AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Brize


Brize
  08 décembre 2017
Benimidori (Japon), de l'après-guerre à nos jours
Man'yô est une jeune fille brune et de belle stature, dont l'apparence se distingue des siens : ils l'ont recueillie tout bébé, quand les nomades des montagnes l'avaient laissée (oubliée, s'imagine Man'yô) dans l'humble cité ouvrière au bord de la mer. Depuis toujours, elle est en proie à des visions qui lui laissent entrevoir, de manière plus ou moins énigmatique, de funestes événements à venir. Vivre avec elles occupe Man'yô à tel point que les leçons de l'école lui ont toujours échappé et elle ne sait ni lire et écrire. Cela n'empêche pas Tatsu, l'imposante maîtresse de la famille Akakushiba, qui règne sur les aciéries au sommet de la ville, de lui décréter, le jour où elle croise son chemin, qu'elle l'a choisie pour être plus tard l'épouse de son fils.
Ainsi en sera-t-il fait et Man'yô, bravant l'impétueux vent de Benimidori, remonte un jour les escaliers de la cité, dans tout l'éclat de ses nouvelles parures, pour rejoindre la demeure et la légende des Akakushiba.
C'est sa petite-fille qui nous raconte le destin de son étonnante aïeule et de toute la maisonnée, dont sa descendance : son fils Namida, sur lequel Man'yô, à sa naissance, garda hélas les yeux ouverts si bien qu'elle eut la terrible vision de sa mort future et sa plus que fougueuse fille, Kemari.

« La légende des Akakushiba » réussit ce qui est pour moi un exploit : conjuguer le plaisir d'écouter une histoire et celui de pénétrer au coeur d'un pays. Car à travers tout le récit, empreint grâce au personnage de Man'yô d'une touche de réalisme magique, c'est le Japon de l'après-guerre à nos jours qui est évoqué. L'essor industriel et l'espoir d'un avenir meilleur qui l'accompagne mais aussi la pollution, seront suivis des revers économiques qu'ont connus nos sociétés contemporaines, à commencer par le choc pétrolier des années 70. La petite ville de Benimidori, enveloppée des nuages de suie des hauts-fourneaux, est le théâtre des transformations qui affectent tout un pays. L'auteur nous en dépeint les attentes, les élans et les déceptions qui vont jusqu'au désenchantement, de quoi permettre au lecteur d'avoir un aperçu bien plus intime de ce Japon méconnu (j'ai notamment découvert l'existence de gangs de jeunes motardes dans les années 2000, dont je n'avais jamais entendu parler). le roman s'achève sur le destin d'un mangaka et sur le profond mal-être des jeunes Japonais comme Tôko, qui peinent à trouver leur place dans le Japon actuel.
« La légende des Akakushiba », lui, n'a eu aucune difficulté à trouver la sienne : parmi mes (rares) coups de coeur !
Lien : https://surmesbrizees.wordpr..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox