AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782811207489
544 pages
Éditeur : Milady (22/06/2012)
  Existe en édition audio
4.09/5   303 notes
Résumé :
Le sorceleur Geralt de Riv poursuit sa route vers le Sud, convaincu que Ciri s’apprête à épouser l'empereur de Nilfgaard. Ses fidèles compagnons, Jaskier le barde, Milva l'archère, Régis le vampire et Cahir le Nilfgaardien, font route avec lui.
Mais ce périple est long et dangereux, car de nombreux ennemis se dressent devant le sorceleur. Et tandis que les traîtres se dévoilent et que les complots éclatent, les doutes sur la véritable destinée de Ciri hantent... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
4,09

sur 303 notes
5
10 avis
4
15 avis
3
5 avis
2
2 avis
1
0 avis

CasusBelli
  13 août 2021
Sixième volume de la saga, je suis définitivement fan de cet univers créé par Andrzej Sapkowski, tous les aspects sont passionnants, les personnages en premier lieu avec Ciri et Géralt sans oublier tous les seconds rôles, gentils et méchants confondus ainsi que l'intrigue et le contexte qui sont travaillés avec soin et cohérence.
Une intrigue plus captivante que jamais car le destin de Ciri est décidément mouvementé et notre héroïne n'est vraiment pas épargnée par les coups du sort (et les coups tout court d'ailleurs), on suivra essentiellement dans cet opus la meute des poursuivants de la jeune fille, amis et ennemis en retenant le plus souvent notre souffle, c'est vraiment efficace.
Côté narration l'auteur continue d'être étonnant voire désappointant, le récit avance par bribes sous forme de roman chorale, un même événement étant parfois raconté par deux ou trois témoins différents (dont Ciri souvent) donnant ainsi des éclairages sur les intentions des uns et des autres et révélant la complexité réelle de cette histoire.
Je confirme qu'il s'agit bien de "dark fantasy", les situations se révélant assez trash voire brutales, nous avons donc là un contexte disons réaliste et parfois amoral.
J'ai lu quelques sagas en littérature fantasy, et selon mon ressenti, celle-ci est l'une des plus réussies, vu qu'il me reste encore deux volumes j'attendrais quand même la fin pour vous dire s'il s'agit de ma préférée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7016
Crazynath
  27 juillet 2020
Déjà le sixième tome du sorceleur !
Oui, ma lecture de cette série, même si je l'ai entamée il y a environ 6 mois avance bien ! Plus que le numéro sept et un tome hors-série et j'en aurai terminé avec les aventures de Geralt de Riv !
Personnellement, j'apprécie vraiment cette série, même si j'avais eu un peu de peine avec le tome quatre « le temps du mépris » que j'avais trouvé fouillis et peu convaincant. Cependant, « le baptême du feu » et celui-ci m'ont clairement réconciliée avec cette histoire.
Nous allons retrouver Ciri qui va occuper la première place dans cette histoire. On la découvre grandie, mais à quel prix !? Elle est meurtrie, et la guerrière qui va se dévoiler après sa reconstruction se révèle assez inquiétante, il faut le dire ! On est loin de la petite Ciri des premiers tomes …. Bon, dans l'absolu, je la préfère ainsi que dans le rôle de Falka de la bande des Rats….
Cependant, même si la jeune fille occupe une grande place dans cette histoire, on va aussi continuer à suivre les pérégrinations de Geralt et de sa petite troupe. Troupe qui s'était constituée lors du tome précédent et dont j'avais adoré le coté hétéroclite ! J'avoue que j'ai suivi avec beaucoup d'intérêt leurs progressions malgré les embûches qui se dressent régulièrement sur leur chemin…
Et puis…j'avoue que retrouver Yennefer m'a bien fait plaisir car j'aime beaucoup ce personnage !
Un bon tome donc, selon mes critères bien personnels, et je pense que bien que le prochain tome soit celui de la fin, que je vais le lire dans peu de temps, vu qu'il se trouve dans ma Pal…


Challenge Mauvais Genres 2020
Challenge Séries 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          282
basileusa
  05 février 2020
Je me suis régalée avec ce tome , centré sur Ciri, qui raconte les derniers jours terrifiants qu'elle a pu vivre. Sous forme de flash-back, et en faisant quelques détours vers Géralt et Yennefer, c'est un récit en pointillé qui est livré, permettant quelques suspens et tensions même si l'on connait déjà l'issu . Enfin elle prend des décisions un peu plus sensées , semble se ressaisir même si on est loin maintenant de la jeune fille rencontrée dans la forêt de Brokilone. C'est une guerrière qui semble parfois impitoyable ....J'ai apprécié le découpage, je regrette juste de ne pas avoir pu suivre Géralt un peu plus . Mais il reste un tome, que j'ai vraiment hâte de découvrir maintenant .
Challenge Mauvais genres 2020
Challenge séries 2020
Challenge Bragelonne
Commenter  J’apprécie          235
Tatooa
  31 juillet 2019
On continue à suivre davantage Cirilla, dans ce tome. Il se confirme ainsi que c'est réellement le personnage principal de la saga.
La construction du récit (flash-backs, Cirilla raconte ce qui lui est arrivé à Vysogota) fait qu'au fond, il n'y a aucun suspens, ce qui est dommage.
Cela se laisse cependant lire sans déplaisir, même si on commence à bien connaître les tics d'écriture de l'auteur (notamment les répétitions d'images, de métaphores, de constructions de phrases, ce qui devient lassant, à force.)
Les (més)aventures de Ciri sont néanmoins assez intéressantes, quoi qu'assez artificielles, et je suis restée bien accrochée tout au long du tome.
Evidemment, connaissant bien les jeux (au moins le 2 et le 3), je ne peux m'empêcher de penser que les scénaristes de CR Projekt red ont fait un excellent travail à partir des personnages, meilleur que celui l'auteur lui-même (mais j'anticipe un peu, une insomnie totale cette nuit m'ayant permis de bien avancer dans le dernier tome de la saga...)
Pour moi, l'auteur donne l'impression de n'avoir pas su du tout où il allait avec son histoire, et d'avoir pas mal meublé.
Bref, je ne suis toujours pas convaincue sur le niveau "chef-d'oeuvre" de la série, contrairement à ses recueils de nouvelles, lol...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Torellion
  24 août 2021
Le tome 6 de la saga commence par le sauvetage de Ciri par un anachorète des marais suite à l'éradication des Rats, évènement qu'elle racontera à son hôte pendant sa convalescence. Parallèlement, Geralt et sa hanse poursuivent leur route, continue d'errer serait plus juste, en quête de la jeune femme. Si nous retrouvons avec plaisir Ciri et le personnage de Yennefer, on est encore plus agréablement surpris par le rythme imposé dans ce tome. C'est vivant, c'est plein d'action. Bref, un des meilleurs tomes de la saga. Les personnages évoluent : Ciri se proclame tout d'un coup Sorceleuse, cherchant encore qui elle est, alors que Geralt doute, doute le conduisant sur le chemin de la colère, de l'impulsivité, l'éloignant des enseignements de Kaer Morhen.
On peut néanmoins s'interroger sur les choix narratifs de l'auteur. Depuis leur séparation quatre tomes se sont écoulés et Geralt et Ciri sont loin d'être au même endroit. Plutôt que deux destins liés, on a parfois l'impression de deux trajectoires parallèles. A se demander si finalement, Jaskier n'est pas le véritable double du loup blanc.
A lire, avant de conclure avec la Dame du Lac.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190

Citations et extraits (41) Voir plus Ajouter une citation
YendareYendare   21 juillet 2021
- N’invoque pas les dieux si tu ne crois pas en leur existence. Et je sais que tu n’y crois pas.
- Ne mêle pas ma vision du monde à tout ça ! Ciri, quelles idées diaboliques te viennent à l’esprit ? Comment peux-tu donc…
- À présent, c’est moi qui te demande de laisser ma vision du monde tranquille, Vysogota. Je sais ce que j’ai à faire ! Je suis une sorceleuse !
- Tu es jeune et déséquilibrée ! fulmina-t-il. Tu es une enfant qui a subi un traumatisme, une enfant meurtrie, névrotique et proche de la dépression nerveuse. Et, avant tout, tu es obnubilée par le désir de vengeance ! Aveuglée par la soif de revanche ! Ne le comprends-tu pas ?
- Oh si, je le comprends, et mieux que toi ! hurla-t-elle. Tu n’as aucune idée de ce que signifie être meurtri ! Tu n’as aucune idée de ce qu’est la vengeance, car jamais personne ne t’a véritablement fait de mal !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
YendareYendare   23 juillet 2021
Au bout d’un certain temps, alors qu’il faisait déjà bien sombre, il sortit et suspendit la lanterne à une poutre. Il se tint près de la palissade, tendit l’oreille pour essayer de repérer un bruit de sabots, le clapotis de l’eau. Le vent et le bruissement des ajoncs étouffaient cependant tous les échos ; la lanterne, qui se balançait furieusement sur la poutre, finit par s’éteindre.
Et c’est alors qu’il l’entendit. Venant du lointain. Non, pas du côté où était partie Ciri. Du côté opposé. Des marais.
Un cri sauvage, inhumain, continu, plaintif. Un jappement.
Puis le silence, un instant.
Et de nouveau la beann’shie.
L’elfe-fantôme. La messagère de la mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
YendareYendare   18 juillet 2021
Le vieux s’extirpa lentement de sous la table, s’écartant du cadavre de Dede Vargas au visage affreusement mutilé.
- Tu voyages sur une jument noire…, marmonna-t-il. Par une nuit aussi noire que le crêpe de deuil… Tu effaces les traces derrière toi…
La jeune fille tourna la tête vers lui. Elle avait eu le temps déjà de masquer son visage ; seuls ses yeux de strige, cernés de noir, étaient visibles à travers les fentes de son foulard.
- Celui qui te croise, ânonna le vieillard, celui-là n’échappera pas à la mort… Parce que tu es la mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
meygisanmeygisan   09 avril 2020
L'érudition, mon cher, est un privilège, et les privilèges ne se partagent qu'entre égaux. Or pourquoi est ce que moi, un elfe, un Érudit membre de l'élite, je devrais partager quoi que ce soit avec le descendant d'une créature qui a fait son apparition dans l'univers il y a à peine cinq millions d'années, et qui descend du singe, ou peut être du rat, du chacal ou de tout autre mammifère? Une créature qui a mis près d'un million d'années, pour découvrir qu'à l'aide de ses deux mains poilues elle pouvait, avec un os rongé, réaliser une opération. Et notamment se donner du plaisir en se fourrant l'os dans le rectum.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
AlexeiAlexei   18 septembre 2016
Si le Mal veut te causer du tort, t’infliger de la souffrance, devance-le et porte-lui le coup fatal, de préférence quand il ne s’y attend pas. Si tu n’es pas parvenu à le prendre de court, si tu as été meurtri par le Mal, alors rends-lui la monnaie de sa pièce ! Tombe-lui dessus, de préférence quand il aura relâché sa vigilance et qu’il se sentira en sécurité. Fais-lui deux fois, trois fois plus de mal qu’il t’en a fait. Œil pour œil ? Non ! Les deux yeux pour un seul œil ! Dent pour dent ? Non ! Pour une dent toute la gueule ! Réclame vengeance ! Fais-le hurler de douleur, jusqu’à ce que ce hurlement fasse péter les globes de ses yeux. Et alors, en baissant les yeux vers le sol, tu pourras affirmer ouvertement et avec assurance : ce qui gît là ne meurtrira ni ne menacera plus personne. Car comment peut-il menacer quelqu’un s’il n’a plus ses yeux ? S’il n’a plus ses deux mains ? Comment peut-il meurtrir quelqu’un quand ses viscères sont répandus sur le sol et que son sang s’infiltre dans le sable ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Andrzej Sapkowski (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Andrzej Sapkowski
Payot - Marque Page - Andrzej Sapkowski - La route d'où l'on ne revient pas et autres récits
autres livres classés : littérature polonaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

The Witcher / Le sorceleur

La série est l'adaptation du célèbre jeu vidéo.

Vrai
Faux

13 questions
138 lecteurs ont répondu
Thème : Andrzej SapkowskiCréer un quiz sur ce livre

.. ..