AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782352892472
35 pages
Éditeur : Editions MeMo (19/03/2015)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Deux maisons en bois séparées par un champ.
C’est la nuit.
Un hibou hulule, une chouette lui répond.
Deux personnages se fraient un chemin parmi les herbes hautes et se rejoignent au bord de la rivière. Ils grimpent en silence dans le radeau camouflé dans les joncs.
C’est l’histoire nocturne d’une échappée belle : un garçon et une fille décident de partir et d’aller vivre là bas, sur l’île. Sur celle-ci les attendent le bébé mousse, le la... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
jeunejane
  18 décembre 2017
Deux ombres s'échappent de deux maisons mystérieuses la nuit, deux enfants qui arrivent parmi les sauvages dans une clairière.
L'album débute avec des pages très sombres pour se terminer dans un artifice de couleurs.
L'album traduit un rêve rempli de formes et de taches qui s'animent.
Pour faire apprécier le travail d'illustration, on peut s'amuser à repérer des formes et des couleurs pour leur faire prendre vie en compagnie du petit lecteur.
Je l'ai emprunté à la bibliothèque car le centre culturel de notre ville consacre une exposition à l'auteure, Mélanie Ruten et cet exemplaire est présenté aux enfants de grande section maternelle et CP au prix Versele en Belgique mais les enfants auxquels je l'ai présenté n'ont pas apprécié
L'album n'est pas à la portée de leur pouvoir d'expression ni orale, ni visuelle.
Commenter  J’apprécie          334
trust_me
  23 mars 2015
« C'était une nuit. C'était il y a longtemps. Perdues dans les marécages, deux maisons se faisaient face. de ces maisons, deux ombres s'enfuirent. […] Pieds nus, en pyjama, elles arrivèrent sur l'île abandonnée. Elles marchaient et s'enfonçaient dans l'obscurité. Elles allaient sans hésitation, sans peur. Les arbres se penchaient pour les protéger. C'était leur nuit. »
C'est une nuit où les rêves sont permis, où la réalité perd la partie, une nuit où l'on peut échanger les rôles et lâcher prise. Dans leur fuite, au bout de leur périple, les deux ombres vont retrouver une bande de sauvages connue d'eux seuls. Dans la clairière où ils s'installent, certaines choses apparaissent et d'autres disparaissent, la lumière et la joie se répandent. Dans cette clairière, la peur n'a pas sa place.
Comme d'habitude avec Mélanie Rutten, on croise d'étranges personnages : un bonhomme de paille, une branche, une pierre et un bébé mousse. Comme d'habitude avec Mélanie Rutten, rien ne s'offre d'emblée. L'interprétation est multiple, l'onirisme et la poésie dominent. Elle installe une atmosphère étrange et envoutante par petites touches successives. Au lecteur de se laisser prendre par la main, de se laisser porter le coeur léger. Son univers graphique tout en douceur m'enchante toujours autant, même quand elle s'oriente vers des teintes plus sombres.
C'est l'histoire d'une nuit de tous les possibles, d'une nuit où les chemins s'ouvrent. Parce que le jour, « tant de choses se taisent ». C'est l'histoire d'une nuit où on grandit, ni plus ni moins.

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          151
Lagagne
  08 juillet 2015
Graphisme splendide ! Les couleurs, tantôt sombres tantôt vives, à la peinture légère, délavées cadrent à merveille avec l'atmosphère étrange et onirique de cet album.
Deux enfants s'échappent dans la nuit pour vivre des histoires inventées au coeur de la forêt. Ils sont entourés par des êtres bien particuliers : la branche altruiste, la paille rêveuse, la pierre terre à terre et la mousse en pleine croissance. Un petit monde de rêves, de couleurs, d'imagination, de « on disait que... ». Une nuit de tous les possibles, où la poésie est partout, pour tous les enfants, acteurs ou lecteurs de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          110
marcelpois
  20 février 2016
Alors qu'il fait nuit noire, discrètement pour ne pas réveiller la maisonnée endormie. Deux ombres s'enfuient, l'une de la maison de gauche, l'autre de la maison de droite. Silence. Ils embarquent sur un radeau et traversent les marécages pour entrer dans la forêt immergée.
Quand la voie est sauve, les deux ombres virevoltent, se cherchent, se chamaillent, bien contents d'avoir réussi leur échappée. La nuit leur appartient.
S'aventurant dans un tronc creux, les deux ombres retrouvent l'immense clairière resplendissante. Les sauvages sont là, créatures étranges mais rassurantes, qui prennent la main des enfants et les aident à grandir.
À vos pyjamas et lampes de poche, Mélanie Rutten nous invite dans une nuit singulière. Entre rêves engourdis et espoir du petit matin, nous voilà partis pour un voyage enchantée. Aquarelles éparses et alanguies, palettes resplendissantes et oniriques, on en prend plein les mirettes. L'univers de l'enfance est raconté avec tendresse et pudeur. Chaque enfant trouvera sa place dans ce petit monde où les créatures avoisinent celles de leurs rêves. Mais, les moins insouciants seront aussi charmés par la réminiscence d'une sensation qu'ils pensaient avoir oubliée... Après tout le temps des récrés et de la balle aux prisonniers, ce n'est pas si loin, non ?

Lien : https://marcelpois.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
VanessaV
  30 mars 2015
Comme à chaque fois, Mélanie RUTTEN nous embarque avec sensibilité et tout n'est pas accessible de suite: il faut prendre le temps, relire, replonger dans l'image.
"Les sauvages", ce ne sont pas ces deux ombres qui sortent des maison cette nuit. Non, pas vraiment. Les deux silhouettes partent pour toujours, elles n'ont pas peur.
Elles savent qu'il faut partir, partir pour être libres, spontanées. L'aventure est là dans cette escapade dans le noir, entre les lianes mais tout de même protégés par les arbres. Il faut un effort. Elles arrivent sur l'île et se dévoilent: garçon, fille mais aussi amis imaginaires, les sauvages. Cette nuit, ils jouent, découvrent, imaginent, expérimentent. La joie est communicative. Ce sont des jeux, des partages, des soutiens.
Mais celui qui fait peur n'est pas loin. Une dispute et le voilà prêt à attaquer.
Une île où les enfants sont eux-même sans observateur, sans adulte, sans règles, sans jugement. Dans un univers inventé, au plus près de leurs émotions, du merveilleux, de la vie. Il y a dans leur fuite, une envie d'enfantillages, de retour à la nature mais bien plus une envie de grandir mais pas à tous prix. C'est une ode à l'enfance, pour leur accorder du temps et de la confiance.
L'histoire est malicieuse, délicieuse et délicate. Mélanie RUTTEN nous offre avec son jeu de couleurs cette nature mystérieuse et fabuleuse. Des magnifiques fleurs et personnages minéral/végétal/animal. Des ombres complices, d'autres plus angoissantes.
Lien : http://1pageluechaquesoir.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (1)
Ricochet   17 juin 2015
Mélanie Rutten signe une épopée fantastique où souffle un vent de liberté d'une rare intensité.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
VanessaVVanessaV   30 mars 2015
C'était une bande de sauvages et c'était leur clairière. Faite d'ombres et de lumière. Chacun y avait sa place. Ils construisaient une cabane, ils la décoraient, ils dormaient, ils mettaient de l'ordre e ils grandissaient. Le temps s'arrêtait.
Cette nuit, c'était toujours.
Commenter  J’apprécie          30
jeunejanejeunejane   18 décembre 2017
Elles échangèrent leurs vêtements pleins de boue, chantèrent, crièrent et enfin disparurent dans le tronc d'un arbre creux...
A l'autre bout de l'arbre, les ombres entrèrent dans une clairière tapissée de mousse.
Commenter  J’apprécie          20
boumabouma   27 mai 2016
Cette nuit, c'était toujours.
Commenter  J’apprécie          110
Murphy13Murphy13   13 décembre 2018
C'est beau... Un jour, on partira pour de vrai !
- Oui, un jour, ce sera toujours et on sera toujours ensemble.
- Tout sera possible...
- Oui, tout sera possible !
Commenter  J’apprécie          10
manU17manU17   24 mars 2015
Tant de choses, la nuit, se réveillent.
Commenter  J’apprécie          70
Video de Mélanie Rutten (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mélanie Rutten
Mélanie Rutten - Les sauvages .A l'occasion de l'Escale du Livre 2015, Mélanie Rutten vous présente son ouvrage "Les sauvages" aux éditions MeMo. Retrouvez le livre http://www.mollat.com/livres/rutten-melanie-les-sauvages-9782352892472.html Notes de Musique : © Mollat www.mollat.com Retrouvez la librairie Mollat sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/Librairie.mo... https://twitter.com/LibrairieMollat http://www.dailymotion.com/user/Libra... https://vimeo.com/mollat https://instagram.com/librairie_mollat/ https://www.pinterest.com/librairiemo... http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ https://soundcloud.com/librairie-mollat http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : imaginationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1123 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre
.. ..