AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Luna05


Luna05
  23 juillet 2014
Honte à moi car voici un titre qui occupait fièrement ma bibliothèque depuis près de 3ans et que je n'ai entrepris de lire sérieusement qu'il y a seulement quelques jours.
« La saga des enfants des dieux, tome 1 : Terrible Awena » est une oeuvre que j'avais découverte par le biais du site Amazon. Tout d'abord tombée sous le charme de sa couverture mystique et mystérieuse, puis absolument intriguée par son synopsis je, décidais de me l'approprier. Un time travel au XIV siècle en plein coeur des Highlands, voilà l'aventure qui se profilait à l'horizon. Après quelques années d'attente, il ne me restait plus qu'une chose à faire très vite m'y plonger.
Avant d'aller plus loin, je tiens à rassurer certaines lectrices nourrissant quelques appréhensions concernant ce roman. À celles et ceux redoutant que ce titre ressemble à la saga « Les Highlanders » de Karen Marie Moning, balayez vos craintes car les deux seuls points communs que ces deux sagas partageront seront leur genre et surtout le plaisir de lecture qu'ils engendreront. Cette parenthèse étant à présent refermée, nous pouvons dès maintenant passer à l'essentiel.

En plongeant dans cette aventure, j'avais le pressentiment que cet ouvrage me plairait, j'avais néanmoins sous-estimé les degrés de bien-être et de bonne humeur qu'il me procurerait. Dès les premiers chapitres, Linda Saint Jalmes nous capture dans son univers avec une facilité déconcertante et c'est avec émerveillement que nous chutons du présent vers le passé sans aucune retenue, et quelle chute ! du moment où Awena atterrit au XIVème siècle je n'ai eu de cesse de sourire, glousser et rire c'est tout dire. Rien que son accueil pour le moins salissant m'a valu des éclats de rire en perspective, de légères prémices sur ce que ce livre me réservera par la suite.
C'est pourvue d'une plume pétillante et délicieusement hilarante que l'auteur nous guidera dans cette aventure totalement désopilante. Mme Saint Jalmes y déversera toute sa folie humoristique, euphorie et joie de vivre nous laissant après chaque lecture le sourire aux lèvres et le moral regonflé à bloc.
Nous suivrons la jeune Awena Dano ayant été aspirée dans les couloirs du temps et se retrouvant au coeur des Highlands au XIV siècle. Awena nous emportera dans ses légitimes questionnements, est-elle dans un rêve, si ce n'est pas le cas comment est-elle arrivée là et surtout pourquoi ? Comment retourner chez elle, mais en attendant la demoiselle devra se débattre avec une époque lui étant totalement inconnue. Un choc culturel renversant et absolument désopilant au vu de la façon dont Awena devra s'adapter, chaque découverte étant bien évidemment accompagnée par les remarques pertinentes de notre héroïne qui n'a pas la langue dans sa poche. Que cela soit des latrines peu ergonomiques, à l'absence du port de sous-vêtements aux repas plus que colossaux. Des observations toujours franches et souvent dépourvues de diplomatie la caractérisant si bien. Sans compter sur le Laird Darren Saint Clare voyant en Awena la providence, et si c'était l'Élue annoncée par la prophétie, celle qui sauvera son clan ? Pour lui plus question de la laisser repartir...
En plus d'être pourvue d'un style fort agréable, fluide, jovial et parfaitement reconnaissable, Linda Saint Jalmes est également parvenue à tisser un monde baignant de magie et de légendes tout en restituant avec soin et véracité de manière très approfondie les us et coutumes d'antan dans les Highlands. Un souci du détail très poussif allant jusqu'à l'utilisation d'expressions dans la langue Gaélique, de descriptions plus vraies que nature de l'Écosse, ses châteaux et terres offrant un certain caché et dépaysement grisant.

Abordons à présent les personnalités dont le nombre important m'empêchera malheureusement de tous les citer, mais croyez-moi, chacun bénéficiera d'une place très importante.
Honneur aux dames et donc à l'héroïne qui a elle seule m'a valu des crampes faciales.
« Terrible Awena » porte divinement bien son titre, car cette héroïne impayable n'aura de cesse d'accumuler les gaffes, maladresses et mauvais coups en tout genre non sans humour. Une sale gamine touchante et attachante qui rendra notre lecture hilarante au possible et pas possible. J'ai particulièrement adoré cette femme/enfant totalement loufoque quel que soit le moment dégainant en tout innocence des réparties déstabilisantes, croustillantes et expressions bien à elle plongeant Darren et ses compagnons dans un océan de perplexité. Une Awena qui prodiguera des conseils éclairés mais dont les répercutions prendront souvent des tournures plus que cocasses. Juste pour exemple, la demande en mariage plus que démonstrative. Un petit bout de femme ayant le coeur sur la main et qui m'a laissé à l'esprit une myriade de moments mémorables et inoubliables.
Pour lui renvoyer la balle, il lui fallait un homme de poigne, jouissant d'une grande patience et possédant un humour équivalant voir surpassant celui d'Awena, un défi que le Laird Darren Saint Clare relèvera sans sourciller pour notre plus grand plaisir.
Linda Saint Jalmes aura fait fort ici avec ce Highlander, car, parvenir à créer un héros drôle, intelligent, viril, attachant et sexy n'est pas donné à tout le monde. J'ai dès le départ craqué sur ce fier Laird, buté et un poil arrogant usant de temps à autre de magie pour tenter d'affermir son autorité sur Awena. Je dois dire qu'une fois passé le passage du pot de chambre le pauvre Darren a perdu de sa superbe, l'auteur n'hésitant pas à user de beaucoup de dérisions rendant du coup ce Highlander encore plus plaisant et charmant.
Que dire de son interaction avec notre « Terrible Awena » ? Et bien l'alchimie s'est voulue palpable et électrique dès leur première rencontre et ne les a plus quittées jusqu'à la dernière page. Malgré ce bon constat j'ai néanmoins un bémol à ajouter mais, tout est évidemment question de goûts. Même si ce couple fonctionne à merveille et m'a indubitablement plu, j'aurai souhaité que cette relation évolue plus lentement. J'apprécie grandement quand la relation de couple se fait graduellement et rencontre beaucoup plus d'obstacles avant de se former, malgré cela, j'ai adoré voir le couple Darren/Awena naître et se dérouler sous nos yeux. La romancière a, à n'en pas douter, pris beaucoup de plaisir à nous gratifier de passages tour à tour hilarants où les réparties narquoises et spirituelles fuseront de part et d'autre et où la tension sexuel ne cessera de croitre. L'auteur nous démontrera d'ailleurs tout son talent de conteuse lors des scènes d'amour passionnées entre Darren et Awena. Des instants délicieusement tendres tout en émotion faisant appel à nos sens et décris de manière à la fois poétique et très sensuelle. Une belle réussite tout simplement.
Allez, une petite dernière pour la route, Barabal.
Ce personnage parlant comme maître Yoda m'a contaminé momentanément par son langage. Vieille sorcière bourrue qui subira néanmoins les mauvais tours d'Awena avec la complicité des lectrices. le passage des crapauds fut tout bonnement excellents. Une personnalité tout aussi fofolle que l'univers dans lequel elle évoluera.
Passons maintenant aux défauts qui seront moindres au vu des qualités détenues par ce premier volet. Tout d'abord les descriptions. L'auteur ayant fait un travail acharné côté recherches son sérieux se ressent donc au travers de diverses descriptions de villages, châteaux et plaines, des détails apportant plus de profondeurs à ce récit mais m'ayant fait décrocher de temps à autre de cet ouvrage. Ensuite, je parlerai de certaines facilités dont a usé Linda Saint Jalmes quant à faire avancer son histoire et résoudre quelques intrigues. Dernier point que je citerai, le fait que je sois parvenue à anticiper des retournements de situation. J'aime particulièrement être surprise et ne rien voir venir, l'auteur est heureusement parvenue à me surprendre plus d'une fois rétablissant du coup la balance des surprises.

Ce premier tome a été pour moi une excellente surprise dont l'ambiance baignée de magie m'a littéralement envouté et déconnecté avec facilité de la réalité. Un time travel loufoque et rafraichissant changeant très agréablement de tout ce que j'ai pu lire jusqu'à présent. Une oeuvre unique et, superbe entrée en matière promettant une suite tout aussi savoureuse. Il me tarde de replonger dans cet univers et me languis de revoir le fameux Logan et de rencontrer Sophie-Elisa.
Commenter  J’apprécie          80



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (6)voir plus