AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B0000DQ8OP
Éditeur : Editions Opta (30/11/-1)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Da schiesst des Gauleiter los !

Je reconnus les aboiements des chiens à sanglier, ces brutes sauvages qui s'étaient jetées contre les barreaux du chenil, furieuses, quand nous les avions regardées.

Une silhouette était apparue, courant à toute vitesse dans l'herbe, une silhouette humaine, mais revêtue d'un accoutrement fantastique. Elle s'approchait, courant à perdre haleine, pour sauver sa vie, et les chiens que l'on ne voyait pas enco... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Slava
  06 mars 2016
A la fin de la guerre, au cours d'une réunion entre amis, un jeune homme du nom d'Alan Querdilion raconte une étrange histoire : à la suite d'une évasion d'une prison d'Allemagne, il se retrouve de manière surnaturel dans un monde parallèle où les Nazis ont gagné la guerre, ont fondé un Empire Germanique un peu féodal où les nazis ont comme loisir la chasse, mais n'importe quelle chasse : une chasse où le gibier est... l'homme. Oui, vous avez bien lu. Découvrant cet univers horrifique, il devra se battre pour s'enfuir s'il veut survivre !
Un tel roman avec un tel récit et un tel titre ne pouvait que aiguiller ma curiosité mais malheureusement, ce roman est rare dans le marché : j'arrivais pas à le trouver dans les librairies ! Heureusement, je l'ai déniché dans une boutique vendant des livres divers et un peu rapiécé et j'ai feuilleté. Mon avis ? Un livre que j'ai beaucoup aimé... mais qui me laisse un peu perplexe aussi...
Le genre qu'appartient ce livre est un peu ambiguë, à mi-chemin entre l'uchronie (puisque l'histoire est censé se dérouler dans un futur où les Nazis sont victorieux), et le fantastique (l'origine de l'entrée du héros dans ce monde cauchemardesque est peu expliqué). de plus, souvent, on hésite si le héros a réellement vécu ses péripéties où s'il ne délire pas et fait des cauchemars.
Mais surtout, c'est la découverte de ce monde uchronique qui fait évidemment l'intérêt et comme Alan, on plonge avec effroi ! C'est littéralement un cadre effroyable, digne d'un cauchemar effectivement : c'est un futur un peu féodal, avec des Slaves réduit en esclavage de la pire manière qui soit, assujettis par leurs maîtres, ceux-ci étant des sortes de seigneurs se plaisant à chasser... l'homme, avec les chiens et au son du cor (d'où le titre sinistre). La déshumanisation et le sadisme y est présent : notamment une scène de dîner assez dérangeant et perturbant, qui nous met mal à l'aise. Je ne vous dis pas plus sur les conditions de cet univers mais franchement vous n'en sortiez pas indemne... !
La chasse est omniprésente : le titre, l'évasion d'Alan ressemblant à une chasse, la chasse des hommes par les nazis, les termes de chasse, le dîner et enfin la traque finale où Alan sert de gibier ! du coup, nous-mêmes, on sent chassé, comme si le lecteur s'attend aussi à entendre les chiens courir derrière lui...
Evidemment, de tels sujets engendrent la réflexion sur le pouvoir, la cruauté, qu'est-ce que l'humain et ce qui n'est pas l'humain, le sadisme, de tels thèmes durs qui nous agitent encore aujourd'hui. D'ailleurs, tout comme la chasse, le sadisme y règne aussi...
L'écriture du roman parait froid, sec, et parfois assez "haché" mais pour une fois, il ne s'agit pas d'un défaut, c'est pour rentrer dans une histoire noir et lugubre.
En revanche, le point noir est que niveau psychologie des personnages, c'est peu. Quelques lignes et c'est tout, on ne sait rien parfois des passés où motivations intérieurs des autres, même la psychologie d'Alan est austère. Dommage, j'aurais voulu plus de développement.
Quand à la fin, elle m'a parut un peu bâclé, comme si l'auteur voulait vite terminer l'histoire.
Mais c'est un roman assez hors normes, un dont l'avis m'est venu difficilement tant on est secoué par cette visite de l'enfer nazi. Un roman à ne pas manquer tout de même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
maltese
  28 septembre 2010
En 1949, un homme raconte à ses amis l'histoire qu'il a vécu durant la Seconde Guerre mondiale, lorsqu'il s'est évadé d'un camp allemand dans lequel il était prisonnier et s'est retrouvé en l'an 102 du Premier Millénaire Germanique, dans une réalité parallèle qui a vu le triomphe des Allemands. Dans cette époque, il va devenir le gibier d'un personnage mégalomaniaque et fou, Gauteiler de Gasconie, Grand Maréchal de Louveterie du Reich...
Un très bon roman de science-fiction, qui va à l'essentiel et garde son lecteur en haleine d'un bout à l'autre. Une réflexion sur le pouvoir et la condition de l'homme très intéressante, et qui rappelle le film de 1932, "La chasse du comte Zaroff".
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   19 février 2016
"C'est la terreur qui est indicible."
Nous avons tous regardé Alan Querdilion.
C'était la première fois qu'il prenait part à la conversation ; presque la première fois qu'il parlait depuis le début du dîner. Il s'était contenté de rester assis, à fumer sa pipe et à regarder tour à tour ceux qui parlaient, avec sur leur visage cet air d'étonnement mitigé qui lui était maintenant devenu habituel : une air qui me rappelait moins l'innocence enfantine que la simplicité du sauvage pour lequel l'étrangeté de votre voix est une surprise qui distrait son attention et l'empêche de saisir le sens de vos paroles. Après avoir observé cette expression pendant trois journées consécutives, j'avais compris ce que sa mère avait en tête quand elle m'avait dir, en confidence et avec quelque tristesse, que les Allemands, en 1945, n'avaient pas complètement libéré Alan de sa prison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SlavaSlava   06 mars 2016
Je montrai du doigt le petit nom " 102".
-Ach, Ja, dit-il. Il y a aussi l'année. On aurai pu penser que c'était à peine nécessaire.
-L'année ? répétai-je en le regardant.
Il rejeta la tête en arrière et éclata de rire, puis s'en excusa en même temps.
-Hélas ! C'est qu'il est difficile de rester logique quand deux personnes vivent dans deux siècles différents en même temps. Excusez-moi, mais il faut que je vous explique que-pour des raisons de pure convenance- je souscris à la convention selon laquelle nous vivons actuellement dans l'année cent-deux du Première Millénaire Germanique, ère qui fut inaugurée par notre Premier Führer, l'Immortel Esprit Germanique, Adolf Hitler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : uchronieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2458 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre