AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226038175
Éditeur : Albin Michel (19/10/1989)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 63 notes)
Résumé :
" Car ils ont leurs propres pensées ", cette phrase capitale nous concerne comme parents, comme accompagnants chargés d'"éducation", comme intervenants dans l'apprentissage de la vie si nous acceptons de privilégier l'approche relationnelle avec les enfants.

Et cela depuis les mouvements secrets du petit embryon encore protégé dans le ventre d'une femme jusqu'aux orages et plénitudes de l'âge adulte en passant par toutes les étapes du développement.>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Tatooa
  12 mars 2014
Toujours rien de vraiment fulgurant dans les livres de cet auteur, pas de révélation, mais une compilation de ce qui est à la base d'une bonne écoute. A mon sens, vouloir en apprendre un peu plus sur le respect de l'enfant et son écoute est toujours important. (Tout comme le regarder VRAIMENT, aussi. On voit toujours quand son enfant va mal si on le regarde réellement.)
Commenter  J’apprécie          80
AnnaLit
  11 février 2014
Conseils intéressants, mais rien de révolutionnaire à mon sens pour qui a lu Dolto.
Commenter  J’apprécie          60
Sabylandes
  11 avril 2018
Un homme passionné et donc passionnant ! Un livre qu'il faudrait relire (dont moi la première !!) de temps en temps en piqûre de rappel !
Commenter  J’apprécie          00
pileouface
  07 décembre 2016
RAS. Rien de très nouveau. le bon sens et l'instinct valent parfois mieux que les conseils du Professeur Nimbus.
Commenter  J’apprécie          00
bbjum
  28 décembre 2016
Génial. A lire
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (53) Voir plus Ajouter une citation
milamiragemilamirage   06 août 2011
Ce que nous appelons spontanéité n'est que la somme de nos conditionnements culturels et éducatifs reçus tout au long de notre histoire infantile... Je crois que nous confondons spontanéité et impulsivité... Ce que j'ai appelé pendant longtemps ma spontanéité n'était au fond que la somme de mes réactions qui n'avaient rien de spontané et qui étaient liées à l'éducation que j'avais reçue, à mes mythologies personnelles. J'ai cru durant longtemps qu'il fallait faire plaisir à l'autre, je croyais qu'il ne fallait pas lui faire de peine, en répondant à ses attentes, en ayant les mêmes opinions et que je serai, ainsi, plus aimé de lui... Il y a donc des enfants, des personnes qui, en termes relationnels, "spontanément" se soumettent, s'ajustent, recherche l'approbation à tout prix, le moindre conflit les déstabilise. Et d'autres qui, "spontanément", s'opposent, créent le conflit. Je crois qu'il conviendrait de dépasser ces "spontanéités" en acceptant de sortir de ce double système relationnel : la soumission ou l’opposition, la pseudo-acceptation ou la fuite et le refus pour tenter de développer (et cela n'a rien de spontané, c'est une vigilance de tous les instants), de développer, dis-je, des relations d'apposition. Oser se confronter à autrui en donnant son point de vue (ce qui ne veut pas dire l'imposer) en témoignant de ses désirs, de ses attentes, de ses différences. S'apposer plutôt que s'opposer, voilà une démarche qui nous fera passer "spontanément" du réactionnel au relationnel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
milamiragemilamirage   06 août 2011
"Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l'appel de la vie à elle-même.
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.
Vous pouvez leur donner votre amour mais non vos pensées.
Car ils ont leurs propres pensées.
(Khalil Gibran)
Commenter  J’apprécie          290
milamiragemilamirage   06 août 2011
La souffrance est parfois si envahissante qu'elle déborde le corps, le visage, la voix et surtout les yeux. Regardons souvent les yeux de nos enfants.
Commenter  J’apprécie          580
milamiragemilamirage   08 août 2011
"Je suis plus jeune que toi" dit le petit Julien âgé de cinq ans à son grand-père. Et le grand-père de répondre:
"Oh, moi aussi je suis jeune, mais depuis plus longtemps que toi.
Commenter  J’apprécie          440
milamiragemilamirage   06 août 2011
Pour que les mots aient de la valeur, il faut qu'ils soient accompagnés d'un regard, d'une intonation, d'un sentiment, d'une énergie. (M.C.D'Welles)
Commenter  J’apprécie          490
Videos de Jacques Salomé (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Salomé
Jacques Salomé : pour ne plus vivre sur la planète TAIRE !
autres livres classés : psychologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
297 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre