AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782851978677
115 pages
Éditeur : L'Herne (02/05/2008)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 6 notes)
Résumé :
"Comme tous les Français, je contemple mon image et celle de mon ennemi dans ce miroir fabuleux, le sondage, qui cliquette et s'anime en permanence, un peu de la même façon que ces tableaux d'arrivage et de départ que l'on trouve dans les aéroports. "
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Robertbidochon
  09 octobre 2010
Françoise Sagan n'a pas écrit que des romans ou des pièces de théâtre. Elle a été bien souvent chroniqueuse dans la presse, et ce dès la publication de Bonjour tristesse, envoyée à Cuba au milieu des années 50. Plus tard, au fil des années 60, 70 et 80 (un peu moins au-delà), elle a été interviewée et sollicitée pour donner son avis sur le monde, la politique, les hommes, les "affaires" et le quotidien.
Le régal des chacals est un recueil de quelques unes de ses chroniques concernant les faits de société: les élections, la gauche, l'engagement, certains procès... Ainsi croise-t-on au fil de ces pages, Bernard Tapie, Mikhaïl Gorbatchev mais aussi quelques propos délicieux révélant une analyse de la société moderne plus que pertinente chez une femme qui ne manquait pas d'affirmer sa vérité. Aussi s'emporte-t-elle contre la télévision, s'amuse-t-elle des débats télévisés dans un texte plein d'humour, s'interroge-t-elle sur la portée des sondages ou encore nous explique-t-elle qu'elle ne partage pas les attitudes de girouettes de certains de ses contemporains
Rarement avait été compilé autant de coups de dents chez un écrivain que je savais avoir des positions tranchées et souvent intelligentes - voire impertinentes. Mais dans ce recueil, Sagan attaque, affirme, dénonce et hausse le ton contre cette France qui marche sur la tête.
Prenant position contre les procès déjà tranchés, contre ceux qui lui reprochent de consommer de la drogue - "j'ai même publiquement dénié les pouvoirs créatifs attribués à la cocaïne, et (...) si j'ai revendiqué et revendique encore le droit de me détruire comme je l'entends, si je l'entends, ce n'est pas un exemple bien entraînant." - Françoise Sagan montre ici qu'elle a contribué plus qu'on ne croit à éveiller une forme de conscience chez ses lecteurs. Cette compilation est une preuve supplémentaire qu'au-delà de ses fictions, LA Sagan était un bel esprit, une personnalité digne d'intérêt dont le regard ironique et parfois sarcastique sur le monde la mettait au niveau de bien de ses devanciers des Belles Lettres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
liberlibri
  08 octobre 2010
Que voilà un petit livre réjouissant que ce Régal des chacals, paru dans la collection « Carnets » chez L'Herne. Composé d'articles que la romancière avait écrit pour des journaux aussi divers que le Monde, Elle, L'Express ou Vogue, ce recueil crée de curieux échos avec les événements de ces derniers mois. Si trente ou quarante ans nous séparent de ces textes, on y lit pourtant des paragraphes qui pourraient éclairer, voire dénoncer l'actualité la plus récente. Les sondages « qui pense[nt] avant nous, pour nous et sans nous », le débat télévisé et ses invités aux postures aussi stéréotypées qu'artificielles, ou encore l'adulation et le lynchage médiatique, autant de thèmes auxquels la société d'aujourd'hui est encore confrontée.
Dans d'autres articles, Sagan évoque la solitude et l'individualisme, que le confort bourgeois produit en même temps qu'il ne le subit. Elle ne s'épargne pas quand il s'agit d'évoquer le manque d'engagement sur des sujets graves, comme la torture en Algérie : « Je ne pensais pas qu'il puisse y avoir de limites à l'indifférence générale sur certains sujets – et surtout à la mienne. »
Si elle paraît un peu naïve ou caricaturale lorsqu'elle rend compte de sa découverte du travail de SOS-médecins ou quand elle rend hommage aux infirmières, l'auteur de Bonjour tristesse n'en est pas moins d'une sincérité surprenante, et qui touche juste. Ajoutons à tout cela un humour piquant qui fait de cette lecture un très agréable moment.
Un bémol toutefois sur l'édition de ces articles. Il est indiqué qu'ils sont extraits de divers titres de presse mais aucun texte n'est référencé précisément : aucune mention du titre du journal, ni de date. Pire encore, l'un des textes comporte des coupes clairement identifiables [...], seulement en l'absence d'éléments bibliographiques, impossible d'accéder à la version intégrale. C'est tellement dommage.
Lien : http://www.liberlibri.fr/201..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Laurane_C
  16 octobre 2010
Voici un recueil de textes écrits par Françoise Sagan. En tout, quinze articles, de taille variable, où elle évoque son refus d'adhérer parfois à cette société. le titre du livre a été bien choisi car il résume l'ambiance et le ton des petits articles.
J'aime beaucoup lire des articles de Françoise Sagan, ça change de ses romans, mais on y retrouve la même plume parfois triste, souvent insolente.
La collection Les Carnets de l'Herne est très belle. J'adore ces petits livres noirs, très classes ! Dommage juste de ne pas savoir d'où sont tirés ces articles ni la date de rédaction. Au début du livre on trouve certes une mention aux journaux mais on n'a pas le détail, ce qui est dommage.
En tout cas, cela me donne envie de collection les autres Carnets surtout de très bons livres, La petite robe noire, Un certain regard et surtout l'album Sagan !
Lien : http://leslivresdelaurane.bl..
Commenter  J’apprécie          10
evertkhorus
  10 octobre 2010
De Françoise Sagan, je ne connais que le magnifique Bonjour, tristesse et de sa vie, que ce qu'en dit le très beau film, Sagan, avec Sylvie Testud. C'est un personnage étonnant qui me touche toujours. Quand Babelio a proposé ce livre, je n'ai pu passer à côté…
Soulignons d'abord, la qualité de l'ouvrage proposé par les éditions de l'Herne. Je ne connaissais pas leur travail, mais cette collection est magnifique, dans un format de poche original, à la couverture noire élégante et aux pages imprimées en bleues, très confortables à lire.
Lien : http://breakfastatlucie.cana..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
liberlibriliberlibri   08 octobre 2010
La télévision empêche les parents d'écouter leurs enfants, les enfants d'interroger leurs parents et les amants de faire l'amour. Elle occupe, elle distrait brutalement, et avec une sorte d'ostentation à la mesure de ses moyens. Elle sépare les gens d'eux-mêmes, dans des fermes isolées ou dans des taudis surpeuplés. Elle propose aux gens une vision paradisiaque ou épouvantable de la vie. Elle leur montre des personnages qu'ils ne pourront jamais être, des états de fait qu'ils ne pourront jamais changer et des bonheurs qu'ils ne pourront jamais éprouver.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
liberlibriliberlibri   08 octobre 2010
Que les gens à Paris soient seuls et obligés à la solitude par le mode de vie grossier, exténuant et inexorable qu'on leur inflige, on le savait déjà. Qu'à force de vivre en troupeau serré dans le métro, l'autobus, le bureau, le snack-bar, en vacances, voire en famille, ils en viennent justement, par cette absence de solitude physique, à ressentir une solitude morale, on le savait aussi.
Commenter  J’apprécie          40
liberlibriliberlibri   08 octobre 2010
Longtemps, je me suis réveillée sans savoir ce que je pensais. J'avais des amis, des rêveries, des envies, j'oubliais étourdiment de classer mes bonheurs, mes colères, mes indifférences. On nous a changé tout cela.
Comme tous les Français, je contemple mon image et celle de mon ennemi dans ce miroir fabuleux, le sondage, qui cliquette et s'anime en permanence, un peu de la même façon que ces tableaux d'arrivage et de départ que l'on trouve dans les aéroports. Le sondage est devenu l'indispensable compagnon de notre solitude.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
liberlibriliberlibri   08 octobre 2010
Je ne pensais pas qu'il puisse y avoir de limites à l'indifférence générale sur certains sujets - et surtout à la mienne. Je ne pensais pas qu'un simple récit pourrait m'arracher à ce confort douteux que donne le sentiment de l'impuissance, ni à cette lassitude horrifiée que l'on éprouve à signer une millième pétition.
Commenter  J’apprécie          10
liberlibriliberlibri   08 octobre 2010
"France, mère des arts, des armes et des lois...", pourquoi veut-on toujours y brouiller les premiers avec les dernières ?
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Françoise Sagan (93) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Françoise Sagan
Julia Kerninon est écrivaine et docteure en lettres, spécialiste de littérature américaine. C'est en 2013 qu'est paru son premier roman, Buvard, qui a reçu de nombreux prix, dont le prix Françoise Sagan. Ont suivi le Dernier Amour d'Attila Kiss, lauréat en 2016 du prix de la Closerie des Lilas, Une activité respectable, texte personnel passionnant sur le métier d'écrire, et Ma Dévotion, inoubliable histoire d'amitié amoureuse entre une écrivaine et un artiste peintre. En 2020, elle publie aux éditions de l'Iconoclaste le roman Liv Maria, coup de coeur unanime des libraires de Dialogues.
Au cours de cette rencontre autour de Liv Maria, Julia Kerninon nous parle de son héroïne, résolument libre car fidèle à elle-même en toutes circonstances, de la notion d'enfance, de la fabrique d'un roman, et de l'importance des mots et des livres.
Pour retrouver son livre, c'est ici : https://www.librairiedialogues.fr/livre/17096634-liv-maria-julia-kerninon-l-iconoclaste
Et pour nous suivre, c'est là : INSTA : https://www.instagram.com/librairiedialogues FACEBOOK : https://www.facebook.com/librairie.dialogues TWITTER : https://twitter.com/Dialogues
À bientôt !
+ Lire la suite
autres livres classés : recueil de textesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Françoise Sagan

De combien de livres Sagan est-elle l'auteur ?

Une dizaine
Une trentaine
Une quarantaine
Une cinquantaine

10 questions
110 lecteurs ont répondu
Thème : Françoise SaganCréer un quiz sur ce livre