AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2902052928
Éditeur : Éditions du Choletais (01/01/2000)

Note moyenne : 5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Ce grand roman historique, inspiré par les récits des contemporains, s'inscrit parmi les témoignages de la littérature populaire du XIXe siècle.
Voici l’histoire émouvante de Marie de Sainte-Hermine, jeune fille de 16 ans, plongée dans les malheurs de la Révolution. De sa jeunesse dorée au Bois-Joli, sur les bords de la Loire angevine, aux heures tragiques des combats de 1793, des massacres et de la sinistre prison de l’Entrepôt, à Nantes, où ses derniers par... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
mcd30mcd30   22 juin 2018
Si les femmes de France, ajoutait ma marraine, si les femmes de notre génération, au lieu de consacrer un temps précieux aux bals et aux spectacles, à des toilettes sans cesse renouvelées, à des causeries sans fin comme et sans utilité, avaient employé les ressources de leur esprit et de leur coeur à former, sur les genous, la foi dans l'âme de leurs enfants, nous ne verrions pas, dans notre cher pays, tant d'égarés, tant d'impies dont le nombre et l'audace vont toujours croissant.

...

Elle reconnaissait loyalement que tout n'était pas dans la transformation qui s'opérait dans la France du dix-huitième siècle, et que certaines réformes s'imposaient ; mais elle nous faisait comprendre que c'était folie de vouloir, sans tenir compte des traditions d'un pays, renverser d'un seul coup l'édifice social.

P. 41
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
mcd30mcd30   22 juin 2018
Jusqu'au printemps de 1791 nous avions vécu bien tranquilles au Bois-Joli. L'orage révolutionnaire, qui grondait déjà sur la France, n'avait eu encore dans le Bocage que très peu d'écho. Ce fut la persécution religieuse qui jeta le trouble dans nos campagnes jusque-là si paisibles, et qui, exaspérant peu à peu ces chrétiennes populations, les fit enfin courir aux armes pour la défense de leur foi.

P. 55
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
mcd30mcd30   19 juin 2018
En lisant l'histoire des vôtres qui ont tant souffert ici-bas, vous comprendrez mieux qu'il n'y a qu' un seul malheur irréparable : trahir son devoir et perdre son âme.

...

Rappelez-vous toujours la belle devise de vos parents, que la marquise de Sérant, ma chère marraine, ma mère adoptive, me répétait souvent pour la bien graver dans mon esprit et dans mon coeur : Fais ce que tu dois advienne que pourra !

P. 5

Extrait d'une lettre de Marie Rambure née SAINTE-HERMINE. La Chesnaie, 15 décembre 1845
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
mcd30mcd30   20 juin 2018
Trois grandes routes desservaient alors le Bocage, le haut et le bas Poitou. La première allait de Saumur aux Sables-d'Olonne ; la deuxième, de Nantes à la Rochelle ; et la troisième, des Sorinières à la Mothe-Achard par légé et Palluau.

P. 14
Commenter  J’apprécie          40
mcd30mcd30   20 juin 2018
Si je m'étends avec complaise sur les vertus de ces bons serviteurs, c'est qu'ils ont pénétré intimement notre vie pendant les années terribles dont je devrai parler bientôt ; c'est que cette petite Justine, en particulier, s'est élevée, dans une circonstance que vous connaîtrez plus tard, à un degré d'héroïsme et de dévouement qui nous la fit chérir comme une soeur.

P. 29
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : chouannerieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
132 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre