AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne : 3.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
De toutes ses forces, de toute sa volonté, Tom Donovan tenait à terminer premier en Formule 1 à Monaco. Mais il avait des problèmes. Sa femme, apparemment, voulait le quitter pour un cabot hollywoodien. Son constructeur semblait ne plus avoir grande confiance en lui. Et enfin, il y avait sur le circuit un fou, prêt à tout et même au suicide, pour l'empêcher de gagner... et de vivre.

Source : Gallimard
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
moravia
  26 octobre 2020
Pourquoi ai-je acheté ce livre ? Pour deux raisons : tout d'abord pour la photo de Gérard Bousquet en couverture. Il a fait un montage dont on ne peut détourner le regard. On se sent souris hypnotisée par le serpent. Mais surtout, la collection Super-noire ne m'a jamais déçu. J'y trouve toujours des romans atypiques, originaux. le lecteur peut y trouver de grands noms de la littérature policière et y faire aussi de belles découvertes parmi la multitude d'auteurs plus confidentiels.
C'est le cas avec Douglas Rutherford que je ne connaissais ni d'Ève ni d'Adam. Mais qu'un auteur britannique mette en scène en 1978 une course automobile dans son roman, cela n'a rien d'étonnant quand on a en mémoire les noms de Graham Hill, Jim Clark ou Jackie Stewart.
D'ailleurs plusieurs ouvrages de Douglas Rutherford ont pour cadre le milieu des courses automobiles. Il en a fait une marque de fabrique comme Dick Francis avec le monde hippique.
Dans Gagne ou crève, dont le titre original est Collision course, il ne déroge pas à la règle.
Le récit débute lors du Grand prix de Californie dans les rues de Long Beach. Une course qui se termine mal pour Tom Donovan puisque après un accrochage avec un autre concurrent sa voiture quitte la piste et percute une spectatrice qui avait franchi la barrière de sécurité pour être au plus près du spectacle. Une mort dramatique qui n'entraîne pas la responsabilité du pilote.
Mais le mari de la défunte ne l'entend pas de cette oreille et jure de venger son épouse dès le prochain grand prix qui doit se dérouler dans la principauté de Monaco.
Douglas Rutherford laisse planer le suspense pendant 240 pages en construisant son récit au coeur du Grand Prix monégasque faisant la démonstration que ce monde de la course automobile ainsi que le circuit de Monaco n'ont plus aucun secret pour lui et réalise un roman policier atypique où le décor a autant d'importance que les acteurs.
Les adeptes du polar habitués à des braquages, des crimes passionnels ou crapuleux, des viols ou des tortures pourraient croire que ce livre est un peu fade. Ils auraient tort de faire la fine bouche. Sainte-Dévote, le Portier, la Rascasse,…sont des chicanes qui ne manquent pas de piment...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          262

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
moraviamoravia   30 août 2020
Par cette manœuvre, Tom prenait une option sur la corde du virage qui fonçait sur lui à la vitesse de soixante-quinze mètres seconde. Son pari était de passer Mantoni avant la zone de freinage.
Mais l'Argentin ne l'entendait pas de cette oreille : il entreprit de serrer la Markham contre les barrières de sécurité. Tom, se rendant compte que sa roue avant allait se coincer entre les roues de Mantoni, fit la seule chose possible : il freina. [..........]
Il y eut une succession de chocs cataclysmiques accompagnés de miaulements de pneus et du bruit du métal déchiré. Les gratte-ciel se mirent à tournoyer et ce fut l'écrasement. Un fracas assourdissant...Maintenant, tout était d'une immobilité surnaturelle. Tom se rendit compte qu'il était la tête en bas, retenu par son harnais de sécurité qui lui meurtrissait douloureusement les aines. La voiture avait fait un vol plané par-dessus la barrière et était retombée les quatre roues en l'air, sa queue en travers du rail. [..............].
Il régnait un étrange silence. Deux bolides passèrent sur la piste, tels des fantômes. Les commissaires de piste accourus du point de contrôle le plus proche lui criaient quelque chose mais il n'entendait rien. Tom comprit plus tard que la commotion l'avait rendu temporairement sourd. Un groupe de spectateurs se tenait, l'air effaré, devant le trou déchiqueté qui s'ouvrait dans la barrière. Il leur fit signe de ne pas s'approcher : la voiture risquait de prendre feu d'un moment à l'autre. Il s'apprêtait à s'éloigner lui-même mais il s'arrêta, les yeux écarquillés, horrifié.
Le corps d'une femme gisait par terre, coincé sous le spoiler de la voiture retournée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
moraviamoravia   12 août 2020
Un tour de circuit à Monaco fait 3,300 km. Le record de vitesse, formule actuelle, était de une minute trente secondes vingt-huit centièmes, soit une moyenne de 132 à l'heure. Ce n'est pas énorme par rapport aux 215 de Silverstone, mais il ne faut pas oublier que le parcours de Monte Carlo est intra muros. Il emprunte des voies où, habituellement, les voitures se traînent pare-chocs contre pare-chocs. Il n'existe pas de tronçon rectiligne d'une longueur supérieure à 150 mètres mais il y a des déclivités atteignant 10%. Les bolides doivent obligatoirement passer par des accélérations brutales et des freinages secs. Un tour de circuit ne nécessite pas moins de vingt-trois actions sur le changement de vitesse, soit une toutes les quatre secondes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
moraviamoravia   28 août 2020
Il fallait sortir Hewson de la voiture transformée en four crématoire avant que ce délai de grâce soit écoulé.
Pour le moment, les flammes s'étaient éteintes mais l'essence continuait à brûler férocement sur la route.
Commenter  J’apprécie          60
moraviamoravia   15 août 2020
Le paquet de vêtements, de chair et d'os ensanglantés qui gisait, déchiqueté, là-bas, au milieu de la route, semblait trop dérisoire pour avoir jamais été l'enveloppe d'un esprit humain. Une casquette de base-ball qui voltigeait paresseusement entre ciel et terre s'éloignait de la falaise, portée par la brise. Elle passa au-dessus de la route et acheva sa trajectoire sur les rochers, au ras des vagues.

FIN
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : monacoVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Douglas Rutherford (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2048 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre