AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Georges-Michel Sarotte (Traducteur)
EAN : 9782266147606
544 pages
Pocket (09/09/2005)
3.97/5   308 notes
Résumé :
En 1537, l'Angleterre est déchirée par une violente période de transition religieuse :les réformistes s'apprêtent à dissoudre tous les anciens monastères catholiques, coupables, selon eux, d'idolâtrie obscurantiste.

C'est dans cette atmosphère chaotique qu'un matin, à Londres, Matthew Shardlake, brillant avocat disciple d'Erasme, est reçu au cabinet de l'autoritaire Lord Cromwell, chef des réformistes. Ce dernier le somme de se rendre au monastère de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (52) Voir plus Ajouter une critique
3,97

sur 308 notes
5
18 avis
4
24 avis
3
7 avis
2
0 avis
1
0 avis

Crazynath
  13 mai 2022
Cela faisait un bon petit moment que ce livre – qui est le premier tome de la série crée par C.J. Sansom- me faisait de l'oeil. Etant en ce moment dans ma période polars historiques, j'ai donc réussi à discipliner mon côté super dispersée assez facilement pour me lancer dans cette lecture.
Je ressors vraiment enchantée de cette lecture qui m'a permis de me plonger dans une période de l'Histoire d'Angleterre que je ne connaissais vraiment fort mal.
D'ailleurs, dès le début de l'histoire, il a fallu que je fasse quelques recherches car le Cromwell présent dans ce livre n'était pas celui que je connaissais un peu (Oliver). En effet, j'ignorais qu'Henri VIII avait comme bras droit à une période Thomas Cromwell, et j'ai eu besoin de refaire le point avant de me plonger complètement dans ma lecture.
Le héros de cette série qui compte actuellement sept tomes traduits en français, est un avocat. Matthew Shardlake va être mandaté par Cromwell pour enquêter sur l'assassinat d'un de ses commissaires d'état dans le monastère de Scarnsea, dans le sud de l'Angleterre.
Evidemment, au vu du contexte politique sur fond de réforme religieuse, on se doute que Shardlake n'est pas vraiment le bienvenu dans le monastère où le silence et le mutisme des moines sont les seules réponses qu'il trouve face à ses questionnements.
Outre l'enquête menée par Shardlake, j'ai beaucoup apprécié d'en découvrir plus sur le contexte historique de cette période. En effet, j'ignorais comment avait été menée une partie de la réforme anglaise et principalement la dissolution des monastères. Je comprends mieux maintenant pourquoi il y autant de ruines de monastères et de cloitres dans ce pays.

Challenge Pavés 2022
Challenge A travers l'Histoire 2022
Challenge Mauvais Genres 2022
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4011
torpedo
  26 mai 2018
Ce policier historique anglais nous entraîne en 1537 au moment où Cromwell décide de dissoudre les monastères. L'enquête se traîne un peu en longueur, mais la toile de fond est bien mise en valeur. L'auteur s'est appuyé sur des documents pour décrire l'atmosphère de cette époque, les jeux de pouvoirs, et surtout la vie au sein d'un monastère. Bien que l'entrée soit plus aisée qu'un livre plus historique (tels ceux de Hilary Mantel) , le résultat est néanmoins intéressant et les dialogues crédibles. Un bon moment de lecture qui permet de comprendre pourquoi l'Angleterre compte autant de ruines de monastères et aussi peu de manuscrits rédigés en vieil anglais.
Commenter  J’apprécie          424
Vexiana
  24 février 2020
Une enquête historique dans un monastère à l'époque des Tudors?
Volontiers!
Nous faisons donc ici la connaissance de Matthew Shardlake, homme de confiance du (tristement) célèbre Thomas Cromwell, avocat de son état et bossu de constitution.
En pleine réforme religieuse, un commissaire de l'Etat est assassiné dans un monastère et Cromwell envoie donc son émissaire élucider ce crime.
Le contexte historique est très intéressant et particulièrement bien rendu. L'ambiance délétère de ce monastère en passe de disparaître offre de multiples spécificités qui rendent cette enquête plutôt originale même si l'enquête en elle même et les rebondissements sont plutôt classiques.
Moi qui m'intéresse beaucoup à la période Tudor, j'ai vraiment apprécié cette lecture (au demeurant très cohérente et rigoureuse historiquement parlant) et je réjouis de découvrir le rendu si vivant de l'Histoire et les prochaines enquêtes de Matthew Shardlake même si je n'ai pas vraiment éprouvé d'empathie ou de sympathie pour les personnages. Mais, après tout, c'est un premier tome, on découvre à peine les intervenants et la suite me permettra certainement de les apprécier un peu plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          272
Lamifranz
  14 mai 2022
L'avantage, avec les romans historiques, c'est que, en plus d'être dépaysé dans l'espace et dans le temps. on apprend toujours quelque chose. Ainsi, prenez, moi, (non, je n'ai pas dit prenez-moi, enfin!), ainsi, moi, par exemple, je savais bien qu'Henri VIII d'Angleterre avait éliminé le catholicisme pour imposer sa propre religion protestante, l'anglicanisme. Mais comment s'y était-il pris, avec quelles règles et quelles conséquences pour les catholiques, à commencer par le clergé ? La réponse est dans Dissolution, le premier roman de C.V Sansom où apparaît l'avocat bossu Matthew Shardlake.
Nous sommes dans l'Angleterre de 1537. Henri VIII et son premier ministre Cromwell (rien à voir avec celui de Vingt ans après) ordonnent la dissolution de tous les monastères du royaume ainsi que la destruction de tous les livres catholiques censés être "pro-papauté" C'est dans ce contexte que l'avocat Matthew Shardlake, talentueux mais bossu (ou le contraire), est mandaté par Cromwell pour enquêter sur la mort d'un de ses agents... dans un monastère. On s'en doute, l'enquête n'est pas de tout repos, les moines ne sont pas vraiment coopératifs, et les cadavres pleuvent.
Une enquête dans un monastère, ça ne vous dit rien ? Cadfael, bien sûr, (Ellis Peters 1977-1994) et avant le bon moine de Shrewsbury il y avait le nom de la rose (Umberto Eco - 1980) Mais Matthew Shardlake n'est ni Cadfael, ni Guillaume de Baskerville. Déjà, c'est un laïc, et son enquête demande autant de subtilité que de flair policier, fort heureusement il ne manque ni de l'une ni de l'autre. L'enquête policière tient le lecteur en haleine, mais ce n'est pas le seul intérêt du roman. La reconstitution historique, basée sur une solide documentation, la description fouillée des personnages, et une écriture fluide et agréable sont les autres atouts majeurs de ce roman.
Si vous aimez Dissolution (vous n'allez pas aimer, vous allez a-do-rer) vous ne manquerez pas les volumes suivants des aventures de Matthew Shardlake : Les Larmes du diable (2004), Sang royal (2006), Prophétie (2008), Corruption (2011), Lamentation (2016) et Révolution (2020).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
XS
  10 juin 2020
Je ressors de cette lecture un peu étourdie. Une vague ambiance de fin du monde plane tout au long du roman.
1537 : Cromwell s'est attelé au démantèlement des monastères. Il ne fait pas bon être papiste en ces temps là…
Sa technique, un brin machiavélique, consiste à exercer une forte pression sur quelques monastères, pour les faire plier et accepter la dissolution. Dans l'un de ces monastère ‘pilote', son commissaire a été assassiné ; Matthew Shardlake, fidèle compagnon, est nommé en remplacement et doit partir fissa enquêter.
J'ai beaucoup lu de romans policiers historiques. Je trouve que C.J. Sansom sort vraiment du lot : au-delà de la « petite histoire », ses romans restituent toute une ambiance, toute un contexte historique.
Alors Dissolution propose une intrigue réussie – avec des victimes qui tombent les unes après les autres. Mais aussi une restitution de l'ambiance dans un monastère de l'époque très vivante, on s'y croirait : les caractères des moines sont dépeints avec cruauté mais avec une grande vraisemblance.
Le final donne une impression de peinture en clair-obscur.
Par des effets mystérieux qui font que j'ai du mal à commencer les séries dans l'ordre, ça n'est pas le premier Shardlake que je lis. Ça ne sera pas le dernier non plus !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          193

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
CrazynathCrazynath   15 mai 2022
Il s'agissait d'un de ces splendides soleils d'hiver que l'on peut regarder en face, comme si tout le feu en avait été retiré. Par ce froid, c'était bien l'impression que cela donnait.
Commenter  J’apprécie          160
CrazynathCrazynath   15 mai 2022
Il me semble parfois que l’appétit des hommes pour l'argent et le pouvoir peut les transformer en lions rugissants à la recherche de proies à dévorer.
Commenter  J’apprécie          20
CrazynathCrazynath   13 mai 2022
De nos jours, les hommes voyagent jusqu'à des pays que nos pères n'imaginaient même pas.
Commenter  J’apprécie          140
CrazynathCrazynath   15 mai 2022
La vie est dure pour tout homme, elle l'est encore plus pour un moine.
Commenter  J’apprécie          00
CrazynathCrazynath   13 mai 2022
Les hommes ne doivent pas adorer les ossements.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
885 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre