AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020006766
Éditeur : Seuil (01/04/1973)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Ce qu'on a appelé « l'affaire Gabrielle Russier » n'a pas seulement constitué un fait divers tragique; par-delà ses péripéties - navrantes et scandaleuses - le drame de ce jeune professeur a fait apparaître concrètement et avec violence toute une série de conflits depuis longtemps internes à notre société. Ici se dessine la cassure non plus seulement entre deux générations, mais entre deux mentalités, deux éthiques, deux conceptions de la vie : cette « affaire » rév... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Sly
  11 novembre 2013
La lecture de ce livre je dois l'avouer ne m'a pas emballé. La première partie (la moitié du livre) est consacré à un plaidoyer en faveur de Gabrielle Russier. L'auteur nous livre une description et une analyse des faits et tente par la même de rendre hommage est Gabrielle. La quantité d'informations fournie, alourdit la lecture.
La seconde partie, contient un ensemble de lettre écrite par Gabrielle durant la période dans laquelle elle a subit l'acharnement de la justice pour ce qui n'était qu'une banale histoire de détournement de mineur. Une parmi tant d'autre pourtant. On constate au fil des jours la lente descente aux enfers de cette pauvre femme qui s'est opposé à la justice afin de défendre son amour. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle sera poursuivi avec acharnement.
Ce drame, n'aurait pas dû en être, mais le contexte politique de l'époque, mai 68, l'entêtement de Gabrielle à ne pas reconnaître ses torts auront été les facteurs du histoire qui a été hors nome et qui au final aura coûté la vie à une femme innocente.
Innocente c'est en tous les cas mon avis, à la fin de cette lecture. Une justice coupable du suicide, car à aucun moment dans ce dossier celle-ci n'a fait preuve de tolérance, de compassion. Au contraire, elle s'est acharnée, à usée de tous les moyens pour que cette histoire serve d'exemple. La société n'était pas prête à changer, à évoluer, à s'adapter à un monde qui est en constante évolution.
L'auteur à travers ce livre à voulu rendre hommage et donner aux lecteurs la possibilité de se faire une opinion plus juste de qui était Gabrielle.
C'est chose réussi, même si je n'ai pas vraiment apprécié la lecture, peut-être suis-je trop éloigné du temps où se sont déroulés les faits.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cathcor
  19 février 2012
Ces lettres sont adressées par Gabrielle Russier à son ex-mari, à ses ami(e)s et connaissances, à ses parents et à un de ses anciens professeurs.
Elles sont bouleversantes par leur alternance d'humour, d'éclairs d'espoir et d'appels au secours. Bouleversantes aussi quand on connaît l'issue tragique de cette incarcération et les raisons de celle-ci: avoir aimé un de ses élèves âgé de 17 ans.
Commenter  J’apprécie          70
Duluoz
  07 juillet 2017
On ressort bouleversé de la lecture des correspondances de Gabrielle à ses proches. Ah, si les juges pouvaient faire un séjour en prison, avant que d'y incarcérer par rancoeur; ils auraient sût que le coeur de Gabrielle n'y avait pas sa place.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
cathcorcathcor   19 février 2012
Bise(1)
GABRIELLE
(1) La bise est un petit vent chaud qui souffle du désert de Gobi, elle lutte contre la tempête...et gagnera.
Commenter  J’apprécie          80
SlySly   09 novembre 2013
On peut dire tout ce que l'on veut de l'apparence d'un être. Cela dépend du regard que l'on porte sur lui.
Commenter  J’apprécie          70
DuluozDuluoz   07 juillet 2017
Tout est sali est vous savez comme la Janséniste que je suis le supporte mal. Aurai-je donc toujours quinze ans...
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Gabrielle Russier (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gabrielle Russier
Annie GIRARDOT et Bruno PRADAL dans "Mourir d'aimer" (1970-André Cayatte)
autres livres classés : lettresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr