AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2746733706
Éditeur : Autrement (02/01/2013)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 31 notes)
Résumé :
« Ça n’a pas démarré tout de suite. Notre histoire d’amour a suivi un cours peu ordinaire. Si elle a culminé dans le bruit et la fureur de la passion, elle a débuté dans le calme et la tendresse. » Mère négligée, ami trahi, mari trompé, fiancée non épousée…
La plupart saignent en silence, quelques-uns en viennent aux extrémités, mais c’est toujours la même épreuve : la trahison de l’unique, en qui l’on croyait. Ces histoires d’amour ratées, Vita Sackville-Wes... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Bazart
  25 mars 2014
Cette romancière, je ne la connaissais seulement de nom, notamment pour avoir été l'amie- et même l'amante et la muse, on dit aussi qu'elle a été l'inspiratrice du roman Orlando- de l'immense Virginia Wollf.
Reconnue comme une des auteurs phares de la littérature britannique du début du XXème siècle, elle faisait totalement défaut à ma culture littéraire, et c'est désormais chose réparée avec ces Infidélités, un recueil de nouvelles paru l'an dernier en France en grand format chez Autrement, et réédité en Livre de Poche ces derniers jours, et c'est d'ailleurs grâce au Livre de Poche et au coup de coeur des blogueurs de mars que j'ai eu l'occasion de la découvrir.
Ce recueil est composé de 6 nouvelles de longueur inégale :"Son fils","Patience", "Fiançailles", "Liberté", "Cet été-là", et "Justice", la première et la seconde étant bien plus longues que celles du milieu.
Vita Sackeville-West était visiblement connue pour être une auteur spécialiste des affres de la passion et des sentiments amoureux, et ce recueil de nouvelle nous le montre largement.
Car, à part le premier récit, Son fils, qui voit une mère se féliciter du retour de son fils tant aimé d'Argentine, un fils qui ne lui rendra pas forcément son amour, le reste des 5 autres nouvelles nous fait voyager dans ce qu'il y a de plus beau-à mes yeux du moins- dans la grande littérature, à savoir le tumulte des passions et les affres des sentiments amoureux, à base de promesses non tenues, de faux-semblants, de tromperies, de vengeance et toujours de déception à l'arrivée.
Car on retrouve quand même un même fil conducteur dans ces 6 nouvelles : une même trahison subi par le personnage principal, une trahison qui vient de la personne en qui en croyait tellement qu'elle devient encore plus difficile à concevoir. Les protagonistes ne réagiront pas de la même façon à ces trahisons, mais tous souffriront forcément de cet acte si douloureux si cruel.
Car l'auteur n'évite surtout pas la cruauté dans ses écrits, une cruauté parfois juste suggérée, un peu feutrée, mais toujours parfaitement amenée. Et comme pas mal de ces nouvelles traitent de ménage à 3 , en tout cas de triangles amoureux, on est surpris et épaté par la modernité de ces récits menés par cette plume à la fois élégante et cruelle, que j'ai bien envie de retrouver, et promis, cette fois ci dans un roman un peu plus long (c'est Michel qui devrait être content, pas vrai?)
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          242
Bel-Ami
  15 janvier 2016
J'ai toujours apprécié le genre de la nouvelle, pour la simple raison, que c'est dans celle-là, que nous est exposée la majeure partie du talent d'un écrivant... Même si les romans, sont plus longs, parfois plus travaillés, mais je dois avouer que les nouvelles que j'ai pu lire dans ce recueil ont été une véritable claque, notamment la dernière !
Les personnages et leurs sensations, tant de tentatives avortées, et une fin toujours tranchante, qu'on finirait par attester que son auteure est foncièrement sadique !
La plume est fine et élégante, un savant mélange qui m'a véritablement délectée !
Commenter  J’apprécie          90
Missbouquin
  17 avril 2014
Il y a quelques semaines, j'avais pu apprécier Haute société du même auteur, et j'étais tombée sous le charme de ce texte de grande qualité, typiquement anglais. Lorsque le Livre de Poche m'a proposé de recevoir ce recueil de nouvelles réédité récemment, je n'ai donc pas hésité une seconde !
Ces nouvelles ont été rassemblées autour du thème de l'infidélité : l'amour est souvent leur centre, amour filial, amour du couple, etc. Mais Vita Sackville-West décortique le pendant fréquent de l'amour : la déception face à la passion ; l'indifférence face à l'adoration. Que ce soit le fils face à sa mère, le mari trompeur face à la femme, la jeune femme amoureuse dont l'ami d'enfance lui annonce son mariage; l'ami face à un autre ami, dont il aime la femme. Tous trompent mais aucun ne franchit vraiment le point de non-retour. Au dernier moment, tous hésitent. Tous rêvent. Puis font un choix glaçant, mais attendu. Comme une preuve qu'ils ne sont pas des êtres de papier mais des êtres réels, à qui il arrive des histoires ordinaires, sans drame, sans éclat.
Tout le talent de Vita est donc d'analyser leurs motivations, leurs pensées, avec la finesse de plume qui la caractérise. Elle maîtrise en particulier les petites phrases qui changent la vision du monde, qui font tomber les oeillères devant les trahisons, les frasques de l'autre. Elle excelle dans la cruauté feutrée, presque non dite mais présente pourtant, dans toutes ces histoires d'amour ratées.
En 6 petites nouvelles, nous assistons donc aux petites trahisons humaines, des plus belles aux plus abjectes, des plus grandioses aux plus ordinaires. Et c'est de la belle littérature …
Lien : http://missbouquinaix.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Marpesse
  22 décembre 2016
Six nouvelles réunies dans un recueil aux éditions Autrement, parues (années 1920) dans divers journaux ou recueils. Tous abordent le thème de l'infidélité sous des angles différents : la première, "Son fils", m'a particulièrement plu. On retrouve l'atmosphère anglaise des domaines, des belles demeures : une sexagénaire se fait une fête de revoir son fils Henry parti depuis cinq ans en Argentine. Elle est sûre qu'il revient pour rester et devenir le maître de la propriété. Quelle habileté à brosser des portraits psychologiques (comme dans Plus jamais d'invités que j'avais trouvé passionnant.
Il est aussi question de l'horrible vengeance d'un mari qui punit, plus par orgueil que par amour, l'amant de sa femme en l'enfermant en pleine mer dans une bouée avec cloche ("Justice"). Dans "Patience", un homme pris dans le quotidien du mariage repense à une femme qu'il a aimée furtivement autrefois. "Fiançailles" raconte comment une femme qui a fait patienter durant huit ans un marin décide enfin de s'offrir à lui et d'accepter le mariage. Paul s'enorgueillit, dans "Liberté", d'avoir l'esprit ouvert : il ne verra pas d'inconvénients à ce que sa femme le trompe, mais entre les idées et les faits... Et "Cet été-là" montre comment un groupe de quatre jeunes amis peut se disloquer dès lors que l'amour arrive.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Kuriane
  03 septembre 2015
Vita Sackville-West, auteure spécialiste des affres de la passion, m'était complètement inconnue. C'est donc à travers cette lecture, que j'ai pu la découvrir.
Composé de 6 nouvelles de longueur inégale : » Son fils », »Patience », « Fiançailles », « Liberté », « Cet été-là », et « Justice », l'auteure aborde l'infidélité, d'où le titre, qui m'a d'ailleurs décidé à choisir ce livre, dans la mesure où nous avons là un Thème universel et intemporel.
Vita Sackville-West aborde avec beaucoup de talent, différents cas de trahison. Les personnages sont bien travaillés, et à chaque nouvelle, on apprécie un peu plus, ce recueil.
J'ai beaucoup aimé la façon dont ces nouvelles sont écrites, bien que l'auteure fait parfois preuve de cruauté, la façon dont cela est fait est extrêmement poétique. Ainsi, paradoxalement, nous avons là une lecture reposante.
Ces nouvelles se lisent extrêmement vite, même un peu trop vite. du coup, j'ai assez envie de lire d'autres oeuvre de Vita Sackville-West. Car même si ce n'est pas mon genre de lecture habituelle, je me suis laissée transporter dans ces différentes nouvelles.
Lien : http://www.lilitu.fr/infidel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
BazartBazart   22 mars 2014
"Ça n’a pas démarré tout de suite. Notre histoire d’amour a suivi un cours peu ordinaire. Si elle a culminé dans le bruit et la fureur de la passion, elle a débuté dans le calme et la tendresse. »
Commenter  J’apprécie          70
lecteur84lecteur84   17 juillet 2014
Quand tu t'allonges contre moi, j'ai l'impression que tu es une écharpe de soie plutôt qu'une femme.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   23 janvier 2013
L’amour peut gagner en profondeur, évoluer, se renforcer, mais c’en est fini pour toujours de la délicieuse excitation des premiers temps, qui jamais ne se prolongera au-delà d’une certaine durée.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   23 janvier 2013
Il y avait des moments où je pensais que je pourrais mieux tenir le coup face aux autres catastrophes si la tempête pouvait me laisser un peu de répit. À d’autres, si le mal de mer me laissait tranquille.
Commenter  J’apprécie          20
sld09sld09   26 novembre 2017
Ce matin- là, elle se réveilla plus tôt qu’elle ne l’aurait souhaité, voguant d’un sommeil délicieux vers un éveil tout aussi doux. Elle s’étira en glissant nonchalamment ses mains sous les oreillers duveteux éparpillés sur son lit sa tête, ses épaules s’enfonçaient dans ce nid douillet. Elle aimait en avoir beaucoup , c’était un de ses petits luxes personnels, d’ailleurs elle en faisait souvent la remarque : qu’est- ce qu’une maison, sinon le lieu où l’on s’autorise tous les petits luxes possibles ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Vita Sackville-West (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vita Sackville-West
Je te dois tout le bonheur de ma vie: Virginia & Leonard de Carole D'Yvoire aux éditions Livre de Poche
« Bloomsbury m?enchante, il est la vie même. » Dans un récit inédit, vivant et abondamment illustré, Carole d?Yvoire raconte les premières années et la rencontre de deux êtres fascinants : Virginia Stephen et Leonard Woolf, dont l?union sera symbolisée en 1917 par la naissance de la maison d?édition Hogarth Press. Sont ainsi célébrés dans ce texte émouvant une période activité artistique foisonnante et ceux qui, face au tragique, choisissent l?affirmation de la vie, d?une « vie intense et triomphante ». Inclus : des extraits de lettres, une nouvelle de Virginia Woolf et une nouvelle inédite de Leonard Woolf.
https://www.lagriffenoire.com/98459-divers-litterature-je-te-dois-tout-le-bonheur-de-ma-vie.html

Virginia et Vita de Christine Orban aux éditions Livre de Poche
1927. Virginia Woolf vient de publier La Promenade au phare. Elle vit une passion tourmentée avec Vita Sackville-West dont le célèbre château paternel de Knole se situe tout près de Monk's House, la modeste demeure de Virginia et de son époux, l'éditeur Léonard Woolf. La fascination qu?elle ressent pour Vita, l'abîme entre sa vie bohème et le faste de l'excentrique aristocrate vont donner naissance à l?une de ses ?uvres maîtresses, Orlando. Dans Virginia et Vita, où tout est dit de la passion et de la jalousie, Virginia Woolf est à son tour transformée en personnage de roman. Christine Orban évoque avec subtilité la complicité de deux femmes exceptionnelles, puissantes et fragiles qui conjuguent à leur manière amour et création littéraire.
https://www.lagriffenoire.com/6842-divers-litterature-virginia-et-vita.html
Vous pouvez commander Je te dois tout le bonheur de ma vie: Virginia & Leonard et Virginia et Vita sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
619 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre