AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Séverine Weiss (Traducteur)
EAN : 9791037106308
416 pages
La Table ronde (20/05/2021)
3.24/5   110 notes
Résumé :
Bennett Driscoll avait jadis un nom dans le monde de l’art londonien. Depuis que sa femme l’a quitté et que sa fille vole de ses propres ailes, il a décidé de mettre en location sur AirBed sa maison devenue trop grande pour lui.
Pas loin de devenir accro aux commentaires laissés sur le site par ses hôtes, Bennett, à cinquante-cinq ans, est retranché dans l’atelier au fond du jardin avec la nette impression de faire du surplace. Est-ce l’image d’Alicia, par l... >Voir plus
Que lire après Super hôteVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
3,24

sur 110 notes
Ce roman est américain mais il pourrait être anglais tant Londres et l'humour caustique britannique émaillent ce récit…
Bennet, peintre à la côte déclinante, loue sa trop grande maison à des touristes de passage et vit dans son atelier pour avoir une source de revenus supplémentaires.
Quinquagénaire un brin naïf et désabusé, divorcé, père d'une fille étudiante aux beaux-arts et désormais superhôte pour l'organisme qui loue sa demeure, c'est un homme plutôt satisfait qui vivote dans un quotidien un poil morne et routinier, et une vie sentimentale à l'arrêt.
Mais il suffit parfois de peu de chose pour que la vie change…
J'ai passé un délicieux moment avec ce roman drôle, tendre, portrait d'un homme indécis et attachant mais aussi des femmes qui l'entourent (proches et locataire).
La plume est enlevée, le héros des plus sympathiques et terriblement humain.
Je recommande 👍🏼
Commenter  J’apprécie          470
Advienne que pourra

Un londonien sur le retour, artiste déchu,divorcé,père attentionné et fauché, se voit contraint pour subsister de louer sa belle maison et de vivre dans le cabanon attenant à la propriété.
Cet homme,accro à son statut de " super hôte" et aux commentaires flatteurs qui redorent (un peu ) sa piètre estime de lui-même, espionne les locataires de sa maison pour mettre un peu de sel dans son quotidien terne et sans relief.
Un jour,une rencontre inopinée va rabattre les cartes de sa destinée.
Porté par de bons dialogues,de la dérision et des portraits de femmes qui jouent comme des révélateurs de la personnalité de cet homme qui est incapable de voir le nez au milieu de la figure,ce livre est enthousiasmant car il décrit parfaitement l'état d'esprit et les questionnements que l'on peut avoir dans la seconde partie de sa vie.
Ici,ce sont les femmes qui mènent la danse et qui bousculent ce pauvre Bennett Driscoll qui le cherche bien tant il peut être naïf malgré sa bonne volonté.
J'ai aimé cette balade dans Londres et comment rebondir et se réinventer prend une autre dimension quand on arrive au premier jour du reste de sa vie.
Commenter  J’apprécie          416

Ce n'est qu'après avoir acheté ce roman que j'ai constaté que l'auteure était la fille de Richard Russo, que j'apprécie. Egalement peintre et illustratrice, elle signe ici son premier roman.

Je n'ai pas du tout envie d'établir une comparaison mais ce qui est amusant, c'est que son personnage principal, Bennett, aurait pu figurer dans un des livres de son père. Délicieusement agaçant, toujours indécis, on a envie aussi de le secouer, de lui faire prendre des décisions, comme bien souvent les protagonistes paternels.

Kate Russo a choisi le milieux pictural, qu'elle connait bien, au coeur de l'intrigue. Et j'ai bien apprécié d'entrer dans le petit atelier de Bennett, au fond de son jardin, où il se retranche, louant sa maison depuis qu'il n'a plus de succès en tant que peintre. Depuis son divorce aussi. Etre hésitant, il ne prendra que tardivement conscience de son manque d'intérêt pour les autres, leurs désirs. Sauf pour sa fille Mia. Pourtant, il est gentil, attentionné, mais bien maladroit dans ses rapports sociaux.

L'évolution du personnage se fait doucement , le lecteur suit avec tendresse et amusement ses tergiversations, d'autant plus que l'auteure est piquante et pleine d'humour. le décalage entre ce que dit Bennett et ce qu'il pense vraiment est désopilant. Les personnages féminins sont forts, originaux. Elles prennent toute la place et détrônent le Super-hôte balbutiant par leurs répliques cinglantes et leur détermination.

Un livre alerte, épicé et drôle, qui fait beaucoup de bien! A découvrir.
Commenter  J’apprécie          394
Un roman léger et bien écrit qui m'a fait passer un bon moment de lecture.
Bennett divorcé depuis peu met sa maison en location sur un site type Air bnb. Il vit dans l'atelier de jardin, là où il exerce son métier : peintre.
Les chapitres alternent entre lui et ses "hôtes". Une jeune femme solitaire, un couple, une femme divorcée. On partage un bout de leur vie, de leur malheur et petit bonheur. Et puis tout du long la vie de Bennett se dévoile.
C'est tendre, drôle, vrai. Chaque personnage a ses failles; des côtés agaçants et attachants.
Bref je recommande
Commenter  J’apprécie          150
Pas inoubliable : notre super hôte, Bennet, est un peintre passé de mode, qui gagne sa vie en louant sa super maison au coeur de Londres tandis qu'il dort sur un futon au fond du jardin dans son atelier de peinture. Il n'a pas digéré que sa femme l'aie quitté, et il est un peu ronchon (intérieurement) tout en étant super hôte (extérieurement).
La narration va aller au long des différentes locataires de Bennet, racontant des histoires à la fois drôles et tragiques, ainsi va l'humour noir. Bennet est toujours gentil avec ses hôtes, mais le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il ne comprend pas la gent féminine.
La première moitié du livre est franchement très drôle et bien vue, ça s'enlise un peu au début de la deuxième moitié. Et ça devient même plutôt pathétique quand Bennett oscille entre deux femmes, incapable qu'il est de s'engager. Mais je dois dire que c'est un croquis assez bien vu de l'indécision masculine. le rythme redevient intéressant sur le dernier quart du livre, mais entre temps ma note est passée de très chouette à oui bon et alors?
Les réflexions sur la peinture sont intéressantes, et on voit que l'auteure connait son sujet. C'est à mon avis ce qui sauve le livre.
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (1)
LeFigaro
27 mai 2021
Avec un don d’observation hors pair, Kate Russo se glisse à merveille dans la peau d’un quinquagénaire déboussolé.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Bennett Driscoll-en attente de mise à jour du statut, indique la page web,le même message tout au long de la matinée,et tous les jours depuis quelques semaines. Il ne peut s'empêcher de rire dans sa barbe : cette phrase s'applique à presque tous les domaines de son existence.
Commenter  J’apprécie          212
Eliza avait longtemps cru que la détresse était le sentiment préféré de Benett. Et pas que de lui, mais de tous les mâles britanniques. Cette manie de se remettre en question qu'avaient les Hugh Grant ébouriffés des années 1990 avait rongé leur esprit et causé des dégâts irréparables. Mais la voiture, la maison et le lave-linge/sèche-linge avaient fini par ne plus suffire. Eliza avait eu besoin d'un authentique Américain. (pages 16-17)
Commenter  J’apprécie          20
« Vivienne, bien qu’octogénaire, possède et gère la boutique de cristaux médicinaux la plus prisée de la ville, et croit dur comme fer en leurs pouvoirs de guérison. Viv n’avait jamais Albert, elle disait toujours qu’elle avait une « drôle de sensation » le concernant. Les sensations de Viv découlent de ce que les cristaux lui disent. Et sont donc fondés sur des preuves selon elle. « Je sens beaucoup d’énergie négative émaner de lui. » avait-elle énoncé le soir du mariage de sa fille. Sortant un sac de pierres de son sac, elle l’avait tendu à sa fille en disant : « Essaie de les poser sur son ventre pendant qu’il dort. Ça devrait aider à neutraliser cet homme. » (p.283)
Commenter  J’apprécie          00
Est-ce qu'il doit tourner la tête vers elle ou s'obstiner à contempler le clitoris peint à l'huile? Ses yeux sont-ils capables de faire le va et vient entre sa fille et la foufoune géante qu'elle a peinte? Il l'ignore.
Commenter  J’apprécie          10
Les légumes y sont tellement bons qu'on croirait manger de la viande! s'exclame Gemma, quand Bennet leur demande où ils pourraient aller diner.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Kate Russo (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kate Russo
Nouvel horaire pour l'émission "Le coup de coeur des libraires" sur les Ondes de Sud Radio. Valérie Expert et Gérard Collard vous donne rendez-vous chaque dimanche à 13h30 pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • le Géant empêtré de Anne de Tinguy aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/le-geant-empetre.html • le Grand Théâtre du pouvoir de Catherine Nay aux éditions Bouquins https://www.lagriffenoire.com/le-grand-theatre-du-pouvoir.-quarante-ans-de-vie-politique.html • Histoire intime de la V République: La belle époque (2) de Franz-Olivier Giesbert aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/histoire-intime-de-la-v-republique-vol02-la-belle-epoque.html • Une route de Richard Paul Evans et Pierre Simon aux éditions Actes Sud https://www.lagriffenoire.com/une-route.html • Super hôte de Kate Russo et Severine Weiss aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/super-hote-1.html • La Malédiction de la Madone de Philippe Vilain aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/la-malediction-de-la-madone.html • DOG de Clémentine Dabadie aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/dog.html • La Splendeur et l'Infamie de Erik Larson et Hubert Tézenas aux éditions Livredepoche https://www.lagriffenoire.com/la-splendeur-et-l-infamie-1.html • Churchill de Andrew Roberts et Antoine Capet aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/churchill.html • Pamela de Stéphanie des Horts aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/pamela.html • À ma table créole: Recettes iconiques des îles de Suzy Palatin aux éditions Hachette Pratique https://www.lagriffenoire.com/a-ma-table-creole-recettes-iconiques-des-iles.html • Hitler et Churchill de Andrew Roberts et Antoine Capet aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/hitler-et-churchill-secrets-de-meneurs-d-hommes.html • La Dame du Ritz de Melanie Benjamin aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/la-dame-du-ritz-2.html • Les Sorcières: L'encyclopédie du merveilleux de Cécile Roumiguière et Benjamin Lacombe aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/les-sorcieres-l-encyclopedie-du-merveilleux.html • Les Fées: L'encyclopédie du merveilleux de Sébastien Perez et Bluebirdy aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/les-fees-l-encyclopedie-du-merveilleux.html •
+ Lire la suite
autres livres classés : romanVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus

Lecteurs (279) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5254 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..