AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Élodie Lepelletier (Traducteur)
EAN : 9782847896244
200 pages
Éditeur : Akata (16/03/2005)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Koyuki peut enfin réaliser son rêve en jouant dans un groupe, avec des vrais musiciens. Mais ce rêve sera de courte durée : le premier live de Beck avec Koyuki et Saku est un vrai désastre !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
florencem
  01 juillet 2020
ENFIN ! On décolle enfin ! Bon cinq tomes ce n'est pas non plus très long, je sais, mais là clairement, il y a un tournant bien net. Je ne vais pas non plus trop me faire de films, parce que cela risque de ne pas durer, mais j'ai clairement aimer ce tome cinq de Beck.
Musique à gogo. On laisse quasiment le lycée de côté, et c'est le groupe Beck qui prend le dessus. En fait, je pense que ce qui me manque depuis le début, c'est de voir les membres du groupe interagir entre eux. Bon, jusqu'à présent, ils n'étaient pas un groupe, j'entends bien, mais je trouve dommage que Chiba ou Taira soient laissés de côté vis-à-vis de Koyuki. Ce qui est maintenant quelque chose que je vois se mettre en place, et j'ai hâte de voir la suite.
Entre les lives et la rencontre avec Eddie et Matt, il se passe pas mal de choses. Et c'est vraiment une bonne dynamique, car Beck commence vraiment à devenir quelque chose de concret mais on voit aussi l'envers du décor de l'industrie musicale. C'est romancé, certes, mais je pense que le mangaka ne va pas y aller avec le dos de la cuillère et nous montrer un univers réaliste, avec notamment tous ces défauts. Cela va donner un côté un peu noir au manga, à n'en pas douter, cependant avec les touches d'humour dont Harold Sakuishi a le secret, il y aura un bon équilibre, sans aucun doute.
Donc un bon tournant avec ce tome. Je trouve aussi qu'au niveau du graphisme, il y a un côté plus affiné, plus intuitif. le mangaka est sûrement plus à l'aise avec ses héros pour leur donner plus de personnalité. Je croise les doigts pour la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
zazimuth
  14 juillet 2016
Koyuki et Saku ont intégré le groupe Beck, à la guitare et au chant pour l'un, à la batterie pour l'autre. Les débuts sur scène ne sont pas fulgurants et l'accueil du public tiède... jusqu'à ce que Koyuki se mette à chanter !
Mais avec sa nouvelle réputation, Koyuki s'attire encore plus de hargne au lycée de la part de Masaru.
Monsieur Saito est tombé amoureux du professeur de musique de Koyuki ce qui introduit quelques histoires parallèles cocasses et tendres à la fois.
Les Dying Breed viennent en concert au Japon et une rumeur laisse entendre qu'Eddie ferait une apparition au concert de Beck.
Il y a aussi l'histoire de la rivalité entre les deux groupes naissants fondés par les deux leaders des Mama : Ryosuke pour Beck et Eiji pour Belle âme.
Commenter  J’apprécie          30
Davpunk
  23 juillet 2017
Pour ce 5éme tome de Beck, Koyuki est maintenant intégré au groupe. Et on découvre au passage qu'il est meilleur chanteur que guitariste, ce qui lui permettra notamment de venir chanter une chanson avec les Dying Breed sur scéne. Et en parallèle, les sentiments de Koyuki sont aussi mis en avant puisqu'on risque de rapidement voir débarquer un triangle amoureux. Rapide et rythmé, et toujours aussi bien dessiné (je note d'ailleurs un soin tout particulier apporté aux personnages féminins), ce 5éme tome reste toujours aussi intéressant et donne envie de découvrir la suite au plus vite !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
florencemflorencem   30 juin 2020
Une guitare, c’est comme si l’humanité s’exprimait en six cordes.
Commenter  J’apprécie          50
zazimuthzazimuth   14 juillet 2016
- Il a pas encore atterri depuis l'autre soir ?
- ça fait une semaine qu'il est comme ça ! Il a signé des autographes après le concert !
- Eddie m'a même parlé philosophie ! "Une guitare c'est comme si l'humanité s'exprimait en six cordes"
- tu m'as raconté cette histoire au moins cent fois !
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
autres livres classés : musiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
325 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre