AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 222632187X
Éditeur : Albin Michel (17/02/2016)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Savez-vous quelle pression écologique un âne exerce sur son pâturage ? Votre carrelage est-il réglementaire ? Connaissez-vous le supplice de la pédichiffonnette ? La hauteur de votre " végétation concurrentielle " - l'herbe ! - est-elle conforme ? Vous êtes perdu ? Eux aussi ! Ils s'appellent Gérard, Nelly, Jean-Baptiste, Anaëlle... Isabelle Saporta, journaliste et auteur notamment du Livre noir de l'agriculture et de VinoBusiness, les a rencontrés.
De Tracy... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ChezLo
  05 mars 2017
Sur les routes de France, des histoires rapportées des difficultés procédurières. de l'angoisse de la pédichiffonnette pour les élevages avicoles, des absurdités des AOC, encadrées par l'INAO plus soucieux d'uniformisation que de préservation de singularités (convaincus que la hauteur d'herbe à respecter entre les rangs de vigne est éminemment plus importante qu'une éventuelle limitation d'usages de pesticides), des luttes qu'il faut poursuivre pour préserver le lait cru des accusations, de la logique productiviste acceptée par la FNSEA dont le représentant (feu) Xavier Beulin est à la tête d'Avril qui vend engrais, pesticides, nutrition animale....

A l'inverse de ce qu'on entend souvent, Isabelle Saporta ne fustige pas uniquement le carcan des décisions européennes. Au contraire, à travers plusieurs exemples, c'est l'ignorance de certains contrôleurs français zélés qu'elle pointe du doigt, lorsqu'ils ne se réfèrent pas aux dérogations européennes qui donnent un peu de lest aux agriculteurs.
Dans cette tyrannie des normes, il y a parfois des exploitations modestes étranglées. Des textes qui contraignent un éleveur de moutons de prés salés de la Baie du Mont St Michel à se séparer des ânes qui protégeaient son troupeau pour respecter la densité maximale autorisée à l'hectare...
(..................)
Lien : http://chezlorraine.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
montmartin
  13 avril 2016
Cette enquête n'est peut-être pas tout à fait objective, mais elle a le mérite d'alerter sur les difficultés rencontrées par les petits producteurs qui souhaitent continuer à élaborer des produits de qualité. Tout est abordé dans ce livre militant, la toute puissante FNSEA, le rôle ambiguë des chambres d'agriculture et de la SAFER, les aberrations des Appellations d'Origine Protégée et des Appellations d'Origine Contrôlée, les absurdités des normes françaises.

Lien : http://notreavis.canalblog.c..
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   17 novembre 2016
La seule chose que l’on sache, c’est que ces fameuses normes – qu’elles soient sanitaires, administratives ou environnementales – sont taillées sur mesure pour satisfaire aux exigences des grandes entreprises. 
Mais aujourd’hui, il y a urgence ! Car ces garants du bon goût sont en train de mourir à petit feu. Si on ne fait rien, on pourra pleurer devant nos écrans télévisés en ingurgitant une barquette de plat préparé à base de faux fromage et de minerai de viande venu de Roumanie ou d’ailleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   17 novembre 2016
« Dans la vie faut se battre tout le temps, et notamment contre les cons. Attention, ils sont nombreux », s’amuse cet homme qui pour vivre heureux cumule les casquettes. Tout à la fois maraîcher – il fait des légumes que les plus grands restaurants étoilés s’arrachent – et éleveur d’agneaux de pré-salé. Ce qui l’agace le plus ? Que nos décideurs manquent de BSP. « Tu connais pas l’expression ? BSP, Bon Sens Paysan quoi ! Il leur en faudrait en injection à tous ces rigolos ! »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   17 novembre 2016
La richesse de nos terroirs ? Parce que si l’on continue comme ça, les gros continueront à être de plus en plus gros, les petits de plus en plus maigres, et disparaîtront… » Car aussi célébré soit-il, ce chef auréolé d’une myriade d’étoiles n’oublie pas d’où il vient : « Fils de paysan je suis, et je resterai. » Et sait où il va : « Nulle part s’il n’y a plus de produits d’exception. Ce sont eux qui font la grande cuisine. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   17 novembre 2016
« On parle une langue que ces technocrates ne comprennent pas, qui ne leur parle pas. L’amour du travail, la joie de dénicher nos produits, la fierté surtout », tacle l’homme du Sud-Ouest qui ne comprend pas qu’à ses mots à lui, on n’oppose que des bannières de papier : « hygiéniste », « norme », ou encore « pénibilité ».
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   17 novembre 2016
« Avant on se battait pour avoir un morceau de sable. Mes parents étaient éleveurs de moutons dans la commune. On vivait de rien mais on était heureux ».
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Isabelle Saporta (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isabelle Saporta
On est en train de flinguer l'agriculture française
autres livres classés : agricultureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
397 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre