AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782842717926
304 pages
Éditeur : La Musardine (15/05/2014)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 36 notes)
Résumé :
[POUR UN PUBLIC AVERTI]

Nouveau : l'amour en magasin, pour vous mesdames !

« Les filles d'aujourd hui sont compliquées. Prenez Zoé, ma cliente. Encore une qui cherche l'amour au Rayon Hommes, le nouveau concept-store des Grandes Galeries : des mâles prêts-à-emballer que les femmes viennent se choisir en magasin c'est l'idée du siècle, un vrai carton ! Et moi dans tout ça ? Je suis juste Barnabé, le vendeur. Des semaines que ma Zoé fait ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
Aelynah
  05 novembre 2015
"Chères clientes, venez vite découvrir nos modèles, une large gamme d'hommes pour tous les goûts: viril, tendre, sensible ou Bad boy, il y a forcément celui dont vous avez besoin! le Rayon hommes, une nouvelle façon de voir l'amour...au dernier étage de votre magasin!"
Que feriez-vous si du jour au lendemain ce nouveau rayon apparaissait dans votre magasin?
C'est ce que vont vivre Zoé et Vanessa un jour où elles étaient allé faire quelques emplettes aux Grandes Galeries.
Un site de rencontre en vrai, des hommes en vitrine, une location courte ou longue durée, il y en a pour toutes.
7 minutes d'essai avant de se décider et … emballer c'est pesé si le produit vous convient vous repartez avec, c'est le concept révolutionnaire que nous fait découvrir Camille Safieris dans son roman frais, croustillant et tendrement loufoque.
Ces personnages sont natures, sensibles et un peu désoeuvrés à tel point que l'on ne peut que les aimer de suite.
Tout d'abord, Barnabé, ce vendeur rayon bricolage qui se retrouve muté au Rayon Hommes pour servir ces dames et les conseiller au mieux de leurs envies vers le mâle le plus à même de leur correspondre. Pour lui, qui a déjà du mal dans sa vie sentimentale, se retrouver à conseiller les femmes qu'il ne comprend pas est une gageure. Lui qui rêve de romantisme et de relation durable se retrouve avec une sex-friend et un rendez-vous bi-hebdomadaire de sexe.
Puis viennent Zoé et Vanessa, deux jeunes trentenaires libérées et d'une recherche complètement opposée l'une et l'autre.
Vanessa veut le plaisir à tout prix, d'ailleurs, elle ne fait ni une ni deux et à peine son lèche-vitrines terminé qu'elle va de suite essayer. C'est une risque tout, une aventurière du sexe celle qui au lycée était surnommée "Mary a tout pris" à cause de son appétit insatiable.
À côté d'elle Zoé fait fleur bleue, timide et un peu gauche. Elle tergiverse beaucoup, avance, recule, ne sait pas ce qu'elle veut et quand elle pense le savoir se rend souvent compte que c'est trop tard. C'est ainsi qu'elle va se faire souffler celui qu'elle pensait être son homme idéal parmi les beaux mâles de la vitrine.
Leurs caractères complémentaires et opposés vont nous faire sourire et nous ramener en mémoire les copines de Sex and the city. Leurs conversations sur les prouesses des mâles et surtout les fiches du carnet de mâles de Zoé sont à se tordre de rire.
Car dans leur échantillonnage test elles vont nous entraîner dans cette quête impossible de l'homme idéal pour l'une et de l'amant de rêve pour l'autre.
Et que devient Barnabé dans tout ça?
Lui qui a au premier coup d'oeil flashé sur Zoé, celle qu'il surnomme en son coeur "nez pointu", va tenter à sa manière, bien maladroite, de se faire remarquer par sa belle et ainsi lui faire sa déclaration. Plus malchanceux tu meurs, plus incompris aussi. Il est désopilant et tendrement attachant.
De scènes cocasses en quiproquo, nous allons suivre leurs aventures avec plaisir et enthousiasme.
De plus les passages disséminés du livre Nouvelles sexualités contemporaines du Pr Donald Bromsky vont nous donner un contexte scientifique décalé des relations humaines au travers d'articles très intéressants et parfois hilarants(voir la vie sexuelle des hamsters par exemple).
C'est donc au fil d'une plume fluide et pétillante, que l'on apprécie un roman tendre, drôle et addictif, un tantinet émoustillant et surtout très actuel de notre manière de consommer l'amour à l'heure actuelle
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
claumifa
  26 octobre 2015
C'est sur un ton délibérément léger, badin et pétillant que l'auteur nous fait entrer dans l'univers de Barnabé, qui est vendeur au tout nouveau Rayon Hommes, du magasin "Grandes Galeries" qui expose des hommes vivants.
Les filles peuvent venir se choisir un compagnon pour un soir, un weekend ou pour la vie. Un pur fantasme…
Mais Barnabé va tomber amoureux d'une de ses clientes, Zoé, qui elle, ne le voit pas. Car elle est trop occupée à tester les modèles exposés.
Zoé cherche le compagnon idéal. Elle essaie ces hommes qui lui sont proposés presque en libre-service. Peu de place est laissé à l'érotisme, plutôt au consumérisme de masse...
Coeur à prendre, elle ne remarque pas pourtant, le charmant vendeur, Barnabé, un peu gauche qui vacille à chaque passage de sa fantasque cliente.
Quand sa meilleure amie trouve, quant-à elle, chaussure à son pied, Zoé reste encore sur sa faim et multiplie les aventures sans lendemain en tenant un carnet détaillé des exploits de ses "spécimens".
Mais ce qui devait arriver arrivera... et c'est dans une écriture un peu jeune, populaire et sans détours que l'auteur nous embarquera jusqu'à la fin du livre...
Ce nouveau livre des éditions La Musardine n'en est pourtant pas un, puisque c'est une réédition en format poche du livre de Camille Saféris intitulé "Rayon Hommes". Nouveau format dans la collection "Lectures amoureuses" de cette coquine maison d'édition qui sait toujours nous ravir et nous émoustiller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Candyshy
  08 juillet 2014
J'ai postulé lors d'une masse critique Babélio, le résumé et la couverture ont fortement attiré mon intérêt. J'ai bien fait de tenter, surtout dans ma période : à du mal à lire et à trouver du temps. Il est tombé à pic, comme on dit !

C'est une excellente lecture, je suis ravie de cette découverte. A une autre période, il aurait peut être été juste une lecture sympa. Là, ça a été la bouffée d'oxygène. Un grand merci à Babélio et la Musardine.

Le concept : un grand magasin loue des hommes, ils sont parqués dans des vitrines et ces dames n'ont plus qu'à faire leur choix parmi tous ces mâles. C'est la nouvelle version du site de rencontre.

Zoé notre héroïne, va se laisser tenter par ce magasin mais sans grande conviction. Barnabé sera son vendeur, il flashe pour la belle. Or, Zoé ne fait même pas attention à lui. Ils sont trop drôles tous les deux. On a droit à leurs pensées et forcément on parle de mâles, de rencontres, de sexe, c'est assez poilant par moment. C'est des fois brut de décoffrage mais tellement vrai.

Ce qui fait le petit plus c'est que dans certaines situations, on se retrouve complètement dans nos personnages et leur analyses cyniques ne peut que nous faire rire.

Zoé et Barnabé ont été mes petits coups de coeur en ce début de mois de juillet avec ma panne livresque, c'était une lecture parfaite pour me remettre l'envie et le sourire.

Ce livre est court et léger, il n'y a pas énormément de pages et les marges sont assez grandes donc les pages défilent rapidement.

L'auteur nous sert un décor original et des personnages un peu loufoques et touchants. On se bidonne, le langage est cru par moment mais cadre parfaitement avec la lecture.
L'auteur a énormément d'humour, on alterne les points de vue Zoé / Barnabé, comme toujours c'est très appréciable. Son histoire est originale et burlesque.

En conclusion Rayon Hommes : une lecture rafraichissante, drôle, décalée, ne rien prendre au premier degré ou au sérieux. C'est léger, c'est un peu de sexe hot, c'est un concept original, c'est des personnages touchants. Je suis conquise ... parfait au moment où ce livre m'est tombé dans les mains ! Je ne peux que vous le conseiller pour cet été !!!
Lien : http://auboudoirdecandyshy.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LesLivresEnFolies
  12 novembre 2015
La couverture est très représentative du roman mais peut aussi nous tromper sur le véritable sens du titre enfin, jusqu'à ce qu'on lise la quatrième de couverture. Là plus de doute possible, il s'agit bien d'acheter un homme, comme on achète un … morceau de viande.
Dire que j'ai lu ce roman est un euphémisme, je l'ai dévoré et je vous le recommande fortement.

Tout d'abord, nous suivons l'histoire de Barnabé, employé au sein d'un supermarché qui se retrouve propulsé, vendeur au rayon « hommes » et de Zoé, une jeune femme qui n'a pas réellement de chance dans sa vie sentimentale, jusqu'à l'ouverture de ce fameux rayon hommes qui verra leurs vies changer.
J'ai trouvé très bien de faire ce roman du point de vue des deux personnages et oh bon sang, qu'est-ce que j'ai ri… J'ai A-DO-RE- ce bouquin. L'humour fait partie intégrante de l'histoire et on ne s'y ennuie pas une seule seconde… Tout s'enchaîne à la perfection et les réparties de Zoé sont incroyables !
La plume de l'auteur m'a rendu accro à ce roman ! J'ai lu ce livre avec beaucoup de plaisir, et j'ai aimé la façon dont l'auteur a intégré à l'histoire quelques petits « extraits », conseils qui nous fait lever les yeux au ciel mais qui nous fait sourire également et que dire des fiches du « carnet de Mâles »… Hilarantes, j'ai eu les larmes aux yeux à de nombreuses reprises tellement je riais..

En conclusion, je suis certaine que vous l'aurez compris, ce roman est pour moi un énorme coup de coeur, avec lequel j'ai passé un excellent moment aussi bien pour le rêve ( tous ces beaux mâles à disposition) que pour la détente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Everbook
  19 septembre 2014
C'est une romance que j'ai dévoré ! Elle se lit toute seule et dès les premières pages, j'ai plongé dans l'univers que me proposait Camille Saféris.
Commençons par l'histoire : j'ai beaucoup aimé suivre Zoé et Barnabé dans leurs déboires amoureux. Tous les deux recherchent leurs moitiés sans y parvenir : il y a Zoé qui enchaîne les déceptions et Barnabé qui s'est enfermé dans une relation qui, il le sait très bien, ne fonctionnera pas, il n'est pas amoureux. La rencontre de ses deux personnages ne va pas être un feu d'artifice, en tout cas pas en ce qui concerne Zoé. Il va lui falloir beaucoup de temps avant de se rendre compte que ce qu'elle cherche est là sous son nez. Par contre, pour Barnabé c'est le quasi coup de foudre, il se voit tout de suite faire sa vie avec elle.
Sans m'en rendre compte, j'ai commencé à guetter leurs rencontres, à les attendre avec impatience : allait-il la convaincre qu'il était fait pour elle ? Comment allait-il s'y prendre ?...Et j'ai adoré cette fin avec un joli chassé croisé...
Ensuite nous avons ce fameux "Rayon hommes" : cette vitrine de mâles qui n'attendent qu'une chose se faire adopter par une femme : on a vraiment une vue assez complète de ce concept puisque nous allons avoir le point de vue des femmes qui recherche un homme, des hommes qui attendent d'être choisis, des personnes extérieures à tout ça....Je trouve que ce concept a bien été pensé, on ne tombe pas dans le ridicule et j'ai beaucoup aimé les cabines d'essayage !
En ce qui me concerne, oui je trouve que ça fait assez bétail, pas très humain mais d'un autre côté pourquoi pas ???? L'avantage c'est que par rapport a un site internet traditionnel, il n'y a pas tricherie sur le physique mais pour le mental c'est une autre histoire...
C'est un roman qui est assez drôle (je pense, par exemple, aux petites fiches que Zoé fait pour chacun de ses partenaires), vous avez vraiment des situations très cocasses mais vous avez également certains chapitres qui sont consacrés, plus objectivement, à certains sujets et qui sortent un peu de l'histoire comme la jalousie, le rapport homme-femme, la pornographie, le mâle est-il une espèce en voie de disparition ????...
Un mot sur les personnages avant de vous quitter : Zoé est une jeune femme attachante, pétillante, drôle, elle galère beaucoup en amour mais elle a le don pour ne jamais choisir les bons. Il y a toujours quelque chose qui cloche, il faut dire qu'elle tombe sur des cas quand même. J'ai également beaucoup aimé sa relation avec sa meilleure amie, Vanessa, et le fait qu'elle reste fidèle à son amie jusqu'au bout m'a touché.
Quant à Barnabé, c'est un homme qui, comme tous les hommes j'ai envie de dire, cherche la facilité jusqu'à sa rencontre avec Zoé. Il se laisse vivre entre sa relation avec Dorothée qui lui va bien, il l'aime bien mais sans plus et il ne va pas chercher plus loin. Il a un boulot qui ne le passionne pas plus que ça mais il faut bien vivre. Il est également bien attachant et puis, quand il veut, il peut avoir une imagination débordante.
Le style de l'Auteur est très agréable, c'est fluide,c'est un roman qui se lit très bien mais trop vite !
Voilà ce que je pouvais vous dire sur ce roman qui m'a beaucoup plu avec une histoire qui coule toute seule, des personnages attachants et qui donnent envie de les suivre.
Lien : http://www.everbookautrement..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
boumabouma   27 septembre 2015
On ne parle jamais assez du célibat de la chaussette.
Pourtant ce drame nous concerne tous : c'est une métaphore étonnante de l'amour.
Commenter  J’apprécie          81
AudreyMarieAudreyMarie   31 août 2018
Mais comment faire? Avec les nanas ça devient trop compliqué, on ne sait plus ce qu'elle veulent. Il faut avoir des émotions, pleurer quand y'a un orphelin qui meurt dans un téléfilm, et en même temps savoir les prendre violemment contre un mur, les attraper par les cheveux la tête en arrière et leur faire subir les derniers outrages!
Commenter  J’apprécie          00
AudreyMarieAudreyMarie   31 août 2018
Si je suis en retard, on ne pourra pas baiser avant de dîner. Et moi après, je suis lourd, j'aime moins. Ou alors il faudra qu'elle me monte dessus, de face, et qu'elle s'active sur ma queue avec son regard lubriques et ses seins magnifiques qui ballotent lentement comme des cloches de Pâques...
Commenter  J’apprécie          00
oukouloumougnououkouloumougnou   19 mai 2014
Il faut toujours croire au Père Noël, sinon quand il débarque pour de vrai on a l'air con.
Commenter  J’apprécie          20
ceriselcerisel   19 juin 2016
Notre concept est innovant, vraiment moderne : on vend du vivant. Ça va vous changer des chignoles et des perceuses du sous-sol!
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Camille Saféris (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Camille Saféris
[LIVRE] LA CHRONIQUE DE GERARD COLLARD - JE PARLE LE PARISIEN
autres livres classés : érotismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
301 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre

.. ..