AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070113514
1425 pages
Éditeur : Gallimard (30/11/-1)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Il est loin le temps où Sade se publiait sous le manteau et où Jean-Jacques Pauvert comparaissait devant les tribunaux pour en avoir édité les oeuvres. Aujourd'hui le divin marquis, à l'instar de Montaigne ou de saint Augustin, est honoré d'une publication en Pléiade supervisée par un des meilleurs connaisseurs français du XVIIIe siècle, Michel Delon. Ce second volume, une merveille d'érudition, nous présente une vision perspective de l'évolution sadienne en regroup... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
akhesa
  13 novembre 2016
Justine,toujours complaisante,toujours esclave et toujours malheureuse,se prete a tout avec resignation dont la source est loin de son coeur.
Je trouve que cette phrase exprime a elle seule le contenu de cet ouvrage;elle exprime sous ses airs de prude son veritable caractere libidineux et libertin.Justine est une veritable garce qui s'ignore
Tres bien joue monsieur le Marquis.
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
akhesaakhesa   12 novembre 2016
Les individus,au milieu desquels ton etoile te place,sont ce qu'on appelle des mendiants.C'est nous,ma fille,qui,apres avoir converti la gueuserie en art,reunissons,par nos secrets et notre eloquence,a si bien emouvoir la commiseration des hommes,que nous vivons a leurs depens,toute l'annee,dans le luxe et dans l'abondance.Comme il n'est point de sotte vertu que la pitie,aussi n'en est-il point de plus facile a allumer dans le cœur de l'homme.Quelques accents de voix plaintifs,une eloquence de situation,des maux supposes,des plaies contrefaits,un costume degoutant;telles sont les ruses qui servent a mouvoir les ressorts de l'ame,et qui nous assurent une aisance perpetuelle dans la faineantise et l'oisivete
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
akhesaakhesa   08 novembre 2016
LA NOUVELLE JUSTINE:

Il faut avoir ete malheureux soi-même pour se figurer les angoisses d'un infortune qui attend son supplice a toute heure...a qui l'espoir est enleve,et qui ne sait pas si la minute ou il respire ne sera pas la derniere de ses jours.
Incertain du genre de douleurs qui l'attendent,il se les represente sous mille formes plus horribles les unes que les autres.Le plus leger bruit lui parait etre celui de ses bourreaux;son sang se glace;son cœur s'arrete,et le glaive qui va terminer ses jours,est affreux pour lui,que l'instant qui le menacait
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
akhesaakhesa   30 octobre 2016
Or,que vois-je en procédant de sang-froid a cet examen?La femme est une creature chetive,toujours inferieure a l'homme,infiniment moins belle que lui,moins ingenieuse,moins sage,constituee d'une maniere degoutante,entierement opposee a ce qui peut plaire a l'homme,a ce qui doit le delecter...Un etre malsain les trois quart de sa vie,hors d'etat de satisfaire son epouse tout le temps ou la nature la contraint a l'enfantement,d'une humeur aigre,acariatre,imperieuse;tyran,si on lui laisse des droits,bas et rampant si on la captive,mais toujours fausse,toujours mechante,toujours dangereuse,une creature perverse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
akhesaakhesa   06 novembre 2016
JUSTINE OU LES MALHEURS DE LA VERTU.

Partout,je vois les femmes humiliees,molestees,partout sacrifiees a la superstition des prêtres,a la barbarie des epoux,ou au caprice des libertins.
Commenter  J’apprécie          110
akhesaakhesa   25 octobre 2016
JUSTINE OU LES MALHEURS DE LA VERTU

Il faut bien que les illusions de l'orgueil viennent consoler des torts de la fortune
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Marquis de Sade (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marquis de Sade
Simone Debout, née en 1919, reçoit Mediapart chez elle, à Paris (XIVe), pour évoquer Charles Fourier (1772-1837), comparé à Sade, à l'occasion de la publication (chez Claire Paulhan) d'un ouvrage remarquable : « Simone Debout & André Breton – Correspondance 1958-1966 ». Entretien réalisé par Antoine Perraud (décembre 2019)
autres livres classés : roman érotiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
293 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre