AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Élisabeth Guinsbourg (Traducteur)
EAN : 9782070441211
288 pages
Éditeur : Gallimard (16/06/2011)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 24 notes)
Résumé :
A la fin du Faucheux, Lew Griffin avait décidé de vivre de sa plume.
Lorsque commence Papillon de nuit, La Verne, ancienne prostituée de grande classe, sa meilleure amie et son grand amour, est morte et sa fille, Alouette, a disparu dans une de ces impasses à junkies. Or Alouette a eu un bébé prématuré qui est en train de mourir dans sa couveuse à l’hôpital... Lew Griffin décide de partir à la recherche de la jeune femme. Sa quête va le ramener dans le Sud pr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
carre
  04 juillet 2013
Impressionné par le « Drive » de Nicolas Winding Refn avec le ténébreux Ryan Gosling, je voulais découvrir l'univers de James Sallis, l'auteur du roman c'est chose faite.
Louisiane de nos jours. Lewis est écrivain, professeur d'université ou il enseigne la littérature française. Mais avant cette carte de visite plutôt flatteuse, il était dans une autre vie, détective privé, pilier de bar plus souvent qu'a son tour, avec une propension à régler tout conflit avec ces poings. Il est contacté justement après la mort de la Verne (l'amour de sa vie) pour retrouver Alouette toxico notoire qui s'est envolée (Rire), en laissant un bébé né grand prématuré dans un hôpital. En mémoire de la Verne, le brave Lew reprend du service, alors que Clare une autre femme réapparait dans sa vie.
Les puristes des polars durs, aux montées d'adrénaline savamment dosées, seront certainement surpris par la narration, car il faut avouer que l'intrigue est plutôt un prétexte, pour mettre en lumière le parcours atypique de son héros, le ton est volontairement décalé, les réflexions sur la vie de Lew le véritable coeur du roman. Et de ce côté-là rien à redire, Sallis c'est rendre attachant et sympathique ce type un peu revenu de tout qui n'hésite pas à jouer des poings et de sa corpulence lorsqu'on le chatouille un peu trop. Mais j'avoue que côté suspense l'encéphalogramme est plutôt plat. Un polar certes mais pas au sens où on l'entend habituellement. J'ai bien aimé, à vous de voir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          535
Fx1
  30 septembre 2014
Ce qu'il y a de bien chez Sallis c'est que ces romans ne sont pas de simples objets en téte de gondole au supermarché .
Il y a une telle richesse dans l'écriture chez lui que l'on ne peut le voir comme un producteur frénétique .
Cet opus le confirme .
Cette plongée dans un passé difficile s'avére riche en émotions , sans jamais sombrer dans le glauque .
Il y a une profondeur psychologique rare dans cet opus qui surprend à l'époque du produit basique généralisé .
On découvre une nouvelle facette de Sallis , et cela fait du bien .
Il se renouvelle , tout en maintenant une qualité d'écriture indéniable .
Ce qu'il y a de bien avec lui c'est qu'on à la certitude de ne jamais étre décu par l'un de ces livres .
Celui ci plonge dans un passé douloureux , sans jamais tomber dans le glauque ou le sordide .
Il faut absolument que Sallis soit découvert par un plus grand nombre de lecteurs , il le mérite largement !
Commenter  J’apprécie          100
Sharon
  28 décembre 2014
Ce que j'apprécie dans l'oeuvre de James Sallis (oui, je parle d'oeuvre, et non simplement de romans), c'est que l'auteur a vraiment conçu les romans qui mettent en scène Lew Griffin comme un ensemble, et non comme un empilement de romans, utilisant le privé/garde du corps/romancier comme personnage principal.
Lew n'est plus le jeune homme bagarreur du Frelon noir, mais un romancier, un enseignant qui aime la littérature française et transmet sa passion à ses étudiants. Il est surtout un homme, avec un passé qu'il assume, des erreurs qu'il a commise, comme celle de perdre La Verne, qui fut l'amour de sa vie. Elle est morte, et ceux qui l'ont aimé la pleurent. Si nous étions dans un mélo, elle emporterait son secret dans sa tombe. Ce livre se veut au plus près du réel, et le lecteur découvre, comme Lew, qu'elle a eu une fille, Alouette. Pas de mélo, vous dis-je, mais la stricte réalité : avec beaucoup d'argent et d'avocat, on peut séparer définitivement une mère de son enfant. Et son cas ne semble pas isolé. Pas de leçon de morale non plus, juste, en filigrane, le fait que l'argent ne fait pas tout et que personne ne peut décider pour quelqu'un ce qui est bien, ou pas. Et Alouette de disparaître, laissant derrière elle un bébé prématuré. J'oubliai : Alouette est une junkie, et son bébé n'est qu'un enfant de plus dans ce qui devrait être un service de grand prématuré, mais se révèle être un mouroir pour ces bébés littéralement abandonnés par leurs parents.
Il en faut du talent pour ne pas verser dans la sensiblerie, dans la leçon de morale. James Sallis nous montre des parents dépassés, des enfants à la dérive, des couples qui ne savent pas ce qu'ils veulent et qui se rendent compte trop tard qu'ils ont fait les mauvais choix. La misère, qui n'est pas seulement matérielle, n'est jamais très loin, et Lew, qui n'hésite jamais à payer de sa personne, ne dira pas le contraire.
Après cette seconde lecture, je reste persuadée que James Sallis est un auteur à découvrir absolument.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
Lve
  05 août 2020
Encore et toujours un très bon récit de Sallis. J'aime cet auteur, son style, ses personnes borderline vivant dans un monde sombre mais qui se relèvent souvent pour à nouveau replonger dans les difficultés. Ayant toujours beaucoup de mal à laisser de côté leur passé qui les hante à jamais.
J'aime ce personnage de Lew Griffin, homme cabossé, en souffrance mais quand même heureux d'être là pour aider. Même si cela peut souvent mal se passer.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
carrecarre   27 juin 2013
C'est important les noms. Les choses sont ce que nous nommons.
Nommer permet de comprendre.
Commenter  J’apprécie          310
SharonSharon   23 décembre 2014
- Tu sais ce que je vais faire ? Je vais me traîner jusqu'à la salle de bain, là-bas, au bout du couloir, et me débarbouiller avec de l'eau chaude et du savon. Te bile pas si tu entends des cris, et si je ne suis pas ressorti dans dix minutes, à toi de décider si tu dois appeler l'ambulance ou les pompes funèbres. Pour le moment, je serais bien en peine de te dire si ça sera l'un ou l'autre.
Commenter  J’apprécie          10
DHPascalDHPascal   11 décembre 2019
Nous nous trahissons nous-mêmes pour pouvoir persister sur notre chemin; mais nous avons aussi le pouvoir de choisir la forme de notre trahison.
Commenter  J’apprécie          00
DHPascalDHPascal   11 décembre 2019
- C'est surtout ça la vie, tous les détails entre les deux.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de James Sallis (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Sallis
À l'occasion du Quai du Polar 2019, rencontre avec James Sallis autour de son ouvrage "Willnot" aux éditions Rivages/noir.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2284977/james-sallis-willnot
Notes de Musique : Bibliothèque Audio Youtube
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : doux amerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2040 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre