AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702436285
Éditeur : Le Masque (10/10/2012)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 140 notes)
Résumé :
Alors qu'elle vient de fêter son quinzième anniversaire, Waverly n'a connu qu'un seul foyer, l'Empyrée, une navette spatiale à destination de la Nouvelle Terre.

Sa mission : mettre au monde les enfants qui peupleront la planète. Tous la destinent à Kieran, son ami d'enfance et le futur capitaine du vaisseau. Pourtant Waverly aspire à une autre vie et les silences de son ami Seth l'attirent d'avantage que les exploits de Kieran.

Lorsque ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (57) Voir plus Ajouter une critique
Archessia
  14 octobre 2012
Glow fait partie de ces livres qui interpellent, qui dérangent, qui fascinent, qui aspirent totalement, sans concessions, son lecteur.
C'est un bouquin qui m'a bouleversée et dont je ressors un peu déstabilisée mais complètement conquise.

La terre a connu de très nombreux déboires et est maintenant inhabitable.
Deux gigantesques vaisseaux ont décollés avec, à leurs bords, assez d'êtres humains pour repeupler la "Nouvelle Terre" d'ici plusieurs décennies.
Au final, ces deux vaisseaux se distinguent par le fait que la population dans un de ceux-ci soit majoritairement religieuse.
Dans le vaisseau où est Waverly, l'Empyrée, chacun croit (ou pas) en ce qu'il veut, et les gens jouissent d'une certaine liberté. Mais ne serait-ce pas uniquement d'apparence ? Plus elle grandit, et plus elle sent une pression peser sur elle, sur le fait qu'elle soit le premier enfant né, et donc l'adolescente la plus âgée. Elle sent le regard des hommes se faire plus insistant, certains comportements la dérangent ...
Mais elle n'a qu'à peine le temps de s'en inquiéter car, un jour, le vaisseau jumeau arrive et, dans la brutalité et la peur, ses habitants emmènent toutes les filles de l'Empyrée avec eux.
Affolée et perdue, Waverly n'a qu'une obsession : s'enfuir pour retrouver son foyer, sa famille.
Mais elle apprendra que les méchants ne sont pas toujours ceux que l'on croit ...

J'avais le souffle coupé en refermant ce livre, jamais je n'aurais pensé tomber sur quelque chose d'aussi puissant, intense et intelligent, invitant à une réelle réflexion tout en nous offrant d'incroyables sensations fortes.
Je dois dire qu'au début, c'était mal barré.
Je n'étais pas très fan de Waverly, la trouvant effacée et, au fond, pas très intéressante. Et je trouvais que l'histoire avait du mal à démarrer, je n'arrivais pas à visualiser le décor, les gens, le background ...
Bref, j'ai eu un peu peur.
Mais à partir du moment où l'Empyrée se fait aborder, on tombe dans un maelström d'émotions et d'actions absolument hallucinant, et j'étais incapable de lâcher le roman, tant il m'hypnotisait à chaque page.
Ca va encore être facile pour vous dire à quel point il est génial, tiens ...

J'ai beaucoup aimé la narration, qui gagne en dynamisme et en rythme après l'abordage, puisque nous passons d'un vaisseau à l'autre avec fluidité et justesse.
Ce qui est assez "marrant", c'est qu'au fond, ce ne sont pas les narrateurs principaux qui m'ont le plus plu.
Alors, oui, ils savent se montrer courageux, braves, intéressants, plein de bons sentiments, tout ça, dès que l'adversité les touche.
Mais franchement, quand on voit à quel point les gens qui les entourent sont hauts en couleurs, avec une psyché hyper fouillée et dont les moindres aspects sont superbement travaillés, ben, y a pas à dire, ils font un peu pâle figure, à côté.
Cela dit, la fin laisse présager une suite les mettant bien plus en valeur, ce que j'ai férocement hâte de découvrir, bien entendu.
Mais du coup, pour ce tome-ci, mes personnages préférés seront secondaires, mais avec, je trouve, une aura époustouflante et fascinante.

Je ne vais pas beaucoup m'étendre sur l'histoire, le résumé en dévoilant déjà assez à mon goût.
Sachez juste qu'elle est bien plus mature que ce à quoi je m'attendais. C'est intelligent, crédible, avec une grande mise en avant de la psychologie humaine et de ses déviances.
C'est assez dingue de se dire que, en lisant un Young Adult SF, j'ai trouvé plus de réalisme et de comportements humains "décalés", souvent effrayants, extrêmement bien développés, que dans pas mal de livres axés adultes.
J'adore ce genre de roman, où l'auteur ne prend pas des lecteurs pour des imbéciles, n'hésite pas à aller très loin avec son histoire et ses personnages, n'a pas peur de parler sexe, haine, racisme, extrémismes, tout simplement parce que ça fait partie de l'Homme et que ce sont des sujets auxquels on est confrontés de plus en plus jeunes.
Comme je l'ai dit, ce livre m'a vraiment bouleversé, surtout dans sa justesse et le réalisme de ses situations, la crédibilité des réactions des gens.
C'est effrayant justement parce qu'on y croit, et je trouve ça absolument brillant de la part de l'auteur d'avoir osé cette prise de risque. Je ne peux qu'éprouver du respect pour les auteurs qui osent aller plus loin, montrer un peu plus, être plus "francs", tout en restant dans la cohérence et, bien entendu, le "divertissement". Car si il y avait tout ça sans LA petite touche qui fait qu'on aime lire un livre, il y aurait beau y avoir tous les ingrédients, ça ne fonctionnerait pas.
Ici, tout y est, y compris cette étincelle de magie, d'espoir, d'amour, de force, qui fait que l'on est happé irrémédiablement, mais que l'on n'éprouve que plaisir et que c'est difficile de refermer ce roman et passer à autre chose une fois qu'il est terminé.

Glow est un titre fantastique, émouvant, brûlant, qui fait mal autant qu'il apporte d'incroyables émotions.
Je ne peux que le conseiller très chaleureusement, c'est un gros coup de coeur.
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
liredelivre
  16 septembre 2013
Une dystopie comme il fait bon d'en lire :) Pour changer, elle change et pour dépayser, elle dépayse. C'est le moins que je puisse dire ! Glow nous déplace, littéralement, et révolutionne le genre. Ni plus ni moins. Finis les pays en ruines, les souterrains, les cités avec de hauts murs. A présent, montez dans des vaisseaux et explorez l'espace ! Par contre, le voyage risque d'être un peu long. Mais c'est pour mieux profitez de chaque instant.
Voilà plus de quarante ans que l'Empyrée et le Nouvel Horizon transportent des Hommes vers la Nouvelle Terre, puisque la planète bleue était devenue invivable. Les plus jeunes générations à bord n'ont jamais connu autre chose que le ciel étoilé et noir, les nébuleuses et la galaxie. Et moi qui ai toujours eu une petite fascination pour l'astronomie, les planètes et le tralala, je me sentais dans mon univers. :)
Kieran en est certain, il épousera Waverly. Après tout, ils sont parmi les plus âgés des enfants de l'Empyrée et ils se connaissent depuis tout petit. Mais un accident va venir bouleverser leur idylle : leur vaisseau se fait attaquer... par le Nouvel Horizon. Ils capturent les jeunes filles et quelques adultes, après en avoir tué une grosse partie, et repartent en laissant le vaisseau en assez mauvais état. A son bord, il ne reste que des adolescents, mais surtout beaucoup d'enfants. Pourtant, il va falloir s'organiser pour réparer les dégâts et maintenir l'Empyrée. Tandis que les garçons se rétablissent comme ils le peuvent et que Kieran se voit prendre la place du capitaine, les filles de leur côté découvrent le Nouvel Horizon et ses coutumes, avant de comprendre pourquoi elles sont réellement là... Et si Waverly et Kieran ne se remettaient jamais de cette attaque et de ses conséquences ?
S'il y a bien une chose qu'on ne pourra pas reprocher à Glow, c'est de manquer d'action ! C'est presque si le l'histoire ne démarre pas directement dessus. Ce qui nous plonge de suite dans le feu du livre. Quelques pages et hop! l'Empyrée se fait attaquer, tout se retrouve sans dessous et bouleverser. Et je ne sais pas si c'était souhaiter ou non mais l'effet est juste frustrant à mort. On est là, au milieu d'une rencontre entre Kieran et Waverly, un petit moment tout mignon, et paf! ça explose de partout, ça pète, ça crie... C'est limite si je n'avais pas l'impression que ça arrivait juste à côté de moi. Parce que d'avoir cette interruption soudaine, ce choc, je sais pas, ça m'a complètement interpellée et accrochée ! Et je me suis sentie un brin frustrée par le fait qu'on ne voit pas un peu plus de la vie dans la vaisseau avant l'attaque.
Sur le coup, j'ai eu peur que rien ne soit développer à ce sujet... Mais, l'auteure avait tout prévu et c'est au fil des péripéties de l'équipage qu'elle nous en raconte plus sur les vaisseaux, leur départ et l'organisation à bord. Dans les premières pages, on a d'ailleurs quelques explications, qui nous permettent de jauger un peu les décors de l'intrigue, forts appréciables au passage. Et n'allez pas penser que l'attaque est la seule grosse action du roman ! Chaque rebondissement est mené avec brio par la fluidité de la plume de l'auteure, qui sait passer de la description à l'action en quelques secondes. du début à la fin, le rythme se soutient, l'écriture se suffit à elle-même et Amy Kathleen Ryan nous plonge un peu plus dans les entrailles de son univers.
C'est bien simple, je crois que ce roman est mon coup de coeur d'août ! Je sais, le mois vient de démarrer, mais au pire, il y aura plusieurs coup de coeur ♥ Pour l'instant, on dira que c'est le premier ! [Quelle optimisme !] Il m'a vraiment laissé une superbe impression, et sur tous les plans. Passés le décor, l'écriture, le rythme frénétique, je suis aussi fan de la forme du roman en elle-même.
Bien que ma préférence soit davantage pour les romans écrits à la première personne [et vous ?], il y en a certains qui me font quand même succomber... Glow rejoint cette brave élite ! En plus, à chaque partie, les points de vue s'alternent, à l'un Kieran, à l'autre Waverly. Si bien qu'on regarde l'histoire sous plusieurs regards, les événements avec différents yeux et donc une analyse différente. Et ça a l'avantage de ne pas nous perdre lors de la séparation des personnages. On reste avec les deux, et on découvre ainsi avec Waverly le Nouvel Horizon et avec Kieran la nouvelle vie à bord de l'Empyrée. Pas d'ellipse ! Amy Kathleen Ryan maîtrise clairement cette alternance. Tout n'est jamais trop ou pas assez et chaque fin de partie ou de chapitre semble être coupée à l'instant T, si bien qu'il y a une bonne cohérence de partie en partie, même en changeant le point de vue.
Et force m'est d'avouer que je craque pour les perso de Glow... ♥ Même si au fur et à mesure du roman, on sent bien qu'ils changent, Kieran et Waverly m'ont beaucoup impressionnée et je me suis très vite attachée à eux. A Seth aussi, un peu, Sarek, Arthur, Samantha... du fait de ce qui leur arrive, on se sent rapidement concerné par leur situation, mais je n'ai pas ressenti de pitié. Non, simplement parce que les personnages du roman sont forts, solides et très caractériels. Ils ne laissent pas l'occasion aux événements de les achever. Ou pas dans l'immédiat, il y a plus grand à penser. Bien que les émotions dominent énormément dans un premier temps les actes de tous, on voit petit à petit un déclic se produire et, alors qu'ils sont bien trop jeunes, chacun reprend du poil de la bête, grandissant avant l'âge. Et commettant des actes dont on ne les aurait pas cru capable... dont ils ne se seraient pas crus capables eux-mêmes... A plus d'une reprise, les agissements de certains personnages m'ont beaucoup surprise et je n'ai pas toujours été d'accord avec leurs choix. Ce qui fait aussi la force de ce roman : on vit des choses qu'on aurait jamais dû vivre, des choses qu'on aurait jamais dû voir. Ces jeunes sont livrés à eux-mêmes, poussés au-delà de leurs limites, pour un rendu vif, brut de décoffrage, souvent poignant. Amy Kathleen Ryan ne nous épargne rien !
Ainsi, du roman plein d'action, on passe au roman psychologique, où les personnages se montrent tantôt manipulateurs, tantôt sincères, défiant et repoussant les limites mêmes du bien et du mal. Les questions surgissent sur leurs actes, sur ceux du Nouvel Horizon pour mieux nous faire douter. Qui a raison et qui a tort, dans cette bataille pour la survie de l'espèce ? Que faut-il faire, et comment le faire ? Comment doit se comporter un chef ? Mais surtout, Kieran et Waverly seront-ils à nouveau réunis ? Pourtant, ne vous fiez pas à cette dernière question, parce que l'intrigue amoureuse n'est que très sous-jacente à la trame de l'histoire et se développe à reculons. Ce qui fait au final un bon dosage : une myriade d'action, une envolée de suspense et un soupçon d'amour ! Idéal pour ceux/celles qui craignent une histoire d'amour trop dominante ou l'apparition d'un triangle amoureux bien gonflant [quoi, vous ne l'aviez pas vu, le trio Seth/Kieran/Waverly ? ;)]. Non, vous êtes dans une dystopie pure et dure, perdue en plein espace... Et c'est si bon !
Un premier tome choc et provoquant, qui se révèle rapidement addictif. Une écriture fluide qui sert à merveille un rythme effréné. Des personnages au caractère bien trempé, façonnés par un passé difficile et plongé dans un avenir incertain. Glow, c'est en fait un peu de tout ça !
Lien : http://liredelivres.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FadaOfBooks
  05 janvier 2013
Etant adepte des dystopies, je ne pouvais pas passer à côté de Glow, d'autant plus que les critiques n'étaient pas si négatives que ça ! Ce roman a donc tôt fait de rejoindre ma PAL dont il est sorti il y a quelques jours pour une LC avec Un brin de papier et Gala de Livres. J'ai bien apprécié cette lecture, j'ai passé un bon moment avec même si quelques points m'ont gênée.

Nous suivons deux personnages, Waverly et Kieran, qui sont tout deux des passagers du vaisseau l'Empyrée, une navette spatiale censée naviguer dans l'espace à destination de la Nouvelle Terre. Ce vaisseau a pour but de repeupler la Nouvelle Terre et la mission principale de ses passagers est donc de se reproduire un maximum. le destin de Waverly et Kieran était tout tracé : se marier, avoir des enfants, devenir chef du vaisseau pour le cas de Kieran… Mais l'attaque de leur vaisseau Jumeau, le Nouvel Horizon, les séparera : tandis que Waverly et les autres jeunes filles devront survivre à bords du Nouvel Horizon, Kieran et les garçons devront coûte que coûte tenter de sauver ce qui reste de l'Empyrée. (cette partie de l'histoire m'a beaucoup fait penser à Sa Majesté des mouches de William Golding ^^)

Le personnage que j'ai le plus apprécié dans l'histoire est celui de Waverly. La jeune fille fait preuve d'un courage exemplaire ! Elle est réfléchie et très débrouillarde. Malgré l'horreur de ce qu'elle vit elle ne vacille pas, même si parfois, le courage vient à lui manquer, elle résiste tout de même et va de l'avant. Je l'ai admiré tout au long du roman car en plus d'être courageuse et débrouillarde, la jeune fille est également juste dans ses choix. Elle ne va juger les gens à la va vite et prend le temps de bien les connaître avant.

Là où ça coince c'est avec les deux garçons. Kieran et Seth. D'ailleurs je ne vous ai pas parlé de Seth : c'est un autre garçon de l'Empyrée qui est en quelque sorte en concurrence avec Kieran, que ce soit au niveau du commandement du vaisseau ou au niveau du coeur de Waverly. Dans Glow, il y a donc un triangle amoureux mais ce dernier n'est pas du tout mis en avant. La situation périlleuse et les dangers auxquelles doivent faire face les personnages prennent bien assez de place dans leur vie !
On entrevoit tout de même le caractère de Kieran et Seth dans le roman ce qui permet de se faire une vague idée sur eux. Tandis que le premier est plutôt un bon leader mais sans grand charisme, malgré une gentillesse et une tendresse présentes, le second, lui, est tout le contraire. Il dégage quelque chose, il est assez énigmatique mais très compliqué à comprendre : il a des comportements impulsifs ! Un coup on peut le trouver, gentil, juste, honnête. L'autre coup il va se mettre un tabasser quelqu'un et régner en tyran sur les gens ! Bref, c'est quelqu'un dont le comportement est très compliqué à analyser !

Quand j'ai commencé ce roman je me suis tout de suite sentie à l'aise avec l'histoire. L'auteure ne passe par quatre chemins et nous mène directement au coeur de l'action. C'est vrai qu'un des points forts de ce roman est le fait que l'on n'a pas le temps de s'ennuyer ! Les actions s'enchaînent, le récit est rythmé et les pages défilent toutes seules ! L'auteure mène son récit parfaitement bien, il y a un juste équilibre en action, dialogues, récit… La plume est agréable bien qu'un peu simple, Amy Kathleen Ryan ne s'encombre pas de phrases alambiquées, comme je l'ai déjà dit elle va vraiment droit au but ! L'atmosphère tendue se fait parfaitement ressentir ainsi que les dangers oppressants qui sont omniprésents. de plus, la façon dont est coupé son récit permet de suivre les mésaventures de nos protagonistes dans le vaisseau l'Empyrée et celui du Nouvel Horizon. Cette manière de raconter l'histoire est parfaite pour savoir comment ça se passe de chaque côté mais est aussi bien frustrante quand à la fin de chaque partie, un terrible événement survient et que l'on doit attendre une cinquantaine de pages avec d'en savoir plus ^^

Là où j'ai eu un peu de mal dans le récit, c'est avec les descriptions et les dimensions spatiales. Des fois, j'avais l'impression que les personnages étaient éloignés les uns des autres et en fait, après quelques lignes, je m'apercevais qu'ils étaient à côté… Alors je ne sais pas si c'est parce que je n'ai pas fait attention ou parce qu'il parlait par vidéo ou alors tout simplement si ils étaient dans des pièces à côté… mais en tout cas je me suis sentie deux ou trois fois perdue par rapport à ce point et donc quelques descriptions en plus sur les lieux n'auraient pas été de trop ^^

L'intrigue du roman est intéressante. J'ai bien apprécié le concept du repeuplement de la Terre et le fait d'être dans l'espace, c'est tout nouveau, ça change et c'est original ! On se laisse facilement bercer par l'histoire et ses enjeux ! Cependant (roh oui toujours et encore ce cependant haha ^^) j'ai un peu été freinée par rapport à la religion… L'auteure s'est « attaquée » à un sujet sensible ! Elle montre deux aspects de la religion, par rapport aux deux vaisseaux (l'Empyrée et le Nouvel Horizon), et je trouve qu'elle s'en sort bien, elle traite le sujet avec tact et finesse. Mais ce qui m'a freinée, c'est le fait qu'en ce moment, je travaille sur mes TPE et que notre sujet tourne également autour de la religion (ce n'est pas la religion à proprement parler hein mais on en parle un peu). Je lis donc pas mal d'articles parlant de ça, dans le bon ou dans le mauvais sens… et donc quand l'auteure parle de culte je ne peux m'empêcher de penser à mes TPE et bref, ça m'a refroidie ^^

