AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352078873
Éditeur : Audie-Fluide glacial (14/06/2017)

Note moyenne : 2.93/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Quel avenir pour les pères divorcés, inconséquents, branleurs, angoissés et rongés par la culpabilité ? C'est à cela que répond Salch avec un album drôle et touchant inspiré de sa vie. Dans la lignée de son précédent album « Les Meufs cool » qui racontait des saynètes de sa vie conjugale, Salch se focalise cette fois-ci sur son rôle de père et le résultat est à mourir de rire ! A l'occasion de vacances en famille, Salch confronte ses responsabilités de père, à sa pr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
Juin
15 juin 2017
Vu de loin (et le titre) cette BD on pourrait croire que cela va être une histoire, jolie, jolie... Mais vu la tronche des personnages, on se doute un peu que cela ne va pas être un chemin très lisse. Et puis on découvre l'univers de Salch. C'est l'histoire d'un "branleur" heu d'un père, divorcé qui galère un peu en vacances avec ses enfants même chez la tata de Corrèze.
C'est trash, direct, mal embouché ( on disait ça dans mon enfance... mal embouché), méchamment drôle.
Après on se marre bien évidemment, si on n'est pas trop coincé. C'est assez bien vu, un poil urticant, pas toujours d'une finesse extrême, légèrement triste mais il y a énormément d'auto-dérision.
"C'est abusé je suis en vacances toute l'année !!
Des fois on me contacte pour me faire taffer..."
J'ai eu un peu de mal avec le dessin des personnages, je ne suis pas certaine d'avoir toujours tout compris ( pour 2 ou 3 planches) mais j'ai découvert le flatulin et qu'il pleut de l'ennui dans le Loir et Cher, et j'ai même cru que Philippe Katerine se baignait ( vraiment ) dans le Cher.
Une BD bien dans la ligne de Fluide Glacial, je ne connaissais pas l'auteur...Depuis j'ai regardé ce qu'il faisait.
Un album désabusé pour se marrer pendant les vacances.
Merci à masse critique et à Fluide glacial pour cet envoi. Reçu juste le jour de la sortie de l'album, et accompagné d'une carte. Sympa vraiment.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
LibrairePerigourdin
01 juillet 2017
Comme beaucoup, j'ai découvert Eric Salch par le biais de son " Lookbook ", satire grinçante et délicieusement méchante des différents acteurs et personnages de notre société. Il m'avait fait rire, beaucoup, et chatouillé, un peu. " Oh non quand même, il va trop loin là " me disais-je, parfois - tout en réprimant un ricanement coupable.
Dans le Petit Chemin Caillouteux, j'ai rencontré une autre facette du caricaturiste aux griffes acérées. Celle d'un père mi-aimant, mi-paumé, largué dans les deux sens du terme. Il transpire de cette oeuvre, en apparence légère, une certaine mélancolie, une amertume acidulée, et des questionnements tres justes sur le temps, l'avenir, la paternité et ces gamins qui nous enquiquinent presque autant qu'on les aime. C'est drôle et tendre, barré, surprenant, révélateur d'une certaine génération de quadras ( pas la mienne, hélas, le temps file ) et en définitive, les fléchettes feignantes et - faussement - résignées de l'auteur, atteignent toujours leurs cibles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Melms
04 juillet 2017
J'ai découvert Sachs à travers cette BD. Même si j'ai vu une satire, cette manière grinçante de dessiner le quotidien d'un père je pense que je suis passée à côté de ce que voulait vraiment faire passer l'artiste. Peut-être me manque t'il les enfants pour comprendre cette vision désabusée !
Quoi qu'il en soit, j'ai souri à certaines planches, j'ai été surprise devant d'autres, je suis allée au bout de cette bande-dessinée mais avec un gout d'inachevé.
Commenter  J’apprécie          20
sylire
09 juillet 2017
Dans cet album autobiographique, l'auteur, en mal d'inspiration, nous raconte ses vacances. Un peu fauché sur les bords, divorcé avec deux enfants à occuper, le narrateur se retrouve chez une tante, au milieu d'une forêt, en Corrèze. Entre la pluie, le cahier de vacances et les réseaux sociaux qu'il n'arrive pas à quitter, Salch ne nous vend pas du rêve. Après la Corrèze, c'est dans le Loir et Cher qu'il nous emmène et pour finir près d'un marais où il dessine, entre autres, un ragondin. En dehors du thème des vacances, nous avons le droit à sa vie quotidienne en banlieue. J'ai conscience d'être un peu réductrice dans ce résumé mais c'est ce que j'ai retenu de la BD.
Je ne sais pas quelle mouche m'a piquée quand j'ai coché ce livre dans la liste du dernier "Masse critique" de Babelio. le dessin n'avait rien pour me plaire et le texte pas beaucoup plus. Si j'ai ri, au début, des mésaventures de ce père divorcé "Inconséquent, branleur, angoissé et rongé par la culpabilité", je me suis vite lassée de ses mésaventures et au final je suis restée sur ma faim. le narrateur est sans doute trop loin de mon univers et ses vacances pourries, pour être sincère, ne m'ont pas passionnée. Ce dessinateur anti-conformiste, anti-patrons, anti-jolis dessins et un peu looser trouvera son public, je n'en doute pas, mais je ne suis pas sa cible, j'aurais dû m'en douter.
Lien : http://www.sylire.com/2017/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Les critiques presse (2)
Bibliobs05 juillet 2017
C’est drôle, très drôle, au point qu’on se dit qu’on a trouvé en Eric Salch, déjà auteur de deux tomes de l’excellente série « LookBook » (Fluide Glacial), encensée ici-même, le digne fils de Reiser.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
BDGest02 juillet 2017
[Salch] remet ainsi à l’honneur l’esprit bête et méchant des grandes heures de Charlie Hebdo avec talent et ce qu’il faut de férocité, c’est-à-dire beaucoup.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
JuinJuin14 juin 2017
Cool il pleut
Pas obligés de se faire chier à visiter les châteaux.
En même temps passer l'aprèm à faire du feu je risque de me faire chier aussi.
Effectivement je me fais bien chier
Mais visiter un château c'est encore plus chiant.
Commenter  J’apprécie          50
F242F24203 juillet 2017
- Me revoilà en vacances chez ma tante en Corrèze ! Avec mes mômes ! J'aime bien... C'est en pleine forêt ! Y'a moins de cons !
Commenter  J’apprécie          30
Video de Eric Salch (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eric Salch
Vidéo de Eric Salch
autres livres classés : vacancesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
880 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre