AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B076PPCJRS
380 pages
Éditeur : (22/10/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Ces quinze nouvelles abordent de façon originale les grands thèmes qui touchent les adolescents d'aujourd'hui, le regard des autres, l'intolérance, le racisme, l'homophobie, l'inconséquence, l'écologie, le futur, la vie après la mort, etc. À travers toutes sortes d'épreuves ou d'expériences, les personnages de ses nouvelles doivent révéler leur nature profonde afin de trouver leur équilibre.La Voix du diableZéro DéfautAlice dans le miroirLe Robot milliardairePassag... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
mariechrist67
  16 décembre 2019
un recueil de nouvelles qui toutes autant qu'elles sont recensent les erreurs de la vie que les jeunes ne doivent pas faire. Une belle leçon de morale. J'ai offert ce livre à mon petit-fils en lui conseillant de le lire et surtout de ne pas faire les erreurs des protagonistes (comme l'alcool au volant, la drogue, etc....)
Commenter  J’apprécie          200

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   25 octobre 2017
Cependant, le nombre de personnes aptes à figurer sur la liste noire des Supprimables ne cessait d’augmenter : prisonniers et ex-prisonniers, malades et handicapés, âgés de plus de trente-cinq ans, inactifs, chômeurs, artistes, tous avaient déjà disparu de la surface de la petite planète bleue. Malheureusement, le gouvernement avait jugé le résultat insuffisant et ne cessait d’ajouter de nouveaux candidats : membres de partis politiques d’opposition, féministes, intellectuels trop bavards, journalistes insoumis, hommes d’églises, homosexuels, gens du voyage, démunis…
Bien sûr, le gouvernement, devant l’impopularité de ses agissements, avait mené une campagne de propagande sans précédent. Partout, sur les chaînes de TeraNet, sur les affiches, dans les transports en commun, dans les écoles ou les églises, on lisait des messages tels que : « Suicidez-vous pour le bonheur des générations futures », ou : « Je veux mourir avec les honneurs de ma planète, je partirai ce soir », ou encore : « Deux suicides valent bien une vie de sauvée ! ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 octobre 2017
On dit parfois que c’est le plus bel âge, celui où l’on peut découvrir et goûter tous les plaisirs de la vie. Je devrais être heureuse. Cependant lorsque je scrute ce triste reflet dans mon grand miroir, je me dis qu’avoir dix-huit ans, ça ne change rien. Si ! C’est pire qu’avant. Car finalement, maintenant que je suis adulte, je suis supposée m’épanouir, profiter de la vie, jouir de ce corps maudit. À quoi bon être jeune quand l’énergie qui coule dans nos veines n’est utilisée qu’à la production intensive d’acné, de sébum et de graisse ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 octobre 2017
— Allons, Leïla, ne faites pas l’enfant. Je ne tue pas pour le plaisir. Je suis à la solde du gouvernement. Je n’ai même pas d’avis à avoir là-dessus. Les Ministres cherchent juste à conserver le meilleur de notre monde en prenant des décisions, certes désagréables, mais nécessaires.
— Vous supprimez les personnes âgées de plus de quarante ans, les chômeurs, les malades, les inactifs, les dépressifs ! Que restera-t-il au bout du compte ?
— Une société jeune et saine, répondit le Colonel Van Drieck avec un petit sourire amusé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 octobre 2017
Nous devons tous apprendre à aimer les différents visages de la bonté et de la beauté qui existent déjà de par le monde.  Et nous devons reconnaître que ces beautés comprennent celles des marginaux, des exclus, qui ont parfois du mal à trouver grâce à nos yeux.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   25 octobre 2017
La femme ne pas voir derrière le mur quand parler tu veux à l’antiquité je retournerai.
Évidemment, après une telle déclaration, je n’étais pas beaucoup plus avancé. Je tentai une nouvelle expérience en espérant une réponse plus intelligible :
— Je veux de l’argent, beaucoup d’argent ! Rends-moi riche !
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jimmy Sabater (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jimmy Sabater
Enamels, creations by Jimmy Sabater (Emaux de Longwy)
autres livres classés : grossophobieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les prénoms des personnages de Harry Potter (+ noms dans la version originale)

Quel est le prénom de Hagrid ?

Hagrid est son prénom
Rubeus
Filius
Severus

17 questions
4321 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'Ecole des Sorciers de J. K. RowlingCréer un quiz sur ce livre