différent, comme une branche du multivers où le Big Bang aurait pu mener à ce monde réparti en signes zodiacaux. Complètement charmée par le premier tome malgré l'absence totale de repères, on s'en crée vite de nouveaux et c'est ainsi qu'à la lecture du volet suivant, on se sent totalement adapté et prêt à suivre Rhoma jusqu'aux limites - si elles existent - de son univers 🌌


Puisqu'il s'agit d'un retour sur un second tome, je n'ai plus à redouter de mentionner la mort de Matthias à la fin du précédent opus. Et je dois dire que si cela m'a attristée, j'étais tout de même plutôt soulagée de voir l'histoire de Rhoma et Hysan partir sur de nouvelles fondations. Non, je ne suis pas un monstre insensible, la mort de Matthias est très triste, j'ai d'ailleurs bien ressenti la notion de perte d'un guide et d'un ami très cher, mais voilà, d'un point de vue purement centré sur la relation incertainement amoureuse qu'il entretenait avec la jeune Cancer, il ne m'a pas du tout convaincue à l'époque 🤷‍♀️


Reste que j'étais impatiente de voir évoluer Rhoma et Hysan et... bon, on ne va pas se mentir, ça n'a pas nécessairement tourné comme je l'aurais souhaité. Mais, j'ai quand même apprécié la manière dont se tissent plus étroitement leurs sentiments et leurs incertitudes. Ce Balance réunit vraiment toutes les qualités pour être aimé et je dois dire que même si je comprenais en partie l'attitude de l'héroïne, j'ai eu terriblement mal au coeur pour lui à plus d'une reprise 😪


Le fond de l'histoire est toujours aussi bien ficelé, c'est même saisissant que l'auteure soit parvenue à s'y retrouver entre tous ces vocabulaires différents, propres à chaque constellation, ces nombreux personnages et ces intrigues entrecroisées. Bien que certains petits éléments aient été un chouïa prévisibles, rien à voir avec l'iceberg qui a fait couler le Titanic et qu'on pouvait voir à trois kilomètres à la ronde. Romina Russell abat ses cartes avec subtilité et n'en fait pas des caisses, ce qui est là encore très appréciable 😄


L'un des meilleurs points de tout ce récit, c'est indéniablement la philosophie qui s'en dégage. Notre personnage principal oscille entre l'adolescente sans expérience qu'elle était et la femme qu'elle commençait à devenir, élargissant plus que jamais son ouverture d'esprit et forgeant l'âme de leader et de guide qui sommeille en elle. Plus que sa reconstruction à laquelle on assiste, on retire aussi des enseignements qu'elle reçoit une profonde sagesse applicable à tous : le fait que l'avis des anciens n'est pas nécessairement plus avisé que les opinions de la jeunesse, ou encore le fait que les plus sages se tournent avec déférence vers le passé pour apprendre de leurs erreurs. C'est une véritable réflexion sur la différence, la jeunesse, la maturité, l'expérience, l'idéalisme, l'espoir et la liberté, et tout ça nous fait prendre un recul certain sur notre propre vie, alors même que nous ne traversons pas de guerre de cette envergure... À moins que ? 🤔


Une saga que je vous recommande toujours aussi fortement, presque un coup de coeur, aussi bien pour la plume de l'auteure que pour sa gentillesse et sa disponibilité envers ses lecteurs. Il me tarde de découvrir le troisième tome et d'ici là : qu'attendez-vous Albin Michel pour traduire le quatrième tome ? La communauté française derrière Zodiaque compte sur vous ! 😶


-----
♋♒
-----


Le petit mot de la fin 🖋


Ce retour sur le deuxième tome de la saga « Zodiaque » n'est que le fruit d'une appréciation générale de la lectrice perdue au milieu d'une foule de tant d'autres que je suis. Les remarques, positives comme négatives, qui y sont établies ne sont que le reflet de mon avis personnel sur la question et ne sauraient s'autoproclamer références en la matière ☝


N'hésitez donc jamais à ouvrir vous-mêmes ce livre pour vous en faire votre propre avis et si je ne pouvais vous donner qu'un conseil, terminez-le quoi qu'il en soit, afin d'avoir toutes les cartes en mains pour vous prononcer sur la qualité de celui-ci dans son intégralité 😉


N'oublions jamais qu'un roman dont la lecture ne nous prend que quelques heures représente en réalité des mois de travail acharné de la part de l'auteur, qui a mis une importante part de lui dedans et qui a pris le risque d'exposer son bébé au reste du monde 💚
Lien : https://everytrickinthebooks..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (2)voir plus