AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Martin Matje (Illustrateur)
EAN : 9782092506622
40 pages
Nathan (07/04/2005)
3.82/5   182 notes
Résumé :

Tandis qu'Odilon aide son père à la librairie, il aperçoit un client à l'air complètement ahuri qui se livre à un étrange manège. On dirait qu'il flotte à dix centimètres du sol, comme un fantôme. Puis, le client inconnu commence à boire un livre avec une paille !

-----------------------------------------------------------------------------------
Le fils du libraire déteste les livres. Son passe-temps favori consiste à guetter les pick... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (43) Voir plus Ajouter une critique
3,82

sur 182 notes
5
14 avis
4
17 avis
3
6 avis
2
2 avis
1
0 avis

Ptitgateau
  29 mars 2012
Si je devais intituler ce roman jeunesse, je lui choisirais pour titre : le buveur d'encre ou comment donner aux enfants l'envie de lire : il y a tout ce qu'il faut pour cela dans ce livre : de l'humour, du suspense (je n'aurais pas lâché l'histoire avant de savoir qui était ce drôle de personnage qui boit les livres), et quelques bonnes raisons d'aimer lire : les aventures que l'on peut vivre en buvant les livres. Entre les lignes, j'ai même cru comprendre que l'amour de la lecture se transmettait, mais je n'en dis pas plus. Je pense que je vais le lire à mes têtes blondes, mais seulement le début jusqu'à ce qu'ils accrochent, puis je le poserai et leur dirai que s'ils veulent savoir la suite, elle est à leur disposition...
Commenter  J’apprécie          320
ibon
  14 juin 2013
Paru en 1996, ce livre de la littérature de jeunesse est devenu depuis un classique. Avec une histoire qui fait un peu peur d'Eric Sanvoisin et des illustrations, dans le même ton, de Martin Matje on entre dans les domaines du fantastique (un vampire?) mais aussi de l'imaginaire (la piraterie).
L'air de rien on découvre, avec le petit garçon Odilon, que lire fait voyager dans sa tête et qu'il peut-être un besoin, voire une addiction. L'image du buveur l'illustre très bien.
Et n'oublions pas le suspense, car "Le buveur d'encre" se lit d'une traite comme on boit quand on a très soif.
Commenter  J’apprécie          283
magalette
  05 novembre 2021
Un petit roman fantastique pour les 7-10 ans acheté pour le CDI du collège dans sa version pour jeunes lecteurs dyslexiques et qui permet aux élèves en difficulté de lecture (mais aussi les élèves nouvellement arrivés en France comme ceux intégrés en classe ULIS) d'avoir la possibilité de se lancer dans la lecture intégrale d'un roman, jolie victoire pour ces enfants souvent mis en échec malgré leur bonne volonté. Ce titre s'adapte plutôt bien même à un public de jeunes collégiens car simple dans son écriture, il n'en est pas pour autant bêtifiant pour de jeunes adolescents. Il met en scène Odilon dont le père est libraire. le jeune garçon réfractaire à la passion dévorante de son père pour la lecture, passe son temps dans la librairie à traquer les pickpockets, tout à son plaisir de voir dérober ces objets de supplice pour lui. Or, aux détours d'un rayonnage, Odilon découvre les manigances d'un étrange personnage au teint blafard qui semble consommer les livres d'une bien étrange façon. Malin et audacieux, Odilon se décide à découvrir ce que cache ce drôle de client. Un roman qui aborde d'une jolie façon la thématique du plaisir de la lecture sans être pour un sou donneur de leçon. le petit côté mystérieux intrigue le lecteur et donne envie de percer à jour le secret de ce vampire pour le moins original. de jolies illustrations et une mise en page parfaite pour ne pas rebuter les plus réfractaires, le grand plus : un récit chronologique et qui tient la route.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
NicolasFJ
  02 novembre 2014
Un petit livre qui se boit très vite, pétille sur la langue et laisse un goût sucré.
Son jus est concentré (beaucoup d'invention en peu de mots) et miroitant (de très belles illustrations).
Mais j'ai encore soif ! Donnez-moi d'autres liiiiiivres !
Commenter  J’apprécie          140
Sand94
  08 juin 2011
Papa est libraire. Il adore les livres. Il les dévore. C'est un ogre. Il lit toute la journée et parfois même la nuit. C'est une maladie incurable mais ça n'a pas l'air d'inquiéter notre médecin de famille. (p.7)
Odilon est un petit garçon dont le papa est libraire, mais lui, n'aime pas lire. Cet été, il aide son père à la librairie, pour repérer les voleurs de livres, mais Odilon les laisse faire, trop heureux de voir les livres débarrasser le plancher. Un jour un homme étrange entre dans la librairie, glisse une paille dans un petit livre et aspire….
Entre revisitation du mythe du vampire et prise à la lettre des expressions sur la lecture (dévorer un livre), l'auteur de ce petit livre (premier tome d'une série d'aventures) offre une histoire originale, un peu fantastique, dans le monde des livres. Paradoxalement la lecture est présentée à la fois comme une maladie et une malédiction, mais c'est pour mieux en faire ressortir toute la magie qu'elle procure.
Ce petit roman convient très bien aux jeunes lecteurs à partir de 7 ans, une bonne façon d'instiller l'envie de lire dans les veines de nos loulous ! Pour les plus grands (les parents qui sont contaminés!), on peut regretter une intrigue un peu trop rapide, mais le charme agit, et l'envie de connaître la suite des aventures d'Odilon est très présente.
Lien : http://leslivresdegeorgesand..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
PtitgateauPtitgateau   24 mars 2012
Chaque soir une nouvelle pile de livres débarque à la maison. Il y en a partout, jusque dans les toilettes. C'est une invasion. Impossible de râler avec Papa, les envahisseurs ont toujours raison. Il leur parle comme à des êtres humains. Il leur invente des prénoms et les appelle "mes p'tits bouquins" Tous les bouquins sont ses copains.
Commenter  J’apprécie          350
chardonettechardonette   12 avril 2013
Mais le plus étonnant était que la saveur qui inondait ma langue variait suivant les mots et les passages du texte. Ce n'était pas l'encre elle-même que j'absorbais mais de l'aventure à l'état pur.
Commenter  J’apprécie          90
crapettecrapette   01 octobre 2012
Aussi curieux que cela puisse paraître, j'étais en train de manger des phrases et de croquer des paragraphes. Les p'tits bouquins étaient aux petits oignons!
Commenter  J’apprécie          70
LilizLiliz   03 janvier 2022
J'ai vu, de mes yeux vu, le client inconnu boire un livre. Non, je n'ai pas la berlue. Pendant cinq minutes, il s'est promené dans les rayonnages. Les yeux fermés, il se déplaçait en silence, les bras tendus droit devant lui. On aurait dit qu'il écoutait le bruit des livres.
Commenter  J’apprécie          20
berouneberoune   02 septembre 2010
Alors je guette les voleurs. C'est la seule chose qui m'amuse dans une librairie. Quand un livre disparaît dans la poche d'un pickpocket, je ne dis rien, je suis bien trop content. Un envahisseur en moins !
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Éric Sanvoisin (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Sanvoisin
Un roman jeunesse de Eric Sanvoisin, illustré par Gilles Francescano chez Balivernes éditions Un conte moderne qui revisite les classiques, oui mais pas que... La mort d'un prince, condamne-t-elle la princesse à vivre éternellement chez son meurtrier, ce magicien très étrange ? Non bien sûr mais tout n'est pas si simple... @ericsanvoisinn @gilles_francescano #ericsanvoisin #gillesfrancescano #romanjeunesse #magicien #contes 2021(c) Balivernes éditions
autres livres classés : librairieVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le buveur d'encre

Comment le buveur d'encre s'appelle-t-il?

Le buveur d'encre
Draculivre
Le super vampire
Odilon

11 questions
65 lecteurs ont répondu
Thème : Le Buveur d'encre de Éric SanvoisinCréer un quiz sur ce livre