AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226062211
Éditeur : Albin Michel (04/03/1993)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 49 notes)
Résumé :

Renouant avec la veine qui a fait le succès des Allumettes suédoises et de David et Olivier, Robert Sabatier nous conduit ici, une fois encore, dans le « village » montmartrois des années 30 où il a grandi.

Nous retrouvons, un peu plus jeunes, Olivier, Capdeverre, Loulou et des dizaines d'autres, entre l'école et la maison, entre les aventures du coin de la rue et les aventures des illustrés l'enfance, ses bonheurs, ses rêves, ses rires. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
zabeth55
  15 juin 2012
Un village dans Paris, Montmartre, dans les années 30.
Robert Sabatier nous livre ses souvenirs d'enfance dans ce quartier si chaleureux, si vivant, avec ses rues qui chantent, ses habitants qui se connaissent tous, cette liberté des jeux dans la rue.
C'est nostalgique d'une époque qui n'est plus.
Chaque chapitre est une histoire, une aventure.
J'ai juste trouvé un peu excessive et trop appuyée l'utilisation d'expressions imagées pour étayer le récit
Commenter  J’apprécie          110
MllePeregrine
  30 avril 2012
Un véritable petit bijou qui nous plonge dans le Montmartre des années 1930.
Chaque chapitre est une saynète à part entière: le quartier vu par les yeux des enfants qui y vivent, y jouent, y vont à l'école.
Une bouffée d'air frais, à lire!
(Ce livre, écrit après la saga des allumettes suédoises, en est cependant l'introduction).
Commenter  J’apprécie          70
francescacalvias
  15 août 2015
J'ai adoré ce livre, comme j'adore tous les romans de Robert Sabatier. Je l'ai lu après la trilogie des Allumettes suédoises, heureuse de retrouver mon "ami" Olivier et sa maman Virginie encore vivante à l'époque.
J'ai aimé toutes les petites anecdotes racontées par l'auteur, tellement bien que l'on se sent dans l'époque, on a la sensation d'y vivre soi-même et de connaître tous les gens dont il parle.
Un beau souvenir, relu plusieurs fois comme tous les livres qui m'ont plus.
Commenter  J’apprécie          10
VACHARDTUAPIED
  29 mars 2013
Olivier et ses amis ou la nostalgie de Montmartre,le monde supposé d'Olivier à 8 ans. Je me délecte encore des rencontres : Bougras, l'anarchiste qui veillera sur l'orphelin, «Anatole dit Pot à colle», Valentin «lartérophile», l'Araignée.
Commenter  J’apprécie          31
Herve-Lionel
  01 mars 2014
OLIVIER ET SES AMIS - Robert SABATIER - Éditions Albin MICHEL.
A l'occasion de trente histoires dont Olivier, Capdeverre, Jack Schlack et consorts sont les personnages et les acteurs, l'auteur nous promène dans le quartier de la Butte qui fut le terrain de jeu de son enfance. Dans ces récits la gouaille parisienne le dispute à la fraîcheur et à la spontanéité de l'enfance, de cette enfance que les adultes eux-mêmes partagent équitablement avec les bambins qu'on imagine facilement ressemblant à des poulbots espiègles. Tout ce monde vit dans ce quartier de Paris qui ressemble à un village au point que la ville, c'est loin ! Il possède ses figures inénarrables, inimitables : le Père Lapin, Fil de Fer, Mac le Boxeur, Anatole Pot à Colle; et combien d'autres...
Robert Sabatier retrouve, à l'occasion de ces nouvelles (je préfère ce mot à celui de roman) tout le merveilleux de cette période de la vie d'un être humain faite d'insouciance, de candeur, de naïveté, avec ce sens inné de la farce qui en fait un récit authentique. C'est aussi pour lui l'occasion de se rappeler qu'à cette époque la rue était une famille où tout le monde se connaissait, se parlait, s'entraidait... Tout cela est bien loin pour lui et ce livre est le prétexte à l'évocation d'un deuil impossible à oublier.
Lien : http://hervegautier.e-monsit..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   27 janvier 2013
Que de livres chez M. Stanislas ! On en trouvait partout, même dans la cuisine, même dans les toilettes. Les avait-il tous lus ? Olivier se le demandait. Parfois, les titres étaient bizarres, incompréhensibles. Pour les lire, il fallait être calé et on l'était encore plus quand on les avait lus. M. Stanislas appelait son grenier "le capharnaüm". Olivier croyait que ce mot venait de "cafard", peut-être parce que les livres attiraient ces insectes ou parce qu'on les prenait quand on "avait le cafard".
Olivier lisait tout ce qui lui tombait sous la main : illustrés, magazines, journaux, et même les romans sentimentaux qu'adorait sa mère. Certains livres comme "Sans-famille", "Les Trois Mousquetaires" ou "Un bon petit diable" avaient été trois fois lus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
araucariaaraucaria   24 septembre 2016
Rien de plus facile que de jouer aux gendarmes et aux voleurs. Le jeu avait ses règles transmises de génération en génération. Ainsi savait-on que le voleur avait de bonnes chances d'être délivré par ses complices et le jeu reprenait. Mais rien ne distinguait les clans opposés tandis que, si on jouait aux cow-boys et aux Peaux-Rouges, le déguisement était de rigueur, poignets de force et grand chapeau pour les premiers, plume de poulet dans les cheveux pour les seconds. Aux arcs faits de baleines de parapluie répondaient pistolets à eau, à flèches ou à bouchons, à moins de tendre deux doigts en avant en faisant : "Pan! Pan! T'es mort!" ou en pliant l'index à coups rapides : "Tah! Tah: Je t'ai eu!"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
araucariaaraucaria   24 septembre 2016
Aux heures animées, la rue se métamorphose. Elle est théâtre, scène, représentation. Chacun devient acteur et spectateur. La comédie n'existe que pour repousser le drame. Nous vivons dans un village, nous formons une tribu. Les participants viennent de tous les lieux du monde. Certains sont nés là, oui, à Montmartre, rue Labat exactement.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Robert Sabatier (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Sabatier
Le Livre sur la place 2009 - Lecture de Robert Sabatier
autres livres classés : Quartier MontmartreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1722 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre