AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782330104986
Éditeur : Actes Sud (06/06/2018)
3.94/5   36 notes
Résumé :
Sur une petite route de Saint-Rémy-de-Provence surgit, de nuit, un homme hagard, le crâne transpercé d'étranges trous. Il déclenche une série d'événements étranges qui vont transformer en véritable cauchemar la vie de l'écrivain Bert Amandale et celle de son vieil ami Chucks Basil, star du rock vieillissante. Un Dr Mengele des temps modernes, une clinique mystérieuse où on se livre à d'étranges expérimentations, une petite communauté huppée qui sait cacher ses terri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,94

sur 36 notes
5
2 avis
4
8 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

Jeanfrancoislemoine
  05 janvier 2019
J'ai adoré " la dernière nuit à Tremore Beach" et c'est donc avec un grand enthousiasme et un grand plaisir que j'ai découvert ce nouvel ouvrage de Mikel Santiago .
Que je vous le dise tout de suite , celui-ci n'a fait que confirmer ma première impression et je le conseille vraiment à tous les amateurs du genre.
L'action se déroule à Saint Rémy de Provence , charmante cité du Sud de la France , au pays des cigales , du moulin de Daudet et du....Pastis.Bref , un site de carte postale très prisé des touristes en recherche d'authenticité , des touristes dont nous avons , mon épouse et moi , fait partie voici quelques années .
Bien sûr ,on le sait , il y a aussi de très belles demeures ,bien cachées et occupées par des gens que nous qualifierons pudiquement , de très aisés.On les appelle les "Beverly Hills " et ils aiment à se retrouver en petits comités pour s 'épauler, s'entraider , une sorte de " grande famille exilée ".
Parmi eux , Chuks , une ancienne star de rock anglaise . La foudre va s'abattre sur lui , et c'est un des " Beverly" ,son vieil ami écrivain ,Bert Amandale qui va tenter de l'aider à se sortir d'une situation bien délicate....avant que tous les autres ne se lancent au secours du même Bert, à son tour en fâcheuse posture.....Ah les amis....
Voilà, c'est parti.Un bon petit rythme au début, le temps de bien faire chauffer les engrenages et c'est ensuite une accélération vive , incontrôlable jusqu'au dénouement final .
Je vous rassure ,ce roman n'est pas glauque ,vous n'aurez pas les doigts dégoulinants de sang en tournant les pages , non, c'est plus subtil , plus noir ,angoissant tout de même. Bon ,il y a tout de même des morts , hein , des coups de feu , des coups de poing , mais c'est un thriller ,il ne faut pas exagérer non plus.
Non,c'est un bon classique bien construit , agréable à lire avec des personnages bien campés , sympathiques ( enfin , pas tous ) et pas trop nombreux donc facilement identifiables et reconnaissables.
À la fin , la porte semble ouverte pour une suite et ,très honnêtement, je serai encore partant.
Derniers mots :si vos pas vous mènent à Saint Rémy, cet été , par exemple ,faites attention à vos promenades , il paraît qu'il y a de nombreux et odorants sentiers qui serpentent autour de ce superbe site . Évitez de prendre "le mauvais chemin" ou,alors , seulement en fin de séjour....Ce qui se trouve au bout est...terrifiant.
Enfin,et cela n'a aucune incidence sur mon appréciation ,je vais décerner un "carton rouge" au concepteur de la quatrième de couverture qui révèle beaucoup trop d'événements. Un peu de respect pour le lecteur , que diable!!! Incitez le à saliver d'envie , ne lui racontez pas 120 pages de l'intrigue.!!!
C'est malheureusement un phénomène récurrent chez cet éditeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          666
Cigale17
  27 juillet 2019
Le Mauvais chemin, un polar européen pourrait-on dire : écrit par un espagnol, Mikel Santiago, il raconte l'histoire de Bert Amandale, un Britannique écrivain à succès, enfin jusqu'à tout récemment puisqu'il est supplanté par une Suédoise, et de « Chucks » Basil, autre Britannique, star du rock passablement oubliée, mais qui s'apprête à faire un retour fracassant avec son nouveau disque. Ces deux amis de longue date vivent tous les deux en France, à Saint-Rémy de Provence, dans un joli quartier où habitent des privilégiés de différentes nationalités surnommés les Beverly Hills. On rencontrera aussi les van Ern qui tiennent une clinique de désintoxication trop discrète pour être honnête.
Chucks, affolé, raconte à Bert qu'il a renversé un homme en voiture et que, paniqué, il a pris la fuite. Mais il n'y a pas de traces sur sa voiture et surtout, quand il est retourné sur les lieux, il n'a pas trouvé de cadavre… Comme Chucks a déjà connu des épisodes psychotiques, qu'il a abusé de la drogue et de l'alcool dans le passé, c'est bien difficile pour Bert de le croire sans preuve…
J'ai bien aimé la première partie de ce polar qui en comporte trois. L'auteur nous présente des personnages sympathiques et pour la plupart attachants, nous explique leurs liens et nous éclaire sur certains comportements. À la fin de cette partie, le récit s'accélère, et on en arrive, page 111, à ce que nous divulgue très maladroitement la quatrième de couverture, que je ne révèlerai pas ici par respect pour les chanceux qui ne l'ont pas lue. La suite de ce roman ne m'a pas beaucoup plu. Je l'ai trouvée assez rocambolesque, pleine d'invraisemblances et d'incohérences, jouant sur une théorie du complot bien trop alambiquée à mon goût. J'ai attendu quelques jours avant d'écrire ce billet et j'ai bien du mal à trouver les mots aujourd'hui parce que j'ai déjà oublié les détails de cette histoire compliquée qui, selon moi, tourne en rond trop longuement avant le dénouement... Mauvaise pioche ou mauvais moment : les critiques sont bonnes et je suis passée à côté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Pirouette0001
  21 février 2021
Voici un très bon policier. Pimenté de musique rock. Rien de désagréable donc. Que du contraire. On a envie où mène ce mauvais chemin et où l'auteur va nous entraîner. Sans être un chef d'oeuvre, c'est un très très bon moment de détente, qui prend bien la tête jusqu'à l'épilogue.
Commenter  J’apprécie          100
virginie-musarde
  01 octobre 2018
En "panne" d'envies de lecture (oui, je sais, c'est pas le choix qui manque...), un polar et ça repart !
Et celui-ci a tenu ses promesses : pas d'hémoglobine dispersée trop généreusement, des personnages sympas, une intrigue qui tient la route sur fond d'histoires de secte, plutôt psychologique bien que criminelle, et une ambiance bien posée.
Quoique de facture assez classique, sans rebondissements exagérés, sans rythme trépidant, je me suis laissée gagner par le plaisir de lire une plume bien tournée et à suivre les aventures de cet écrivain british un peu paumé par l'immense succès qui le laisse tout à coup devant la page blanche et de son pote, compositeur-interprète qui vire à la parano.
Sur fond musical très rock, parfois un peu blues, ça m'a laissé une très bonne impression et j'espère que ça sera un héros récurrent et que j'aurais le plaisir de suivre encore Bert Amandale !
En attendant, je vais sans doute me jeter sur La dernière nuit à Tremore Beach, paru en 2016 !
Commenter  J’apprécie          50
Citrouille_mecanique
  28 juin 2019
Ce livre ne m'a que moyennement convaincue, et pourtant, il avait de quoi me plaire.
On commence fort avec un contexte rock & roll, où une star du rock est persuadé d'avoir tué quelqu'un. Mais bizarrement, le corps a disparu. Dès lors, l'auteur se met à nous balader : est-ce que c'est une hallucination liée à une drogue, ou trouble psychique, ou bien s'est-il vraiment passé quelque chose cette nuit là ?
Mais malheureusement, l'histoire va mettre un temps fou à se mettre en place. L'histoire de ce rockeur suscite notre intérêt, puis plus rien. On s'attarde sur le passé, sur les petits trucs de la vie du narrateur, et on s'éloigne beaucoup du sujet qui nous intéressait initialement. Jusqu'à s'y perdre. L'enquête rame, et se disperse.
Puis ça revient, et le côté complètement psychotique revient.
Et du coup, je trouve que l'effet perd de son côté percutant : peu de suspense (les retournements de situation sont soit prévisibles, soit totalement lisses. Et les explications ne sont finalement pas plus marquantes que ça. On passe vraiment à côté de quelque chose, surtout pour un thriller psychologique
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Fanvin54Fanvin54   22 mai 2018
Tout a commencé quand Chucks a cessé de répondre au téléphone et aux mails pendant plusieurs jours, ne donnant aucun signe de vie, même sur WhatsApp, sans doute cloîtré dans sa cave, à enregistrer non-stop et à dormir sur le canapé.
Commenter  J’apprécie          50
clarissa76clarissa76   30 juillet 2019
Je m'étais servi un café, j'avais posé deux beignets dans mon assiette (ce qui me vaudrait vingt abdos supplémentaires) et, la tasse à la main, j'avais traversé le jardin jusqu'au cabanon en bois qui me servait de lieu de travail. J'ai allumé mon Mac et vérifié mon téléphone si chucks avait répondu à mon dernier message ("t'es toujours en vie ou quoi?"), mais rien. On en était donc à quatre jours de silence radio.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 juin 2018
Comme ils n’avaient pas besoin de courir le monde, vu que le monde entier accourait chez eux et les enviait, les Provençaux s’étaient conduits jusqu’à présent en hôtes idéaux. Indifférents, avec cette touche de classe austère coulant dans leurs veines, cette élégance séculaire qui n’avait pas besoin d’être étalée.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   12 juin 2018
Il nous arrivait d’y regarder un film en mangeant des plats thaïs et en rigolant des faux seins d’une actrice. Je l’appelais “la salle Staline”, parce que j’avais lu quelque part que le dictateur possédait un cinéma privé, et Chucks affirmait qu’il ne devait pas être si abominable que ça s’il était cinéphile.
Commenter  J’apprécie          00
JeanluckyJeanlucky   12 août 2020
J'ai pris mon petit-déjeuner avec Britney, ou plutôt avec Britney et son iPad. J'ai essayé de l'interroger sur son week-end, elle a baragouiné je ne sais quoi tout en réagissant à un tweet et en likant quelques posts.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Mikel Santiago (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mikel Santiago
http://www.librairiedialogues.fr/ Annaik de la librairie Dialogues nous propose ses coups de c?ur du rayon Polars : "La Mille et Deuxième Nuit" de Carole Geneix (Rivages), "La Dernière Nuit à Tremore Beach" de Mikel Santiago (Babel noir) et "Le Journal de ma disparition" de Camilla Grebe (Calmann-Lévy). Réalisation : Ronan Loup. Questions posées par : Élise le Fourn.
Retrouvez nous aussi sur : Facebook : https://www.facebook.com/librairie.dialogues/ Twitter : https://twitter.com/dialogues Instagram : https://www.instagram.com/librairiedialogues/
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2216 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..