AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Belykhalil


Belykhalil
  31 octobre 2017
C'est la deuxième saga familiale que je lis cette année, et c'est encore une superbe lecture. Je ne suis vraiment pas déçue, d'autant que celle-ci à des qualités que ne possédait pas la précédente.

En effet, La légende des Akakuchiba est un roman relativement plus court (environ 400 pages). Il est donc nettement plus rapide à lire et à suivre. Il y a aussi moins de personnages, mais le récit ne perd pourtant pas en qualité au contraire, on s'attache beaucoup plus vite à ceux qui en font partie.

D'ailleurs, même si j'ai apprécié la plupart des personnages de ce récit, j'ai gardé une réelle préférence pour Man'yo. Est-ce parce que c'est par elle que tout commence et se termine, ou parce qu'elle est finalement le personnage à la fois le plus simple et le plus complexe de cette saga? Difficile à dire, cependant je l'ai trouvé extraordinaire dans sa douceur et dans sa dignité. Elle traverse cette période trouble du Japon avec une placide élégance comme si elle survolait plutôt qu'elle ne vivait les événements.

Et pourtant il s'en passe des choses, car l'auteur a choisi de commencer son récit juste avant la fin de la seconde guerre mondiale en 1943. Étonnement elle n'y fait presque pas allusion, car au fond cela ne concerne pas tellement les personnages. Comme dans la plupart des romans d'auteurs japonais, il reste cette impression d'être dans un monde à part, perdu entre mythe et réalité. La frontière entre les deux est floue est c'est bien à cela que tiens le charme de ce roman. Qu'importe que ce soit vrai ou non comme Toko, nous avons envie d'y croire.

Une belle histoire à mettre entre les mains des amateurs de littérature japonaise sans hésitation.

Mon seul regret est la couverture qui se centre un peu trop sur Kemari. Quoique cette dernière tienne une place importante dans ce récit, je pense vraiment que la véritable héroïne de cette histoire est Man'yo. J'aurai donc plutôt vu une de ces fleurs que les siens déposaient lorsqu'ils emportaient un mort.
Lien : https://belykhalilcriticizes..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle