AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782918406136
260 pages
Kyklos (22/11/2010)
3.2/5   5 notes
Résumé :

Tous les couples traversent de mauvaises passes. Celui dont il est question dans ce roman n'en est déjà plus là. Les termes impasse, sans issue, cul-de-sac, voire coupe-gorge, seraient, en ce qui le concerne, plus appropriés. Plutôt que de s'adresser à un conseiller conjugal ou de consulter un avocat, Hippolyte décide de régler le problème de manière directe et définitive. Forcément, cela requie... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Tout d'abord, je remercie Partage Lecture, et les éditions Kyklos pour m'avoir fait découvrir ce livre et cet auteur.

Ce livre est une mine d'or d'humour noir : dés le début, les faits sont présentés avec une telle ironie, et un tel décalage, que l'on ne peut s'empêcher de sourire ..

Le premier point original de cette histoire est qu'elle est décrite par le criminel.
Le second est que j'ai eu du mal à le considérer comme tel, du moins au début du récit.
Pauvre Hippolyte, la vie n'a pas été facile avec lui, et comme il n'est pas heureux, il veux tuer sa femme.
La préparation est décrite avec une telle froideur, un tel détachement, que je me suis dit " oui, il veut tuer sa femme, et alors, comment va-t-il faire ? ".

Par contre, le personnage évolue vers un homme complètement dénué de moral : du meurtre de sa femme va découler un enchainement de morts ...
Il devient méfient, et surtout très paranoïaque : Il croit que tout les gens autour de lui, lui veulent du mal, qu'ils en savent beaucoup trop !!!! Il se sent complètement persécuté.

Je ne m'explique pas pourquoi ce personnage ne m'est pas apparu comme dangereux, et malsain dés le départ. Mais pourtant, il est bel et bien dérangé. de toute façon, pour penser meurtre avant divorce, il faut l'être non ???

L'auteur a réussi en très peu de pages à nous rendre cet homme sympathique, et à ce que le lecteur en ait pitié. Et je dois applaudir la prouesse, car il est souvent difficile de présenter un criminel de cette façon. En général, on pardonne un délit à un homme qui tue pour se défendre, ou qui tue quelqu'un de plus méchant que lui .. Mais la, il tue sa femme parce qu'elle l'énerve ... Une des raisons est peut être le fait que sa femme est décrite comme un monstre ..

Quant au dénouement, bizarrement, je l'ai vu venir assez tôt dans le livre ... Je ne sais pas pourquoi encore une fois, un pressentiment ultra présent tout au long de la lecture... peut être le titre y est pour quelque chose... Enfin, rien de gênant pour la lecture Razz


D'ailleurs, j'ai très vite compris qu'il fallait prendre ce titre, sur le même ton que le livre : à savoir au second degré : ben, oui, les gens sont méchants, ils lui mettent des bâtons dans les roues pour le meurtre de sa femme ...
Parce que finalement, pendant la quasi totalité du livre, le méchant c'est Hippolyte, et non les personnes qui l'entourent , sauf ....


En tout cas, une lecture agréable !!!
Lien : http://histoire-de-livres.ov..
Commenter  J’apprécie          20
Un roman plutôt original dont je n'ai pas du tout deviné le dénouement.
Il m'est par contre difficile d'en parler sans révéler certaines choses, ce qui pourrait gêner ceux qui ne l'ont pas encore lu.
Le style est simple, vraiment très accessible et fait (avec le découpage en chapitres) que la lecture est rapide et aisée. D'ailleurs, les événements s'enchaînent vite et la paranoïa monte tellement crescendo que l'on n'a pas envie de lâcher le livre avant d'avoir lu la suite.
Au delà de l'intrigue "policière" qui ne m'a pas semblé être la partie la plus importante du livre, hormis la description de toute la réflexion d'Hippolyte pour réussir le "crime parfait", je n'ai pas pu m'empêcher de réfléchir à cette éternelle question de "vieillissement du couple", de la lassitude qui s'installe plus ou moins accentuée, jusqu'à l'extrême du désir de se "débarrasser de l'autre".
Mais finalement, la disparition de Lucille a-t-elle changé grand chose à la vie d'Hippolyte ? Certes, il est difficile de raisonner dans les conditions qui sont celles du roman mais n'empêche que l'on a généralement tendance à charger l'autre de la responsabilité du manque d'épanouissement dans notre vie alors que le problème est peut-être en soi-même...
Ce qui pose la question de la représentation que l'individu a du couple et de ce qui fait que l'on choisit d'épouser telle personne plutôt qu'une autre. La question est survolée au début du livre.
Avec un autre dénouement, l'analyse du comportement d'Hippolyte, qui semble d'ailleurs mal cadrer avec son profil de base, aurait été autre.
Je retiens également qu'en fin de compte, le récit sème le trouble dans l'esprit du lecteur dans le sens où la limite entre la folie et la raison est floue et que l'on se demande effectivement qui est méchant et qui est gentil ?
Finalement, il est difficile de classer aussi simplement les gens.
N'y a-t-il pas un germe (au moins) de méchanceté dans chaque individu ?
Encore faudra-t-il s'entendre sur la définition de la méchanceté...

En somme, un livre que je vous conseille de lire.
Lien : http://partage-lecture.overb..
Commenter  J’apprécie          20
★☆★ Après le coup de coeur que j'ai eu pour La zygène de la filipendule, je me devais de lire le second livre de Ricardo Salvador.

L'humour décalé est toujours bien présent. Un humour noir comme la nuit la plus sombre, caustique.
Un personnage principal un brin déjanté qui planifie point par point le meurtre de sa femme afin de ne pas se faire pincer comme un vulgaire criminel.
Et le voici entraîné dans une spirale infernale, et nous à sa suite. Pauvre Hippolyte (à qui on donnerait bien volontiers toutes les circonstances atténuantes du monde !) qui doit subir le joug d'une femme tyrannique, le mépris d'une mémère et de son chien-chien.

De situation saugrenue en retournement rocambolesque, on n'en fini pas d'être surpris à chaque page.

Un polar atypique et très divertissant. Cocasse au plus haut point. ★☆★

Note : 2.5/3

Lien : http://lecture-addict.blogsp..
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Je réfléchis avant d'agir, moi !
Enfin... la plupart du temps...
Commenter  J’apprécie          20

Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus


Lecteurs (9) Voir plus



Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
19942 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

{* *}