AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Georges-Michel Sarotte (Traducteur)
EAN : 9782714444585
504 pages
Éditeur : Belfond (19/03/2009)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 113 notes)
Résumé :
Complots politiques, déchirements religieux et meurtres en série, une plongée captivante dans l'atmosphère trouble de l'Angleterre des Tudor et une enquête en terrain miné pour le brillant avocat bossu Matthew Shardlake.
Le dernier volet d'une série qui a connu un succès phénoménal outre-Manche, par l' "un des meilleurs auteurs actuels de romans policiers historiques" selon P.1). James.
Angleterre, 1543. Après la Réforme, le retour de Henry VIII au cat... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
cmpf
  05 novembre 2015
En 1531 Henry VIII rompt avec le Pape qui refusait l'annulation de son mariage avec Catherine d'Aragon.
1543, Henry VIII revient peu à peu au catholicisme tout en voulant rester le chef de l'église. Mais tous ces changements ont égaré beaucoup d'habitants. Non seulement les gens ont quelques difficultés à s'y retrouver dans les différentes doctrines afin d'assurer leur salut, mais il leur faut rester dans la droite ligne des recommandations du pouvoir.
Pour certains, plus fragiles, c'est la porte ouverte à la folie. Folie religieuse ou folie meurtrière.
Les meurtres se multiplient, inspirés du livre de l'apocalypse. Pour Matthew Shardlake cette enquête est particulièrement éprouvante : l'un des morts est un ami, et cette mort remue des souvenirs de sa jeunesse, les relations avec son ami apothicaire Guy, rencontré dans sa première enquête lors de la dissolution des monastères se tendent, et son aide Jack Barack connaît des difficultés conjugales. Comme si tout cela ne suffisait pas il lui faut encore éviter de compter au nombre des victimes.
Comme toujours avec C. J. Samson, nous sommes immergés dans l'atmosphère londonienne du XVIème siècle. Et c'est un vrai plaisir.
Challenge ABC 2015-2016
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Phoenicia
  06 août 2018
Encore un polar historique qui se dévore rapidement sitôt dans les mains. Je ne regrette vraiment pas le mal que j'ai eu à me le procurer ( il ne paraît plus et faut voir combien certains en demandent sur le marché de l'occasion...).
Dans sa 4e aventure, Matthew Shardlake est confronté à un tueur en série après que celui-ci ait tué un de ses plus proches amis en voulant faire revivre l'Apocalypse de Saint Jean. Entre les papistes et les évangélistes rigoureux, c'est la guerre en 1543. Et curieusement les victimes sont toutes des évangélistes rigoureux apostats. Lequel des deux camps en est le responsable? Et quel est le lien avec la malheureuse Catherine Parr, l'actuelle et pauvre conquête d'Henri VIII? Tout un programme en somme! J'ai essayé d'imaginer tous les plus innocents du récit en impitoyable tueur, je n'ai une nouvelle fois pas trouvé. C.J. Sansom nous ballade avec brio!
On retrouve les personnages habituels avec Guy, le médecin Maure, l'intrépide Barak, sa femme Tamasin et la maisonnée de Shardlake. de même, ce pavé est très bien documenté sur la période historique : les tensions religieuses, le remariage d'Henri VIII au premier plan, mais aussi en second plan des points de société comme la mode pour des rateliers dentaires ou encore le sort des aliénés.
Je finis ce tome 4 conquise et en étant plus qu'heureuse que le tome 5 m'attende déjà dans ma bibliothèque...
Challenge Pavés 2018
Challenge 50 objets
Challenge le tour du Scrabble en 80 jours
T'M Lectures : passe le relais ( groupe facebook)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Rhodopsine
  28 février 2016
Un vrai bon gros thriller avec suspense et fausses pistes: déjà, grand bonheur.
Qui a Londres pour décor: de mieux en mieux.
Et en prime, à une époque troublée, lorsque Henry VIII n'en finit plus d'établir "sa" religion, passant de la Réforme à un catholicisme qui ne reconnaît pas le Pape: applaudissements!
Matthew Shardlake, avocat, se trouve engagé dans l'enquête sur le meurtre d'un de des amis. Très vite, il s'avère que le tueur est un vrai serial killer (pardon pour l'anachronisme lexical), qui s'inspire du livre de l'Apocalypse.
L'enquête menée dans la plus grande discrétion, dans une époque troublée, est à elle seule une réussite. Et l'arrière-plan politique, religieux de l'époque est passionnant. le livre est vivant, on se promène dans Londres, de Westminster à Lincoln's Inn, jusqu'à Holborn, on traverse la Tamise sur un bachot, on est bousculé par les colporteurs, on attend la fin du Carême pour manger de la viande, on choisit sa "secte" religieuse, son pasteur ou son prêtre, on rend visite à un malheureux adolescent plongé dans l'obsession de son salut...
Un vrai bonheur, et près de 800 pages qui se dévorent!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
umezzu
  14 août 2014
Quatrième tome consacré à Matthew Shardlake, juriste en l'Angleterre sous Henry VIII Tudor. Les événements se déroulent cette fois en 1543. Après avoir rompu avec Rome, soutenu la réforme et son promoteur Thomas Cromwell, Henry VIII a encore changé de bord, fait disparaître Cromwell, et laisse désormais le camp pro catholique tenter de faire tomber les principaux dirigeants favorables à la Réforme, à commencer par l'archevêque de Cantorbery Cramner et la famille de l'ancienne reine Jeanne Seymour.
Une série de meurtres odieux inspirés par l'Apocalypse selon Saint Jean peut justement impliquer ces hauts dignitaires aux yeux du roi. L'un des meilleurs amis de l'avocat Matthew Shardlake figure aussi parmi les victimes. D'où une alliance de circonstance dans la recherche du meurtrier.
L'époque est des plus troublée, les extrémismes religieux se manifestent partout, les accusations d'hérésie se multiplient. Shardlake revenu de ses engagements religieux de jeunesse depuis Dissolution, le premier tome de la série, se démène pour tenter de mettre fin aux agissements du meurtrier.
Cette nouvelle enquête est un prétexte pour restituer une époque charnière de la création de l'église d'Angleterre tout en montrant l'évolution des idées, notamment en matière de médecine. Tout cela est très bien fait et très prenant malgré la complexité des thèmes abordés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
nanou2572
  09 août 2010
"Complots politiques, déchirements religieux et meurtres en série, une plongée captivante dans l'atmosphère trouble de l'Angleterre des Tudor et une enquête en terrain miné pour le brillant avocat bossu Matthew Shardlake."
C.J. Sansom n'a pas son pareil pour nous faire vivre l'histoire, comme si nous y étions. Les descriptions des coutumes de vie, de la vie politique, des costumes, du Londres du XVIè sont un véritable régal pour les amoureux de l'histoire. L'intrigue du roman est très bien ficelée également, et la découverte du criminel toujours une surprise. Peu d'indices, ou alors qui nous engage sur une fausse piste. Ce dernier roman, qui fait suite à une longue liste, ne décevra pas les aficionaos des précédents ouvrages. Pour ceux qui découvriront C.J Sansom, ne vous bloquez pas au début du roman, toujours un peu long au démarrage à mon avis, mais qui vous récompensera largement de votre patience si vous persévérez. Un très très bon roman policier historique.
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
SB59SB59   13 janvier 2014
Nous nous trouvons au milieu d'un grave conflit entre deux religions, conflit qui pousse les hommes à prendre des positions extrêmes, à agir avec une arrogance impie et à croire qu'eux seuls sont capables de comprendre les insondables mystères de l’Écriture, voire les desseins de Dieu. Or ces personnes sont en fait incapables de comprendre le fonctionnement de leur propre esprit, car elles confondent leur besoin de certitudes ou leur appétit de pouvoir avec la voix de Dieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AuroraeLibriAuroraeLibri   26 juillet 2020
J'entrai dans la salle et m'installai près du feu. Or même mon accueillant foyer ne parvenait pas à dissiper la tension que je ressentais parce que le cas d'Adam Kite m'avait fait mettre le pied dans les dangereux courants doctrinaux qui déferlaient sur la ville, mais aussi parce que cela m'obligeait à prendre conscience, à mon corps défendant, de mon incroyance grandissante.

Chapitre 3
Commenter  J’apprécie          20
AuroraeLibriAuroraeLibri   31 juillet 2020
Les radicaux, qui se considéraient comme des saints persécutés, se remontaient souvent le moral en se persuadant que l'Apocalypse annonçait leur victoire finale contre la "bête" romaine. Beaucoup croyaient, comme les chrétiens fondamentalistes aujourd'hui, que le monde vivait ses derniers jours avant Armaguédon et voyaient partout des signes indiquant sans conteste l'imminence de la fin du monde, envisageant imperturbablement, eux aussi, la perspective de la destruction violente de l'humanité. Il existe une étonnante ressemblance entre les premiers puritains de l'époque Tudor et les chrétiens fondamentalistes fanatiques : lecture sélective de la Bible, importance accordée à l'apocalypse, la révélation de saint Jean, certitude de détenir la vérité, phraséologie similaire. Pour ce qui est de ce dernier livre du Nouveau Testament, je partage les vues de Guy, à savoir que les premiers Pères de l'Eglise ont livré au monde quelque chose de très dangereux en décidant, après moult délibérations, de l'inclure dans le canon de l'Eglise chrétienne.

Notice historique
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AuroraeLibriAuroraeLibri   26 juillet 2020
Je suis chargé d'une nouvelle affaire. Il s'agit d'un gamin qu'on a placé à l'asile de Bedlam. Je dois rencontrer ses parents demain. (...)
Est-il vraiment fou ? Telle est la question. Il a été enfermé là sur ordre du Conseil privé. C'est l'un des plus étranges dossiers dont j'aie jamais eu à m'occuper. (...)
J'avais omis de révéler aux invités que les parents du gamin enfermé a l'asile de Bedlam appartenaient à une paroisse protestante rigoriste et que les problèmes mentaux de leurs fils avaient une origine religieuse.

Chapitre 1
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AuroraeLibriAuroraeLibri   31 juillet 2020
J'ignore quelle sorte de personne c'était. J'aimerais bien le savoir. Pas plus que je ne comprends la vraie nature de Gilles de Rais ou de Strodyr Une violente tempête avait ébranlé leur esprit, leur ôtant toute humanité et les ravalant au rang de bête féroce. Peut-être qu'un jour la science nous permettra d'explorer ces recoins enténébrés de l'esprit humain.

Chapitre 46
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : tudorVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2219 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..