AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Lexx54000


Lexx54000
  23 septembre 2019
Les Pouilles, Italie du Sud, années 60. Primo, le narrateur a perdu son père, mort très jeune d'un cancer, il vit avec sa soeur, sa mère, sa grand mère. Mimmo vit avec un père absent qui enchaine les séjours en hôpital psychiatrique et une mère qui voit en son fils le futur pape. Et Damiano, fils d'agriculteur et d'une mère ex-actrice, très séduisante, en détresse car enfermée chez elle par son mari jaloux.

Primo, Mimmo et Damiano, trois amis, persécutés et violentés par des jeunes plus grands qu'eux du village. Pour se défendre et surtout se venger, les trois amis décident de passer un pacte qui va lui entrainer dans un enchainement de colère, de douleur, de violence et de drame.

Des gamins, dans cette Italie du Sud des années 60, il est difficile de ne pas penser à Elena Ferrante en ouvrant ce roman. Car "L'été meurt jeune" raconte l'histoire d'une amitié et la fragilité de celle-ci avec le temps, les actions et les drames qui en découlent. Les personnages sont attachants, les événements sont distillés tout au long des pages, les secrets et les révélations sont percutantes avec une graduation intense et maitrisée.

Un roman autour d'une bande d'adolescent liés par un pacte de sang, une histoire d'amitié mais surtout de vengeance. Un roman dans l'air de temps qui parle de fait divers qu'on voit souvent dans les médias : le mal être des jeunes, le harcèlement, le suicide, les violences sexuelles au sein de l'église...

La plume de Mirko Sabatino est faite de suspense et d'angoisse. Un angoisse qui grandit au fil des pages pour arriver a un point de non-retour. Un auteur qui connait bien les Pouilles, et qui nous livre des paysages incroyables, un village pittoresque qui tourne autour de l'église, du patriarcat et du pouvoir des familles.

Un premier roman fort, dur, haletant, qui va crescendo en peignant une jeunesse non épargné par son milieu social, par son histoire, avec un passage a l'âge adulte délicat. Une belle tragédie contemporaine où l'été meurt jeune !
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus