AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
>

Critique de Mikasabouquine


Mikasabouquine
  06 février 2018
Mais quel livre ! Qui a dit que les seconds tomes sont souvent moins bons que les premiers !? Euh… Moi, parfois, lol. Pari réussi pour Marie Rutkoski, « The Crime » est un excellent second volume largement à la hauteur du premier ! Pour « The Curse », ce fût un coup de coeur pour ma binôme de lecture Saiwhisper et moi-même. Avec « The Crime », nous renouvelons l'expérience, coup de coeur également !


Au début de ma lecture, j'avais un peu peur d'avoir quelques difficultés à reprendre le fil de l'histoire (ma lecture du tome 1 remontant à presque 1 an) et puis, finalement, tout revient très facilement. De plus, dans ce second tome, Marie Rutkoski propose au lecteur des petites piqûres de rappel du tome précédant. On replonge régulièrement dans le passé aux côtés des personnages. Ainsi, on se remémore facilement les événements.
Côté scénario, « The Curse » était déjà d'un très bon niveau dans l'art de la manipulation mais ce tome 2 le surpasse ! Pendant plus de 500 pages on fait l'ascenseur émotionnel. Ce livre m'a brisé le coeur, m'a peiné, m'a angoissé et m'a stressé. On enchaîne les rebondissements et retournements de situation, pas de place pour la prévisibilité. Marie Rutkoski nous fait vivre son histoire page par page sans que nous ne puissions anticiper quoi que ce soit. Elle maîtrise le suspense avec beaucoup d'aisance. Voilà une auteure dont je suivrai de près les prochaines parutions ! À commencer par ce tome 3 que Saiwhisper et moi attendons avec une grande, très grande impatience !


En plus d'un ouvrage rythmé, l'auteure est très forte pour transcrire les émotions et sentiments avec une justesse incroyable. Certaines scènes sont particulièrement émouvantes. Nous sommes spectateur de l'étau qui se referme progressivement sur Kestrel sans que nous ne puissions rien faire, je l'ai presque vécu comme un compte à rebours. Kestrel est pleine de bonnes intentions, mais, parfois, à vouloir trop bien faire l'issu n'est pas toujours favorable… Elle joue intelligemment mais prend de gros risques, et dans un jeu il y a des gagnants mais aussi des perdants… En voulant sauver l'homme qu'elle aime elle créé son propre malheur. Deux amants maudits. Un amour impossible, déchirant. Peut-être le plus déchirant que j'ai lu à ce jour… Mais comment vont-ils bien pouvoir s'en sortir ? Ce désire mutuel et magnétique qu'ils ressentent l'un envers l'autre, malgré tous les efforts qu'ils font pour garder leurs distances, est à la fois beau et cruel. Le dévouement dont fait preuve Kestrel pour sauver à tout prix Arin est pure et sincère. Observer Arin tourmenté page après page est complètement poignant. Ces deux-là m'ont bouleversé…
Aux côtés de nos amoureux interdits, n'oublions pas, surtout pas, le diabolique et impitoyable Empereur, un vrai méchant. Cruauté, sournoiserie et perfidie sont ses maîtres mots. Il y a aussi Verex, qui s'est révélé être attachant (nous avions peur avec Saiwhisper de ce qu'allait nous réserver ce personnage !). Ou encore le Général Trajan qui nous offre quelques moments touchants et mais aussi quelques incertitudes… de nouveaux personnages font également leur entrée en scène et je dois dire que j'ai apprécié leur arrivée. Roshar et sa soeur sont deux protagonistes intéressants et intrigants. J'ai apprécié le caractère de Roshar de même que la relation qu'il tisse avec Arin.


Je suis heureuse de constater qu'avec ce tome 2 la série de Marie Rutkoski n'a pas perdue son attrait. Certains diront que la romance est omniprésente, je leur répondrai oui, mais cela ne m'a absolument pas, mais alors absolument pas dérangé ! lol (Vive Arin !). Et sinon les sublimes couvertures de Lumen on en parle ? Elles sont justes Waouh !
Pour finir, merci à mon amie Saiwhisper pour cette lecture commune, c'est toujours un plaisir de partager avec elle et vivement le 15 mars pour le tome 3 !!!
Commenter  J’apprécie          142



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (13)voir plus