AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le chat qui rendait l'homme heureux tome 3 sur 11
EAN : 9782302096967
160 pages
Soleil (09/03/2022)
4.54/5   40 notes
Résumé :
Fuyuki Kanda est un homme seul et triste. Un jour, il décide d'entrer dans une animalerie où il remarque Fukumaru, un chat pas très beau, gros et plus très jeune. Ce dernier semble triste et désespéré car personne ne veut de lui. Pourtant, de manière inattendue, l'homme va l'adopter ! Ainsi commence l'histoire d'un quotidien plein de tendresse, entre un homme et un chat en mal d'amour.
Que lire après Le chat qui rendait l'homme heureux, tome 3Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Parce qu'on a tous besoin de douceur en ce moment, voici notre dose de mignonitude avec le 3e tome du Chat qui rendait l'homme heureux (et inversement) où Umi Sakurai nous régale de nouvelles aventures de Kanda et de son chat, Fukumaru.

Dans ce nouveau tome, l'autrice reprend les mêmes ressorts à succès quand dans les précédents à savoir une relation fusionnelle et passionnelle entre les deux héros, mais aussi une relation où chacun guérit de ses blessures au contact de l'autre. Après avoir longuement parlé de celles du chat Fukumaru, place à celles de l'humain Kanda et l'émotion est à nouveau au rendez-vous.

Dans des chapitres courts mais de plus en plus longs paradoxalement, Kanda se livre et affiche de plus en plus ses faiblesses qui vont au-delà de ce deuil quotidien qu'on avait découvert. Sa femme lui manque dans la vie de tous les jours et d'une certaine façon Fukumaru comble un peu ce manque ou du moins l'aide à le surmonter, mais il n'y a pas que là qu'il a des séquelles.

Nous découvrons ainsi un Kanda qui n'arrive plus à vivre sa passion pour la musique comme autrefois. Ce grand pianiste ne supporte plus d'être dans une salle de concert suite au trauma de la perte de sa femme. C'est terrible. L'autrice entreprend donc dans un nouvel "arc" de son histoire de l'entraîner sur la voie de la guérison. Pour cela, elle lui fait rencontrer des hommes qui l'admirent, un jeune collègue tout feu tout flamme d'abord, qui respire la fraîcheur et la joie de vivre, puis un autre pianiste de haut niveau, plus complexe, qu'elle va étoffer ensuite.

J'ai bien aimé voir l'autrice étoffer son univers et pour se faire, utiliser à la fois le passé de Fukumaru et celui de Kanda. C'était touchant de découvrir la famille du chaton et inattendu de suivre ce qu'est devenu une de ses soeurs (?). Certes, l'autrice pousse le bouchon assez loin en créant un lien entre cette histoire et celle du pianiste qui admirait Kanda et voulait le dépasser, mais à la manière de la voie du tablier, je trouve que cela crée un microcosme familier et proche autour du héros et des lecteurs fort sympathique et prometteur.

Ainsi dans ce nouveau volume, j'ai à la fois apprécié de retrouver le quotidien si adorable des deux héros avec leur dynamique tellement positive, chaleureuse et aimante, et quelques développements inattendus autour des traumas de Kanda et de nouveaux personnages, qui peuvent apporter un peu plus de profondeur à la série. C'est toujours un moment doux et relaxant mais ça devient aussi un moment émouvant.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          50
Encore une fois, c'était magnifique, c'est que j'en aurai les larmes aux yeux.
Si nous suivons majoritairement des petites scénettes vie, des moments tout doux qui nous régalent et cette superbe relation entre l'homme et son chat.
Les partages, les câlins, la tendresse. Nous sommes également avec un homme brisé, qui se reconstruit, qui arrive à nouveau à sourire, et c'est tellement beau et fort.



Kanda a fait finalement le « choix » d'une vie tranquille, où il profite des bonheurs simples, sans grandes épopées. L'air de rien, c'est quelque chose de très intéressant qui fait réfléchir sur la vie, nos choix, mais aussi quelque chose que j'ai toujours trouvé monstrueusement terrifiant à quel point ça ne tient qu'à un fil et on peut tout perdre.

Je trouve vraiment qu'il a un effet bien-être mais également réflexions sur la vie. C'est tout doux, chaleureux, mais par moment c'est aussi puissant, dévastateur, pas simple.
Cette classe qu'on n'a toujours ressenti chez Monsieur Kanda est toujours présente. J'aime tellement le voir sourire à la vie, aux gens. Tout le monde l'a remarqué.
C'est quelque part magnifique cette ouverture qu'il a maintenant.

L'autre point joliment pensé c'est de voir un autre personnage, avec un autre chat, non seulement comment il l'a obtenu mais aussi d'autres éléments intéressants.

Tant de gens, de façons de faire, de choix …. et certaines personnes nous font quand même grincer des dents par moment.
C'est aussi exquis de faire des tours dans les passés de Kanda et Fukumaru.

Superbe, et vraiment pas juste un enchainement de petites histoires, même si parfois c'est le cas. Proches de nous et tant de choses à nous dire.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
Commenter  J’apprécie          40
J'avais dévoré les deux premiers tomes et je n'avais qu'une hâte: lire la suite. Ce manga est un énorme coup de coeur. Mon dieu mais qu'est ce que j'aime cette histoire! C'est tout mignon, tout adorable et rempli d'émotions. Clairement je suis amoureuse de ce manga et mon coeur dégouline d'amour quand je me plonge dans cette lecture. Étant une amoureuse des chats, je ne peux que m'identifier à cette histoire, par moment j'ai l'impression de me voir avec mes propres chats. Et je pense que nous sommes tous pareils avec nos animaux. Ça nous apporte une telle source de joie, une telle source de bonheur, on est complètement gaga d'eux et surtout on fait toujours tout pour qu'ils se sentent le mieux possible.

Dans ce troisième tome, on retrouve notre cher Fukumaru sur le point d'aller chez le vétérinaire! Il est temps pour lui de se faire stériliser! Pendant ce temps là son maître se retrouve lui aussi dans une situation très difficile mais intérieurement. On suit toujours le quotidien de Fuku et son maître, entouré de collègues et d'amis attentionné. Ces deux là se sont bien trouvés, eux qui ont tous les deux connus la solitudes..

Je me suis énormément retrouvé en Kanda. Je vous jure on dirait moi avec mes chats! Il aime tellement Fukumaru qui est arrivé dans sa vie au meilleur des moments pour lui d'ailleurs. Grâce à lui, il a retrouvé le sourire qu'i lavait perdu et va beaucoup mieux. C'est bien connu de toute façon que les animaux ont un vrai pouvoir thérapeutique sur nous les humains. On en a la preuve encore avec cette histoire. J'ai beaucoup aimé découvrir un peu plus le passé de Kanda, on découvre pourquoi il ne joue plus que chez lui, pourquoi il n'est plus sur scène. Kanda est vraiment un homme touchant qui mérite tellement d'être heureux.

C'est une histoire pleine d'émotions. Je vous assure que je passe ma lecture avec les larmes aux yeux. Parfois parce que je trouve ça triste mais surtout parce que c'est terriblement mignon et adorable. C'est simple, mon coeur se transforme en guimauve lorsque j'ai mon nez dans cette histoire. C'est typiquement le genre de manga que j'aime, il pourrait avoir cent tomes je ne dirais pas non. C'est une histoire pleine de légèreté qui nous offre une merveilleuse parenthèse d'amour le temps de notre lecture. J'ai encore plus hâte de découvrir la suite, de continuer à suivre Fukumaru et Kanda. Vraiment un coup de foudre pour ce manga.
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
Commenter  J’apprécie          30
LE MANGA LE PLUS MIGNON DU MONDEEEEE
J'avais repéré le titre quand j'étais au Japon en 2019 (si vous swipez vous pouvez voir la petite photo que j'avais faite en espérant le voir arriver en France un jour), les dessins m'avaient attiré par leur côté mignon et j'ai été trop contente quand j'ai appris son lancement !!!
L'histoire ne m'a pas du tout déçue, bien au contraire. C'est un condensé d'émotions en tout genre, on passe de l'attendrissement à la tristesse en passant par le rire, le tout parfaitement dosé.
On suit Fuyuki Kanda, un homme âgé qui a perdu sa femme il y a déjà quelques temps. Pour tenir une promesse qu'il lui avait faite et aussi peut-être un peu pour tromper la solitude, il va adopter un gros matou. Il ne va pas choisir n'importe lequel, il va avoir un coup de coeur pour un chat de plus d'un an qui a vécu toute sa vie dans la petite cage d'une animalerie en attendant qu'une famille veuille bien de lui... Emplis de tristesse l'un comme l'autre, ils vont s'aimer au premier regard et c'est leur quotidien plein de douceur que l'on va suivre.
Si vous aimez les animaux vous ne pourrez qu'aimer ce duo de choc qui nous parle de la solitude, du deuil, de sentiment d'abandon mais aussi d'amour, d'amitié et d'espoir. J'aime beaucoup le fait que l'on puisse avoir les pensées des 2 parties, parfois ils sont sur la même longueur d'onde comme s'ils se comprenaient et parfois quand même ils pensent à des choses différentes. Je trouve les pensées du chat vraiment poussées et pour mon plus grand plaisir l'auteur montre à quel point un animal peut avoir des pensées, des sentiments et que ce n'est pas une coquille vide ! Les animaux sont intelligents encore plus que ce que beaucoup de personnes pensent, c'est super bien mis en valeur ici. Une pépite que je relirais avec la même émotion, vivement la suite !
Lien : https://www.instagram.com/my..
Commenter  J’apprécie          10
Il est tant pour Kanda de penser à la castration de Fukumuru, cela nous donne un passage rempli d'émotions dont l'auteur à le secret. Si c'est le chat qui se retrouve sur le point de se faire opérer cette situation n'en pas pour le moins plus simple pour son papa qui se fait un sang d'encre pour lui! C'est magnifique de le voir s'inquiéter comme ça pour son chat!!
Ici nous en apprenons également plus sur Kanda, son passé, ses sentiments mais aussi son entourage qui s'étoffe. Un nouveau personnage fait notamment son apparition, il me tarde de la retrouver dans la suite!
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (2)
Sceneario
30 décembre 2022
Ce manga n’est pas seulement touchant. Il sait aussi être drôle. Vous allez notamment profiter d’un moment particulièrement savoureux en fin de livre, avec le pianiste qui a toujours (mal) vécu dans l’ombre de Kanda, j’ai nommé Kanabe Ibino. Nous allons découvrir un autre volet de sa personnalité et, surtout, une scène finale des plus comiques.
Lire la critique sur le site : Sceneario
MangaNews
18 avril 2022
Par toutes ces idées, on sent plus que jamais que l’œuvre n'avance pas à l'aveuglette et que bien des choses cherchent à nous être racontées. Le chat qui rendait l'homme heureux -et inversement-, aussi adorable que soit le récit, développe différents angles qui gagnent en densité
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Les êtres vivants ne sont pas des jouets !!! Ils sont en vie ! Ils peuvent souffrir ! Assume un peu tes responsabilités !!! N'adopte plus jamais le moindre animal !!!
Commenter  J’apprécie          10
Les difficultés, les souffrances. Tu endures et tu dissimules tout.
Commenter  J’apprécie          20
Une chance sur un million, ça veut dire que ça ne se produit pas si facilement. Mais il arrive que cette fois-là soit justement la mauvaise.
Commenter  J’apprécie          00
Un quotidien tranquille me suffit. Je ne demande pas un plus grand bonheur.
Commenter  J’apprécie          00
Même à mon âge les compliments me font toujours autant plaisir !
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : mangaVoir plus
Les plus populaires : Manga Voir plus


Lecteurs (74) Voir plus



Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1453 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

{* *}