AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791091416139
Éditeur : Éditions La Grande Ourse (12/03/2014)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Volume I d’une trilogie : "Les Mystères du Forgrisant"
Quentin a 17 ans et mène une vie tranquille de lycéen à Meridiart, une petite ville proche de la mer, lorsqu’Émilie, la jeune punk dont il est amoureux, lui propose de faire une séance photo au bord des falaises avec son meilleur ami Eliott.
Mais Eliott ne vient pas et Émilie insiste pour se faire photographier avec Quentin tentant de l’étrangler au bord du vide. Sujet à un vertige maladif, Quenti... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Joe391211
  11 juin 2014
Voici un thriller que j'ai beaucoup aimé car il regroupe des éléments qui font pour moi qu'un livre de ce genre est bon.
Tout d'abord, j'ai apprécié que le récit soit raconté à la première personne parce que ça m'a permis de plus m'attacher au héros. Cet adolescent mène une vie tout ce qu'il y a de plus normal et se retrouve mêlé à une sordide histoire de meurtre. Il va écrire tout ce qui se passe et ce qu'il ressent par rapport aux événements. J'ai trouvé cela intéressant puisque c'était un peu différent de ce que j'ai l'habitude de lire.
Ensuite, j'ai beaucoup aimé le fait qu'on ne sache pas le pourquoi du moment avant la fin. C'est vraiment ce qui rend ce thriller excellent. Cela donne envie de tourner les pages et d'en découvrir davantage.
De plus, j'ai aimé les personnages mais malheureusement, à part Quentin, les autres ne sont pas parvenus à m'émouvoir. Je les trouve pour certains assez superficiels et même parfois sans sentiments. Je pense surtout à Emilie qui m'a agacée.
Enfin, l'écriture de l'auteur est agréable à lire. Il n'y a pas de temps mort dans le récit et cela permet de se plonger complètement dans l'histoire.
En résumé, c'est un excellent thriller que je recommande aux plus jeunes mais aussi aux adultes car il n'est pas trop "jeunesse".
Un grand merci à Babelio et aux éditions de la Grande Ourse pour ce super partenariat.
Lien : http://lecturesmagiquesetfee..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
murielan
  22 octobre 2014
A 17 ans, Quentin devient un suspect presque parfait dans l'enquête concernant la mort de son meilleur ami Eliott. Il faut dire qu'il a été piégé par Emilie qui fait courir la rumeur de sa culpabilité sur internet : suite à une séance photo au bord de la falaise, elle lui a demandé une mise en scène un peu particulière et se sert de ces clichés pour l'accuser. Mais Quentin, atteint d'épilepsie, a tout oublié de ce moment et mène l'enquête pour découvrir la vérité...
Un thriller pour ados, journal intime de Quentin, qui met en avant les dangers des rumeurs sur Facebook, la maladie et l'idée de vengeance mais qui ne m'a pas totalement convaincue tant les thèmes abordés sont trop nombreux.
L'idée de départ est plutôt intéressante et l'histoire est agréable à lire mais j'ai regretté quelques invraisemblances : Quentin est le seul, par exemple, à ne pas savoir qu'il a souvent des pertes de mémoires dues à sa maladie.
A partir de 15 ans.
Commenter  J’apprécie          200
cathcor
  29 mai 2014
Sans la liberté de blâmer, il n'est pas d'éloge flatteur, et, bien que je sache que ce thriller a été, dès décembre 2012, le n°1, toutes ventes confondues, chez le premier libraire numérique français, je vais oser faire entendre une note discordante .
Ce roman avait à mes yeux, par sa thématique, tous les ingrédients pour être un grand roman. Un adolescent de 17 ans dont la cellule familiale est instable et dominée par la violence du père. Une terrible maladie à apprivoiser, l'épilepsie, déclenchée par toute émotion violente - la colère notamment- et dont les crises sont suivies d'une totale amnésie. Des persécutions et une accusation de meurtre par le biais des réseaux sociaux. La mort horrible d'un ami à affronter. Des repères affectifs qui s'effondrent et font réaliser à Quentin que son entourage lui était, en fait, inconnu : sa mère couche avec son pote Jonathan; celui-ci a prémédité sa mort et offert pour cela 1000 euros à une petite crapule; la fille qu'il aimait est une petite gothique perverse; Eliott, l'ami qu'il a perdu et qu'il admirait pour son intégrité et ses talents artistiques, n'était qu'un petit arriviste, avide d'argent et de filles. Et surtout, des doutes sur lui-même: n'est-il pas, effectivement, le meurtrier de son ami, et n'a-t-il pas oublié son acte?
Des cris de souffrance devraient traduire de tels séismes, et non cette écriture insignifiante et morne. Comment un adolescent qui découvre les turpitudes de sa mère et dont le père vient, dans une crise de fureur, de casser le bras de sa femme, peut-il tout benoîtement écrire dans son journal " Les adultes ne se rendent pas toujours compte des conséquences de leurs gestes"? Comment un ado, poursuivi par la haine de ceux qu'il croyait ses amis, arrive-t-il à "passer sa soirée à rattraper ses cours"? On attend des pages douloureuses: on n'a qu'un ronron, peuplé, il est vrai, par les cauchemars du héros dont j'avais hâte qu'ils prennent fin, l'intrigue étant d'ailleurs de plus en plus embrouillée et traînant de plus en plus en longueur...
Merci, néanmoins, à Babelio, à La Grande Ourse et à Masse Critique. Peut-être cet ouvrage est-il propre à plaire à des adolescents, moins exigeants que moi en ce qui concerne la forme, avides de coups de théâtre et de sombres complots.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CelineCDI
  18 mai 2014
Quentin, 17 ans, habite une petite ville côtière où rien ne se passe une fois les touristes partis. Peu avant la rentrée, une amie, Emilie, lui demande de faire des photos d'elle au sommet de la falaise, des photos un peu "gothiques" car c'est son nouveau look mais la séance coupe court car la jeune fille lui demande des photos de plus en plus violentes. le lendemain, Quentin apprend qu'Elliott, son meilleur ami, a été retrouvé mort au pied de la falaise, non loin de l'endroit où il se trouvait la veille. Et Emilie publie sur Internet les photos mises en scène et accuse publiquement Quentin d'avoir assassiné Elliott. Comment va-t-il pouvoir prouver son innocence, d'autant plus qu'épileptique, il a des "trous de mémoire" ?
Si le point de départ de l'histoire est intéressant (relations un peu perverses entre ados, pouvoir de la rumeur sur internet), je dois avouer que je me suis fait violence pour terminer ce roman que j'ai trouvé très embrouillé et parfois très maladroit. Il y a plein de sujets (trop ?) qui se carambolent et je trouve qu'on se perd dans les états d'âme de Quentin qui découvre à 17 ans qu'il est épileptique (alors que tous ses copains depuis l'école le savent) et qui ne sait plus que faire pour se sortir des accusations qui pèsent sur lui. Un peu de sexualité (qui arrive en général comme un cheveu sur la soupe), un peu de perversité dans les relations que tous ces jeunes tissent entre eux, des proflls psychologiques intéressants mais pas assez développés (et complexes), tout est finalement complqué dans cette histoire qui bascule dans le grand guignol sur la fin (si j'ai bien tenu le compte, on arrive à 11 morts à la fin, pas mal pour un bled où il ne se passe jamais rien). Bref, je ne suis pas emballée. Tout ça est bien maladroit et à l'idée que c'est le 1er tome d'une trilogie, je suis plus que sceptique sur la suite...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
ebrt2004ebrt
  24 octobre 2017
franchement, de base je ne lis pas beaucoup. Mais en Français, on a du choisir un livre et j'ai pris celui la bol, et je suis très reconnaissante car s livre est trop bien je le conseille au futur lecteur la seul chose "gênante" c est quand IL parle de son aventure avec marie et l'amour et quand il se dit nu sur son lit... Mise apart sa, j adore ce livre !!!!!!!
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Booklover75Booklover75   22 mai 2014
Plus tard, j’ai fait un rêve étrange où je voyais Eliott et Émilie qui s’embrassaient passionnément tout en se caressant de façon très démonstrative. C’était carrément insupportable. Émilie prenait un plaisir malsain à me rappeler que je n’avais pas eu la moindre relation sexuelle avec une fille depuis des mois et se délectait en exhibant son statut de femme accomplie.
Autant cette fille me rendait dingue deux jours auparavant, autant je ne peux absolument plus la sentir après l’épisode d’avant-hier.
En me levant, je n’ai pas prêté attention au journal qui traînait sur la table de la cuisine. C’est en posant mon bol de cacao que j’ai vu le visage si familier d’Eliott en première page. « Le corps d’un adolescent retrouvé mort. » Mon sang n’a fait qu’un tour. L’espace d’une seconde, il m’a semblé que le monde s’écroulait et que je n’étais plus qu’un simple acteur dans le film de ma vie.
« C’est en début de soirée que des marins ont repéré la silhouette d’un corps étendu sur des rochers, au pied des falaises du Forgrisant. Ils ont alors alerté les autorités qui ont confirmé le décès d’un adolescent de dix-huit ans, suite à une chute de quatre-vingt-cinq mètres. Selon le témoignage d’un membre de sa famille qui refuse la possibilité d’un suicide, Eliott Ferrera n’a pu faire qu’une rencontre malheureuse, plusieurs objets comme son téléphone et son portefeuille n’ayant, pour l’heure, pas été retrouvés. La brigade criminelle de Châtel-sur-Mer n’écarte aucune hypothèse, mais la piste de l’homicide semble privilégiée même si, de tempérament plutôt introverti, nul ne peut affirmer avec certitude que le jeune homme n’a pas mis fin à ses jours. Des prélèvements ADN ainsi qu’une inspection de ce théâtre macabre ont déjà été effectués. L’enquête s’annonce néanmoins des plus ardues pour le commissaire Adriaensen et ses hommes. On le sait, la mer ayant été très agitée ces derniers jours, nombre de preuves ont pu y disparaître sans qu’on ait aucun espoir de les récupérer. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ebrt2004ebrtebrt2004ebrt   24 octobre 2017
ne jamais se fier au apparence.


car son ami esteban c'es retourner contre lui.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jimmy Sabater (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jimmy Sabater
Enamels, creations by Jimmy Sabater (Emaux de Longwy)
autres livres classés : rumeursVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1601 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre