AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Amindara


Amindara
  19 janvier 2021
Bouleversant. C'est le premier mot qui me vient à l'esprit en refermant ce livre. 

La rue qui nous sépare, c'est une histoire de rencontre : celle de Noemia, 19 ans, étudiante sur Paris, vivant en colocation avec ses cousins, et de Tristan, 21 ans, SDF. 

Tout au long du livre, nous allons suivre ces deux personnages et nous assistons à l'évolution de leur relation. La timidité du premier bonjour est vite remplacée par la chaleur de l'amitié, une complicité qui se met en place, la naissance d'un amour peut-être ? Et pourtant, les choses ne sont pas simples. La rue est comme une barrière, qui empêche Tristan et Mia d'envisager autre chose qu'une amitié. Et encore. 

La situation de sociale de Tristan se pose là, comme un handicap. Comment aimer une fille normale quand on n'a pas un rond, même pas un toit au-dessus de la tête et un avenir incertain ?

J'ai beaucoup aimé cette histoire. Je l'ai trouvée très touchante. Les personnages sont très attachants, on a envie qu'il leur arrive quelque chose de bien.

La plume de Célia Samba est très agréable à lire. C'est doux, bienveillant. J'ai aimé aussi que l'autrice nous laisse le choix entre la réalité et ce qu'on voudrait lire. (Vous comprendrez quand vous le lirez)

Ce fut vraiment une belle lecture, que ne vous recommande. Et je remercie chaleureusement NetGalley et Hachette pour m'avoir permis de découvrir cette histoire.
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (7)voir plus