AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782733874301
174 pages
Éditeur : Auzou Editions (22/08/2019)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Au Royaume d'Organd, la Guerre Eternelle oppose les hommes aux dragons depuis plus de cent ans. Le jeune Nocturne a été envoyé par son père dans la capitale du Royaume pour représenter son village lors de la cérémonie des chasseurs de dragons... Mais Nocturne, animé par d'autres desseins, n'a pas l'intention de suivre la volonté du chef du village... Il préfère défier le Comte Lerith, le meneur des chasseurs. Ce que Nocturne n'avait pas prévu, c'est sa rencontre ave... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
malecturotheque
  24 septembre 2020
Lorsque j'ai commencé ce roman de fantasy jeunesse, jamais je n'aurais penser dire que je ne le conseille pas.
L'univers proposé par l'auteur, Éric Sanvoisin, est vraiment chouette : dans le monde d'Organd, les dragons vivaient tranquillement avec les autres animaux mais, un jour, est arrivée une bien étrange créature qui, le temps passant, est devenue de plus en plus agressive envers les dragons. Cette créature, c'est l'être humain et cela fait plus de cent ans que les hommes se battent contre les dragons – c'est la Guerre Éternelle. L'histoire commence une centaine d'années après le début de cette Guerre. On peut bien sûr se demander ce qu'elle a d'éternelle mais, en ce mettant à la place des êtres peuplant l'univers d'Organd, en repensant à des guerres telle que la Guerre de Cent Ans, on peut aisément imaginer que pour les individus vivant ces événements, cela paraisse sans fin. Nous y suivons un jeune homme, Nocturne, en route pour la capitale du Royaume où sont célébrer des festivités durant lesquels les chasseurs de dragons comptent bien recruter de nouveaux membres. Durant le récit, deux personnages vont accompagner le héros à différents moments : le nain Ficelle et la mystérieuse Aurore, rencontrée lors d'un bal.
Bon, maintenant, venons-en fait : pourquoi est-ce que je ne conseille pas ce roman ? Les raisons sont multiples, à commencer par les clichés. En soit, ça ne me dérange pas qu'il y en ait, un cliché permet généralement que l'on s'y retrouve facilement. Mais quand il y en a trop, comme c'est le cas dans L'homme-dragon, ça en devient indigeste et, surtout, on voit arriver les événements à des kilomètres à la ronde. Certes, ce sera probablement moins évident pour de jeunes lecteurs et lectrices – espérons-le en tout cas. Et puis il y a les personnages. Outre Nocturne qui tombe amoureux en un éclair (je ne vous parle même pas de sa relation avec Aurore…), ce qui m'a surtout dérangée était le manque de profondeur, ils étaient tous très manichéens. Ainsi je reste encore perplexe devant le roi qui, du jour au lendemain semble-t-il, change radicalement de comportement envers sa fille, pour vous donner un exemple.
Et puis il y a les illustrations. Elles sont jolies, je n'ai rien à redire là-dessus et j'aime même beaucoup le dragon ! Mais elles manquaient de pertinence par rapport au texte. Deux exemples qui ne dévoilent pas l'intrigue : dans le premier, on a la princesse, toute fière dans sa jolie robe, sauf que cette illustration accompagne un passage où ce n'est franchement pas la joie pour elle. Et pour le deuxième exemple, je pense à ce dragon, volant joyeusement dans les cieux alors que, dans le texte, il est dans un lieu clos. Donc c'est très chouette d'avoir de beaux dessins, mais c'est quand même beaucoup mieux s'ils sont cohérents avec l'histoire.
C'est donc parce que les personnages ne m'ont pas convaincue, parce que les illustrations n'ont pas de rapport avec le récit, parce que l'ensemble est tellement prévisible… que je n'ai pas aimé. C'est mon propre ressenti mais voilà, j'ai eu l'impression qu'il fallait faire vite, en un minimum de pages, tout en respectant le cahier des charges (du type un compagnon pour le héros, une romance, des méchants très méchants… ne surtout rien oublier).
Lien : https://malecturotheque.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesDemoisellesdeChatillon
  12 septembre 2019
Aux origines de la saga des dragons
Il y a quelques jours, je vous parlais de la saga des dragons d'Eric Sanvoisin.
Une saga fantasy pour jeunes lecteurs puisqu'elle fait partie de la collection « Pas à pas » des éditions Auzou.
L'Homme-dragon est le prequel de cette saga, collection romans.
On s'adresse donc aux plus grands (à partir de 10-11 ans).
Il est tout à fait possible de lire ce livre avant ou après la saga des dragons.
Soit le petit lecteur évoluera avec le niveau de lecture soit il trouvera la saga des dragons très rapide à lire après s'être plongé dans ce roman.
Souvenez-vous, dans mon précédent avis, je vous disais qu'Ervaël vivait au royaume d'Organd où une guerre faisait rage entre hommes et dragons depuis que Nocturne avait enlevé la princesse Aube.
Et bien c'est cette histoire qu'Eric Sanvoisin nous raconte.
Nocturne, l'homme-dragon, arrive à la capitale où il représente son village lors d'un bal désignant les prochains chasseurs de dragons. En refusant de donner son tribut, Nocturne s'expose à de graves représailles...
Bagarres à l'épée, évasions spectaculaires, gros vilain, belle princesse et allié plein d'humour, tous les ingrédients sont là pour captiver le petit lecteur.
Les personnages sont vraiment attachants. Il y a une vraie réflexion sur la nature de l'Homme et son rapport aux autres espèces.
Nous ne sommes plus dans la collection "Pas à pas". le texte n'est plus en gros caractères, il est dense, avec un vocabulaire riche et les illustrations s'effacent peu à peu. Très peu nombreuses certes mais bien jolies, ce sont des pauses bienvenues.
Le lecteur a grandi, il peut lire de vrais romans, simplement parce qu'il y prend du plaisir.
Grâce au texte, il va voyager dans un bel univers plein d'action et de dangers.
Eric Sanvoisin s'est lancé le défi de faire aimer la lecture grâce à une vraie saga fantasy pour jeunes lecteurs et c'est gagné.
Prêts à faire la connaissance du beau et ténébreux Nocturne ?
Lien : https://demoisellesdechatill..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SharonSharon   21 décembre 2019
Râler est dans mon caractère. Tu ne dois pas t'en offusquer. Je suis une erreur de la nature et la nature n'aime pas les erreurs. Elle a oublié de me donner la moindre qualité.
Commenter  J’apprécie          10
SharonSharon   21 décembre 2019
Il avait la tête encombrée par toutes les merveilleuses horreurs qu'il allait infliger à son prisonnier.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Éric Sanvoisin (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Sanvoisin
Lundi 9 septembre 2019, Babelio accueillait la présentation de la rentrée littéraire Auzou Romans dans ses locaux à Paris. L'occasion pour les lecteurs et libraires invités de découvrir en profondeur et dans la bonne humeur cette collection jeunesse qui met en avant la production francophone.
Retrouvez en vidéo Eric Sanvoisin, Yaël Hassan, Erik L'Homme et Yann Rambaud, ainsi que leur éditrice Krysia Roginski, venus présenter les 5 livres de cette rentrée.
Abonnez-vous à la chaîne Babelio : http://bit.ly/2S2aZcm Toutes les vidéos sur http://bit.ly/2CVP0zs Suivez-nous pour trouver les meilleurs livres à lire : ?Babelio, le site : https://www.babelio.com/ ?Babelio sur Twitter : https://twitter.com/babelio ?Babelio sur Facebook : https://www.facebook.com/babelio/ ?Babelio sur Instagram : https://www.instagram.com/babelio_/
+ Lire la suite
autres livres classés : sagaVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le buveur d'encre

Comment le buveur d'encre s'appelle-t-il?

Le buveur d'encre
Draculivre
Le super vampire
Odilon

11 questions
54 lecteurs ont répondu
Thème : Le Buveur d'encre de Éric SanvoisinCréer un quiz sur ce livre