AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791026267355
327 pages
Éditeur : Librinova (30/11/-1)

Note moyenne : 4.63/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Née dans une famille musulmane pratiquante, l'héroïne se retrouve tiraillée entre son homosexualité, ses désirs profonds, ainsi que le poids de la religion et des traditions. De bonne élève à l'école à scientifique reconnue, cette image parfaite masque une toute autre réalité...Au travers de son enfance et de la vie de Leila, sa mère, le lecteur découvre comment l'éducation réservée aux jeunes filles musulmanes, la place de la femme dans l'islam et le poids des trad... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
montmartin
  15 mars 2021
Ce roman est d'une grande richesse tant les thèmes abordés sont intéressants.
La narratrice est née en France de parents tunisiens, elle ne se sent pas vraiment française ni tunisienne. Devenue une chercheuse reconnue, elle nous invite à revenir aux fondements de l'Islam.
Tout au long de sa vie le Prophète a été l'un des plus grands défenseurs de la femme, l'auteur s'interroge sur la place aujourd'hui de la femme musulmane, comment en est-on arrivé à sans cesse la rabaisser, la restreindre dans ses droits, la considérer comme inférieure à l'homme. le Coran insiste sur l'égalité entre la femme et l'homme, Les hadiths et les coutumes constituèrent les moyens d'effacer cette égalité voulue par le Prophète.
Héla Saïdi fait un véritable travail de recherches, par une relecture des textes coraniques, elle démontre l'interprétation patriarcale et misogyne de ces textes à l'origine des discriminations et des restrictions dont souffrent les femmes musulmanes.
L'auteur en appelle à revenir à l'essence même de l'Islam, faire preuve de pédagogie, partager le véritable message du Coran pour que la femme retrouve sa vraie place.
Ce récit est aussi un témoignage d'amour envers Leila, sa mère, une femme belle et intelligente, la personne à qui elle doit tout, sa réussite découlant de tous les sacrifices de sa maman. Suite à un mariage arrangé, Leïla est déracinée et se retrouve à Paris dans un minuscule appartement sordide. Une vie ponctuée de violences, de rancoeurs de mépris, Mohamed son mari, un intermittent du chômage qui entre dans une grande colère à l'annonce de la naissance d'une fille.
C'est aussi l'histoire d'une petite fille, avec une éducation bien distincte de ses deux frères, dont le seul objectif est de la préparer à être une bonne épouse. Devenue une jeune femme elle se lance dans des études les plus longues possible pour échapper à un mariage programmé avec son propre cousin.
Héla Saïdi aborde aussi les effets néfastes des nombreuses émissions des chaines arabo-musulmanes qui distillent de manière pérenne et sournoise la détestation des non-musulmans, encourageant un peu plus chaque jour le communautarisme et le glissement vers l'obscurantisme. L'exemple du port du voile en est une illustration, aucune prescription précise sur cette obligation ne figure dans le Coran.
Et puis la rencontre avec Stéphanie, une passion, mais comment révéler à sa mère son attirance pour les femmes. Impossibilité de partager son bonheur avec sa famille sans révéler son homosexualité. le désir d'avoir un enfant, la conséquence pour cet enfant de ne pas avoir de père.
L'histoire d'une jeune femme brillante qui souhaite vivre sa vie et sa sexualité en toute liberté sans rien renier de sa religion. Une analyse intelligente et documentée de l'évolution de l'Islam dramatique pour les femmes. Que ce livre ait été écrit par une femme musulmane donne tout son poids au propos.
Les dernières lignes expliquent le titre du livre « Vie rêvée, faut-il vivre sa vie ou la rêver ? ». L'auteur laisse donc planer le doute, ce récit est-il vraiment autobiographique ou est-ce une fiction ? Un peu des deux sans doute, en fait cela n'a pas beaucoup d'importance, la richesse du roman est ailleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          332
elea2020
  28 février 2021
J'ai lu avec beaucoup de plaisir ce roman psychologique, dans lequel Héla Saïdi met en forme les choix de vie d'une jeune femme, et certaines des étapes importantes de son passage à l'âge adulte. L'héroïne narre à la première personne sa vie actuelle, ainsi que son parcours familial, nous présentant le destin des membres de sa famille, sa mère, son père, son oncle. Ses parents, tous deux Tunisiens, ont émigré en France, et ont tenté de se faire une place tout en conservant leur culture et leur religion, très soucieux de l'image qu'ils donnent dans leur communauté.
Après des études de haut niveau en sciences et l'obtention d'un poste de chercheuse, la jeune fille, attirée par les femmes, envisage un avenir sous la forme d'un couple homoparental avec son amoureuse Stéphanie. Parviendra-t-elle à solder les comptes avec sa mère, qui, pour s'être sacrifiée afin d'élever ses enfants, usant sa santé dans les ménages, subissant la violence de son époux, veut pour sa fille un bonheur calibré, bien-pensant ?
Le récit de la vie de la jeune femme, le rêve qu'elle se construit courageusement, se déroule harmonieusement, faisant alterner action, discussions entre les personnages, analyse psychologique fine et aiguisée, et de manière ponctuelle, amenant des éléments plus théoriques pour comprendre des points particuliers, sous la forme de réflexions personnelles de la narratrice. Ainsi pourrons-nous en apprendre tant sur la place des femmes dans l'Islam, le port du voile, mais aussi la violence parentale, le travail de chercheur, les voyages, le racisme, les possibilités qui s'offrent à un couple de femmes pour concevoir un enfant...
Le procédé adopté du récit à la première personne fonctionne bien, faisant de cette jeune femme qui se cherche et se découvre, avec un esprit bien rodé, rompu à l'argumentation, ouvert à l'autre, une soeur dans une dimension de diversité humaine et chaleureuse. On se prend à souhaiter que le monde soit bel et bien conforme à sa façon de concevoir les rapports humains, l'enrichissement dans les échanges, la tolérance... plutôt que de vivre dans un monde où les propriétaires n'ont soudain plus d'appartement disponible lorsque la demandeuse a un nom à consonances étrangères, où les contrôles au faciès sont récurrents, où des manifestants haineux conspuent les minorités en raison d'une orientation sexuelle.
Héla Saïdi a su évoquer des sujets sensibles, modernes, tout en les taillant aux mesures de sa fiction, créant dans une langue alerte et une construction ingénieuse une vie rêvée terriblement vivante et prégnante, nous entraînant à sa suite dans un mouvement dynamique, avec une grande énergie et puissance de vie, toujours de l'avant - nous tirant par la main pour, qui sait, nous interroger sur notre propre vie ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          135
maryne_lectrice
  06 avril 2021
Bonsoir. Aujourd'hui je viens te parler d'une nouvelle lecture terminée. 😁
🍃
Vie rêvée de Héla Saïdi.
🍃
Dans ce roman on découvre une héroïne née dans une famille musulmane pratiquante elle est tiraillé entre son homosexualité, ses désirs profonds, ainsi que le poids de la religion et des traditions. 😊
🍃
Ce roman est à mettre entre toute les mains !!!
🍃
Moi personnellement j'ai aimer ce livre, il bouscule, fait réfléchir, parle de sujet tabous sensible d'actualité, des sujets vraiment intéressant.
Mais je ne peut pas vous assurer que vous aimeriez ce livre. Pourquoi ?
Parce que il faut être ouvert d'esprit et s'intéresser a la religion. C'est un roman original. Unique, magique, magnifique, fort, emportant, délicieux.
Un roman dont notre société a besoin, un roman qui permet de s'élever et d'apprendre tellement de chose !!
J'ai lu ce livre sans me poser de questions, sans jugement (hyper important), j'ai lu chaque pages, j'ai mis du temps, j'ai apprécier et à chaque fois que je poser le livre après je me questionner sur ma vision des sujet aborder. En vrai on s'en fous de mon avis, c'est juste un chemin interne et perso.
Religion, racisme, violence faite aux femmes et aux enfants , émigration et intégration, misogyne, homosexualité, préjugé et coparenlité (le dernier celui qui m'a vraiment plus) bref tout les sujets aborder dans ce livre sont importants et permette de s'élever dans nos valeurs.
L'auteure à une plume qui m'a bien plus qui m'a toucher, j'ai accrocher. Et elle a mis tellement d'amour et d'elle même dans son livre c'est magnifique.
Par contre à certain passage on la perd ou plus précisément elle m'a perdu ahah. Elles nous parle (l'héroïne et L'auteure) de un sujet qui divague sur un autre et la on a trop de page sur ce deuxième sujets du coup on oublie quel était le premier. Mais bref c'est pas bien grave.
C'est vraiment un bon livre, j'ai pas l'habitude qu'on me parle de cette religion donc je peut le dire ça m'a fais du bien qu'on m'en parle !! J'ai fini ce livre et ma première pensée a était merci j'avais besoin qu'on parle, qu'on me plonge dans une réalité parfois sombre.
Franchement on peut pas qualifier ce livre juste de roman ou d'histoire c'est bien plus.
Je suis tellment contente d'avoir pu le lire et le découvrir, c'est un livre qui fait du bien, j'adore apprendre et ce livre c'est ça on apprend.
Franchement tout le monde devrais le lire parce que peut être que comme ça on pourrais changer les choses ?
J'ai de l'espoir en notre monde, j'ai l'espoir que les mentalité change que chaque femme sois libre. Que nos filles naissent sans aucune pression sociale et que nos fils puisse vivre comme bon leur semble !
Bref ce livre m'a donner de l'amour et de l'espoir, je l'ai aimer et je l'aimerais pour toujours, je crois bien.
Merci à l'auteure et à la maison d'édition d'avoir dévoilé des mots et des messages puissant.
Bref lisez le ! 😘
#bookstagramfrance #bookstagram #livre #servicepresse #lecture #lectrice #lirelirelire #balancetachronique
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
FiftyShadesDarker
  14 avril 2021
Dans un premier temps, je tiens à remercie l'auteure pour l'envoi de son roman dont le résumé me tentait énormément quand je l'ai découvert sur la plateforme Simplement.pro. Et franchement, ce fut une excellente découverte...
L'histoire est celle d'une jeune femme née dans une famille musulmane pratiquante, qui se voit tiraillée entre ses désirs les plus profonds, son homosexualité, son envie de liberté et le poids de la religion, des traditions familiales. On va donc découvrir son environnement et surtout comme elle souhaite évoluer...
Dés les premières pages, je n'ai eu aucun mal à me plonger dans cette histoire abordant des sujets compliqués avec simplicité, facilité et surtout compréhension. le ton du roman est calme, nous permettant de comprendre les tiraillements de cette jeune femme. Certes, je ne me suis pas reconnue forcément dans son histoire. Pourtant, j'ai appris de nombreuses choses sur certains sujets, qui m'étaient quasiment inconnus, comme la religion musulmane - ou la religion tout court - ou encore la reconnaissance de l'homosexualité en passant par le désir d'avoir des enfants même dans un couple homosexuel. J'ai l'impression de mieux comprendre ce que ressentent ces personnes maintenant. Et c'est vraiment la force de ce roman.
Par contre, je ne m'attendais pas à cette fin, aux dernières lignes de ce roman. Cela me frustre un peu, mais je pense que c'est volontaire de l'auteure de laisser la fin ainsi.
Concernant les personnages, ils sont assez nombreux. Nous avons la famille de notre héroïne, qui nous est vraiment détaillé. On voit alors le travail de recherche effectué sur la religion, les traditions, etc. C'est dans les premières pages que je me suis dit que l'auteure avait beaucoup à m'apprendre à travers son roman.
Après, il y a aussi l'entourage de notre héroïne et notamment Stéphanie, qui est quelqu'un que j'aurais voulu plus connaître vu la place qu'elle occupe dans l'histoire. Mais elle permet d'aborder d'autres questions de société aujourd'hui au contact de notre héroïne.
S'agissant de notre narratrice, on découvre une jeune femme qui se cherche et qui se voit tirailler entre les traditions familiales et ses propres désirs. Certes, je ne me suis pas vraiment attachée à elle. Pourtant, je l'ai trouvé très sympathique et j'ai vraiment réussi à comprendre ce qu'elle vit au quotidien et durant toute sa vie. Cependant, j'aurais peut-être imaginer une fin différente pour elle...
Pour en revenir au style de l'auteure, j'ai totalement adhéré à sa plume, très calme, détaillé et poétique dans tous les sujets qu'elle aborde. On se sent absorbé par l'histoire et par les sujets abordés. Je n'hésiterai pas avant de découvrir d'autres romans de cette auteure.
En général, une histoire traitant de sujets importants de notre société de manière détaillés pour les comprendre, mais romancés pour accrocher le lecteur.
Lien : http://www.fifty-shades-dark..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Livre_o_vert
  08 avril 2021
▪Avant toute chose, je vous fait un résumé du résumé
L'héroïne française est née dans une famille musulmane tunisienne pratiquante. Elle devra se retrouver entre son homosexualité, ses désirs, cette violence familiale, la coparentalité, le patriarcat, l'émigration, l'intégration, le racisme, les préjugés, le poids de la religion et des traditions. 
En passant par la mère Leïla, le père Mohammed, son oncle et ceux qui entourent sa vie, nous allons découvrir l'éducation réservée aux filles et la place de la femme musulmane dans notre monde actuel et passé.
&#xNaN;Mon avis en quelques points:
+
- Une richesse de sujets et un spectaculaire travail de recherches qui permettent d'avoir une culture générale grandie.
- La plume de l'autrice est agréable, remplie d'amour et de bienveillance. Elle ne juge pas, elle cherche à comprendre et à transmettre ses conclusions. 
- J'ai découvert que le prophète était un défenseur des droits des femmes, et que des hommes ont supprimé des moments de l'histoire et instauré des choses allant contre les traditions passées (qui étaient meilleur que de nos jours pour les femmes). 
- l'autrice souhaite que les pratiquants reviennent à l'essence même de la religion et de la lecture du coran. Pour cela, plusieurs réflexions sont mises en place. 
- le fait de parler de l'homosexualité et de coparentalité dans le monde musulman, c'est ce qui m'a donné envie de le lire : de le dévorer serait plus exacte. C'est bien amené et complet. 
-
- J'aurai apprécié un petit peu plus de dialogues.
- J'ai l'impression que Mohammed a vécu des choses qu'il ne dit pas, et j'aurais beaucoup aimé connaître ses doutes, ses peurs, ce qu'il aime (en dehors du bar).
- Il y a eu un passage vers la fin où j'ai eu du mal à me remettre dans l'histoire (il y a eu un aparté assez long qui m'a coupé dans la lecture).
&#xNaN;C'est un roman qui permet de s'élever, de réfléchir et donc d'évoluer. Il faut prendre son temps pour tout comprendre et l'imprimer dans sa tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
montmartinmontmartin   14 mars 2021
Petit à petit, lassée de ces combats inutiles, l'ennui devint un allié de choc, l'ami qui me voulait du bien, il me poussait ainsi chaque jour à repousser les limites de mon imaginaire. Je pouvais alors me sentir libre, libre de choisir ce qui allait me sortir...de l'ennui.
Commenter  J’apprécie          140
montmartinmontmartin   12 mars 2021
Si je devais définir l'éducation d'une jeune fille musulman, et cela n'engage que moi, elle n'est faite que de restrictions, d'interdits et de soumission à l'homme. Les femmes musulmanes sont réduites à l'état de servantes dont la destinée est de répondre aux attentes des hommes.
Commenter  J’apprécie          120
elea2020elea2020   28 février 2021
Tout était à nouveau possible, tout était ressenti, à portée de main. Je désirais peindre, écrire, lire et emplir le quotidien de jolies couleurs pour faire perdurer cette sérénité, cette joie de vivre. Je n'avais jamais connu cet état de quiétude. Il m'a fallu passer par un état de dégoût et de mal-être total pour apprécier les moindres petites choses de la vie.
Commenter  J’apprécie          50
montmartinmontmartin   14 mars 2021
J'ai toujours été frappée par le décalage entre nos danses si suggestives et les restrictions imposées aux jeunes filles au nom de la religion, de la morale et des coutumes.
Commenter  J’apprécie          90
montmartinmontmartin   13 mars 2021
Il était courant en Tunisie de voir des hommes frapper leurs femmes, c'était presque normal. Si chaque femme battue devait quitter son mari, il 'y aurait plus beaucoup de couples en Tunisie.
Commenter  J’apprécie          51

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1386 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre

.. ..