AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782367404561
352 pages
Éditeur : Scrineo (19/01/2017)
3.45/5   37 notes
Résumé :
Comment affronter le destin quand on est une ado comme les autres ?
Que l’on travaille d’arrache-pied pour devenir une sorcière-guérisseuse ?
Que l’on est amoureuse alors que c’est interdit ?
Qu’une terrible malédiction tue précisément tous ceux que vous aimez ?

Un démon majeur, tiré d’un sommeil séculaire, assoiffé de vengeance et de conquête, refait surface trois mille ans après l’Apocalypse qui a anéanti la Terre Arcane.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
3,45

sur 37 notes
5
6 avis
4
8 avis
3
13 avis
2
2 avis
1
0 avis

Daniella13
  11 juillet 2019
Un livre où la magie est omniprésente et qui m'a fait passer un agréable moment.
Un démon a lancé un maléfice, l'Aura Noire, sur Louyse, une des 13 filles sélectionnées pour intégrer la formation de novices qui a pour but de se présenter au Sabbat et devenir une vraie sorcière de Ringsey. Mais son destin va bien au-delà de cela car elle est une sentinelle et a le pouvoir de changer les choses...
Ruberto Sanquer a su m'emporter dans son monde de fantasy et de magie et m'a donné envie de suivre les aventures de ses 13 sorcières en apprentissage. le style était un peu particulier au départ mais dès que nous rentrons vraiment au coeur de l'histoire, cela devient vraiment passionnant.
Certains êtres humains développent des dons magiques, des arbres qui ont une conscience et au milieu de tout cela, une jeune fille prometteuse qui doit sauver son monde malgré le maléfice qui la coiffe et tue tous les gens qu'elle aime et qui l'entoure.
Il n'y a réellement pas de quoi s'ennuyer.
Au niveau des personnages certains sont appréciables et d'autres moins.
Louyse subit de très nombreux rebondissements avec les filles de sa promotion qui un coup sont proches d'elles et un coup la déteste. On s'attache donc assez facilement à son sort et un peu moins aux filles de sa promotion.
Sa relation amoureuse est de très courte durée du coup nous n'avons pas le temps d'apprécier son compagnon mais cela rajoute de l'intérêt à notre héroïne.
Le texte est aussi cassé par des apparitions du démon. J'aime bien savoir les plans qu'il prépare ça redonne un peu de vie au texte et on a envie d'en savoir plus à son sujet et quel coup fatal il va donner.
L'apparition de Dame Maurey a aussi donné un peu de piment à l'histoire avec son caractère assez particulier et dominateur. Elle impose le respect mais aussi la connaissance et le savoir. Bien que ce soit une vieille dame grincheuse, je l'ai bien aimé.
On apprécie aussi la couverture des éditions Scrineo qui reflète bien le thème du livre.
J'ai donc passé un agréable moment avec ce premier tome et je vais continuer sur le suivant afin de découvrir quel sera le fin mot de l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          462
Nyfa-Mars
  19 mai 2017
3000 ans auparavant une catastrophe nucléaire a détruit la terre Arcane, de cette apocalypse est née une nouvelle terre où la nature s'est émancipée, un nouveau monde où la magie est omniprésente. Dans ce monde, nous allons suivre le parcours de Louyse une apprentie sorcière-guérisseuse. Aux côtés de 12 autres jeunes filles, Louyse va devoir passer l'épreuve du Sabbat pour entrer en 5ème année et espérer devenir une Ringsey (une sorcière-guérisseuse). Malheureusement, pour Louyse les événements ne vont pas tourner en sa faveur car un démon guette dans les abysses afin de se libérer de sa prison et pour cela il est prêt à utiliser "l'Aura Noire". L'Aura Noire est une malédiction, un sort maléfique apportant la mort aux personnes qui gravitent autour de sa victime et le démon a choisi la cible de ce sort : Louyse.
La première chose qui m'a marquée lors de la lecture de ce roman est que l'Aura Noire est un livre original par son univers. Un roman Fantasy qui se base sur un monde post-apocalyptique, tout comme Les Chroniques de Shannara, un monde qui fait écho au notre par le danger que représente nos pratiques de vies. La surconsommation, la course à l'armement, le danger du nucléaire et le respect de mère nature totalement mis de côté. Ruberto Sanquer brode un univers où la magie provient de la nature, une nature bienfaitrice et guérisseuse. de cette magie particulière naissent les Ringsey, des sorcières pouvant guérir les êtres. . Ces sorcières sont des Sylves, des créatures faisant vaguement penser aux elfes dans les descriptions : longues oreilles, cheveux longs, beauté naturelle. Louyse et les 12 autres apprenties sorcières sont des sylves. Il existe également d'autres créatures : (des loups-garous), (dragons), etc.
Le message de Ruberto Sanquer est clairement écologiste et c'est un message qui rejoint mes propres aspirations dans la vie, c'est pourquoi cet univers m'a tout de suite emballé. L'établissement de cet univers où les arbres sont maîtres, où il existe une présence magique forte à travers la nature et les êtres, m'a paru tout a fait prometteur.
Si l'univers m'a beaucoup plu, je n'ai pas été emballée par l'écriture. J'ai été extrêmement déstabilisée dès le début de ce roman par le style d'écriture, les évènements s'enchaînent assez vite dès le départ, le choix d'écriture au présent ne m'a pas convaincu et j'ai trouvé que le roman manquait cruellement de transitions. le style est très haché, trop rapide. Probablement est-ce l'envie de l'auteure de vouloir dire beaucoup de choses, il faut dire qu'avec un univers aussi vaste la tâche est assez difficile, mais l'exécution est maladroite. Personnellement je n'ai pas ressentie la fluidité que je recherchais dans la plume d'un auteur.
De plus, le choix du langage est assez particulier, trop moderne et trop familier pour un roman Fantasy. le roman est écrit à la première personne du singulier, ce qui en général permet de se glisser dans la peau d'un personnage, ici l'expérience n'a pas été convaincante. Louyse est âgée 15 ans et j'ai eu l'impression d'avoir affaire à une adolescente de notre époque dans un monde plutôt futuriste certes, même s'il s'agit d'un roman Fantasy, et je n'ai pas aimé.
Je n'ai pas réussie à m'attacher à ce personnage. Louyse est pourtant l'héroïne de ce roman, cependant dès le départ j'ai trouvé qu'elle manquait de caractère et de volonté. Elle se contente bien trop souvent d'un rôle passif, en tout cas c'est ainsi que je l'ai perçu, peut-être est-ce aussi dû au fait que Louyse ignore tout de sa propre malédiction au départ. Louyse évolue un peu dans la seconde partie du roman, pas forcément dans le bon sens. Heureusement Ruberto Sanquer a fait le choix d'alterner avec d'autres points de vues, d'autres personnages comme le démon et Dras, ce qui aide le lecteur à raccrocher les wagons et à se retrouver au coeur de l'intrigue principale (parce que sinon l'histoire à de quoi nous perdre). J'ai eu du mal à m'attacher aux autres personnages également, sauf Dame Maurey (la nouvelle protectrice et maîtresse de Louyse). Les camarades de Louyse par exemple, m'ont paru plutôt égoïstes et froides envers Louyse. le thème du harcèlement scolaire est vaguement abordé, cependant le comportement radical des autres apprenties sorcières-guérisseuses m'a paru un peu trop abrupte. Louyse est censée avoir gâchée le Sabbat (et potentiellement leur avenir) mais ne sont-elles pas censé représenter un tout, une famille? le fait que tout le monde l'a laisse tomber et se met tout à coup à lui faire des coups bas m'a déconcerté. D'autant plus que ces jeunes filles sont des guérisseuses et qu'elles se doivent de faire preuve de compréhension, logiquement. Pourtant personne ne s'interroge, les élèves et les professeurs jouent à l'autruche et personnellement je n'ai pas compris les agissements punitifs des professeurs et des élèves, ils m'ont dérangé.
Pour ne rien gâcher, la romance ne m'a pas emballée non plus, je suis pourtant bon public de romances d'habitude, le caractère de Louyse est peut-être ce qui m'a le plus posé de problème dans ce cas.
Pour un roman de plus de 500 pages, j'ai eu beaucoup de mal à accrocher et à vraiment me plonger dans cet univers (qui paraissait si prometteur), la lecture a été assez difficile. J'ai lu ce livre en plusieurs fois, parce que je n'arrivais pas à accrocher entièrement, et lorsque je suis arrivée à la fin j'ai été très peu convaincue. Bref, j'ai été déçue et c'est un regret amer parce que je trouve que l'univers de Ruberto Sanquer possède un énorme potentiel.
Bilan : Un univers débordant d'imagination, très prometteur, mais assez brouillon et mal exploité. Je n'ai pas du tout accrochée au style d'écriture, trop familier, pour ce type d'univers. Louyse, notre héroïne est un personnage auquel j'ai eu du mal à m'attacher, le comportement des autres personnages ne m'a pas toujours convaincue non plus. L'intrigue est plutôt bien menée, toutefois la fin m'a laissé sur ma faim littéralement.

Les points positifs :
- Un univers original avec un fort potentiel
- Un message fort sur la puissance de la nature
Les points négatifs :
- Une écriture un peu hachée, rapide
- Des personnages parfois ambivalents
- Une héroïne un peu immature et égocentrique au départ
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Aelynah
  11 février 2018
J'ai débuté cette lecture dans le cade du #PLIB2018 et d'une lecture commune de guilde. Dire que je ne l'aurais pas lu sans cela serait peut-être faux ou non. Car avec 86 titres à découvrir pour en sélectionner 7 seulement il faut bien de temps en temps un coup de pouce du destin pour faire un choix.
Outre une couverture magnifique qui crée une ambiance sombre et machiavélique à ce récit, les premiers chapitres sous la plume de Ruberto Sanquer ont su appâter la lectrice que je suis.
Son style est léger, entrainant et se lit avec facilité et enthousiasme. L'auteure pose les jalons de son histoire en nous partageant deux points de vue diamétralement opposés et pourtant nous allons nous en rendre compte rapidement totalement liés.
D'un côté, nous avons Louyse jeune novice à l'école primaire d'Isafjur (école des Sylves), elle attend avec ses douze comparses la nuit de Sabbat pour découvrir une cérémonie importante dans leur vie de sorcière en symbiose avec la nature, leur vie de future Ringseys. Elle n'est alors qu'espoir, joie et légèreté.
De l'autre, tout de noirceur et de salissure se trouve le Démon. Il est vindicatif, pourri jusqu'à la moelle et cruel. Ce qu'il va mettre en branle pour retrouver un semblant de pouvoir va de suite émouvoir le lecteur même s'il n'en comprend pas encore les aboutissants.
Le démon va apposer sa marque sur l'une des novices : la coiffer d'une Aura noire. Signe de mort, de malheur et de déchéance.
Ruberto Sanquer va ainsi en quelques chapitres seulement nous plonger dans une histoire sombre et un destin bancal. Pourquoi bancal? Parce que notre jeune novice était promise à un bel avenir et que le démon en a décidé autrement en la marquant.
Le lecteur va alors suivre les effets de cette marque sur Louyse et sur ses camarades en connaissant ces informations qu'elle ignore. Cela rend la lecture à la fois totalement addictive et tout à fait stressante.
La mort est dans son sillage. du coup nous frémissons d'angoisse pour chacun des personnages qu'elle côtoie. Et avec raison vu l'hécatombe.
Le malheur la suit et c'est toute cette ambiance, ces déboires qui vont nous permettre de découvrir les forces et les faiblesses de chacun.
En suivant au fil des saisons, les amitiés, les trahisons, les études et les catastrophes autour du convent et de ces jeunes recrues nous allons être emportés. le plus dur quand on attaque ce roman c'est de le laisser en cours de route pour aller faire autre chose.
L'ambiance, les situations dramatiques mais aussi parfois pleines d'émotions sont parfaitement maitrisées par Ruberto Sanquer ce qui donne un roman vraiment poignant, stressant et tripant.
Les passages dans la tête du Démon sont autant d'informations que l'on apprécie connaître même si en même temps elles évoquent de nouveaux problèmes à l'horizon pour Louyse.
Cette jeune femme, fragile et solitaire va ainsi évoluer sous nos yeux pour espérer devenir ce qu'elles veulent toutes être : une Ringsey.
Lorsqu'une de ses ainées la met en face de cette Aura noire, lui explique les tenants et aboutissants si Louyse ne réussit pas les épreuves du Sabbat, la jeune fille ne veut y croire. Elle ne peut se résoudre à accepter le chemin de Mort qu'elle trace dans son sillage. Il faudra là encore la plume de l'auteure pour nous faire ressentir ses troubles, ses peurs et ce déni qui nous énerve et que nous comprenons à la fois. On ne peut rester indifférent face à Louyse et ses camarades. Même leurs brimades sont des signes qui ne trompent pas que ces 13 jeunes filles vont devenir proches du lecteur. On en aime certaines plus que d'autres, il est vrai mais toutes font partie d'un tout. Ce Tout que nous allons attendre avec autant d'impatience que de frissons d'anticipation en voyant leur chemin semé d'embûches.
Je remercie donc le #PLIB et la guilde des guerrières pour cette magnifique découverte. Si vous êtes tentés alors allez-y. Ça tombe bien le tome 2 vient juste de sortir ;), il s'agit de la marque rouge et devrait nous apporter encore son lot d'émotions et d'actions en tous genres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Allisonline
  26 février 2017
J'ai fini par passer un bon moment avec L'Aura Noire, mais j'ai bien failli ne pas du tout accrocher. Dès le début, j'ai été complètement déstabilisée par le style et le niveau de langue. En effet, alors que nous évoluons dans un monde très marqué par les codes de la fantasy, le style est extrêmement moderne et familier, aggravé par la narration au présent et à la première personne. J'ai cru ne pouvoir passer outre pendant de nombreuses pages mais heureusement, quand l'héroïne finit par murir, son langage évolue positivement pour finir par ne plus surprendre.
On pourrait croire que je cherche la petite bête, mais je vous assure qu'il est très étonnant de voir dans ce genre de romans une jeune apprentie sorcière trouver que « ça prend des plombes » ou que quelqu'un se fait « clasher » … Surtout qu'au tout début du roman, les phrases sont laconiques et exclamatives, déconstruisant les paragraphes par des sauts de lignes intempestifs. Mais soudain, après une centaine de page, tout s'éclaire ! le style se fait plus limpide, et même si quelques expressions terriblement modernes persistent à apparaitre, le tout devient beaucoup plus agréable à lire. de plus, la Terre Arcane ayant été anéantie par une apocalypse nucléaire quelques trois mille ans avant le début du roman, on peut supposer que le langage moderne de l'héroïne n'est finalement pas anachronique.
Passons maintenant à l'intrigue ! Dans cet univers, créé donc sur les vestiges d'une apocalypse nucléaire, certains êtres humains ont développé des dons alors que la nature a acquis une conscience. Nous suivons Louyse, une jeune apprentie sorcière d'une quinzaine d'années, formée à l'école d'Isafur pour jeunes sensitifs. Malheureusement, alors que la jeune fille semble être la plus prometteuse de sa promotion, elle est la cible d'une malédiction : un démon la coiffe d'une Aura Noire qui provoque la mort des personnes qui lui sont chères (entre autres). Louyse devra trouver un moyen de se débarrasser de cette Aura tout en devenant une sorcière-guérisseuse efficace, car une ombre plane sur la Sylve, et le mal et la maladie se répandent.
L'intrigue et l'univers sont les points forts du roman. Les codes de l'école sont très clairement établis avec une précision qui en renforce la crédibilité, et la magie à l'oeuvre est aussi intéressante que poétique. Louyse aspire à devenir une sorcière-guérisseuse, ce qui nous permet de découvrir toutes les étapes de son apprentissage, ainsi que les épreuves imposées par la nature elle-même aux jeunes filles qui souhaitent développer leurs pouvoirs. de fait, l'histoire est presque un huit clos autour de la formation de la jeune fille, avec un panel de personnages assez léger constitué de ses consoeurs et de ses maitresses. Heureusement, quelques courts chapitres du point de vue du Démon viennent casser le rythme un peu convenu de l'histoire. Lorsque Louyse prend réellement conscience de la menace qui pèse sur elle et ses proches, le roman devient difficile à lâcher. Surtout lorsque Dame Maurey arrive et prend la jeune fille sous son aile (j'ai un faible pour les mamies grincheuses et puissantes, mais c'est peut-être juste moi !)
J'ai donc passé un agréable moment de lecture et j'ai fini par passer outre le style déstabilisant des premières pages. J'ai apprécié l'univers et la magie à l'oeuvre, même si j'aurais aimé suivre Louyse plus avant dans son apprentissage. Car pour l'instant, L'Aura Noire est un tome unique, qui vous offrira une fin satisfaisante tout en laissant la possibilité à une suite de voir le jour. Suite qui serait probablement très intéressante...
Lien : https://allison-line.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lire-une-passion
  26 février 2017
Ce qui m'a tout d'abord attirée dans ce livre, c'est sa magnifique couverture ! Il faut dire qu'elle attire l'oeil et que rien qu'elle donne envie de découvrir l'histoire qui se cache derrière. Pour être honnête, j'ai commencé ce livre sans vraiment lire le résumé. Je savais évidemment que ça parlait de magie, mais je n'en savais pas plus. Et franchement, je suis contente de l'être jetée à l'eau et de ne pas avoir lu le résumé. Ainsi, j'ai pu profiter pleinement de cette histoire que j'ai tout simplement adorée !!
Louyse est une jeune fille qui vit depuis sa naissance au sein d'une confrérie de sorcières. Son objectif est simple : devenir l'une d'elles. Dans sa promotion, elles sont treize. Et pour passer aux grades suivants, elles doivent toutes passer avec brio un examen. Mais voilà, le mal rode dans le coin, et malheureusement pour elle, Louyse va être aux premières loges, car elle est destinée pour barrer la route de cette force démoniaque. Mais va-t-elle s'en sortir ? N'y laissera-t-elle pas quelques plumes derrière elle ? Que lui réserve son avenir ?
Là, pour le coup, j'ai plongé dès les premières lignes dans ce roman et j'ai peu beaucoup de mal à le lâcher. Dès le début, l'auteure nous montre que cet univers est sombre, intriguant et rempli de suspense. Qu'elle n'est pas là pour ménager ses personnages et surtout pas Louyse qui va en voir de toutes les couleurs. Et elle va souffrir. Autant physiquement que psychologiquement.
Je me suis beaucoup identifiée à Louyse. Pas parce que je souffre autant qu'elle (faut pas pousser lol) mais parce qu'elle a su me toucher. On a envie de la prendre sous notre aile, mais surtout de lui révéler ce qui lui arrive. Car oui, nous, lecteurs, savons ce qu'elle vit. Et c'est aussi ça le point fort du roman : l'auteure utilise plusieurs points de vue, qui nous permettent d'encore plus s'immerger dans l'histoire. Nous avons évidemment le point de vue de Louyse qui ne comprend pas ce qui lui arrive, mais aussi celui du démon, qui, caché, fomente sa vengeance. Même s'il est horrible, on arrive presque à comprendre pourquoi il est ainsi. Évidemment, pas immédiatement, mais les explications arrivent très vite. Attention, je ne me suis pas attachée à lui, car il est vraiment horrible, mais il y a ce petit quelque chose qui fait qu'on le comprend.
Mais malgré tout ce qu'elle vit, Louyse est bien entourée. Tout d'abord ses deux meilleures amies. Ces dernières ne s'entendent pas très bien entre elles, mais pour Louyse, elles font des efforts et surtout, la soutiennent. Elles ont évidemment des moments de doutes, mais ne la laissent jamais tomber. Ensuite, il y a sa maîtresse, Dame Laurent. Je ne sais pas pourquoi, mais dès la rencontre avec elle, il y a eu une certaine prestance qui en est ressortie. Si au premier abord elle peut paraître spéciale et peu engageante, on se rend compte qu'en réalité elle a un coeur comme beaucoup n'ont pas. Elle tente, au mieux de ses possibilités, de protéger Louyse, même si ses manières ne sont pas toujours très… douces ! Mais elle est terriblement attachante !
L'autre point de ce roman, c'est que l'auteure a décidé de donner vie aux arbres. Enfin de leur donner une conscience. Ils font assez flipper à certains moments, je l'avoue, mais à côté de cela, j'ai senti que l'auteure tentait de faire passer un message de respect de la nature. Même s'il est voilé, il est aussi important.
Je suis frustrée de cette chronique, parce que j'ai pas l'impression de vous montrer à quel point j'ai aimé cette lecture ! Et pourtant, elle passe tout proche du coup de coeur ! J'aimerai tellement vous en dire plus. Vous expliquer tel ou tel passage, vous dire pourquoi ils m'ont plu, pourquoi j'ai frissonné, pourquoi j'ai ri, pourquoi j'ai eu les larmes aux yeux, pourquoi mon estomac s'est retourné ! Mais je ne peux pas et je ne veux pas. Pourquoi ? Parce que c'est à vous de découvrir tout ça. Parce que c'est un livre qu'il faut lire, dont il faut parler.​
​En résumé, c'est un livre que je savais que j'allais aimer mais pas autant ! J'ai été transportée dans cet univers si particulier mais tellement bien mené. J'ai eu mal pour Louyse, j'ai eu envie de la prendre plein de fois dans mes bras et de lui révéler pourquoi tout cela lui arrivait. Quant à la fin, même si c'est un tome unique, on a l'espoir de voir un tome 2 naître plus tard. Rassurez-vous, vous avez toutes les réponses à vos questions, mais l'univers est si complet et particulier, qu'on aimerait qu'il dure encore un peu.
*Je remercie Scrineo pour leur confiance ! *
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31


critiques presse (1)
Elbakin.net   13 mars 2017
C’est un assez bon premier roman qui tient ses promesses. Plus même que ce qui était attendu.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Le_Comptoir_de_l_EcureuilLe_Comptoir_de_l_Ecureuil   18 février 2017
Il est temps que j'accepte ma vérité !
Cela fait trois mois que je recule, refuse ce que je sais au fond de moi : je suis une malédiction ambulante.
Le temps du déni est fini !
Je dois accepter qui je suis : une maudite ! Le seul moyen de briser cette Aura Noire, c'est de gagner mes Ringtree. Tout le reste, brimades et vexations, ne compte pas. Je vais réussir le Sabbat et me débarrasser de cette malédiction !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
VivrelivreVivrelivre   14 avril 2017
-Et nous voilà en présence de deux forces contraires que tout oppose, continue-t-elle. D’un côté, un Démon qui ne rêve que de destruction, de l’autre, la Sentinelle qui vielle à la préservation. Tu saisis ? Destruction – Préservation… Destruction – Préservation…
Et au milieu, des forces primales : les Larmes d’Ara. Une énergie puissante, ni positive ni négative… Mal utilisée, cette énergie peut tout détruire. Bien utilisée, elle peut apporter des bienfaits. Le mieux étant de laisser dormir ces énergies trop dangereuses pour être réveillées. Mais le monde étant ce qu’il est, il semble que le Démon se soit réveillé. Et toi aussi, Louyse, il faut e réveiller !
Tu es une Sentinelle, élue par l’Univers pour le protéger, Car c’est la terre qui engendre les éléments de sa propre survie.
Moi, je suis une Sentinelle trop vieille. Aujourd’hui, c’est à toi de pendre le relais. Car les Sentinelles veillent. Ce sont des sorcières à l’éclat d’or, à l’aura si lumineuse qu’elles peuvent toucher les Larmes d’Ara sans se calciner. Or toi, Louyse, tu es une Sentinelle neutralisée par une malédiction, voilà ce que tu es ! Aura Noire sur Aura d’Or : voilà notre gros problème ! Alors je t’invite à réfléchir à tout ce qui t’est arrivé es derniers temps. Et à méditer sur ta condition de Sentinelle à qui échoit une lourde responsabilité : veiller à préserver l’équilibre des forces en présence et éviter qu’une nouvelle apocalypse anéantisse la Terre sur laquelle tu vis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Daniella13Daniella13   10 juin 2019
La vie se savoure en étant présente à chaque instant !
Commenter  J’apprécie          220
Valentinebouquine56890Valentinebouquine56890   09 juin 2018
Impossible, je nage en plein cauchemar ! Si seulement je pouvais me réveiller, mais difficile de soulever les paupière...
Commenter  J’apprécie          50
My-Little-AnchorMy-Little-Anchor   14 mars 2017
« A chaque instant, nos choix conditionnent notre destinée. Ils ne façonnent pas seulement notre route, mais ils déterminent qui nous sommes. »
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : sorcellerieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1226 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

.. ..