AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070744985
176 pages
Éditeur : Gallimard (02/04/1997)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Mado habite a Saint-Colmer (Nord), dans une cite ouvrière. Une femme lui rend visite, la questionne, dialogue avec elle. Mado parle ; elle raconte sa famille, l’alcool, la vie sans horizons et surtout son amour pour Lucien, en prison pour inceste. Au fur et à mesure de leurs rencontres, on voit se fissurer le fragile barrage de vérités contradictoires que Mado, avec un acharnement farouche, tente de dresser contre ce mot unique et terrible : »viol ».
Le vérit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Malaura
  08 août 2011
Dans un appartement d'une cité du Nord, Mado parle à une femme venue l'interwiever.
Son mari Lucien est en prison pour inceste, Mado traîne sa peine, seule dans son F4.
Alors elle raconte: la cité, l'alcool et les filles, celles qui ont accusé son homme, son Lucien...leur père.
Et au détour des confessions, des contradictions, des petits mensonges qui protègent les petites gens, les contours de la vérité se dessinent peu à peu et laissent entrevoir toute l'horreur de l'acte, le viol d'une enfant.
Un roman qui aborde le drame avec originalité par sa construction insolite.
En effet, ici pas de descriptions, uniquement et comme l'indique le sous-titre, six entretiens, quelques lettres et une conversation finale qui vont lever le voile sur le viol d'une fillette.
L'enregistreur se met en marche et c'est tout le drame des cités qui nous saute au visage, l'univers des gens ordinaires, l'indifférence, la lâcheté, l'ignorance...
Sobre, délicat, triste, affligeant, un roman-document qui est hélas bien proche de la réalité...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
MelleFifi
  04 avril 2015
Sophie, la narratrice, rend visite à Mado dans une petite ville du nord. Lucien, son époux a été condamné pour inceste. Au début des entretiens, Mado ne semble pas avoir été consciente de ce qu'il se passait sous son propre toit…
Sous forme d'échanges enregistrés ou de lettres, Sophie tente de percer le secret de cette femme. Au fil des entretiens, une certaine confiance s'installe entre les deux femmes. La narratrice n'est pas toujours convaincue de ce que lui livre Mado, elle essaie de poser les bonnes questions sans la brusquer.
Arrivera-t-elle à percer tous ces mystères ? Jusqu'à la dernière page nous allons de surprise en surprise. Toutes les situations sont envisageables. Danièle Sallenave tient le lecteur en haleine malgré la noirceur de la situation. Un livre poignant dont le titre est, à mon avis, un peu violent et peu engageant. C'est suite à de nombreux conseils que je me suis décidée à le lire.
Ce n'est pas un texte voyeur mais une habile étude du comportement humain, toute en subtilité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
frandj
  07 février 2014
Une enquêtrice prend l'initiative d'interviewer Mado, l'épouse d'un homme incarcéré pour inceste. C'est la transcription de ces entretiens que nous est donnée à lire.
Mado est une femme simple, issu d'un milieu populaire, restée très attachée à "son homme" qu'elle continue à défendre. Non sans hésitations, elle revient sur ce passé trouble, qui a fini par détruire sa famille mais qui lui a laissé seulement des souvenirs incertains. Le lecteur suit pas à pas le pénible parcours de Mado vers la vérité. Le dénouement est stupéfiant; il éclaire d'un jour nouveau la personnalité de Mado.
Ce livre, original par sa forme et par son sujet, est aisé à lire. Je suis étonné qu'il n'ait pas connu un plus grand succès. Il vaut surtout par l'impression d'authenticité qu'il laisse au lecteur. On est plongé au coeur de la nature humaine, avec ses vilénies et ses aspirations avortées. L'atmosphère dans cette famille, la vie quotidienne dans le milieu social ambiant, la psychologie de Mado nous semblent plus vraies que vraies - et pourtant, il s'agit d'une fiction !
Je ne saurais trop recommander cette lecture, dont le retentissement dans le coeur du lecteur est profond et durable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
JimmyCz
  07 mars 2020
Un livre compliqué à juger.
Le sujet doit être traité, il est important, cette histoire d'épouse narrant la découverte d'un viol au sein de sa famille et retraçant les événements, le choc, la prise de conscience, le rejet de cette idée, le rejet des accusatrices. C'est troublant, cela fait réfléchir même si la forme choisie (entretiens) laisse dubitatif, car cela appauvrit le style et il faut un certain talent pour tenir un récit uniquement sur des dialogue. Peu d'écrivains y parviennent et je pense que cet exercice fut trop périlleux pour l'auteure perdant en émotion, en capacité à transmettre de l'information.
Le poids du réalisme est cependant bien présent et les personnages représentent bien une classe populaire silencieuse en proie avec beaucoup de détresse.
Une lecture en demi-teinte que j'ai cependant appréciée.
Commenter  J’apprécie          50
vilma
  19 mai 2012
C'est comme chez le psy : Mado se raconte, elle se reprend, elle ment. La journaliste ne juge pas, elle se contente de souligner les contradictions.Et la vérité peu à peu se fait jour, insupportable . le mari en mourra, Mado aussi, plus tard. Tout cela en douceur, dans un langage de tous les jours, celui des humbles. Cela n'excuse rien, on est dans l'empathie pourtant. Comme chez le psy...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AntorelcorinneAntorelcorinne   20 novembre 2014
Il a fini par céder. Il disait qu'il y avait eu ci, et ça, là il le reconnaissait, et le juge disait: " Mais il faut appeler les choses par leur nom ! Ça s'appelle un viol ! ". Alors, de guerre las, il a dit : " Si vous voulez." Tout le monde était contre lui. Ils avaient que ce mot-là à la bouche. Viol ! Viol ! Viol !
Commenter  J’apprécie          70
MelleFifiMelleFifi   04 avril 2015
Madame,
Je suis désolée de ce malentendu : il n'était nullement dans mon intention d'utiliser les entretiens que vous aviez accepté d'avoir avec moi tels quels, sous quelque forme que ce soit, ni dans un ouvrage ni pour une diffusion radiophonique. Je n'avais parlé de les enregistrer que pour aider ma mémoire mais, si tel est votre désir, nous ne procéderons à aucun enregistrement...
Commenter  J’apprécie          10
MelleFifiMelleFifi   04 avril 2015
- Dès qu'on a été ensemble, il a voulu qu'on sorte en famille, qu'on ait toujours les filles entre nous... enfin, avec nous.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Danièle Sallenave (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Danièle Sallenave
LES GILETS JAUNES, ET APRÈS ?
TABLE RONDE Salle des États Généraux, Château royal de Blois
L'ampleur de ce mouvement social pose des questions centrales sur l'état et l'avenir du pays : qui sont-ils et pourquoi aucun « corps intermédiaire » ne peut les représenter ? La transition énergétique est-elle nécessairement injuste ? le niveau des prélèvements obligatoires est-il vraiment excessif ?
INTERVENANTS : Edwy PLÉNEL, Journaliste et fondateur de Médiapart, auteur de Gilets jaunes,la victoire des vaincus (Éd. La découverte), Danièle SALLENAVE, Écrivaine auteure de Jojo, le gilet jaune (Éd. Gallimard), membre de l'Académie Française et Alexis SPIRE, Chercheur à l'EHESS et auteur de Résistances à l'impôt, attachement à l'État (Éd. Seuil)
MODÉRATION ET COORDINATION Guillaume DUVAL, Éditorialiste à Alternatives Économiques
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
166 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre