AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Delphine de Garidel (Éditeur scientifique)
ISBN : 2080710753
Éditeur : Flammarion (17/10/2001)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon, fut l'un des favoris de la cour de Louis XIV. Grand seigneur, il eut le privilège de loger à Versailles et d'y observer les intrigues de palais. Durant plus de trente ans, Saint-Simon va être l'historiographe du roi et de la cour. Ses Mémoires, oeuvre colossale de plusieurs milliers de pages, ne sont pas une entreprise autobiographique, il s'agit en fait d'une gigantesque fresque historiographi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Chasto
  27 mai 2016
Témoignages d'un temps où quêtes et intrigues n'ont de cesse d'être et disparaître.
Témoin privilégié d'une époque en pleine représentation d'elle même pour les siècles s'annonçant.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   28 mai 2015
Le czar[1] avoit déjà commencé ses voyages. Il a tant et si justement fait de bruit dans le monde, que je serai succinct sur un prince si grand et si connu, et qui le sera sans doute de la postérité la plus reculée, pour avoir rendu redoutable à toute l’Europe, et mêlé nécessairement à l’avenir dans les affaires de toute cette partie du monde, une cour qui n’en avoit jamais été une, et une nation méprisée et entièrement ignorée pour sa barbarie. Ce prince étoit en Hollande à apprendre lui-même et à pratiquer la construction des vaisseaux. Bien qu’incognito, suivant sa pointe, et ne voulant point s’incommoder de sa grandeur ni de personne, il se faisoit pourtant tout rendre, mais à sa mode et à sa façon.

Il trouva sourdement mauvais que l’Angleterre ne s’étoit pas assez pressée de lui envoyer une ambassade dans ce proche voisinage, d’autant que, sans se commettre, il avoit fort envie de lier avec elle pour le commerce. Enfin l’ambassade arriva : il différa de lui donner audience, puis donna le jour et l’heure, mais à bord d’un gros vaisseau Hollandois qu’il devoit aller examiner.

Il y avoit deux ambassadeurs qui trouvèrent le lieu sauvage, mais il fallut bien y passer. Ce fut bien pis quand ils furent arrivés à bord. Le czar leur fit dire qu’il étoit à la hune, et que c’étoit là qu’il les verroit. Les ambassadeurs qui n’avoient pas le pied assez marin pour hasarder les échelles de corde, s’excusèrent d’y monter ; le czar insista, et les ambassadeurs fort troublés d’une proposition si étrange et si opiniâtre ; à la fin, à quelques réponses brusques aux derniers messages, ils sentirent bien qu’il falloit sauter ce fâcheux bâton, et ils montèrent. Dans ce terrain si serré et si fort au milieu des airs, le czar les reçut avec la même majesté que s’il eût été sur son trône ; il écouta la harangue, répondit obligeamment pour le roi et la nation, puis se moqua de la peur qui étoit peinte sur le visage des ambassadeurs, et leur fit sentir en riant que c’étoit la punition d’être arrivés auprès de lui trop tard.

(1) Pierre le Grand. souverain de Russie. de 1689 à 1725.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Saint-Simon (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Saint-Simon
Que nous apprend Saint-Simon ? - Séminaire RDJ .Que nous apprend Saint-Simon ? le dimanche 5 mai 2013 à 11h, Avec Cécile Guilbert, romancière et essayiste, auteur de " Saint-Simon. L?encre de la subversion " Gallimard, 1994, 169 pages Une conversation animée par Alexis Lacroix.
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Politiciens, économistes, juristes, enseignants (844)
autres livres classés : louis xivVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
449 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre