AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782211204057
52 pages
L'Ecole des loisirs (02/12/2010)
4.33/5   26 notes
Résumé :
L’ours perd son ami de toujours le petit oiseau. À travers cette histoire simple, Komako Sakaï et Yumoto Kazumi interrogent avec une intelligence remarquable, le deuil que tout un chacun est amené à connaître un jour. Devant l’expérience de la disparition, c’est celle de l’existence et du temps qui se confronte à nous-même, nous rappelle notre fragilité et l’impermanence des choses. C’est à cette aune que les images de ce livre s’élaborent dans une richesse et une s... >Voir plus
Que lire après L'ours et le chat sauvageVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,33

sur 26 notes
5
8 avis
4
2 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
1 avis
"Ce matin-là, l'ours pleurait..."
L'ours vient de perdre son ami l'oiseau. Il lui fabrique une petite boîte pour qu'il repose en paix. L'ours semble toujours aussi mélancolique. Après quelques temps où il reste enfermé chez lui comme une sorte d'hibernation, un temps de repli sur soi, l'ours sort enfin et se dirige vers la rivière. Alors il se souvient de tout, des moments agréables qu'il a passé en compagnie de son ami l'oiseau.
Près de la rivière, il fait la connaissance d'un chat. Tous les deux entament une discussion, serait-ce le début pour l'ours d'un retour à la vie, le début également d'une nouvelle amitié?

Cet album est d'une grande délicatesse et empreint de poésie. Il aborde un sujet sensible: le deuil d'un être cher. Les phases du deuil sont d'ailleurs subtilement abordées grâce au texte et aux magnifiques illustrations alternant les nuances de noir et de blanc. La couleur rose fait son apparition à la fin de l'ouvrage signe de l'espoir.
Un livre à lire pour accompagner un enfant et lui permettre de mettre des mots sur les émotions qu'il ressent et qu'il n'arrive pas à exprimer.
Commenter  J’apprécie          290
' Ce matin-là ; l'ours pleurait . Son ami le petit oiseau était mort . ' , ainsi commence le récit .
L'ours va fabriquer un belle boîte , la peindre avec du jus de baies , la garnir avec des pétales de fleurs , il pourra de cette façon garder son ami près de lui ; ' On dirait que le petit oiseau était simplement en train de faire une sieste '
Quand il rencontre des lapins , un écureuil , ceux-ci lui demandent ce qu'il a dans sa belle boîte , et à chaque , ils lui disent la même chose ' Ours , tu ne dois plus penser à lui ' , ce n'est pas ce que veut entendre l' Ours , qui n'a qu'une envie c'est d'être hier , car hier , son ami l'oiseau était vivant .
L'ours va s'isoler dans sa maison pendant quelque temps puis un jour , il se leve , ouvre sa fenêtre et voit qu'il y a du soleil dehors ....
Je ne vais pas tout raconter ...
En commencant ce livre , je me suis dit encore un livre sur la mort , dans la littérature enfant , et puis , je l'ai lu , c'est en le relisant une deuxième fois que je me suis rendu compte de sa valeur , ce livre suit le processus de deuil , au début , on n' accepte pas , on est dans le déni , on a peur ' d'oublier ' la personne aimée , autour de soi on entend ' pense à autre chose' , ce qu'on n'a pas envie d'entendre , nos amis ne comprennent pas que nous avons besoin de temps , ils pensent bien faire en essayant de nous changer les idées , ils ont l'impression qu'on ne passe pas assez vite à autre chose .
Mais l'ours doit faire son deuil , le temps doit passer , et un jour , en se levant , il se rend compte qu'il y a de nouveau du soleil , puis il va faire une rencontre merveilleuse , celle du chat ' sauvage ' , ce chat va lui permettre de revivre les bons moments passés avec son ami oiseau , l'ours se rend compte que son ami l'oiseau sera toujours dans son coeur et il peut passer à autre chose .
Les dessins sont sobres , quelques petites touches de couleur représentent l'espoir , un livre rempli d'humanité , qui s'adresse aux enfants de manière intelligente .
COUP DE COEUR .
Commenter  J’apprécie          240
Ce livre, trésor de délicatesse, mériterait mille étoiles ! Destiné aux jeunes enfants, il aborde avec grand tact la mort d'un proche.

L'ours a perdu son ami, le petit oiseau. Il est triste, s'isole. Un chat sauvage, dont on devine indirectement qu'il a sans doute vécu le même drame, rencontre l'ours et l'aidera, petit à petit, lentement, à faire son deuil. L'ours se rappellera les moments heureux passés avec l'oiseau et, au fil des pages, de petites touches de couleur rose viendront parsemer les très belles illustrations faites jusque-là d'une myriade de tons blanc, gris et noir.

L'ours acceptera la proposition du chat sauvage de l'accompagner pour sillonner le monde entier où, depuis, de ville en ville, ils jouent l'un du violon, l'autre du tambourin.

Ce livre n'est que délicatesse, recueillement, réflexion sur la mort d'un proche, le deuil, le sens à donner à la vie.

Les illustrations sont très belles. Je ne crois pas qu'il aurait été possible d'exprimer autant de sensibilité en utilisant une autre technique de dessin que celle-ci. Est-ce une technique prisée dans l'art japonais ? Je ne sais. Peut-être certains d'entre vous pourront-ils me renseigner à ce sujet ?

L'histoire émouvra aussi bien les adultes que les enfants. Elle les amènera tous à réfléchir.

(A ma soeur, Florence, trop tôt disparue. Ton beau et grand sourire nous illumine encore !)
Commenter  J’apprécie          240
L'ours est triste, car son ami l'oiseau est mort. Il l'installe dans un cercueil, une belle et confortable boîte, garnie de pétales de fleurs pour être plus douillette. Son ami lui manque beaucoup, et il ne parvient pas à se séparer, ni de sa boîte, ni de son ami.
Il lui faut du temps. du temps pour être triste, du temps pour se souvenir. Les autres animaux ne comprennent pas, et la douleur de l'ours leur fait peur.
L'ours s'enferme. S'assoupit.

Plus tard, quand vient le temps où l'ours peut retourner vers le soleil, il rencontre un chat sauvage qui reconnaît sa peine. le chat joue du violon pour l'oiseau mort. Parfois, la musique peut parler à notre place, et nous soigne. L'ours peut enfin enterrer son ami, et va commencer un nouveau morceau de vie.

Les dessins sont sombres et tendres. Un très bel album pour parler de la mort aux enfants.
Commenter  J’apprécie          170
Je cherchais une histoire d'ours à offrir à une personne chère à mon coeur, un peu ourse elle aussi… Cette personne n'est plus un enfant depuis longtemps mais, souvent, la littérature jeunesse touche l'âme plus profondément qu'un long roman.

Alors que je furetais dans le rayon de l'Ecole des Loisirs, j'ai été attirée par cette couverture sombre, au dessin doux. « L'ours et le chat sauvage », voilà un titre qui correspondait absolument à ce que je cherchais. Afin de m'assurer que ce livre pourrait plaire à son destinataire, je me lance dans la lecture. Je suis restée debout, dans la librairie, de plus en plus émue au fil des pages.
Les illustrations sont splendides, le récit magnifiquement symbolique. Alors j'ai embarqué le livre et l'ai emballé de mon plus beau papier pour l'offrir.

Je ne suis pas certaine qu'il plairait à un enfant. Les miens n'auraient sans doute pas accroché : un dessin trop sombre, un récit trop poétique. Mais il ne peut que parler à un adulte ayant gardé une âme d'enfant. L'ours, c'est n'importe lequel d'entre nous en phase dépressive. le petit oiseau, c'est tout ce qu'on peut avoir perdu, pas seulement un ami mais aussi la joie de vivre, le bonheur, la légèreté, le goût des autres… le chat, c'est la belle rencontre, le prise de conscience que la vie nous attend, qu'elle a de jolies choses à nous offrir si on décide de la prendre en main et de changer de focale.

A lire et relire, savourer et regarder.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Il se souvint qu'aux beaux jours, ils allaient tous deux se baigner dans le lac, au milieu de la forêt. Le petit oiseau ronchonnait à chaque fois parce que l'ours l'éclaboussait. Il se souvint de l'odeur des plumes du petit oiseau après le bain. Il se souvint qu'ils se disputaient parfois, et se réconciliaient toujours. Il se souvint de tout.
Commenter  J’apprécie          40
Ce matin-là, l'ours pleurait. Son ami le petit oiseau était mort.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : deuilVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (53) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1532 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..