AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Pavlik


Pavlik
  24 juillet 2016
De Salvatore, je ne connaissais que les trois premier tomes des aventures de Drizzt (la trilogie de l'elfe noir), dans son adaptation en comics (disponible chez Milady Graphics). Par ailleurs amateur de Donjons et Dragons, l'univers des Royaumes Oubliés ne m'était pas inconnu.

Certes, cette nouvelle saga s'inscrit dans la continuité des précédents récits de l'elfe noir, et les connaisseurs n'auront aucun mal à enchaîner avec "Neverwinter". Quant aux autres, ils sauront gré à l'auteur d'insérer de fugaces explications largement suffisantes, notamment quant aux relations entre les principaux protagonistes (Drizzt et le roi nain Bruenor) et d'anciens personnages. C'est ainsi que l'histoire démarre sur une ambiance nostalgique, voir mélancolique, assez inattendue, pour ma part. de plus, Salavatore prend soin de développer la psychologie et le background de certains personnages (Dhalia, Drizzt, Bruenor, Barrabus le Gris). du coup, il ne faut pas s'attendre à de l'action effrénée dès le départ, et c'est finalement plutôt bien vu.

Néanmoins, sur la base d'une quête ultra classique (retrouver la légendaire cité naine de Gontelgrime), insérer dans une dynamique politique et martiale vraiment fun (des loyals mauvais nécromants se fritent avec d'autres loyals mauvais démoniaques), l'auteur glisse progressivement vers un scénar' de JdR, le genre qui mène votre perso du niveau parangonique au niveau épique. En ce qui concerne l'univers, celui qui n'est pas familier de Faerun et des Royaumes Oubliés, appréciera néanmoins, même si, personnellement, je lui conseillerais de se munir d'une encyclopédie des Royaumes, voir d'un Bestiaire Fantastique (tendance morts-vivants). L'action, et les adversaires, augmentent en intensité au fur et à mesure du récit, pour finir sur du lourd...

Alors c'est sur qu'au niveau du style c'est plutôt sommaire mais l'ensemble demeure un très bon divertissement, qui a le mérite de s'adresser aux fans de la première heure tout en permettant aux autres de prendre le dragon en marche. Franchement, si l'on est amateur de D&D, je vois mal comment ne pas apprécier (malgré les descriptions hyper détaillées des combats, parfois longuettes, qui semblent tout droit tirées d'une partie de D&D). de la fantasy idéal pour la plage, en somme...
Commenter  J’apprécie          230



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (22)voir plus