J'ai donc dans l'ensemble bien apprécié ma lecture de Glow, avec lequel j'ai passé un agréable moment. Quelques point m'ont gênée et j'espère m'être bien expliqué dans ma chronique quant à ces derniers ^^ Pour autant je recommande Glow qui fut pour ma part, une bonne découverte !
Lien : http://fadaofbooks.eklablog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Aurelia54
  07 novembre 2012
http://livre--54.skyrock.com/3110108261-Mission-Nouvelle-Terre-Tome-1-Glow-Amy-Kathleen-Ryan-Mon-avis.html
D'abord je voulais faire un mini spitch pour remercier MsK pour ce livre, je les remercie du fond du coeur.
Ce livre doit ce lire ! Vous devez le savourer ! Vous devez courir chez vos libraires le 10 octobre ! Vous devez l'ouvrir ! Et surtout l'aimer et le dévorer à pleines dents ! Faite - moi confiance ! si vous aimez pas, vous pouvez me tuer virtuellement ( même si le commencer c'est l'adoptez ) !
J'ai commencé ce livre avec exitation mais aussi frustration car de un, j'ai eu peur de ne pas aimer et decevoir la maison d'édition. La deuxième chose est que Forbidden Book m'a dis que le vocabulaire de l'espace était beaucoup présent cela m'a fait peur. le début démarre sur les chapeaux de roues et cela est très cool ! Dés la premiere page j'ai sus que j'aimerais nos deux personnages principale. Un magazine Americain a cité " Enfin une nouvelle série pour les fans de Hunger Games ".
Moi je n'ai pas lus les Hunger Games ( oui je sais honte à moi ) mais pour ma défense, je compte lire la saga en Septembre ou Octobre. Ce magazine a quand même raison, ce livre n'a pas l'air d'une dystopie pure mais d'une dystopie d'un nouveau genre. Alors, si vous avez aimé un livre dystopique, Divergent, Promise ou d'autre. Ce livre est fait pour vous.
Glow nous donne une vraie leçon de vie. Un moment la capitaine du Nouvel horizon explique à Waverly ce que faisaient les hommes qui étaient avec elle sur l'horizon avant que la moitié soit envoyés sur l'Empyrée. Les hommes violait les filles, ils leur disaient que c'était la mission. Les filles le savaient, les hommes disaient vrais. Mais elles faisaient ça pour la mission, elles souffraient physiquement. L'auteur fait passer un message, l'abus sexuel existe toujours et cela reste vrai : la femme subit toujours ceci et elle souffre. Les choses doivent changer.
L'action est toujours là. le livre est coupé en partie dans chaque partie nous voyons l'évolution de nos deux héros, Kieran subit le stress de Seth et il doit protéger 250 petits garçons. Waverly elle, découvre un nouveau monde et prépare un plan pour rentrer.
Quand on lit le livre un mot revient : L'Empyrée. Derrière ce mot l'auteur nous cache quelque chose, on entend ou on lit : Empire donc comme ont le c'est, ils veulent créer un Nouvel Empire. Mais aussi empyrée cela veut dire qu'au fil du livre les choses vont empirer. Ça nous donne encore plus envie d'avancer dans notre lecture.
Nos héros vivent beaucoup de choses en même temps, stress, excitation, peur, adrénaline On vit, on ressens ça avec eux.
J'ai préféré les moments où on parlait de notre héroïne elle a essayé de sauver sa famille mais cela le rendu faible. Dans le monde de Waverly les rebondissements s'enchainent mais avec Kieran il se passe peu de choses ( je ne veux pas vous spoiler, je trouve que j'en fais déjà beaucoup) mais on s'amuse plus avec Waverly, elle fait tous pour sortir de ce pétrin. Elle découvre que la capitaine n'est pas si sage que ça et que droguer les gens ce n'est pas si religieux.
Le pasteur est vraiment cruel et malhonnête. Sa gentillesse ne fait rien paraître. Elle nous fait croire ( gober) n'importe quoi. L'amour n'est pas présent à part au début quand notre couple est ensemble mais à par là non. Mais l'amour maternel lui est présent. Amanda prend soin de la jeune fille et la prend sous son n'aile. Une touche d'amour ne fais pas mal en ce milieu de livre. Les relations sont bien expliquées et biens décrites.
Les autres filles ne nous font rien ressentir. Mais le livre nous offre des messages codés. Oui vous avez bien lu, des messages codés dans leurs poèmes, elles parlent avec Samantha et Sarah pour pofiner leur évasion. Allala, encore un point que j'ai adoré un peu de poésie mélangée à un code rien n'est plus originale mais il y a peu de messages un peu plus n'auraient pas fait de mal.
En passant le prénom de Kieran est sublime, je le donnerais bien à mon enfant. Waverly c'est beau mais moins. En tout cas saché que les prénoms de tous mes personnages y compris personnages secondaires sont très originaux. Bon on a beaucoup de points positifs mais un point négatif tout de même. La religieux apparaît progressivement dans chaque vaisseau. Et moi je déteste ça ! Mettre de la religion dans un livre comme celui-là ce me soule ! Non pas que je suis contre toutes religions au contraire même. C'est décevant que ça nous endorme un peu. Après pour ce que ça dérange pas tant mieux. Cela va ( je pense) prendre beaucoup d'importance dans le tome 2 mais j'espère que çasera mieux dit et tous de même ( pour que ça nous incite à encore plus aimez ) approfondie. Je ne suis pas d'accord avec Marvin ( Forbidden Book ) quand il dit que le monde de l'espace est très présent. Cela ne m'a pas gênée et pour le peu qu'il y a ça donne un sens au livre.
La fin n'est pas bouclée. Mais c'est une fin horrible, On veut tout de suite commencer le deuxième opus. On s'aperçoit également qu'une autre personne sera très importante et que Waverly doute d'elles. l'histoire en sois vient de boucler la première partie et que donc le tome 2 risques d'être très prometteur !
Conclusions :
Ce livre est une vraie merveille. Pour l'instant c'est mon coup de coeur de l'année, bien sûr l'année n'est pas finis mais ça reste la meilleure dystopie lue, oui ce livre à devancé la Seléction. La seléction reste un coup de coeur mais Glow ... Voilà quoi. je souhaite à ce livre le plus gros succès possible et que si peu de monde le lis sa sera une honte.
Alors, mettait ce livre en haut de vos livres à acheter d'urgence ! Et dès que vous l'avez prévenez-moi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Soleney
  08 août 2013
Bien que ce livre n'ait absolument aucun rapport avec Hunger Games, tandis que je dévorais les chapitres comme d'autres les petits Lu, je n'ai pas pu m'empêcher de faire le rapprochement entre les deux histoires. Dans les deux, l'action se passe dans le futur, la société a complètement changé (en bien ou en mal, mais en tout cas, ça ne fonctionne plus du tout pareil !), le personnage principal est toujours une jeune adolescente forte, mature et courageuse qui se voit obligée de faire face à des épreuves qui la feront murir, et l'écriture est si semblable que j'ai cru au début que c'était le même auteur. Après vérification, pas du tout. Mais les deux séries sont écrites dans le même style simple et clair, décrivant l'action de manière tout aussi haletante, et la complexité des personnages de manière tout aussi réaliste.
Parlons du contexte. L'Empyrée et le Nouvel Horizon sont deux vaisseaux conçus pour sauver l'humanité car la Terre est devenue invivable. À bord de chacun, il y a quelques centaines de personnes, des arbres pour l'oxygène, des potagers avec tous les types de plantes comestibles de la planète, des machines agricoles, des maisons, des lieux publics, des niveaux inférieurs pour la salle des machines, etc. Ce sont deux petites villes très bien organisées dans lesquelles tout le monde se connaît et où les jeunes ne sont pas légions (c'est difficile de se reproduire dans l'espace...). Les plus âgés, Kieran, Waverly et Seth, ont tout juste seize ans. La vie à bord y était simple, tranquille. Trop tranquille…
Car le plan parfait pour la sauvegarde de l'humanité, pourtant si bien huilé, va dérailler. À bord de l'Empyrée, il n'y a quasiment pas de tendances religieuses (à quelques exceptions près), et dans le Nouvel Horizon, la majorité des personnes ont des convictions catholiques qui tirent parfois au fanatisme. Et quand les deuxièmes attaquent les premiers pour enlever leurs filles, personne ne comprend ce qui se passe. Aucun adulte n'est capable de réagir à temps. Et cela aura pour conséquence une longue série d'épreuves pour leurs enfants (car les adultes se lanceront à la poursuite des voleurs et ceux qui restent à bord, par une suite de hasards malheureux, se retrouveront coupés des garçons, qui seront alors livrés à eux-mêmes).
Lors de la lecture, on suit la progression de plusieurs personnes.
Waverly, la belle indomptable, ne supporte pas les regards plein de convoitise que les hommes font peser sur elle depuis que son corps a pris des formes de femme. Elle aime encore moins le poids de ses responsabilités : en tant que jeune fille, son devoir est de mettre au monde les futurs colons qui poseront le pied sur la nouvelle Terre. Après avoir été enlevée, elle va devoir prendre en charge les quelques cent cinquante fillettes enlevées pour les souder et espérer un jour pouvoir regagner l'Empyrée. Devenue en quelque sorte leur grande soeur, elle entretient leur courage et leur espoir. Baignant dans le fanatisme du Nouvel Horizon, elle se bat pour que les filles ne se laissent pas berner par les mensonges des adultes et pour ne pas elle-même se faire avoir.
Kieran était le petit ami de Waverly et l'assistant du capitaine de l'Empyré. Il était destiné à lui succéder avant que les événements ne chamboulent son destin et ne le forcent à assumer une position de leader au milieu des garçons. Il se rendra vite compte que diriger est bien plus dur que ce qu'il pensait.
D'autres personnes prennent la parole et passent périodiquement au premier plan, comme Seth, le rival de Kieran, lui aussi amoureux de Warverly. Il a énormément de rancune envers Kieran et n'hésite pas à employer les grands moyens (aussi affreux soient-ils) pour prendre le pouvoir. Ces deux ennemis sont opposés en tout : autant Kieran est doux, gentil et sociable, autant Seth est renfermé, brutal, voire même cruel. Pourtant, ils ne sont pas aussi manichéens qu'ils semblent l'être. Seth a l'air prêt à tout pour Waverly, sans que l'on sache pourquoi. Sûrement un élément qu'on sera amené à découvrir dans les prochains tomes… Par ailleurs, la jeune fille semble bien disposée à lui rendre son affection...
Les deux personnages principaux (Kieran et Waverly), vont devoir sacrifier leur innocence et leur insouciance pour le bien des enfants qu'ils doivent protéger. Ils évoluent sous nos yeux tout au long de l'histoire, on les voit devenir adultes malgré eux, endurer et endurer encore pour que les autres n'aient pas un fardeau trop lourd à porter. Ils endossent le rôle protecteur que tout adulte se doit d'avoir envers un enfant.
J'ai beaucoup aimé ce livre car il dépeint une réalité qui est loin d'être belle. L'auteur n'hésite pas à faire du mal à ses personnages et à les rouler dans la boue (particulièrement Kieran. J'étais parfois horrifiée des traitements qu'il subissait de la part des plus âgés, qui n'acceptent pas son autorité, sous l'oeil indifférent des plus jeunes). Ça change du héros-type, invincible et intouchable, qui a une aura d'autorité sans qu'il fasse le moindre effort. le plus intéressant, c'est que ce qui se passe dans ce livre pourrait vraiment arriver si une centaine de garçons de 16 à 1 an étaient enfermés dans un vaisseau (aussi gigantesque soit-il) seuls, en autarcie. La réalité est moche. Les enfants sont capables de beaucoup plus de cruauté que les adultes.
Selon moi, c'est une saga qui plaira plus aux ados qu'aux adultes à cause de l'âge des personnages et de la simplicité de l'écriture, mais si ces deux détails ne vous gênent pas, et même vous attirent, n'hésitez pas à lire ! Vous ne le regretterez pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
HistoiresSansFin   13 novembre 2012
Amy Kathleen Ryan nous propose avec Glow - Mission Nouvelle Terre, (premier tome d’une saga prometteuse) une aventure plutôt originale, quoiqu’elle conserve les codes du roman jeunesse habituel.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   14 février 2017
Tu devrais apprendre à te tenir reprit Mason .
Ton attitude n'est pas digne d'une jeune fille.
-Vous l'avez dit monsieur , je suis jeune.
Contrairement a vous conclut-elle.
Les traits de Mason s'assombrirent aussitôt , pourtant il inclina la tête arrêté par les éclats de rire en provenance du fond de la travée . Occupés à déterrer des navets , Mme Turnbull et son mari étaient assez près pour tout entendre . Mason recula lentement , récupéra un sac de paillis par terre et poursuivit sa route sur le sol irrégulier de l'allée . Seth s'attarda quelques instants.

- Il n'est pas méchant dit-il sans parvenir à la regarder dans les yeux.
- Merci d'être resté.
Seth n'était pas très apprécié à bord , mais Waverly avait toujours éprouvé de la sympathie pour lui.
L'accident qui lui avait pris son père avait également tué la mère du jeune homme . Plus jeune qu'elle de quelques mois, il avait cependant déjà une belle carrure, une voix grave et de magnifiques yeux bleus perçants. Waverly les avait remarqués depuis qu'elle s'était assise à côté de lui en CM1.
Un jour, quand ils étaient plus jeunes , Seth l'avait embrasée dans la salle de jeux. Ils faisaient un puzzle ensemble et elle avait noté qu'il avait la respiration lourde et se passait régulièrement la langue sur les lèvres. Avec un sourire triomphal, elle avait placé la dernière pièce .
-On a réussi.
Après un long silence , il avait murmuré d'une voix tourmentée :
-Je t'aime (...)

Le lendemain au moment de s'installer à côté d'elle en classe , il lui avait jeté un regard plein d'espoir. Elle s'était détournée, submergée par ses sentiments , elle ne savait quelle conduite adopter . Plus tard dans la semaine Kieran Alden l'avait invitée au bal de la moisson, elle avait accepté.
Et elle avait fait mine pendant qu'ils dansaient de ne pas remarquer Seth près du saladier de punch , les yeux cloués au sol, les mains dans les poches.
À présent elle se demandait ce qui se serait passé si elle n'avait pas choisi Kieran ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MendchMendch   01 juin 2013
J'ai n'ai pas appréciée ce roman. Je suis vraiment très déçue. Surtout sur la couverture qui disait "enfin une nouvelle série pour les fans de Hunger games"
Je ne pense pas qu'on puisse le lier d'une quelconque manière à Hunger games. Roman incompréhensible pour ma part, il est beaucoup question d'espace, de navette.. on sent tout de même que l'auteur a tenté d'être originale.
Quant à Waverly elle semble attirée par deux garçons : Seth et Kieran qui à tour de rôle deviennent hystérique et fou à lier ..
Je me suis arrêtée à quelque page de la fin, et je ressors très très déçue de ce livre. L'auteur ne semble pas très douée elle s'attarde beaucoup sur des moments inintéressant et à l'inverse, les moments qui devraient capter l'attention du lecteur, sont complètement bâclés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JumaxJumax   12 août 2012
"Attention ! lança Régina d'un ton réprobateur. Ce n'est pas par ce que Kiran serait prêt à se jeter dans le vide pour toi qu'il faut en profiter."
Commenter  J’apprécie          171
CielvariableCielvariable   24 mars 2018
Amanda n’évoquait pas sa grossesse, mais Waverly comprit, à sa façon de fredonner, de se caresser le ventre en souriant lorsqu’elle ne se croyait pas observée, que tout se déroulait bien. A l’idée que son bébé se développait dans le ventre d’une autre, Waverly avait la nausée. Amanda prenait si bien soin d’elle, toutefois, qu’elle y trouvait une forme d’apaisement: cette femme ferait une bonne mère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   14 février 2017
L'amour est un coup de couteau
J'en ai reçu un et pourtant j'en cherche d'autres
Je n'ai pas peur du sang qui coule
Et s'il faut se préserver des sentiments
Les enfermer tous ensemble pour être à l'abri
Je le ferai
Amour , tu es un coup de couteau
Mais ton message a trouvé le chemin de mon cœur
Je l'ai reçu comme un cri
Où sont les sentiments prisonniers ?
Aucune réponse
Aucun lendemain
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Amy Kathleen Ryan (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Amy Kathleen Ryan
Amy Kathleen Ryan parle de sa série, dont le premier livre est Glow.
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3010 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre