AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070393787
358 pages
Éditeur : Gallimard (24/10/1995)

Note moyenne : 2.92/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Dans une ville d'Europe centrale soumise à l'oppression quotidienne d'un régime autoritaire, des mouvements sociaux se préparent que l'on tente d'étouffer.

Ville imaginaire ? En tout cas, la liberté y -est assez menacée pour qu'un homme juge nécessaire de confier à un étranger retournant chez lui des papiers précieux

. Au total, cinq cahiers couvrant la période d'octobre 1966 à juin 1967 : le journal de S., musicien, - neuf mois où, do... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
michdesol
  09 août 2019
Curieux roman que ce livre, à la fois journal intime et monologue intérieur ou confession, l'action (minimale) étant sensée se dérouler dans un pays d'Europe de l'Est sous un régime autoritaire. Il y est question du rôle de l'art et de la musique en particulier, de la finitude des choses, du sens de la vie et de la mort.
Si le propos du livre est élevé, la forme en est assez déroutante. J'adhère certes, mais à moitié, il m'a manqué le plaisir – essentiel - de la lecture. C'est peut-être de ma faute.
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
michdesolmichdesol   09 août 2019
Tôt ou tard, les morts reviennent, et l'archéologue le sait bien, lui qui les guette au bord des trous où ils ont disparu comme un jardinier les taupes de son jardin.Ceux qui les ont enfouis aussi le savaient quand ils les ont entourés de tant de précautions ; séchés au bitume, comme en Égypte, ou plongés comme en Chine dans un liquide rouge. (…). Ils les vêtaient comme pour un voyage, ils plaçaient leurs vêtements dans de petites valises d''osier ficelé ; avec des couverts, de la vaisselle, des boîtes d'onguent, des stylets, des armes, des livres, des animaux, des plantes. Au bout de ce voyage il y a nous : qui ouvrons les coffres et déroulons les bandelettes des momies et qui les installons dans des châsses vitrées, sur des velours ou des soies, sous les projecteurs des musées.
Nous aurions pu ne pas déranger cette longue marche souterraine et remettre les momies et leurs parures dans la tombe où nous les avions découvertes comme on rejette à l'eau un poisson qu'on a pêché. Mais nos musées ne seront-ils pas à leur tour et pour ces hommes si anciens, de nouvelles pyramides ? Comme des bateaux radoubés, ils reprennent à notre insu leur cheminement vers d'autres temps aussi éloignés de nous que leur temps est loin du nôtre ; et dans toutes ces traversées, ils subsistent, images d'eux-mêmes à la peau noire, aux dents visibles sous les lèvres tirées. Et quand il ne restera plus rien de nous, ils seront encore là avec leurs paniers et les statues innombrables de leurs petits joueurs de flûte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
michdesolmichdesol   09 août 2019
Il me revint alors ceci que Clara aimait à dire : « Je suis hors du temps. Laissez-moi où je suis. » Et elle citait alors Walt Whitman : «  Le temps est venu pour moi de m'asseoir devant la porte et de contempler la vie. »
Commenter  J’apprécie          30
DuluozDuluoz   01 décembre 2019
D'autres diraient que je n'aurais jamais dû te laisser seul ici pour suivre ton père dans sa carrière. Je sais qu'un jour pourtant on me donnera raison et qu'on me remerciera pour ce sacrifice que j'ai fait de te voir chaque jour. Je t'aurai offert ce qu'on n'acquiert qu'à grand peine et, en général; tard dans sa vie: le goût et l'habitude de la solitude.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Danièle Sallenave (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Danièle Sallenave
LES GILETS JAUNES, ET APRÈS ?
TABLE RONDE Salle des États Généraux, Château royal de Blois
L'ampleur de ce mouvement social pose des questions centrales sur l'état et l'avenir du pays : qui sont-ils et pourquoi aucun « corps intermédiaire » ne peut les représenter ? La transition énergétique est-elle nécessairement injuste ? le niveau des prélèvements obligatoires est-il vraiment excessif ?
INTERVENANTS : Edwy PLÉNEL, Journaliste et fondateur de Médiapart, auteur de Gilets jaunes,la victoire des vaincus (Éd. La découverte), Danièle SALLENAVE, Écrivaine auteure de Jojo, le gilet jaune (Éd. Gallimard), membre de l'Académie Française et Alexis SPIRE, Chercheur à l'EHESS et auteur de Résistances à l'impôt, attachement à l'État (Éd. Seuil)
MODÉRATION ET COORDINATION Guillaume DUVAL, Éditorialiste à Alternatives Économiques
+ Lire la suite
autres livres classés : académie françaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2494 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre