AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782324009518
149 pages
Éditeur : Gründ (04/09/2014)

Note moyenne : 3.43/5 (sur 38 notes)
Résumé :





Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Gwenaweb
  19 novembre 2014
Ca, c'est ce que j'appelle des préjugés, des conclusions faciles et des raccourcis hallucinants.
Tous les garçons sont beaux ? Ha oui ? J'étais pas au courant. A 12-13 ans, on se rend seule chez les copains ? Ca n'existait pas ça, pour moi. Les amitiés entre les élèves de différentes classes et donc d'âges différents, ça existe ? Vraiment ? On peut tomber amoureux aussi profondément à 12 ans ? Ca n'est pas de l'amour. A 12 ans, devenir plus assurée en 24h parce qu'on a manqué l'école un jour et qu'on se sent mûrir ? Sérieusement ? Une fille amoureuse a forcément le coeur à la place du cerveau ? Les filles intelligentes n'existent pas dans ce bouquin ? Depuis quand les enfants de 12 ans se lèchent pour savoir le goût qu'ils ont ? C'est des réflexions d'adultes tout ça, pas celles d'une petite fille.
Le langage est trop soutenu pour être pris pour celui d'une gamine de 12 ans. Ca ne marche pas, les gosses ne sont pas comme ça actuellement. Ils font pas dans le genre poésie. A la décharge de l'auteur, ça n'est jamais réellement représentatif quand on fait parler des enfants.
A part ça, l'histoire était pénible. Pas d'ébauche d'explication du fait que des enfants s'étouffent volontairement. Ou alors celle que je n'ai pas osé imaginer quand je lisais : c'est à cause du passé malheureux des enfants. Donc suffit d'inventer une horrible enfance à un personnage pour que celui-ci s'asphyxie volontairement, de temps en temps.
Ce que j'aime de temps en temps, par contre, c'est Masse Critique :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
trust_me
  28 octobre 2014
Charlotte est mal dans sa peau. Après avoir fui trois familles d'accueil différentes, elle semble s'être enfin stabilisée. Mais à la veille de l'entrée au collège, son angoisse est à son paroxysme. Pas facile, à douze ans, lorsque l'on a un passé aussi « chargé » que le sien, de se faire une place dans cette jungle. Heureusement, Coraline l'a vite prise sous son aile. Elle lui a fait rencontrer les membres du « clan des étoiles filantes », une société secrète présidée par le charmant Jordan. Dans ce club très fermé, on s'envoie en l'air grâce au jeu du foulard. Jordan lui promet un voyage dans le cosmos qu'elle ne pourra pas oublier. Et puis tout est sous contrôle. Tant que l'on ne pratique pas le jeu seul, il n'y a aucun risque. Seulement, parfois, il y a certains voyages dont on a du mal à revenir…
Ce roman fait froid dans le dos. Son réalisme glaçant, son insondable tristesse, son désespoir… tout concorde à vous laisser ko debout. La narration à la première personne renforce le malaise. Charlotte rembobine le fil de son histoire sans omettre aucun détail de sa souffrance. Sa mère biologique qui refait surface soudainement, son histoire compliquée avec Jordan et les nombreuses autres filles qui lui courent après, cette vie de préado pas vraiment comme les autres, ce monde dans lequel elle ne trouve pas sa place. On sent malgré tout la pudeur, la volonté de ne pas en rajouter. Les faits se suffisent à eux-mêmes, engrenage implacable l'entraînant vers le fond.
Après, j'avoue, je m'interroge. Est-ce que ce roman a des vertus pédagogiques ? Sensibilisera-t-il aux dangers du jeu du foulard ? J'en doute. L'histoire de Charlotte est trop particulière, trop complexe, trop « extrême » pour endosser ce rôle. Ou alors il faut la considérer comme les clips chocs de la prévention routière, pour marquer les esprits. Mais à la limite peu importe. Je vois dans ce texte le portrait déchirant d'une gamine dont la voix vous fouille les tripes. Une gamine dont on partage la détresse et qui fait vibrer nos cordes sensibles. Une gamine que l'on quitte les larmes aux yeux, foi de gros dur tatoué !

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
barbelia
  12 novembre 2014
Je remercie tout d'abord sur les éditions Gründ et Babelio pour ce roman que j'ai reçu dans le cadre de Masse critique.
Etant confrontée aux jeux dangereux initiés par les élèves du collège où je travaille, j'étais très curieuse de découvrir un roman qui abordait ce thème. Même si je n'ai pas été totalement emballée par le style d'écriture de l'auteur, j'ai trouvé que le sujet était bien abordé et j'en conseillerai donc la lecture aux CPE de mon collège et je mettrai ce livre sur les rayonnages du CDI. En plus, c'est un bel objet en lui-même, le papier est de très bonne qualité.
Concernant l'histoire, il s'agit de celle d'une jeune fille Charlotte, qui fait sa première rentrée au collège et qui est totalement perdue et angoissée à l'idée de tous les changements induits par son entrée en 6e. Elle n'a pas d'amis et se sent perdue. Jusqu'au jour où sa copine de classe, Coraline, lui propose de rejoindre le groupe des étoiles filantes, dont le beau Jordan est le responsable, le gourou. le principe est simple : il s'agit de s'en remettre aux mains d'un membre du groupe qui est chargé d'asphyxier son camarade, jusqu'à ce que celui-ci parte dans les vapes et voit des étoiles. Coraline se rend très vite compte que le jeu est stupide et dangereux mais Charlotte tombe amoureuse de Jordan et elle est prête à tout pour le séduire.
Ce roman, c'est aussi l'histoire de la famille de Charlotte. C'est une adolescente placée dans une famille d'accueil, qui semble beaucoup aimer ses nouveaux parents, mais qui va être perturbée par le retour de sa mère biologique. Et c'est également l'histoire de collégiens, qui ont une réputation à tenir, qui font de nouvelles expériences pour se sentir vivre.
Dès le premier chapitre du roman, on sait que les choses ont mal tourné pour elle puisque ses parents sont à son chevet. On retrouve son passage à l'hôpital tout au long du livre, jusqu'à obtenir le fin mot de l'histoire dans le dernier chapitre.
Bref, c'est un livre qui fait réfléchir. Et j'espère qu'il touchera les élèves à qui je le confierai.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Meresauvage
  13 novembre 2014
Charlotte est une jeune adolescente de 12 ans mal dans sa peau. Après avoir passé son enfance à fuir les familles d'accueil dans lesquelles elle était placée, elle semble enfin avoir trouvé sa place. Ses parents adoptifs sont les premiers qu'elle accepte, qu'elle appelle maman et papa. A son entrée en 6e, ils sont là pour la rassurer, pour la pousser au collège où elle ne tardera pas à se faire des amis.
En classe, Charlotte s'assied à côté de Coraline qui la prend sous son aile, comme si elle avait vu en elle le petit oiseau blessé qui se cache. Coraline la présente à sa bande et à Jordan, le beau mec que toutes les filles s'arrachent et qui n'hésitent pas à jouer de sa popularité.
Un soir après les cours, Charlotte est invitée par Jordan à rejoindre leur groupe pour jouer à un jeu qui devrait lui plaire à coup sûr. Certains l'appellent le jeu du foulard mais eux préfèrent l'appeler le jeu des étoiles « car des étoiles, on en voit des tonnes ». Jordan mène la danse, c'est lui qui donne les ordres, qui part en premier et qui s'occupe de qui.
« J'avais fait le grand saut ! Bien sûr, j'avais eu mal. le voyage ne s'était pas révélé aussi agréable que Tom l'avait prétendu. Je m'étais même réveillée avec une furieuse envie de vomir qui, heureusement, avait vite disparu. Maintenant, je faisais partie du clan des étoiles filantes. C'était trop trop trop ! »
Charlotte en redemande. Mais Jordan a le pouvoir, c'est lui qui décide où et quand ils se retrouvent. Ils ne peuvent jouer à l'école, ce serait bien trop dangereux. Ils doivent se retrouver chez lui mais seulement lorsqu'il n'y a personne. Certaines fois, c'est plus dur de revenir. Mais tant qu'ils font cela en groupe, tant qu'il y a quelqu'un pour les surveiller, tant qu'il veille sur eux, rien de mal ne peut arriver.
Le faible équilibre de Charlotte est menacé lorsque sa mère biologique souhaite reprendre contact. Elle s'est soignée, a désormais un travail et un appartement et voudrait, à terme, vivre à nouveau avec sa fille. Mais Charlotte ne veut pas la revoir, elle fait encore des cauchemars de son enfance avec elle. La jeune adolescente perd pied, n'a plus le contrôle sur rien. Sauf sur le jeu des étoiles filantes, ça c'est une constante dans sa vie. Alors elle y saute à pieds joints, encore et encore.
Eric Sanvoisin a choisi d'utiliser la narration à la première personne dans 1, 2, 3 … foulard. Charlotte nous raconte son histoire, déroule le fil qui l'a mené à la situation présente devenue incontrôlable. C'est un roman très dur, glacial même parfois, mais qui est pondéré, ne déverse pas ses émotions à grandes eaux. Une histoire qui glace le sang parce qu'elle est si proche de la réalité. L'histoire de Charlotte est peut-être un peu trop dans l'excès pour que les jeunes s'y retrouvent, l'adolescente a connu une enfance douloureuse qu'heureusement peu de jeunes connaissent. Mais son histoire saura les toucher et leur faire comprendre les dangers de tels jeux à n'en pas douter.
Lien : http://milleviesenune.com/1-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Stellabloggeuse
  23 janvier 2015
Charlotte, âgée de 12 ans, a connu des moments difficiles. Placée dans une famille d'accueil qu'elle considère comme ses véritables parents, ses souvenirs d'enfance lui donnent encore des cauchemars. Elle est pourtant heureuse, jusqu'à son entrée au collège qui la déstabilise. Elle se fait alors une place dans un petit groupe mené par le beau Jordan, qu'il a baptisé « le clan des étoiles filantes », et qui pratique le jeu du foulard en cachette des adultes…
J'ai regretté que dans ce roman, le thème du jeu du foulard soit abordé au travers d'une adolescente « à problèmes ». En effet, n'importe quel enfant ou adolescent peut-être confronté à ce jeu, il n'y a pas besoin pour cela qu'il soit particulièrement mal dans sa peau. Pour moi, le fait de mettre en rapport ce thème avec le malaise de Charlotte vis-à-vis de ses origines et de sa mère biologique enlève du poids à cette histoire et au message de l'auteur, le mélange m'a quelque peu dérangée. Ajoutons à cela quelques éléments peu crédibles (notamment dans les rapports entre les adolescents) qui font que je suis un peu restée en dehors de ce roman.
Pour le reste, cette histoire met bien en valeur l'embrigadement dans le jeu, l'effet de groupe lorsque personne n'ose dire qu'il a peur ou demander aux autres d'arrêter, et les conséquences parfois dévastatrices de ce jeu sur la santé des adolescents.
Charlotte est une adolescente timide, que le collège impressionne par le nombre d'élèves qu'il accueille. Elle est terrifiée, elle rase les murs, mais elle souhaite trouver sa place. Elle est également hantée par les souvenirs qu'elle garde de sa mère biologique, et perturbée par les tentatives de cette dernière pour récupérer sa garde. Enfin, c'est une jeune fille amoureuse et donc complètement aveugle… Quant aux autres adolescents, plutôt perfides et manipulateurs, j'ai eu beaucoup de mal avec eux. Les rapports qu'ils entretiennent au sein de ce petit groupe sont assez malsains.
Quant à la plume, elle est assez simple, nous sommes dans la tête de Charlotte, c'est elle qui s'exprime à la première personne, du haut de ses douze ans. L'ensemble est fluide et plutôt agréable.
Ainsi, c'est un roman qui s'empare d'un thème difficile mais qui, à mon sens, le fait maladroitement, en mettant au centre de ce jeu du foulard une adolescente mal dans sa peau et hantée par ses origines. Il reste néanmoins agréable à lire et Charlotte est assez attachante, ce qui n'est pas le cas de ses camarades qui entretiennent entre eux des rapports assez malsains. Pour les adolescents à partir de 13 ans.
Lien : http://romans-entre-deux-mon..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
GwenawebGwenaweb   13 novembre 2014
Je n'ai rien fait d'intéressant pour m'ennuyer le plus possible, dans l'espoir de retenir les jours.
Commenter  J’apprécie          60
MeresauvageMeresauvage   30 octobre 2014
J'avais fait le grand saut ! Bien sûr, j'avais eu mal. Le voyage ne s'était pas révélé aussi agréable que Tom l'avait prétendu. Je m'étais même réveillée avec une furieuse envie de vomir qui, heureusement, avait vite disparu. Maintenant, je faisais partie du clan des étoiles filantes. C'était trop trop trop !
Commenter  J’apprécie          10
StellabloggeuseStellabloggeuse   23 janvier 2015
Pendant une seconde, je me suis interrogée sur la possibilité que le voyage soit sans retour. J’avais les mains moites. J’ai cherché le regard de Jordan. Son sourire m’a rassurée. Coraline était encore plus tendue que moi, mais elle a laissé Vanessa s'occuper d'elle. On s’est fixées avec de grands yeux. Ensuite… Eh bien ensuite, un spasme m’a déchiré la poitrine et je suis partie sur la lune !
Commenter  J’apprécie          00
ChuchulietteChuchuliette   13 septembre 2016
Quand la mort t'a choisie,
Pour le dernier baiser,
Ne te laisse pas faire,
Débats-toi,
Et tant pis si elle te mord.
Reste, mon amie,
Je t'en prie.
Commenter  J’apprécie          10
StellabloggeuseStellabloggeuse   23 janvier 2015
Tout rentrait dans l’ordre, sauf qu’il m’avait déjà trahie une fois et qu’il pouvait recommencer. Je devais garder ça à l’esprit et ne pas trop me faire d’illusions sur la durée de notre idylle. Mais j’étais une fille amoureuse. J’avais le cœur à la place du cerveau.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Éric Sanvoisin (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Sanvoisin
Lundi 9 septembre 2019, Babelio accueillait la présentation de la rentrée littéraire Auzou Romans dans ses locaux à Paris. L'occasion pour les lecteurs et libraires invités de découvrir en profondeur et dans la bonne humeur cette collection jeunesse qui met en avant la production francophone.
Retrouvez en vidéo Eric Sanvoisin, Yaël Hassan, Erik L'Homme et Yann Rambaud, ainsi que leur éditrice Krysia Roginski, venus présenter les 5 livres de cette rentrée.
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le buveur d'encre

Comment le buveur d'encre s'appelle-t-il?

Le buveur d'encre
Draculivre
Le super vampire
Odilon

11 questions
52 lecteurs ont répondu
Thème : Le Buveur d'encre de Éric SanvoisinCréer un quiz sur ce livre