AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070300277
Éditeur : Gallimard (24/03/2005)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Née à Érèse, près de Mytilène, en l'île de Lesbos, vers 612 avant notre ère, Sapphô fait partie de l'aristocratie. Elle est contrainte à un mariage douloureux. Elle est exilée en Sicile par le tyran Mélanchros, puis graciée par son successeur Pittacos. De retour à Mytilène, elle dirige une académie accueillant et éduquant les jeunes filles de la noblesse. La biographie de celle que Platon appelait «la dixième des Muses» tient donc en quelques indications approximati... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
dbacquet
  04 novembre 2013
La poésie de Sapphô − la dixième des muses, selon Platon −, bien que réduite le plus souvent en fragments éparses, a traversé les siècles et nous touche encore grâce à son lyrisme pur et ardent. En prêtresse d'Aphrodite elle y célèbre l'amour, ses rites et ses fêtes, mais aussi son désarroi ; la beauté de ses amantes dans une nature qui semble pleine de fraicheur et d'innocence. Une poésie aux vers suaves qu'accompagnent des chants et des danses, sous les feux du soleil ou de la lune, au milieu des pommes ou des fleurs.
Commenter  J’apprécie          170
flolunaire
  29 août 2013

Lesbos, au VII° siècle avant JC....Sappho, poétesse et prêtresse d'Aphrodite va créer une oeuvre dense et incandescente. Tôt mariée, elle prendra en horreur l'Homme et préfèrera les femmes et leurs douceurs.
S'ensuivent de nombreuses relations orageuses ou apaisées.
Sappho, c'est la voix de l'amour au féminin mais aussi celle de la Passion; amour-tempête ou amour- sérénité, les divers états de celui qui est touché par ce sentiment se retrouveront à travers ses vers. Et c'est bien cela qui fait de la parole saphique un verbe universel.

Une anthologie qui regroupe l'ensemble du corpus de la poétesse avec ses lacunes. Là encore, les manques sont nombreux comme dans nombre d'oeuvres antiques. Parfois un vers ou un mot subsiste et pourtant c'est aussi à travers ces béances que les poèmes trouvent un écho particulier. Elles permettent à l'imagination de jouer à plein et au lecteur de construire sa propre compréhension de l'ensemble.
Pour qui apprécie la poésie amoureuse, ce plongeon dans les limbes de la lyrique occidentale est une évidence.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AnnaDelRioAnnaDelRio   22 septembre 2019
Sans mentir je voudrais être morte.
En me quittant elle pleurait

bien des larmes. Elle m'a dit :
"Ah ! quelle épreuve cruelle est la nôtre,
Sapphô, contre mon gré je t'abandonne."

Et je lui répondais :
"Va et adieu, souviens-toi
de moi, car tu sais de quels soins nous t'avons poursuivie.

Mais moi, sinon, je veux te rappeler..
.. aussi les beaux jours du passé :

les couronnes, souvent, de violettes
et de roses ensemble, de crocus,
dont tu ornais ton front, près de moi,

et les guirlandes odorantes , leurs fleurs entrelacées,
que tu jetais
autour de ta gorge fragile,

toute l'huile parfumée,
l'onguent précieux dont
tu frottais ton corps, comme une reine.

Et sur les lits moelleux,
dans mes bras, tendrement,
tu chassais hors de toi ton désir altéré.

Aux saints rites..
jamais..
nous ne faisions défaut, nous n'étions pas absentes

pour le bosquet sacré
.. et la danse ..
.. et le bruit .."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
meslinoulautremeslinoulautre   25 décembre 2016
Une sueur glacé couvre mon corps, et je tremble entière possédée, et je suis plus verte que l'herbe. Me voici presque morte, je crois.
Commenter  J’apprécie          50
AnnaDelRioAnnaDelRio   22 septembre 2019
Il m'éblouit, il goûte le bonheur des dieux cet homme qui devant toi prend place et près de toi écoute, captivé, la douceur de ta voix.

Ah ! ce désir d'aimer qui passe dans ton rire. Et c'est bien pour cela qu'un spasme étreint mon cœur dans ma poitrine. Car si je te regarde, même un instant, je ne puis plus parler.

Mais d'abord ma langue est brisée, un feu subtil soudain a couru en frisson sous ma peau, mes yeux ne me laissent plus voir, un sifflement tournoie dans mes oreilles.

Une sueur glacée couvre mon corps, et je tremble, tout entière possédée, et je suis plus verte que l'herbe. Me voici presque morte, je crois.

Mais il faut tout risquer.. puisque..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
flolunaireflolunaire   29 août 2013
"Les Muses m'ont donné la vraie richesse; par elles je suis sujet d'envie; même morte il n'y aura pas oubli de moi"
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Sapphô (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Sapphô
Sappho's short biography.
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature hellénique. Littérature grecque>Littérature grecque : poésie (14)
autres livres classés : HellénismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
794 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre