AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2413000186
Éditeur : Delcourt (21/02/2018)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Cet album marque le grand retour de Ben Templesmith, avec un récit qui mêle science-fiction et humour noir. Au programme :enlèvements par des extra-terrestres, tests sur des humains, complots et inavouables secrets... Karl Bauer est irrésistiblement attiré vers un étrange endroit, situé du côté de Roswell, dans le Nevada. Plus précisément à Groomlake, là où a été installée la fameuse Zone 51. Il y a quelques années, le père de Karl fut enlevé par des aliens, et en é... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Agillian
  14 août 2018
Oh, mais en voilà une couverture qui fait envie, et un résumé aussi… Sauf que non, grosse désillusion.
Déjà, il ne faut pas se fier au résumé présent en 4ème de couverture (visiblement la personne qui l'a écrit n'a pas lu ce comics) qui ne reflète pas vraiment le récit que vous allez lire. Certes il va être question d'extraterrestres et le personnage principal s'appelle bien Karl Bauer mais les similitudes s'arrêtent là. Première déception : on nous ment, on nous cache des choses (ciel, me voilà conspirationniste à mon tour).
Donc, l'ami Karl Bauer, figure du paumé par excellence, se retrouve un beau jours embarqué plus ou moins contre son gré par une agence gouvernementale, direction GroomLake. Il y découvre son paternel, dont il est sans nouvelles depuis plusieurs années, et on lui explique des des aliens on fait des expériences sur lui et que les résultats intéresse vivement les fédéraux. Très vite, il se retrouve donc lui-même à subir toute une batterie de test, son ADN étant apparemment la clé pour fabriquer une arme super-puissante.
Bon. Je n'ai pas grand-chose de positif à dire sur cet album. J'ai bien aimé les petits encarts qui présentent les personnages avec humour et finesse ; et la galerie de couvertures en fin de volume est vraiment belle et j'ai pris plaisir à la feuilleter.
En dehors de ça je trouve ce one-shot bourré de défauts. A priori nous avons là une parodie qui se moque gentiment du gouvernement américain et surtout des conspirationnistes en tout genre. Je suis consciente que l'intrigue et la plupart des répliques sont à prendre au second degré, mais il est vraiment mal dosé et tombe pratiquement toujours à plat. Les personnages sont insipides, voire carrément antipathiques. L'intrigue est mal foutue et les événements manquent de cohérence et niveau psychologie des personnages c'est du grand n'importe quoi (tout le monde change d'avis, voire de personnalité, tout le temps). Côté graphismes ce n'est pas beaucoup mieux et pour ma part j'ai trouvé les personnages inexpressifs à souhait et les actions assez peu lisibles. Enfin, ça peu paraître anecdotique, mais en ce qui me concerne c'est vraiment rédhibitoire : il y a des fautes d'orthographes si énormes que mes yeux saignaient !
Bref, je suis complètement passée à côté de ce comics et j'ai dû lutter pour le terminer. Alors oui certains reproches sont à imputer à l'éditeur français mais finalement ils ne représentent que des détails et ne font que renforcer un travail déjà brouillon à la base. Je ne dis pas ça souvent, mais vous pouvez passer votre chemin sans trop de regrets…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ludi33
  08 mars 2018
Ce comics se penche sur la zone 51. On y croise toutes sortes d'extra-terrestres, dont évidemment, des petits hommes gris. Archibald est l'un d'eux. Fumeur invétéré, amateur de chocolat et curieux du sexe chez les humains, il collabore avec les américains.
Le prologue vaut à lui tout seul la lecture de la BD. C'est drôle, grinçant, avec un humour assez noir. Ensuite, l'histoire se dévoile au travers de 4 chapitres. Si on est pas franchement dans quelque chose de très prenant, les personnages restent attachants, l'humour présent et le dessin est très bon.
Un one shot à découvrir, même si on aurait aimé en avoir un peu plus face à cette fin assez ouverte et qui ne résout pas grand chose.
Commenter  J’apprécie          120
gayane
  13 juin 2018
Karl Bauer a un ADN hors norme. Son père a été enlevé par les aliens pour cela il y a quelques années. Aujourd'hui, Karl est approché par les fédéraux qui le mènent à son père qui a fait l'objet d'expériences horribles. le gène des Bauer s'active cependant faisant exploser le slip du père et de qu'il contient.
Pourquoi est-ce que Karl n'a-t-il pas encore explosé ?
Bon, je n'ai pas accroché du tout. J'aurais pu accrocher au dessin qui m'a fait penser à Tony Chu, j'aurais pu également accrocher au personnage d'Archibald qui avait l'air amusant mais ça n'a pas été le cas. Je n'ai pas réussi à m'immerger ni à m'identifier aux personnages. Les enchainements sont restés obscures pour moi, tout comme les dialogues et je n'ai pas saisi correctement ni le contexte ni la psychologie des personnages.
C'est donc un fail pour moi...
Commenter  J’apprécie          10
Lesvoyagesdely
  31 mars 2018
Une histoire à l'humour noir, grinçant, d'aliens pas comme les autres.
En tant qu'analyste, que personne qui prend du recul, je lui reconnais des qualités.
En tant que personne, cela ne m'a pas trop touché (mais j'ai du mal avec l'humour XD) et un langage de ce genre.
Un avis plus détaillé en ligne bientôt sur Izneo.
Lien : https://www.izneo.com/fr/com..
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (3)
BoDoi   04 mai 2018
On ne décolle pas non plus bien au-dessus de la pochade fantastique, mais ce n’est pas le but. Donc si vous aimez les histoire d’extraterrestres et les blagues un peu grasses, ces Chroniques-là feront leur office.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   20 mars 2018
Théories du complot alambiquées, voyageurs de l’espace au tempérament belliqueux, agents secrets imperturbables, le tout servi avec un humour décalé, de mauvais goût et un peu pince-sans-rire.
Lire la critique sur le site : BDGest
ActuaBD   13 mars 2018
S’imprégnant de films tels que "Men in black" ou "Mars attack", Chris Ryall tente de nous surprendre avec un récit futuriste. Malheureusement, sa trame trop linéaire ne convainc guère. Seul le dessin de Ben Templesmith sauve ce "One Shot" du coup pour rien.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ludi33ludi33   06 mars 2018
Autre chose... Si jamais vous vous faites enlever, ne vous comportez pas en rat. Amenez des bières !
Commenter  J’apprécie          50
AgillianAgillian   26 juillet 2018
-qu'est-ce que ça colle, cette merde !
-Cette "merde", c'est mon père, connard, un peu de respect...
-Ton daron ? Ouais, je vois... T'as ses yeux...
-Quoi ?
-Ils sont... Collés sur ton épaule. On va gratter ça t'en fais pas.
Commenter  J’apprécie          10
EmniaEmnia   03 juillet 2014
Okay, doesn't hurt, explore away, if y'haveta, learn what you can from me. Us humains are friendly. Hell, you been nice about it so far, g'wan an' check me out in full, even with a... probe... ?
Now, w-wait, fellas... I said WAIT. N-no...
NNNOOOOOOOOO
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : aliensVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2430 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre