AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Ajin tome 4 sur 17
EAN : 9782344012796
194 pages
Glénat (03/02/2016)
3.94/5   51 notes
Résumé :
L'appel de Sato a été entendu. Le premier rassemblement d'Ajin de l'Histoire va pouvoir avoir lieu. Sept d'entre eux, vivant cachés parmi les mortels, ont fait le déplacement. Accepteront-ils de prendre part au projet sanguinaire de ce leader auto-proclamé ?Ignorant tout de ces tractations, Kei croit quant à lui avoir enfin trouvé un havre de paix de l'autre côté de la baie de Tokyo...
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
bdelhausse
  09 octobre 2022
Dans le tome 4, l'auteur cherche a rebattre les cartes. D'un côté, Sato est toujours aussi cruel, mais le lecteur peut (l'auteur s'y emploie) éprouver de l'empathie pour lui, du moins dans son objectif final: créer un village, une ville, uniquement pour Ajins. Arriver à une sorte de modus vivendi entre humains et Ajins. Là où le bât blesse, c'est que Sato envisage d'y arriver par la violence. de plus, lors de la réunion des Ajins qui ont répondu présent à Sato, il se débarrasse des Ajins qui ne sont pas d'accord avec lui. Sato ne change donc pas vraiment, mais face à la violence de l'Etat, aux expérimentations, aux mensonges d'état, la marge de manoeuvre est réduite.
Un Ajin s'échappe du guet-apens de Sato. Il va trouve Kei, bien planqué chez une petite vieille dans la campagne japonaise. Beaux paysages, douceur de vivre, absence de télévision... le rêve, quoi! L'Ajin qui a échappé à Sato va trouver Kei, mais il se heurte à un déni complet. Au terme d'un combat où le but est de neutraliser son adversaire en reprenant le dessus en se faisant mourir (répétition de la manoeuvre de Sato dans le tome 3), Kei enferme l'autre Ajin dans un camion. Kei veut avoir la paix, ne plus entendre parler des Ajin, de Sato et du gouvernement.
Tosaki a enlevé le savant américain et lui soutire de infos par la torture. Voilà un personnage qui ne change pas vraiment. Mais grâce à lui, on en apprend pas mal sur les fantômes noirs qui sortent des Ajins et sont plus ou moins manipulés par ceux-ci.
Sato est rendu moins antipathique. Kei est rendu moins sympathique. Plus ou moins. C'est plutôt raté, en fait. Sinon, on sent bien que l'on s'achemine vers un gros tome 5, avec un climax lors de la confrontation entre Sato et l'armée.
Côté dessin, c'est tout juste. On a pas mal de crédits en fin de tome, pour des détails, des décors et du remplissage de cases. Sinon, il y a une majorité de cases vides, sans arrière-plan, dépouillées. Ce n'est pas trop ma tasse de thé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Colibrille
  09 novembre 2017
Dans ce quatrième tome, l'intrigue est encore une fois de grande qualité, tout comme le dessin. L'auteur introduit de nouveaux personnages, dont le jeune Koh Nakano. Ce dernier m'est d'ores et déjà très sympathique car il s'est tout de suite opposé à l'incitation à la haine de Hat.
Je suis surprise de la façon dont Kei Nagai traite Koh Nakano. Pourquoi ne lui vient-il pas en aide ? Il n'a pas refusé l'aide de son ami Kai quand il était en danger, il devrait donc compatir à la situation Koh et l'aider. J'espère vraiment que son attitude va changer dans le prochain tome et que les deux garçons vont s'allier. Je pense qu'ils formeraient une équipe de choc pour contrer l'état mais aussi pour mettre fin aux agissements de Hat.
En ce qui concerne Hat, il ne fait plus aucun doute que sa haine n'a d'égale que sa folie. Toutes deux sont sans limites... le dénouement de ce tome m'a laissée horrifiée. La cause des Ajins doit être défendue mais pas ainsi. En s'attaquant à des innocents, Hat ne fait que renforcer la peur suscitée par les Ajins. Son co-équipier Tanaka semble d'ailleurs commencer à douter de la pertinence de leurs actions. Il serait très intéressant de voir ce personnage se détourner de Hat pour rejoindre Kei.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
nanashi
  20 octobre 2022
Le premier round du combat Ajin vs humains a commencé. Ça démarre fort, Sato ne lésine pas sur les moyens d'arriver à ses fins. Et du coup, Kei Nagai, le héros principal, est relégué au second plan.
Clairement, ce quatrième tome n'est pas terrible. le récit avance doucement, quelques infos sur les Ajin sont lâchées, le personnage principal est antipathique, et l'auteur n'hésite pas à aller loin dans l'horreur.
Heureusement pour lui, il y a ses dessins, forts jolis, et la curiosité des lecteurs.
Lecture distrayante.
Commenter  J’apprécie          10
OfficineLivresque
  17 février 2021
La suite. Pas grand chose de plus à signaler. Les ajins commencent leur lutte terroriste pour leurs droits et certains essayent de les en empêcher : suite logique des tomes précédents ! La folie et les dérives dans la couverture médiatique sont mise en avant, on commence à approcher un seinen plus sombre...
Commenter  J’apprécie          20
ChuckMorisse
  01 juillet 2022
Tomes 2 à 4 :
Si le manga est un format "page turner", c'est d'autant plus vrai avec Ajin, le manga s'enchaine très vite, il n'y a pas de véritable arc narratif, tout s'enchaine.
Si je n'ai pas particulièrement accroché au personnage principal, j'ai pourtant beaucoup aimé ces tomes, qui ont la particularité de plus tourner autour du méchant que du héros.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
VerdorieVerdorie   23 juin 2017
– M. le P.D.G. ! Il faut renvoyer vos employés chez eux !
– le temps, c'est de l'argent. Un jour chômé nous coûterait des millions de yens.
– des vies sont en jeu !
– argent ou vies, c'est pareil...
Commenter  J’apprécie          254
ColibrilleColibrille   09 novembre 2017
- Tanaka... tu espères vraiment faire reconnaître le droit des Ajin... de cette manière ?!
- On les leur arrachera !
- Ne te laisse pas manipuler... Sato n'y a peut-être pas pensé mais si l'état cache l'existence de nos pouvoirs, c'est pour éviter la panique. Les exposer au grand jour en commettant un acte terroriste serait une grave erreur. La population se lancera toute entière dans une chasse aux Ajin. Et si on en arrive là... ce sera vraiment la fin pour nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
VerdorieVerdorie   23 juin 2017
The opposite of love is not hate but indifference.
Commenter  J’apprécie          72

Lire un extrait
autres livres classés : immortalitéVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1193 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre