AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
4,12

sur 26 notes
5
3 avis
4
5 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Allisonline
  15 mai 2017
Zodiaque est une saga que j'apprécie beaucoup pour ses idées, ses personnages et son univers, mais qui continue de me décevoir au niveau du rythme. Je suis à chaque fois ravie de me replonger dans les aventures de Rhoma, je suis conquise par le travail de l'autrice concernant les moindres détails qui régissent les planètes et leurs habitants et j'adore les idées qu'elle propose quant à l'évolution de l'intrigue et des relations entre ses protagonistes, maiiiiiis j'ai toujours trouvé que rien n'allait assez vite. Mais cette fois, j'en ai encore plus souffert : le début du roman est presque aseptisé, les pertes et les horreurs vécues dans le tome précédent sont oubliées ou volontairement refoulées, rendant les pérégrinations des personnages un peu fades. La suite propose encore une fois plein de bonnes idées mais elles mettent un temps infini à être mises en place, alors que les dernières pages nous offrent un nombre incalculable de rebondissements, de révélations et de réponses tant attendues. Et cette fin inespérée, qui promet un final explosif, est vraiment, vraiment agréable à lire !

J'avais été conquise précédemment par le fait que Romina Russel ne suivait pas le schéma classique du grand méchant que l'élue de la prophétie doit affronter, mais proposait au contraire une intrigue plus subtile avec plusieurs lectures et différentes menaces. Après nous avoir présenté Ochus comme principal antagoniste avant d'en faire une victime, après avoir créé la surprise avec l'avènement des Ascendants guidés par le Maître, Romina Russell parvient encore à désarçonner son lecteur avec ce troisième opus. Bizarrement, j'ose espérer qu'elle va lever le pied pour le dernier tome : le schéma qui mêle trahisons, enlèvements et alliés surprises commence à perdre de son originalité initiale. Et c'est dommage, car il y a encore une fois de très bonnes idées, mises en lumière par une maitrise de l'univers et un background fouillé et précis, mais qui cette fois ne m'a pas empêchée d'avoir l'impression de tourner en rond une bonne partie du roman. L'intrigue évolue tout de même, même si tout s'enchaîne sur les derniers chapitres. Rhoma n'est plus vraiment au centre de l'intrigue, son don est à peine évoqué, son rôle est plus honorifique que politique. Elle se contente un peu de subir, et le lecteur avec elle.

L'histoire reste on ne peut plus intéressante ! le Marad semble démantelé, mais le Maître n'en a clairement pas fini avec Rhoma. La jeune femme ne reste pas les bras ballants en attendant de nouvelles manifestations de son ennemi : une épidémie mystérieuse frappe les Poissons, un nouveau parti politique cherche à rassembler la jeunesse pour agir (enfin !), une vision de sa mère disparue prenant des caractéristiques d'Ascendante Verseau la hante, et enfin bien sûr, son coeur est tiraillé entre les deux jeunes hommes qu'elle aime. C'est sur ces points que j'ai apprécié ma lecture : il y a la menace qui pèse, lointaine mais bien réelle et en parallèle une potentielle solution, un moyen d'intervenir. La politique de Zodiaque est passionnante, même si comme cela sera souligné dans le roman, les protagonistes semblent oublier que malgré leur ascendance, ils sont tous de la même espèce. Les divergences d'opinions, de traditions et de façons de gérer leurs conflits sont toujours aussi intéressantes à découvrir. Restent les deux autres points, sur lesquels je ne m'attarderai pas trop : La mère de Rhoma, ombre au tableau depuis le tout premier tome, prend enfin de la consistance, ainsi que son rapport avec les Ascendants. Son rôle reste flou mais j'ose espérer qu'il prendra tout son sens avec le quatrième et dernier opus. Enfin, j'ai toujours défendu le triangle amoureux que mettait en scène Zodiaque parce qu'il avait du sens, qu'il ne se basait pas sur du vide ou une simple attirance physique. Cette fois encore, je comprends la jeune femme : ce qui est arrivé à Mathias n'a pu qu'accentuer son trouble et sa culpabilité, et la voilà une fois de plus à devoir mettre en balance la raison et la passion. Mais rassurez-vous, vous qui n'en pouviez plus ! Un choix va être fait !

Je continue donc à beaucoup apprécier Zodiaque, c'est définitivement une saga bien construite qui met en scène des personnages très bien dépeints au service d'une intrigue intéressante. Malgré un rythme qui ne me convient pas, et ce depuis le début, les qualités de la saga continuent à me passionner suffisamment pour passer outre. Ce tome en souffre particulièrement à cause de la mise en lumière du problème provoquée par quelques derniers chapitres haletants et passionnants qui contrastent avec la lenteur du début. Cette fin a au moins le mérite de rendre l'attente du dernier tome presque insupportable : vite, la fin !
Lien : http://allison-line.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Aelynah
  28 avril 2017
Après les deux premiers tomes très actifs, Romina Russell entame ce troisième volet dans un mode retour en arrière. Nous retrouvons ainsi Rhoma, Deke et Nishi quelques jours avant ce concert qui verra le début de ces nombreux changements dans leur vie. On suit alors nos personnages et on les retrouve innocents et insouciants avant le drame. Mais ce n'est que le prologue, la mise en bouche car nous retombons ensuite abruptement dans le "réel".
Ce prologue nostalgique nous rappelle l'image que Rhoma se faisait d'elle en tant que Cancer, ce signe laissant son coeur se faire gouverner par ses peurs.
Avec ce troisième tome, on évalue son évolution au fil des pages et des révélations qui vont se faire.
Qu'elles soient purement personnelles ou plus politiques Rhoma se rend enfin compte de ses limites, ou plutôt de celles qu'elle s'est imposée pour ne plus ou ne pas souffrir plus avant.
Elle va cette fois grandir, se rendre compte de ses sentiments et de ceux des autres, s'ouvrir plus avant aux autres signes comme les missions que se donne ce nouveau parti en pleine montée. C'est d'ailleurs ce qui va la pousser ainsi que la présence en son sein de Nishi vers celui-ci.
Pourtant la méfiance et un brin de paranoïa sont apparus depuis quelques temps à force de se faire trahir et retourner par le Plénum. Elle ne sait plus vraiment à qui faire confiance et même ses proches semblent évoluer différemment de leurs signes.
On suit nos Cancer et autres signes en espérant enfin un véritable espoir et la fin de cette guerre contre le Maître.
Mais qui est-il? Pourquoi les Ascendants ne pourraient-ils pas vivre libres et heureux eux aussi?
Je me suis posée beaucoup de questions à la fin du tome 2 dont une importante sur la mère de Rhoma. J'ai traqué petit à petit les indices pour essayer d'y voir plus clair, d'en deviner plus que ce qui était écrit mais ça n'était rien comparé à ce que nous a balancé Romina Russell dans les derniers chapitres.
Car, les événements qui vont bouleverser Rhoma vont, avec ce final presque choquant, nous tenir en haleine et nous amener à un seul souhait… en lire encore et toujours plus.

Ce troisième tome est quelque part plus calme sur la majorité de son scénario mais ce sont surtout les sentiments qui vont prendre ici de l'importance plutôt que l'action.
Comme pour le jeu « action ou vérité » nos héros vont devoir choisir et le faire bien car jusqu'à présent la majorité de leurs décisions ne les ont pas aidés beaucoup personnellement face au Marad même si une paix fragile semble s'amorcer.
Mais Rhoma et ses amis se doutent que ce n'est qu'une accalmie, le Maître ne peut rester en suspend ainsi sans une bonne raison et ce qu'il va arriver aux Poissons en est un exemple. Est-il à l'origine de cet événement ? Est-ce autre chose ?
La confiance va devoir se gagner et beaucoup vont être trahis cette fois encore. Des émotions fortes vont voir le jour ou simplement ressortir des profondeurs des coeurs.
C'est un tome vraiment intéressant et assez différent des précédents. Cela lui donne une dynamique différente et une approche nouvelle du Zodiaque et de ses constellations.

Lien : http://lespassionsdaely.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MaissamB
  10 mai 2017
Avant toute chose, je tiens à remercier les Éditions Michel Lafon pour leur confiance et April, the Seven pour m'avoir mise en relation avec eux ! Je vais éviter de vous spoiler.
J'attendais très impatiemment ce troisième tome, les deux premiers ayant été un coup de coeur énorme pour moi ! La plume de l'auteure, ses personnages et son univers m'ont cruellement manqués, et je me demandais vraiment comment Romina Russell allait aborder ce troisième opus après les événements du deuxième.
Il faut déjà savoir que j'ai eu un peu de mal à me plonger dans l'histoire – alors que je venais juste de relire les deux premiers tomes. Comme dans le second tome, j'ai trouvé que les 100-150 premières pages ont été assez ennuyeuses, ça traînait en longueur, l'action manquait. Cependant, la deuxième partie du roman est explosive. La plume de l'auteure est toujours aussi captivante et j'ai particulièrement adoré les nouvelles constellations qu'elle nous présentait : elles étaient bien imaginées, avec ce foisonnement de petits détails qui caractérisent si bien l'univers de Zodiaque. L'ambiance palais royal de la constellation du Verseau m'a particulièrement plu, j'aime la façon dont chaque Maison du Zodiaque est différente l'une de l'autre, on découvre des mondes incroyables à chaque tome, ça donne une bouffée d'air frais !
Les personnages sont fidèles à eux-même, il n'y a pas grand chose à ajouter à leur sujet, Rhoma est la même, en plus mature bien évidemment.
Pour ce qui est de l'intrigue que l'on retrouvait déjà dans les deux premiers tomes, elle était peu voire pas présente du tout à certain moment. Ochus, la Treizième Maison, le Marad, la lutte armée, j'avais l'impression que tous ces soucis passaient au second plan pour nos héros, si bien que par moment, je pensais que les choses s'étaient réglées seules. Ce tome se focalise donc davantage sur les questionnements de Rhoma vis à vis de sa mère et sur le nouveau parti révolutionnaire visant à assurer un meilleur lendemain aux habitants du Zodiaque. J'ai donc été assez déçue de l'intrigue et je trouvais que l'histoire traînait vraiment en longueur, certains chapitres étaient lents à mes yeux (les 16 premiers à peu près). Mais encore une fois, après avoir passé ce cap, l'histoire va très vite.
Finalement, beaucoup de questions trouvent leur réponse, mais parfois j'avais l'impression que l'auteure s'emmêlait un peu dans ses idées – ou alors nous emmêlait volontairement les idées! La fin est intéressante et promet un tome 4 bourré d'actions, mais j'ai l'impression que tout s'est enchaîné trop vite, en deux chapitres. En outre, bien qu'intéressante, la toute fin est assez floue, je l'ai relu plusieurs fois histoire de bien comprendre. Je pense qu'elle aurait pu être davantage spectaculaire mais elle ne m'a pas emballé plus que ça.
En bref, ce troisième tome de Zodiaque a été une bonne lecture mais j'avoue avoir été assez déçue de la première partie du livre et de la fin qui aurait pu, selon moi, être mieux exploitée. J'ai apprécié les personnages autant que dans les deux premiers tomes – mon coup de coeur reste toujours Hysan, bien évidemment – et j'ai aimé l'évolution de leurs relations. Malgré la lourdeur de certains chapitres, la deuxième partie du livre a été incroyablement saisissante et les mondes que Romina Russell a fait naître sont tout bonnement géniaux. Ce troisième tome n'a pas été un coup de coeur, comme les deux précédents, mais cela n'empêche pas que j'attends impatiemment la suite pour mettre un peu de lumière sur les événements flous de la fin.
Lien : https://lentredeuxmondes.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lilidream82
  01 mai 2017
Ce que j'ai attendu cette suite ! Et maintenant que je viens de finir ce tome 3, je n'ai qu'une envie : que le dernier et prochain tome se trouve enfin dans mes mains !
Si vous adorez voyager et si vous êtes passionné de SF, et plus particulièrement d'astrologie, vous ne pourrez que aimer cette quadrilogie. L'univers de Romina est riche, détaillé, bien construit et surtout addictif. Plus on avance dans la série, plus on en découvre sur le mode de vie des différentes constellations, tout en avançant petit à petit dans l'intrigue. De plus, l'auteure est adorable ! (je l'ai interviewé il y a quelques mois) Si vous avez des questions à lui poser ou des choses à lui dire, elle vous répondra volontiers et avec plaisir !

Concernant ce tome 3 :
Les points forts : On sent une grande évolution entre la Rhoma du tome 1 et celle du tome 3. Elle est plus mature, moins pleurnicharde et prend confiance en elle. Elle devient aussi moins indécise, sait ce qu'elle veut (notamment en ce qui concerne Mathias et Hysan ; eh oui ! Il semblerait qu'elle parvient finalement à faire un choix définitif) et c'est appréciable. Dans ce livre, on découvre de nouvelles Maisons du Zodiaque, ce qui est un vrai régal. Pour moi, le chapitre 19 est le meilleur du livre. Concernant la fin, je dirais qu'elle est exactement comme je l'attendais (mais je dois être un peu maso sur les bords) : c'est la fin parfaite pour torturer un cerveau qui a besoin de savoir la suite, mais qui est contraint d'attendre. C'est aussi torturant que de voir une tartine de Nutella, essayer de la saisir mais parvenir à la toucher seulement du bout des doigts (désolée si je vous donne faim... que ce soit de nourriture ou de lecture... ou les deux)

Les points faibles : Ce tome 3 manque d'action par rapport au tome 2 que j'ai trouvé beaucoup plus dynamique. Ça commence vraiment à bouger à partir des deux tiers du livre. Ce qui explique la raison pour laquelle je mets 4 sur 5 et non 5.

Voilà, sinon, qu'est ce que je peux dire d'autre... il y a beaucoup de descriptions (mais personnellement ça ne me dérange pas, et vu la richesse de l'univers de Romina, il vaut mieux être servi en description). Mmmh... Il y a aussi une ou deux scènes torrides dans ce tome (mais je dirais pas avec quiiii mouahaha). Les personnages sont toujours aussi attachants, même Rhoma que je trouvais beaucoup trop "pleureuse" au début de la série, mais plus maintenant. Cependant je garde une préférence pour le personnage de Mathias. j'ai toujours pensé que Hysan cachait bien son jeu... Je ne serais pas étonnée de découvrir de mauvaises choses sur lui dans le tome 4. Je ne sais pas pourquoi. Alors que Mathias a peut-être un mauvais caractère à certains moments, mais il est à mes yeux plus authentique que Hysan.
Vivement la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Aliybooks
  24 avril 2017
Un grand merci à Camille ainsi qu'aux éditions Michel Lafon pour leur confiance et l'envoie de ce roman.

Ce n'est plus une surprise pour personne, mais la saga Zodiaque a su conquérir mon coeur et ce depuis les premières pages du premier tome. C'est avec énormément d'impatience et une certaine excitation que je me suis lancée dans la lecture de ce troisième opus.

Malgré sa victoire face au Marad et le retour de la paix au sein des différentes maisons du Zodiaque, Rhoma sait que le Maître est là, quelque part, tapis dans l'ombre et se prépare à détruire tout ce qu'ils ont connu. Bien décidée à l'arrêter avant qu'il commette l'irréparable, la jeune fille s'embarque dans un nouveau voyage, accompagnés de ses amis, sans pour autant oublier son autre objectif. Sa mère apparaissant toujours dans ses visions, elle est prête à tout pour récupérer les informations nécessaires à son sujet et pour la retrouver.

Je ne vais pas vous le cacher, mais j'ai eu un petit peu de mal à rentrer dans l'histoire et pour différentes choses. Comme je l'expliquais dans mes précédentes chroniques, il y a énormément d'informations, de mots techniques et surtout de personnages. Tous ces détails rendent le récit très dense. Je n'avais pas eu ce problème avec les deux premiers tomes puisque j'avais enchaîné les lectures, mais un an s'est écoulé depuis, et il s'est avéré que mes souvenirs étaient bien plus flous que ce que je m'imaginais. J'ai donc débuté ma lecture en tâtonnant et en redécouvrant presque l'univers et ces protagonistes. Je pense, qu'un petit glossaire à la fin ou une petite piqûre de rappel en début n'aurait pas été de trop.

La première moitié du roman permet surtout d'effectuer une sorte de liaison avec le tome précédent. On ressasse les événements passés et le récit est plutôt linéaire. Ce qui provoque un contraste assez impressionnant avec la seconde partie qui, elle, nous en met plein la vue. L'action qui manquait durant les quinze premiers chapitres se concentre sur les vingt-deux suivants. J'ai vécu un véritable ascenseur émotionnel.
On se pose énormément de questions, le doute s'installe, on se met de nouveau à soupçonner tout le monde et on en vient même à se demander s'il est possible de se fier véritablement à quelqu'un ? On ne compte même plus les nombreux rebondissements et encore moins les aveux et les réponses que nous obtenons.
Concernant la fin ? Je la déteste. Et je l'adore. Elle est parfaite. Et horrible à la fois.

Je ne me sens pas de m'attarder sur les personnages, qu'ils soient principaux ou secondaires. Je ne sais pas réellement ce que j'en ai pensé. Et c'est bien une première, surtout lors d'une suite de saga.
Rhoma, j'apprends tout doucement à l'apprécier. Elle est plus mâture, apprend à s'écouter et à ne plus dépendre des autres.
Nishi, c'est une toute nouvelle personne que l'on retrouve. Suite aux derniers événements, elle s'est forgée un caractère ou plutôt un carapace. Son personnage est sûrement celui que j'ai trouvé le plus approfondis, abouti. Il y a un véritable travail psychologique derrière.
Concernant les autres protagonistes, certains m'avaient énormément manqué que même s'ils ne sont pas présents tout au long du livre, je n'ai pas pu m'empêcher de les adorer. D'autres, j'ai eu un peu plus de mal avec leur caractère. Surtout avec Stan, le frère de Rhoma, qui, par ses actes ou même ses paroles, devient très vite agaçant.

La plume de Romina Russell est toujours un véritable délice. Les pages défilent sous nos yeux en un temps record et le roman se lit très vite. Sûrement trop vite.

En conclusion, malgré quelques points négatifs, le troisième tome de Zodiaque est, encore une fois, un coup de foudre. La seconde partie du roman, qui se trouve être chargée en émotions et en intrigues rattrape avec brio le début un peu longuet. L'univers qu'a su créer l'auteur fait, sans la moindre hésitation, parti de ceux que je préfère et que j'adore retrouver.
Maintenant, j'espère réussir à tenir jusqu'à l'année prochaine pour le dernier tome !
Lien : http://aliybooks.weebly.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Cranberries
  19 décembre 2017
La saga Zodiaque de Romina Rusell est une saga que j'adore et que je suis depuis la parution du premier tome (et même un peu avant car j'avais eu la chance de lire ce premier tome en ENC).
C'est donc avec un grand plaisir que je me suis plongée dans ce troisième et avant-dernier tome !

Cependant, il faut bien avouer que pour une fois j'ai mis du temps à entrer pleinement dans l'histoire, et cela en grande partie à cause de mon humeur personnelle qui ne se prêtait pas à la lecture ces dernières semaines.
J'ai donc avancé à la vitesse d'un escargot durant une semaine, ne réussissant qu'à grappiller une centaine de page.

Mais mon humeur est revenue au beau fixe la seconde semaine, et le retour d'Hysan dans l'histoire a fait beaucoup pour ma motivation ! Oui je suis une fangirl, et j'assume !

Comme dans les tomes précédents l'histoire stagne un peu durant la première moitié du livre, mais reprend de plus belle dans la seconde moitié et les événements s'enchaînent plutôt rapidement, apportant des réponses à certaines de nos questions, notamment celles concernant la mère de Rhoma.

A côté de cela le Zodiaque est toujours menacé par le Maître et certains événement inattendus surviennent, apportant un peu de piquant à l'histoire.
Mais le pire reste cette fin qui déboule sur un affreux cliffhanger des plus frustrant et nous plonge dans une attente insoutenable !

Par ce biais, Romina Russel nous montre qu'elle maîtrise toujours autant son histoire et qu'elle aime jouer avec nos petits nerfs de lecteur. Mais il faut avouer que son style d'écriture toujours aussi plaisant et d'une fluidité incomparable joue pleinement en sa faveur, ce qui a pour conséquence que l'on ne peut lui en vouloir trop longtemps de nous laisser sur notre fin.

J'aime toujours autant le personnage de Rhoma, qui est une héroïne intelligente et d'une grande sensibilité mais qui commet parfois des erreurs. Ce qui est plutôt rafraîchissant par rapport aux personnages féminins que nous rencontrons très souvent dans la littérature YA et à qui tout parait toujours réussir du premier coup.
Ce "défaut" contribue également à contrebalancer fortement sa tendance au triangle amoureux.
Mais réjouissons-nous, car dans ce tome Rhoma fait - enfin ! - un choix définitif qui met un terme à ses tergiversations amoureuses.

En parlant de personnages, j'ai parfois eu du mal à en situer certains. En effet, un an après la parution du tome 2, mes souvenirs étaient un peu émoussés et la pléthore de noms et prénoms ne m'a pas facilité la tâche.
Heureusement, des noms familiers comme Nishi, Stanton, Mathias et Hysan m'ont permis de me situer la plupart du temps.
Ces derniers sont par ailleurs de plus en plus présents et on sent que leur rôle sera décisif dans le dernier tome qui s'annonce.

En conclusion, malgré un démarrage un peu compliqué pour moi, ce troisième tome de Zodiaque s'est trouvé être à la hauteur de mes espérances.
J'ai apprécié retrouver mes personnages favoris, j'ai tremblé de nombreuses fois avec Rhoma par rapport aux événement survenant dans le Zodiaque et j'ai hurler de frustration en lisant la dernière page. En bref, j'ai adoré !
Lien : http://www.cranberriesaddict..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BMMousseron
  09 juin 2017
En entamant ce tome 3, je me suis aperçue que j'avais oublié la plupart des personnages secondaires qui foisonnent dans cette série et qu'il ne me restait qu'un vague souvenir du tome 2. C'est l'inconvénient des séries qui traînent un peu en longueur. En plus je n'avais vraiment pas envie de me replonger dans les tomes précédents: je les ai dévorés mais l'intrigue tournait en rond, l'héroïne tergiversait tellement que ça en devenait agaçant.
Tout cela m'a handicapé au début et puis, finalement, on se laisse prendre par le fil de l'histoire.

Nous retrouvons donc Rhoma, devenue Etoile Vagabonde et sortie des griffes du Marad , groupe de combattants constitués d'Ascendants du Serpentaire, qui ont donc été capturés. Mais le Maître continue d'oeuvrer en secret et s'est attaqué à la Maison des Poissons. Parallèlement, des jeunes issus de toutes les Maisons du Zodiaque ont constitué le Parti de l'Avenir qui prône une nouvelle société fondé sur le respect et la liberté de chacun de ne plus se cantonner à sa Maison de naissance. Rhoma se rend donc en Verseau qui a accueilli ce nouveau parti pour se rendre compte par elle-même des intentions de ce dernier mais aussi pour tenter de retrouver sa mère qui serait une Ascendante Verseau.

Je partais avec quelques appréhensions dans la lecture de ce tome à cause des petits défauts des précédents mais j'ai été agréablement surprise par l'écriture de celui-ci, plus efficace et captivante. L'intrigue est plus nerveuse et beaucoup moins répétitive, le triangle amoureux n'est plus aussi présent, l'héroïne a gagné en maturité. Autant dans les tomes précédents, j'optais pour une lecture en diagonale de certains passages, autant pour celui-ci, je suis restée scotchée à chaque page. Mais cette fin!!! moi qui pensais que ce serait une trilogie.

La force de cette série reste l'univers que l'auteur a créé et les merveilleuses descriptions qu'elle nous en fait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
April-the-seven
  29 mai 2017
J'attendais patiemment cette suite et j'étais dans tous mes états lorsque je l'ai reçue. Romina Russell m'en avait fait voir de toutes les couleurs avec le tome précédent, et j'étais très curieuse de replonger dans cet univers, malgré mes souvenirs un peu confus.

Dans Lune Noire, nous retrouvons Rhoma qui a trouvé refuge au Scorpion et qui lutte pour défendre le Zodiaque de la présence menaçante du Maître. Accompagnée de ses amis, elle est bien décidée à apporter la lumière sur ses origines et arrêter le Marad. Mais les choses sont loin d'être aussi simples puisque de nouveaux éléments viennent se mêler au noeud du problème, et si elle veut parvenir à ses fins, Rhoma va devoir user de finesse et de courage.

À chaque fois que je commence un nouveau tome de Zodiaque, je suis un peu déroutée. Il faut dire que le roman est tellement dense qu'il est difficile de ne pas perdre pied au début. Romina Russell ne nous accompagne pas suffisamment et nous laisse nager en eaux troubles sans faire de piqûres de rappel. du coup j'ai tâtonné le temps de retrouver mes marques. Il s'écoule un an entre chaque tome, ce qui nous laisse le temps d'oublier nombre de détails indispensables à la compréhension du roman. Une fois que j'aurai terminé la saga, je pense que je me ferai plaisir en relisant chaque tome à la suite.

Dans ce troisième opus, l'auteur ne fait pas dans la dentelle. Je suis passée par tellement de sentiments différents et contradictoires ! La première partie est particulièrement calme et lente. Mais passée la moitié, il se produit un déclic qui remet tout en perspective et laisse le lecteur comme deux ronds de flan. Les choses s'enchaînent avec un dynamisme fou ! L'auteur envoie la sauce, l'action explose de tous côtés, et même quand on pense qu'il n'y en a plus, il y en a encore ! On ne sait plus où donner de la tête ni à qui se fier. L'ennemi peut se cacher n'importe où.

Les personnages ne sont pas en reste non plus. Rhoma n'est pas l'archétype de l'héroïne sans peur, loin de là. Elle a ses peurs, ses inquiétudes, ses indécisions. Pourtant, au travers de ces 3 tomes, on sent une évolution très appréciable. Plus réfléchie, moins passive, elle s'affirme et saisit ses problèmes à bras le corps. Ça se ressent dans de petites choses, à commencer par sa décision de choisir entre ses deux prétendants. Enfin ! Terminé le triangle amoureux sans fin qui me faisait tant grincer des dents ! Cette fois-ci, Rhoma semble plus sûre d'elle. Elle a fait du chemin depuis le premier opus, elle a grandi.

Lune Noire a dépassé toutes mes attentes. Ça m'a fait l'effet d'être au coeur d'un tourbillon (et pour le coup, le choix de la couverture est parfaitement approprié). On se retrouve balloté dans tous les sens, soumis à l'attraction qu'exerce le récit sur nous, esclaves de l'imagination de Romina Russell. Sans parler des décors extraordinaires, de l'intrigue d'une complexité et d'une abondance rares. L'auteur est parvenu une fois de plus à exploiter son histoire d'une manière incroyable, nous laissant démunis, à bout de souffle et hagards. Des retournements de situation en veux-tu en voilà, des événements auxquels on ne s'attend pas et une fin renversante, qui sonne comme un glas. Plus rien ne sera jamais pareil, c'est une certitude.

En résumé, Lune Noire est un excellent tome de transition. Même si j'ai trouvé la première partie du roman trop lente et un peu difficile à appréhender, j'ai été happée dans cette suite inventive. Romina Russell fait des prouesses grâce à une imagination fertile et une plume immersive. L'intrigue est dense, mais chaque pion est posé de manière méthodique. Une histoire qui n'a pas son pareil pour nous faire vibrer avec elle.

Lien : http://april-the-seven.weebl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Elyza
  11 mai 2017
J'ai beau ne pas être une fervente adepte de la science-fiction qui se passe dans l'espace, je suis tombée sous le charme de l'univers du Zodiaque (où l'astrologie est au centre du récit) depuis la parution du premier tome et la sortie d'un nouvel opus est toujours un motif de réjouissance pour moi. Je remercie la maison d'édition Michel Lafon de m'avoir offert l'opportunité de lire l'avant-dernier tome de cette saga parce qu'une fois de plus, je me suis régalée.



Dans cette série, Rhoma est originaire de la planète cancer et possède la capacité de voir certains présages et des bribes de l'avenir dans les astres. Elle a notamment découvert qu'en dehors des 12 planètes connues du Zodiaque, une treizième existe également qui serait à l'origine des dissenssions entre les douze autres. Depuis, Rhoma parcourt les différentes planètes du Zodiaque afin de prévenir la population du danger qui plane sur leurs têtes d'autant qu'un groupe terroriste, le Marad a également fait son apparition sur la scène intergalactique.



J'ai eu besoin d'un petit temps d'adaptation pour me remettre en tête les évènements qui se sont déroulés à la fin du second tome. Il faut dire qu'avec l'auteure: Romina Russell, tout s'accélère à la fin de ses livres. Elle nous offre toujours quelques révélations finales, bon nombre d'actions et de chocs émotionnels avant le traditionnel: "bim dans ta face. Ciao, on se retrouve l'année prochaine". J'ai donc retrouvé Rhoma et son entourage encore bouleversés par les récents évènements et en proie au chagrin. Toutefois Rhoma n'a pas le temps de s'appitoyer sur son sort et poursuit vaille que vaille sa mission en allant de planète en planète pour trouver du soutien. Elle va rapidement être contactée par un nouveau parti qui prône la tolérance et dont Nishi, sa meilleure amie, a déjà rejoint les membres.



Ma petite Rhoma m'a quand même un peu agacé dans la première partie de l'histoire. Oui, elle a énormément gagné en maturité depuis le début de ses aventures mais je l'ai trouvé un peu trop sentimentale dans cette suite. Elle repense beaucoup au passé, à la perte de sa mère mais surtout à ce qu'elle éprouve envers Mathias et envers Hysan. Elle se sent toujours aussi perdue et incapable de trancher en faveur de l'un ou de l'autre. Ce triangle amoureux qui date quand même du premier tome m'a impatienté. J'avais envie que Rhoma finisse enfin par se décider et ... ce fût long, intense mais oui, dans la deuxième partie de l'histoire, elle prend enfin une décision qui m'a non seulement plu mais également apaisée parce que ça y'est, on pouvait enfin passer à autre chose qu'à l'aspect romantique de l'histoire.



Parce qu'au-delà de la romance, il s'en passe des choses! La scène politique est de plus en plus perturbée. de nouvelles tensions apparaissent qui amènent des suspiscions et Rhoma évolue dans un climat extrêmement tendu. Tandis qu'on retrouve d'anciens personnages qui ont marqué les deux précédents tomes, de nouveaux acteurs font leur apparition dans la série. Passées les quelques longueurs du début, j'ai trouvé le récit passionnant et j'ai été captivée jusqu'aux dernières pages.



En dépit d'un début un peu longuet, l'histoire reste addictive. Plus cette série avance et plus elle se bonifie et gagne en profondeur. Je me suis vraiment régalée avec cet univers riche et passionnant et le final était une fois de plus incroyable et laisse présager un dernier tome absolument grandiose. Vivement!
Lien : http://elyzalecturesenchante..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PandoLivresavie
  03 mai 2017
Zodiaque, est le type de lecture qui plus vous avancez dans la série, plus les livres vous captivent. L'intrigue est toujours aussi présente, les personnages prennent beaucoup en maturité, et surtout on ne s'attend absolument pas à ce que le livre évolue de cette manière. Les fin sont toujours imprévisibles et vous rendent complètement dingue jusqu'à la sortie du prochain.

Un tome 3 qui m'aura encore fois beaucoup plu, l'histoire monte crescendo en intensité. Bien qu'il met fallu un peu de temps pour me remettre dans le bain. Il faut dire que Zodiaque n'est pas une lecture comme les autres, elle est remplie de mots techniques, de noms de constellations et de personnages aux particularités bien précises etc… Il est donc difficile de pouvoir se rappeler de chacun d'eux à chaque début de nouveau tome avec exactitude, mais au bout de quelques pages tout nous revient et c'est avec plaisir que nous avançons dans notre lecture.

Nous retrouvons donc Rhoma et tous ses acolytes, une fois encore ils vont vivre des moments éprouvant, psychologiquement difficiles, toujours à l'affut du moindre changement. Certes les attaque du Marad se font plus rares mais celles qu'y surviennent restent violentes et surtout inattendues. Cette fois-ci elle se présentera sous une autre forme, plus subtile mais tout aussi dangereuse. C'est dans l'objectif de savoir ce qu'il se passe réellement que Rhoma va faire la rencontre d'un nouveau parti. Ceux-ci sont très motivés, plein d'idées révolutionnaires, avec des solutions toute plus belles et intéressantes, mais quelque chose perturbe l'Etoile Vagabonde. Elle se pose des questions sur leur futur idéologique qui laisse certains détails flous et qui pourrait s'avérer bien différent de ce qu'ils présentent.

De son côté et secrètement, Rhoma ne perd pas l'espoir depuis ses visons de retrouver sa mère. Cette quête lui portera parfois problème, ne pouvant se confier sur cette mission. Certaines personnes lui viendront en aide, leur prouvant leur bonne foi, mais une fois de plus les choses vont prendre une tournure différente. C'est encore sous le choc de certaines révélations et sous la crainte de nouvelles trahisons que Rhoma va parcourir les constellations et se cogner encore une fois dans les affres du Maitre. Ochus de son côté se montrera sous un nouveau jour, plus disposé à se livrer sur ses choix et ce qu'il a vécu.

Avec ce troisième tome Romina Russell nous fait encore voyager dans un univers passionnant, l'imagination débordante d'images qu'elle nous présente et avec l'envie d'en découvrir toujours plus. le suspense est toujours aussi présent avec des moments dur à vivre pour nos personnages. Rhoma encore une fois n'aura aucun repos, encore sous le choc des évènements passés, elle essaie d'avancer sans se retourner mais les images de ce qu'elle a vécu la hante. Grâce à quelques flashbacks, nous comprenons plus facilement les comportements qu'elle adopte face à certaines situations. Toujours aussi combattante, l'adolescente a fait place à une jeune femme réfléchie, parfois encore un peu perdue mais le fait d'être bien entourée l'aide à passer les moments où elle doute d'elle et de ses capacités à pouvoir bien faire.

C'est encore une fois une lecture intense, addictive avec une fin qui vous laisse pantoise et vous abandonne dans la crainte de ce qui va suivre. Je pense que des trois tomes celui-ci est mon préféré car très complet, tout est là pour vous faire passer un moment de lecture à couper le souffle. Je suis plus qu'impatiente de lire la suite.
Lien : http://www.livresavie.com/zo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3798 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre