AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782815922944
160 pages
Éditeur : L'Aube (05/10/2017)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Boris Cyrulnik et Boualem Sansal revisitent les périodes de fracture qui s'étendent de l'hégémonie ottomane sur la Méditerranée orientale à la conquête du Royaume arabe de Grenade par les Espagnols, de la découverte des routes océaniques vers les Amériques à l'époque moderne et aux ambitions coloniales. Ils abordent les antagonismes entre une chrétienté défendue par l'Espagne et l'Islam ottoman expansionniste qui perdurent jusqu'à nos jours avec les nombreuses falsi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Warrenbismuth
  03 janvier 2018
Interview croisée (menée par José LENZINI) de ces deux intellectuels, le premier psychiatre et neurologue français, le second écrivain algérien. le menu est dense et chaque protagoniste devra répondre plutôt brièvement à des questions pertinentes. Néanmoins, les réflexions sont poussées, creusées et peuvent nous laisser sur le bord de la route, nous peu érudits en géopolitique et Histoire des religions et autres fanatismes. Les deux funambules restent en équilibre en déroulant leurs thèses sur de nombreux sujets brûlants : islamisme, antisémitisme (les deux thèmes se recoupant de plus en plus), conflits israélo-palestiniens, poids divers des U.S.A., de la Russie, de l'Europe ou encore de l'O.N.U. sur la scène politique mondiale, comparaison de l'islamisme et du nazisme, situations politico-religieuses du Maghreb, du Moyen-Orient, chimère de la paix, des paix devrait-on dire, intérêts des grands puissances, etc. Autant dire qu'en quelques dizaines de pages il n'est pas aisé de développer des arguments sur tous ces points. Néanmoins CYRULNIK et SANSAL s'en sortent comme des chefs, avec des phrases qui font mal, lucides pourtant, mais pouvant nous mener au désespoir quant à l'avenir de l'humanité sur notre planète. Boualem SANSAL ne se définit pas précisément comme un écrivain courageux : « Courage ? Non, surtout pas ! le courage est une flamme qui peut pâlir et s'éteindre et vous manquer au moment le plus crucial. C'est même une folie, une exaltation passagère. Non ! C'est quelque chose de plus fort [La résistance dans le contexte actuel], de plus vrai, c'est la vie menacée par la ruine, la haine et la souillure qui va puiser dans les profondeurs de l'âme ce qui est sa substance même : sa dignité ». Dans cet échange épistolaire, CYRULNIK n'est pas en reste : « Je suis assez pessimiste parce que je pense qu'on ne peut prendre conscience de la paix et en jouir que si l'on a été en guerre, et que, de nos jours, il n'existe plus de procédure pour arrêter la guerre et faire la paix ». de nombreuses phrases seraient à mettre en exergue tellement la conversation est de haut niveau. Que dire de cette fort judicieuse pensée de Boualem SANSAL où il trempe encore sa plume dans le vitriol « Mais l'échec vient en fait du surgissement (attendu, pas attendu ? Provoqué, naturel ?) du « printemps arabe », qui a chassé les dictatures arabes sans faire entrer la démocratie et faire apparaître ce qui était à peine soupçonné : la profonde et irrésistible réislamisation des peuples arabes et l'inclinaison de nombre d'entre eux (chez les jeunes, les commerçants, les professions libérales) vers des courants radicaux » ? Les deux penseurs se répondent parfois, l'un rebondissant de manière dynamique sur la thèse de l'autre. C'est tout de même un échange assez relevé donc il ne faut pas s'emballer à sa lecture. Certains passages peuvent s'avérer complexes, pourtant ils sont dits, écrits avec simplicité, sans mots où un dictionnaire nous apparaîtrait comme indispensable. En fin de volume, plusieurs annexes : un « Appel des écrivains pour la paix » lancé en 2012 par Boualem SANSAL et David GROSSMAN, suivi d'un article du même SANSAL sur Jérusalem, une lettre visionnaire de FREUD datée de 1930, pour terminer sur des réponses bonus de l'interview par CYRULNIK parues en 2009. Une conversation qui donne envie d'aller plus loin, de mieux comprendre ce qui se passe irrémédiablement sous nos yeux impuissants, grâce à ces pistes soutenues tracées par deux hommes éclairés et dédiés à la vérité contre la barbarie.
https://deslivresrances.blogspot.fr/
Lien : https://deslivresrances.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   22 août 2020
Il faut relire Noces à Tipasa, de Camus le Méditerranéen, pour sentir combien cette terre de soleil cru grouille de vies neuves, de génies intempestifs, résonne de bruits mystérieux, exhale de parfums entêtants.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Boualem Sansal (64) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Boualem Sansal
Reconnaissable au premier coup d??il grâce à son immense baobab coloré, le salon africain vous fait découvrir la richesse de la littérature du continent noir en mêlant des auteurs encore méconnus à des écrivains réputés. Et c?est également au salon africain qu?a lieu chaque année la remise du prix Ahmadou Kourouma.
Autour du thème « Les chercheurs d?Afriques », les romanciers et essayistes invités reviennent sur les blessures du continent, mais aussi sur ses gloires, sa grandeur et ses aspirations.
Outre les hôtes vedettes de cette édition 2019, Maryse Condé, Prix Nobel « alternatif » 2018 et le rappeur Abd al Malik qui présente son livre/album le jeune Noir à l?épée (Présence africaine/Musée d?Orsay/Flammarion) inspiré de l?exposition du Musée d?Orsay « le modèle noir de Géricault à Matisse », sont annoncés Abubakar Adam Ibrahim, Eugène Ebodé, Mia Couto, Françoise Vergès, Adame Ba Konaré, Elizabeth Tchoungui, Boualem Sansal, Beyrouk, Clemente Bicocchi, Jean Bofane, Tania de Montaigne, Armand Gauz, Ndèye Fatou Kane, Henri Lopes ou Bessora.
Plus d'infos sur https://salondulivre.ch
+ Lire la suite
autres livres classés : dialoguesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
509 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre