AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Ajin tome 3 sur 17
EAN : 9782344007464
192 pages
Glénat (18/11/2015)
3.84/5   81 notes
Résumé :
Kei Nagai, lycéen devenu immortel, découvre que Sato, premier individu de la communauté ajin qu'il est amené à fréquenter, n'est qu'un terroriste assoiffé de sang. Marqué par les terribles expériences pratiquées sur lui au centre de recherche, Kei décide pourtant de sauver la vie de l'un de ses bourreaux humains. Un violent face à face éclate alors entre lui et Sato...
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,84

sur 81 notes
5
2 avis
4
6 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

RosenDero
  25 mars 2019
Ce tome tourne autour de l'image du véritable Kei... pas franchement intéressant, et pas franchement de nouveau éléments.
L'opposition entre scientifiques parait fabriquée de toutes pièces, et personne ne contredit le transfuge mal élevé dans ses arguments idiots (genre, la vitamine C quoi...).
Quant à notre jeune Kei, il donne simplement envie de recevoir des claques pendant la première moitié du tome "Non, ne les tuez pas ! ... Crevez leur plutôt les yeux :) " Mais WTF !? Puis il change d'avis comme de chemise, a des réactions gamines ou des déductions hyper pertinentes la seconde suivante.
Le moment où on l'apprend "hyper-rationnel" est sympa, même si ça ne s'était pas senti lors des premiers tomes.
Enfin, le côté "opinion public" prend une plus grande ampleur ici, même si le "public" n'est pas celui qu'on croit.
Si on pardonne les facilités et le charisme d'huitre frelatée du héros, on pourra vouloir continuer la lecture, juste pour voir la révolte des fantômes :)
Commenter  J’apprécie          173
bdelhausse
  01 octobre 2022
Fondamentalement, ce tome n'apporte rien de plus aux deux premiers. On a un mano a mano entre Hat (Ajin terroriste qui veut que Kei rejoigne sa mouvance) et Kei, qui reste trop humain et lié aux souvenirs de sa soeur, par exemple. Pendant ce temps, l'arrivée d'un scientifique japonais exilé aux USA et expert en Ajin suscite l'intérêt de la presse et de Tosaki, un agent du gouvernement japonais qui décide de faire cavalier seul et de trahir son organisation. Comme souvent dans ce genre de manga, les rouages personnels, les motivations individuelles priment sur le collectif.
Au passage, on en apprend un peu plus sur les Ajins et sur le fait qu'il semble en exister 2 sortes. Idem pour la "biologie" de leurs fantômes noirs. Et finalement, je rejoindrai beaucoup de critiques en considérant que le personnage le moins intéressant est le personnage principal, doté d'un charisme d'huître frelatée (j'adore l'expression de RosenDero), et assez falot (pour ne pas dire plus). L'auteur semble, par contre, se désintéresser des personnages féminins, ce que je considère problématique. Ces personnages semblaient particulièrement porteurs dans le tome 1 et semblent oubliés dans les tomes 2 et 3.
Les tomes 2 et 3 auraient certainement pu être fusionnés pour plus de punch et de cohérence. On aurait eu moins de glauque en tome 2 et plus de contenu ramassé en un seul tome.
Le dessin m'a semblé moins bon que dans le tome 2, même si Gamon Sakurai s'entourent de plusieurs co-dessinateurs, crédités en fin de tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Colibrille
  04 novembre 2017
Avec sa série Ajin, l'auteur n'a pas fini de me surprendre. Ce troisième tome est tout aussi excellent que les précédents. J'aime beaucoup la manière dont il conduit son intrigue, mais plus encore la manière dont il développe ses personnages. Ces derniers possèdent des personnalités complexes, riches. On ne sait jamais comment ceux-ci vont réagir car on sait finalement peu de choses sur eux. Cela ajoute donc du mystère à l'ensemble.
Dans ce tome, on pourrait dire que Kei Nagai connaît une nouvelle transformation. S'il a déjà connu une "métamorphose" physique par le biais de son ajin, il connaît ici une évolution intérieure. En dépit des tortures qu'il a subi, Kei ne perd pas son "humanité", ne se laisse pas submerger par la haine. Une attitude qui le rend plus humain que n'importe quel autre personnage !
J'ai vraiment hâte de découvrir la suite de ses aventures.
Commenter  J’apprécie          20
nanashi
  20 octobre 2022
Ce troisième tome marque un sacré tournant dans le récit. Non seulement, le héros change totalement de psychologie, mais la trame principale se modifie elle aussi. En effet, dorénavant, l'auteur proposera une sorte de combat mené par les Ajin, contre l'espèce humaine.
Je sais déjà que cette rébellion va s'étirer sur plusieurs tomes, que ça va être plus ou moins captivant, et surtout, que ça me lasse d'avance.
Lecture distrayante, jusque là.
Commenter  J’apprécie          10
Catilina38
  27 avril 2018
Suite de l'évasion de Nagai. L'arrivée d'un chercheur excentrique travaillant pour les américains nous permet d'en apprendre plus sur les visées des différents protagonistes gouvernementaux et notamment le patron de la chasse aux Ajin. Nagai constate qu'il est manipulé et ne peut faire confiance qu'à ses amis. Pendant l'évasion il apprend à maîtriser son fantôme. À mesure que les enjeux et protagonistes sont révélés une ambiance à la Akira se met en place (sacrée référence!) et je dois dire qu'Ajin tient la comparaison haut la main. L'humour apparaît également avec le professeur Ikuya et les dessins sont toujours aussi acérés et efficaces.
Lien : https://etagereimaginaire.wo..
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (2)
Auracan   13 janvier 2016
Avec un dessin fluide sinon celles indispensables à une bonne compréhension du récit, Gamon Sakurai entraîne le lecteur dans un tourbillon d'actions tout aussi angoissantes les unes que les autres.
Lire la critique sur le site : Auracan
ActuaBD   03 décembre 2015
Action et suspens dynamisent la première moitié du volume, charriant qui plus est quelques révélations sur un univers fantastique dont nous poursuivons l’exploration.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
RosenDeroRosenDero   25 mars 2019
Sato :
- Tu m'as... tiré dessus...

Kei :
- C'est sorti tout seul... désolé !
Commenter  J’apprécie          120
TakalirsaTakalirsa   29 mai 2016
Décidément... Mieux vaut ne pas jouer les héros.
Commenter  J’apprécie          40
darkdaysdarkdays   28 septembre 2020
Moi je veux pas mourir un jour, alors qu'ils continuent leurs expériences!
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : immortalitéVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1222 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre